1398933514.jpg 1398933504.jpg 1398933490.jpg 1398933482.jpg 1398933475.jpg 1398933465.jpg 1398933455.jpg 1398933448.jpg 1398933437.jpg 1398933425.jpg 1398933419.jpg 1398933409.jpg
Site partenaire callofduty
"Attendu par les fans de FPS, Battlefield 3 débarque dans un fracas de tous les diables ! Doté de graphismes spectaculaires et d'un multijoueur exceptionnel, le soft a déjà mobilisé les joueurs avec près de 4 millions d’unités vendues en une semaine ! "
Geek4Life
Battlefield 3

Il était attendu comme le plus sérieux concurrent de « Call of Duty » (Activsion). Le fait est que Battlefield 3 est l'un des évènements forts de cette fin d'année ! Mais au-delà de sa qualité visuelle exceptionnelle que vaut réellement le jeu de Dice ? Révolution majeure dans l'univers des FPS ou simple chimère marketing

Disponible depuis le 27 octobre 2011 sur PC, Playstation3 et Xbox 360, « Battlefield 3 » est le jeu vidéo immanquable de cette fin d'année. Et pour cause ! Fort d'une formidable campagne de communication et d'un buzz massivement relayé sur le Net et dans la presse spécialisée le jeu d'Electronic Arts concentre tous les regards par son positionnement audacieux. Celui de meilleure alternative aux « Call of Duty » d'Activision. Dès lors, comme bon nombre d'entre vous, nous avions hâte, manette en main, de décortiquer la « bête ». Première surprise : testé par notre équipe à partir des versions PC et Playstation3, le jeu de Dice (les pères de Battlefield 1942) se révèle assez différent d'un support à l'autre. Très agréable à l'œil sur la console de Sony, la version PC apparaît largement plus aboutie sur le plan technique. Côte graphisme, consoles et PC profitent incontestablement du nouveau moteur « Frostbite 2 ». Le résultat surpasse indéniablement tout ce que vous avez vu à ce jour. Toutes les options au maximum sur PC, même le somptueux « Crysis » (Crytek) en prend pour son grade ! Textures photo-réalistes, effets de lumières et de particules spectaculaires, animations ultra-crédibles, ambiance militaire survoltée... Tout est fait pour nous en mettre plein la vue. Et ça fonctionne ! Concernant la mise en scène, le résultat est à nuancer. Les scènes d'action sont clairement en dessous d'un « Call of Duty ». La raison ? Les développeurs n'ont pas souhaité proposer un FPS « hollywoodien », mais plutôt un simulateur militaire réaliste. De ce fait, ne vous attendez pas à un déluge d’effets visuels. Hormis losque vous détruirez un bâtiment avec votre lance-roquettes ou participerez à une mission d’interception à bord d’un F-18. Côté gameplay, la révolution annoncée est malheureusement contestable. Certes, il est plaisant d'évoluer dans un environnement ultra-détaillé, mais…

Une révolution en demi-teinte

La progression, scriptée à l'extrême, ne tolère pas le moindre écart. Au point que s’il vous prend d’explorer plus avant le niveau, certains scripts ne se déclencheront pas si vous sortez de l’itinéraire préprogrammé. Bien qu'entrecoupés de passages grandioses et de séquences fortes (comme le fait de bombarder une zone avec un guidage laser), la progression se résume à celle d'un « FPS couloir ». Même lorsque l'environnement semble ouvert, des murs invisibles stoppent votre élan. Avec, dans certaines zones, la menace d’arrêter la partie si vous ne faites pas immédiatement demi-tour ! Ce n'est pas nouveau pour les fans de « Battlefield 2 » mais, pour le coup, l'immersion et le réalisme perdent en efficacité ! Pour ce qui concerne l'intelligence artificielle, nous sommes loin de ce que nous espérions d'un FPS de ce calibre. Pour faire court, le comportement des ennemis est franchement stupide. Lorsque les coéquipiers sont à découvert, c'est systématiquement sur le joueur que les ennemis font feu. Plus triste encore : l'IA ne tient pas compte du fait que l'on est dissimulé dans le décor. Bref, à ce stade des présentations, nous vous confirmons que l'enrobage est indéniablement à la hauteur des vidéos massivement diffusées par Electronic Arts. En revanche, il est préférable de ne pas être trop exigeant sur l'articulation de la campagne. La durée de vie maintenant. Comme un « Call of Duty », le scénario se boucle en près de 7 heures. Ce qui est très correct. Reste qu'à l'instar du hit d'Activision, « Battlefield 3 » est avant tout un jeu orienté multijoueur. À ce propos, si les joueurs sur console ont profité ces dernières années des sympathiques « Battlefield Bad Company », rappelons que déjà en 1999 Dice était connu et reconnu pour son expertise dans la mise en scène épique des batailles de masse en ligne. A l’image des parties endiablées (à 64 participants), avec l'illustre « Battlefield 1942 ». C'est donc avec plaisir que nous retrouvons avec « Battlefield 3 » un condensé du savoir-faire du studio. Comme à ses débuts, le jeu d'Electronic Arts brille par ses parties addictives en ligne permettant d'incroyables scènes de guerre jusqu'à 64 joueurs sur PC et 24 participants sur consoles PS3 et Xbox 360. L'ambiance est une fois de plus survoltée grâce au dépaysement que procurent les 9 maps (de Paris à Téhéran) et le fait de pouvoir combattre à bord d'un tank, d'un avion de chasse, d'un hélicoptère... ou tout simplement l'arme au poing sur un champ de bataille ultra-immersif. Ajoutez à cela le mode « coop » et ses 6 missions captivantes dont un formidable raid en hélicoptère et des combats urbains mémorables. Fait certain : « Battlefield 3 » est parti pour devenir un classique pour tous les amateurs de FPS en ligne ! Certes, « Call of Duty Modern Warfare 3 » restera un indispensable pour bon nombre de « fraggeurs » pro-Activision, mais il faut reconnaître que Dice a parfaitement su raviver l'esprit de « Battlefield 2 ». En conclusion, sans être le meilleur FPS du marché, « Battlefield 3 » fait mouche par la qualité exceptionnelle de ses graphismes et l'efficacité de son multijoueur. Pour ce qui est du gameplay, de l'intelligence artificielle et du dynamisme de la progression lors de la campagne solo, nous sommes loin du résultat escompté... Un bon achat malgré tout, à condition de prendre en compte les défauts du jeu pour ne pas être déçu.

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Principal argument de « Battlefield 3 », les graphismes de la version PC sont spectaculaires ! Textures, animations ultra-réalistes, effets de lumière, ombres dynamiques... Tout est fait pour nous immerger sur le champ de bataille. Si la qualité est effectivement au rendez-vous, il importe de préciser que le résultat est légèrement moins bluffant sur consoles PS3 et Xbox 360.

Gameplay & prise en main : 16/20

Doté d'une campagne solo classique, « Battlefield 3 » ne révolutionne en rien le FPS. Certes, les graphismes sont très esthétiques mais les mécanismes du jeu de Dice peinent à convaincre. Intelligence artificielle à la ramasse, progression convenue, scripte à outrance, affichage ATH peu immersif... On est loin du choc espéré. Heureusement, vous pouvez compter sur un excellent mode multijoueur digne de l'illustre « Battlefield 2 ». A pied, arme au poing, à bord d'un avion ou aux commandes d'un blindé, l'action est non-stop

Musique et bruitages : 16/20

Musiques épiques, bruitages ultra-réalistes, doublages VF d'excellente facture, rares sont les bandes-sons qui offrent un résultat aussi crédible. Le son constitue sans conteste l'un des points forts du jeu tant l’immersion est exceptionnelle

Durée de vie : 16/20

Avec près de sept heures de jeu rien que pour la campagne solo et un multijoueur spécialement addictif, la durée de vie de « Battlefield 3 » est pleinement assurée. Certes, en solo, le jeu n'est pas aussi époustouflant que le laissaient présager les vidéos... Mais, pour ce qui est du jeu en ligne, Dice n'a pas perdu la main ! En coopération ou sur les 9 maps proposées par défaut, le jeu d'Electronic Arts est parti pour fait date dans l'Histoire du jeu vidéo. Un achat judicieux si vous prévoyez de jouer sur Internet.

Note : 17/20

Attendu par les fans de FPS, « Battlefield 3 » débarque dans un fracas de tous les diables ! Doté de graphismes spectaculaires (à la limite du photoréalisme pour la version 3) et d'un multijoueur exceptionnel, le soft a déjà mobilisé les joueurs avec près de 4 millions d’unités vendues en une semaine ! Certes, le résultat visuel (et sonore) est incontestablement au rendez-vous, mais tout n'est pas si rose sur le plan technique. Outre une nette différence entre les versions PC et consoles, l'intelligence artificielle n’est pas à la hauteur et les mécanismes du gameplay n'ont clairement rien d'exceptionnel. Battlefield 3 n’en demeure pas moins un excellent investissement si vous comptez jouer en ligne.









L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.