DIRT SHOWDOWN 08.jpg DIRT SHOWDOWN 07.jpg DIRT SHOWDOWN 06.jpg DIRT SHOWDOWN 05.jpg DIRT SHOWDOWN 04.jpg DIRT SHOWDOWN 03.jpg DIRT SHOWDOWN 02.jpg DIRT SHOWDOWN 01.jpg
Site partenaire callofduty
"Codemasters effectue un virage à 180°, en optant pour un gameplay 100% arcade ! "
Geek4Life
DiRT Showdown

Quatrième volet de la saga « DiRT », Showdown marque une nette rupture avec les trois premiers épisodes. Exit les courses de rallye (héritées des jeux vidéo à l'effigie du défunt pilote Colin McRae). Pour son retour sur le devant de la scène PC, Playstation3 et Xbox 360, la série culte de l'éditeur Codemasters effectue un virage à 180° en se focalisant, cette fois, sur les courses de stock-car !

Dernier né des studios Codemasters, « DiRT Showdown » est l'épisode du changement. Nouveau modes, gameplay revu de fond en comble, prise en main simplifiée, circuits en “8”, graphismes affinés... sans oublier un vaste choix de bolides, tous équipés de l'indispensable kit « nitro ». La recette a évolué, mais l'on retrouve immédiatement la marque de fabrique qui a fait le succès de la série. Pourtant, malgré tous ces ingrédients alléchants, le jeu de Codemasters n'a plus vraiment de lien avec les simulations de courses de Rallye. Et ce, au point que l'éditeur a carrément choisi de les supprimer ! Un changement de cap surprenant quand on se souvient que le premier DiRT était aux couleurs de Colin McrRae et essentiellement focalisé sur ce sport mécanique. Autres ajustements majeurs : Codemasters fait l'impasse sur la vue intérieure (qui était pourtant très immersive), la boite de vitesse manuelle (qui apportait un côté simulation) et sur les réglages du véhicule. Au vu de ces éléments, la série « DiRT » évolue d'un positionnement hybride (50% « arcade » / 50 % simulation) à un gameplay exclusivement orienté « grand public ». Ce changement d'orientation risque fort de ne pas faire l'unanimité parmi les fans de la première heure... Quant à l'univers de « DiRT Showdown », il troque ses fameuses courses de rallye au profit d'affrontements virils lors de compétitions de stock-car ! Le changement est radical. En revanche, à juger de la qualité du soft et de sa prise en main exemplaire, « DiRT Showdown» est armé pour titiller les nostalgiques des années « Destruction Derby ». Ce qui est déjà en soi une bonne nouvelle

Collision frontale

Manette en main, « DiRT Showdown » occupe un bon moment avec son fameux mode « Showdown Tour », où vous devez remporter une suite d'épreuves pour améliorer votre bolide avec l’argent virtuel empoché. Particulièrement nerveux, ce mode est l'occasion d'utiliser à bon escient votre précieuse jauge de « boost » (l'indispensable kit nitro), pour dépasser en course vos adversaires ou leur foncer dessus « pied au plancher » durant les phases de stock-car en arène... Comme toujours, il est possible d'user et d’abuser des « flashbacks » pour inverser le cours du temps et, ainsi, éviter un accident. Dans le même esprit, les développeurs ont eu la bonne idée de proposer la fonction « Crashbacks » afin de visualiser les rediffusions des meilleurs accidents et collisions en vue d'une diffusion sur YouTube. Autre mode de jeu : « Joyride ». Il nous immerge sur deux vastes terrains ouverts pour effectuer des figures délirantes ou retrouver des paquets cachés. Au programme, deux zones de jeu : Yokohama et Battersea. Yokohama se découpe en trois parties : les docks, le chantier de construction et le parc à conteneurs. Quant à Battersea, il offre un parking, un dépôt et une centrale électrique. Concernant le multijoueur, il propose des parties en ligne de deux à huit participants ou en écran splitté. En conclusion, la recette est assez déroutante et risque fort de laisser quelques fans de simulation sur le bord de la route. Malgré tout, dans l'ensemble, ce quatrième volet de la saga Dirt est plutôt rafraichissant, au point d'évoquer par moment les phases de stock-car de « Flatout » et le cultissime « Destruction Derby »

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Dans la continuité des précédents volets de la série DiRT, nous retrouvons une réalisation visuelle d'excellente qualité. Véhicules, environnements, effets de lumières... tout est fait pour nous en mettre plein la vue ! Seul petit bémol, on regrette l'absence de la vue cockpit.  

Gameplay & prise en main : 16/20

Exit le côté simulation, « DiRT Showdown  » fait dans le 100 % « arcade » ! Si les fans de la première heure peuvent se sentir trahis, les néophytes et amateurs de jeux de courses « grand public » y trouveront un excellent divertissement. Simple et intuitif, ce quatrième opus de la saga est un condensé d'adrénaline.

Musique et bruitages : 15/20

Entre les vrombissements des moteurs et les riffs de guitares « heavy », la bande- son de ce nouvel épisode est plutôt efficace. Seuls les commentaires (VF) gâchent l'ambiance avec des répliques un peu agaçantes...

Durée de vie : 15/20

Malgré des mécanismes de jeu répétitifs, « DiRT Showdown  » dispose d'une durée de vie correcte. Entre le « Showdown Tour », le « Joyride » et le multijoueur (avec une fois encore un code d'activation unique !), les amateurs de jeu de courses arcade auront de quoi se divertir. Cerise sur le gâteau : le mode écran splitté également de la partie.

Note : 16/20

Avec « DiRT Showdown  », Codemasters effectue un virage à 180°, en optant pour un gameplay « 100% arcade » ! Cela se traduit, notamment, par la disparition de la vue cockpit, de la boîte manuelle (et donc du côté simulation), ainsi que des épreuves de rallye présentes dans les précédents opus de la série... Malgré ces choix (contestables pour les fans de la première heure), Showdown est loin d'être un mauvais jeu. Doté de graphisme HD et d'une prise en main efficace, le soft de Codemasters nous immerge dans le monde du stock-car et de la tôle froissée... Un soft intéressant pour les nostalgiques des années « Destruction Derby ».

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.