Site partenaire callofduty
"Après deux épisodes décevants, Milestone s'est donné les moyens de remonter la pente. Un achat judicieux surtout pour l'ensemble des licences officielles !"
Geek4Life
WRC 3

A l'heure où Sébastien Loeb décroche son neuvième titre, Black Bean et Milestone tentent une nouvelle fois de séduire les fans de rallye avec un nouveau jeu vidéo sous licence officielle : « WRC ». Revu de fond en comble, après la médiocre qualité des précédents opus, « WRC 3 » est bien parti pour trouver son public. Mieux vaut tard que jamais !

Disponible sur PC, Playstation3 et Xbox 360 depuis le 12 octobre dernier, «WRC 3» marque le renouveau de la série. Tout juste un an après le décevant « WRC 2 », Milestone fait table rase du passé pour repartir sur de nouvelles bases afin de nous offrir une vraie simulation de rallye. Repensé dans les moindres détails, « WRC 3 » pourrait rivaliser avec son l'illustre « Dirt 3 » (Codemasters). Au programme : 78 tracés finement modélisés en 3D, 13 lieux mythiques, 36 voitures ultra-détaillées et les 54 équipes officielles. Le tout agrémenté de graphismes HD (nettement supérieurs à ceux de « WRC 2 » !), un moteur physique réaliste, une intelligence artificielle redoutable, des bruitages de moteurs crédibles, ainsi qu'un mode multijoueur « hot seat » pouvant accueillir 4 joueurs en local (et jusqu'à 16 participants en ligne). Bref, après deux épisodes laborieux, l'adaptation vidéoludique de la « FIA World Rally Championship » est enfin en phase avec son public. Agréable constat : « WRC 3 » adopte un positionnement « hybride » en offrant une prise en main grand public : mi-arcade mi-simulation. Fans et profanes pourront ainsi se lancer pied au plancher sur de nouveaux tracés plus sinueux que jamais ! Qu'il s'agisse de décrocher le meilleur chrono sur les pistes du Mexique, dans les rues d'Italie ou lors d'une virée dans les sommets enneigés de Monte-Carlo, Milestone a sérieusement progressé dans l'authenticité des circuits et sur le réalisme général des graphismes. Concernant la conduite, le bilan est également positif. Car tout l'intérêt du jeu réside dans la négociation des virages dont certains sont vraiment en épingle à cheveux ! Heureusement, le copilote est là – en permanence - pour vous assister et éviter (au maximum) les sorties de piste. Sympathique aussi : le soft apporte quelques réglages aux véhicules (suspension, transmission, rapport de vitesse, etc.). Les fans de mécaniques élevés au Gran Turismo (Sony) apprécieront... Quant aux malchanceux qui termineront leur course dans le décor, ils pourront utiliser une fonction similaire à celle de « GRID » (Codemasters) afin d'inverser le cours du temps et corriger leurs erreurs de pilotage.

Redorer le blason de la série !

Côté immersion, Milestone propose différents points de vue. À vous de déterminer où placer la caméra, entre l'habitacle, sur le capot, au sol ou à l’arrière du véhicule. Bonne nouvelle : comme le montrent les screenshots, les graphismes ont bénéficié d'un saut qualitatif indéniable ! Certes, on est encore loin d'une démonstration technique, mais le résultat est franchement correct pour ce type de production. Les textures sont beaucoup plus propres et l'on apprécie l'arrivée de nouveaux effets d'éclairage, d'ombres et de particules. Dans l'ensemble, véhicules et paysages ne sont plus un frein à l'immersion. Quant à l'habitacle, tant décrié l'an passé, il a bénéficié d'un sérieux lifting ! Comparé à « Need For Speed Shift » (EA), «Forza 4» (Microsoft) ou « Dirt 3 » (Codemasters), ce n’est pas encore la meilleure vue en termes de réalisme et d'immersion... Mais c’est beaucoup plus “probre”. Autre bémol : l'éditeur propose des DLC payants, dont la « Classic Mini Cooper S 1964 », disponible pour 1,99€ sur le PlayStation Network et 160 Microsoft points sur XBOX Live. Voilà qui ne sera pas du goût de tous. Reste qu'à l'heure du bilan, « WRC 3 » n'a certes pas la beauté de « Dirt 3 » (Codemasters) mais il nous a agréablement surpris par sa qualité visuelle, sa prise en main « grand public » et ses transformations en profondeur. Pour peu que vous soyez réceptif aux courses de rallyes automobiles, le nouveau jeu de Milestone est un achat judicieux.

Geek4Life
Graphismes : 14/20

Que de progrès depuis l'an passé ! Les graphismes de « WRC 3 » ont fait l'objet d'une refonte en profondeur, avec l'ajout de nouveaux effets d'éclairage, des ombres dynamiques, des particules et des textures HD. Entièrement sous licences officielles, les fans de Rallye auront de quoi s'immerger pleinement sur les 78 circuits finement modélisés en 3D, à bord d'un des 36 véhicules. Malgré tout, à l'heure du bilan, « Dirt 3 » (Codemasters) reste en tête sur le plan visuel.

Gameplay & prise en main : 14/20

A vouloir séduire les néophytes et les passionnés de rallye, « WRC 3 » reprend la recette du jeu bâtard avec une prise en main au croisement de l’arcade et de la simulation. Si les gamers risquent de ne pas adhérer, les néophytes pourront facilement s'élancer dans la compétition. Plutôt ergonomique à la manette, le soft est encore plus immersif avec un volant USB avec retour de force ! Le résultat est, dans l'ensemble, plus souple et dynamique que l'an passé (WRC 2). Tout n'est pas encore parfait, mais le soft est correct . Un bon point en regard de tous les fans déçus l'an dernier.

Musique et bruitages : 16/20

La bande-son a sérieusement progressé en qualité ! Sélection de musiques parfaitement adaptée à l'ambiance, bruitages ultra-immersifs des moteurs et une localisation VF qui n'a pas à rougir face à la concurrence. Pour peu que les pétarades des pots d'échappement ne vous agacent pas, « WRC 3 » gomme un de ses défauts. Une excellente nouvelle.

Durée de vie : 16/20

Entre les épreuves uniques, le championnat, le nouveau mode carrière («Road to Glory ») et le fait de retrouver toutes les licences officielles, « WRC 3 » regroupe tous les ingrédients pour séduire les fans de rallye. Le plus grisant est certainement le mode multijoueur découpé en « hot seat » (de deux à quatre participants en local) et les parties en ligne sur Internet (PSN / Xbox Live) qui peuvent accueillir jusqu'à 16 joueurs.

Note : 15/20

Après deux épisodes décevants, Milestone s'est donné les moyens de remonter la pente avec « WRC 3 ». Revue et corrigée, cette nouvelle mouture est assez réussie sur le fond et la forme. Elle offre, pour qui aime le rallye, un sérieux contenu, une prise en main nettement plus dynamique et des graphismes acceptables. Un achat judicieux surtout pour l'ensemble des licences officielles !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.