DarkSiders II - 05.jpg DarkSiders II - 04.jpg DarkSiders II - 03.jpg DarkSiders II - 02.jpg DarkSiders II - 01.jpg
Site partenaire callofduty
"Les fans du premier épisode seront ravis d’avoir un jeu plus long et encore plus varié que son aîné. Un bon jeu d'action..."
Geek4Life
Darksiders II

Comment se démarquer face aux grosses licences qui dominent le marché du jeu vidéo ? Vigil Games n'a pas cherché bien loin : mélanger deux références dans leurs genres, God of War et Zelda. Pari réussi, Darksiders a apporté un soupçon de fraîcheur dans ce monde de brutes. Pas mécontents donc d'accueillir un second épisode bourré de nouveautés.

Darksiders premier du nom nous conte l'histoire de l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse, Guerre, qui a été accusé de déclencher cette dernière bien trop tôt, réduisant à néant la race humaine et laissant la terre en proie aux monstres de l'Enfer et surtout à la Corruption, un mal bien plus important et vicieux. Dans ce second volet, on nous propose d'incarner son frère : Mort, non moins badass, soit dit en passant. Notre nouveau héros va tenter de disculper Guerre en ressuscitant les Humains. On se doute bien que ce sera plus facile à dire qu'à faire, car en effet un long périple l'attend, il devra faire face à de nombreux obstacles, affronter moult démons et notamment ceux de son passé... Darksiders 2 reprend donc les fondamentaux qui avaient fait le succès de son prédécesseur, à savoir ce melting-pot de beat-them-all et d'aventures, mais en y rajoutant de nombreux plus. Tout d'abord, Mort évolue dans un monde beaucoup plus vaste : quatre zones gigantesques possédant chacune pléthore de donjons à parcourir, de secrets à dénicher, et tout cela de manière non-linéaire, vous pouvez donc flâner en toute liberté ou suivre la quête principale selon votre envie. À condition bien sûr de posséder l'item approprié (grappin...) pour atteindre certains recoins sans encombre. Sinon il faudra user de vos talents d'escaladeur pour gravir les surfaces récalcitrantes. Un aspect plate-forme plus poussé en somme, même si la difficulté est bien moindre qu'un “Prince Of Persia” (Ubisoft).

Vif comme la Mort

En effet, on se rend vite compte que Mort est bien différent de Guerre. Plus agile et rapide, il utilise deux faucilles pour étriper ses adversaires, mais aussi plusieurs armes secondaires classées en deux catégories (lourdes et légères), comme les haches ou les griffes. Mort peut également s'équiper en armures diverses (bottes, épaulières, gants et taille). Cet équipement se ramasse sur les ennemis et dans les coffres, et, point non négligeable, leurs caractéristiques sont générées aléatoirement, à la manière d'un Diablo. Les chasseurs d'objets rares, ou amateurs de « loot » pour parler geek, seront ravis ! Autre nouveauté, l’apparition de points d'expérience à répartir dans deux arbres de compétences, le premier débloque des nouvelles attaques ou lance des bonus offensifs, le second est plutôt porté sur la magie, la défense et l'invocation de goules pour vous aider au combat. À vous de bien répartir vos points et construire votre personnage comme vous l'entendez, sachant que vous ne pourrez pas remplir tout le tableau ! Les combats gagnent donc encore en nervosité avec des combos à enchaîner (et à apprendre dans le jeu comme sur notre manette), en plus de la gestion des capacités spéciales. Les affrontements se révèlent ardus si on ne tire pas parti de ces possibilités, avec en plus une caméra un peu récalcitrante qui gêne la lisibilité de l’action

Nikooz
Graphismes : 17/20

S‘il ne brille pas par sa beauté technique, avec ses textures peu détaillées et ses modélisations un peu brouillonnes, Darksiders 2 est servi par une direction artistique de qualité. Le studio de Joe Madureira (ex Marvel Comics) a fait un excellent travail de design, tant sur les personnages que sur les environnements. Le tout avec une fluidité hors pair, on n’en demande pas plus. (Version PC : à noter quelques problèmes de synchro verticale avec certaines cartes, problème corrigé avec quelques améliorations graphiques dans un récent patch)  

Gameplay & prise en main : 16/20

Le jeu requiert un petit temps d’adaptation pour manipuler Mort, qui peut avoir quelques problèmes de réponse notamment lors des sauts dans les phases de plateforme. Les combats sont très difficiles et requièrent l’utilisation des combos et capacités spéciales pour ne pas se retrouver en permanence au tapis. C’est plutôt un bon point car cela permet de découvrir les mécanismes du jeu et de ne pas se répéter. En revanche sur PC, une manette Xbox 360 est OBLIGATOIRE. En effet, on s’arrachera les cheveux à reconfigurer les touches du clavier, qui par défaut ne seront pas du goût de tout le monde.

Musique et bruitages : 17/20

Jesper Kyd (Hitman, Assassin’s Creed, Borderlands…) n’est pas pour rien LA référence au sein des compositeurs de musiques de jeux vidéo : il signe ici une bande son inspirée et très adaptée à chaque environnement. Les bruitages appuient bien l’action et la sensation de puissance de Mort. Par contre, les doublages en VF sont inégaux, préférez plutôt la version originale, bien plus réussie.  

Durée de vie : 17/20

Comparé à la petite vingtaine d’heures du premier Darksiders, le second fait figure de mastodonte. Quatre environnements à explorer, des donjons optionnels, des défis à relever comme l’arène du Tribularium, des objets à collectionner et, bien sûr, le loot. Tout cela pour au moins 50 heures, vous ne serez pas déçu ! Reste à attendre les prochains DLC, en espérant qu’ils en vaillent la peine…

Note : 17/20

Au final, Darksiders 2 demeure un excellent pot-pourri d’aventure-action. Les fans du premier épisode seront ravis d’avoir un jeu plus long et encore plus varié que son aîné. L’histoire de Mort promet des instants épiques et une rejouabilité excellente, même si elle n’apporte pas son lot de réponses pour le premier épisode. La série peut parfaitement prétendre à succéder aux excellents Legacy Of Kain et Soul Reaver, qui offraient une alternative un peu plus adulte aux Zelda. On espère que les deux prochains cavaliers de l’Apocalypse subiront le même traitement !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.