Site partenaire callofduty
"Avec plus de 40 niveaux et une rejouabilité évidente, cette compilation est un rendez- vous à ne manquer sous aucun prétexte !"
Geek4Life
Hitman : HD Trilogy

Deux mois après « Hitman Absolution », Square Enix dépoussière les anciens volets de la série culte de IO interactive, à l'occasion d'une compilation HD exclusive sur PS3 et Xbox 360. Que l'on soit fan ou totalement néophyte, « Hitman : HD Trilogy » offre un rapport qualité/prix d'exception avec pas moins de 40 niveaux à la rejouabilité évidente !



Disponible en exclusivité sur PS3 et Xbox 360 depuis le 1er février 2013, « Hitman: HD Trilogy » n'est pas passé inaperçu. Commercialisée à petit prix (moins de 30 €), la compilation est très demandée d'après nous amis revendeurs. Et pour cause : le soft regroupe les remakes HD de « Hitman 2 : Silent Assassin » (2002), « Hitman : Contracts » (2004) et « Hitman : Blood Money » (2006). Trois chefs-d'oeuvre du studio mythique IO Interactive qui a su imposer sa vision du jeu d'infiltration face au cultissime Sam Fisher (Splinter Cell) d'Ubisoft. Seul regret : l'absence du premier opus « Hitman: Codename 47 », paru en 2000 sur PC. En revanche, Square Enix n'a pas mégoté sur le contenu en offrant un code de téléchargement qui permet de jouer à « Hitman : Sniper Challenge », le mini-jeu bonus de pré-réservation proposé lors du lancement de « Hitman Absolution » (2012). Ce qui permet d'accéder à pas moins de 40 niveaux offrant chacun d'innombrables possibilités d'action et de stratégie ! Cela fait de « Hitman HD Trilogy » un achat particulièrement judicieux pour qui n'a jamais joué aux anciens épisodes ou si l'on aime les jeux d'infiltration riches en adrénaline. Ainsi, « Hitman: HD Trilogy » offre un excellent rapport qualité/prix. Même si, manette en main, il apparaît immédiatement que le gameplay et la réalisation ont beaucoup évolué au fil des ans. Il suffit de lancer « Hitman 2 : Silent Assassin » pour retrouver des mécanismes de jeu « old-school » et constater à quel point « 47 » était hier beaucoup plus rigide et lent à se déplacer. Idem pour les environnement au design plus carrés (le titre date de l'époque de la PS2 et de la GameCube) et pour l'action qui manque singulièrement de souplesse à l'heure où « l'instinct » nous accompagne en permanence dans le 5ème opus... Bref, attendez-vous à quelques imperfections dues au grand âge du titre. Malgré tout, force est de reconnaitre que l'essentiel du gameplay était déjà là avec, notamment, la possibilité de se déguiser en récupérant les vêtements des victimes, un vaste choix d'armes en tout genre (club de golf, corde à piano, pistolets, fusil de sniper...) et la possibilité d'évoluer furtivement dans un vaste environnement qui regorgent de dangers. Côté background, « Hitman 2 : Silent Assassin », marque une rupture avec le premier opus. « 47 » est devenu jardinier dans un monastère et tente de prendre un nouveau départ. Mais quand son ami, le père Vittorio, est kidnappé par la mafia, notre tueur à gages reprend du service plus déterminé que jamais. L'occasion d'aller faire le ménage en Sicile, à Saint-Pétersbourg ou encore au Japon, sur fond de musiques envoûtantes composées par Jesper Kyd. Nous recommandons vivement de passer outre la vétusté des graphismes, car certaines missions valent sérieusement le détour.

La mort vous va si bien...

En enchaînant ensuite avec « Hitman : Contracts », vous aurez accès à un pot-pourri des meilleures missions de « Hitman: Codename 47 » et de « Hitman 2 : Silent Assassin » . Dans cet épisode, notre héros est gravement blessé. Le ventre perforé dans une chambre d'hôtel. Semblant à l'agonie, il voit défiler sa vie. L'occasion, pour nous, de revivre ses plus impressionnants contrats, dont celui peu ragoûtant à l'abattoir... En enchaînant les missions (plus mémorables les unes que les autres), vous constaterez nombre d'améliorations et d'optimisation depuis « Hitman 2 : Silent Assassin » ! À commencer par les graphismes et la souplesse du gameplay déjà plus proche de celui de « Hitman Absolution ». Même si tout n'est pas irréprochable - petits problèmes l'IA et légers bugs d'affichage (certains personnages traversent les murs) - dans l'ensemble, l'expérience mérite le coup d'oeil. La mise en scène est efficace et les missions se révèlent captivantes. Après avoir terminé « Hitman : Contracts », vous serez prêt à clôturer cette rétrospective avec « Hitman Blood Money ». Le plus moderne des jeux de cette trilogie. Disponible depuis 2006 sur Xbox 360 et PC, « Blood Money » est enfin accessible à la communauté PlayStation grâce à cette compilation. Et c'est tant mieux, car le titre vaut à lui seul les 30 €. Le nettoyage par le vide vous conduira à visiter un parc d'attractions désaffecté, une soirée VIP démoniaque, les hôtels luxueux de Las Vegas, l'Opéra de Paris ou encore la résidence privée d'un roi du porno... Les missions se renouvellent constamment et l'on apprécie celles qui proposent d'évoluer dans une foule compacte et animée. Une vraie prouesse qui a depuis été reprise dans certaines missions de « Hitman Absolution ». Sympathique également: le système d'armes à débloquer et les nombreuses améliorations proposées tout au long de la progression. Certains costumes sont également mémorables dans ces épisodes dont celui du « gros poussin ». Bref, si vous avez aimé « Absolution » et souhaitez vous divertir à petit prix, nous vous recommandons vivement d'investir dans cette compilation HD. Vous ne regretterez pas votre achat !

Geek4Life
Graphismes : 14/20

Sur le plan technique, attendez-vous à faire le grand écart avec d'un côté « Hitman2 : Silent Assassin » qui affiche des graphismes dépassés, des personnages taillés à la serpe et des environnements carrés, et de l'autre « Blood Money », réalisé en HD et doté de décors foisonnants de détails et de subtilité !

Gameplay & prise en main : 17/20

Référence absolue des jeux d'infiltration, la série « Hitman » offre un condensé d'action/furtivité mémorable. Mise à part l'évolution visuelle au fil des ans, les mécanismes de jeu n'ont pas pris une ride. Il est toujours aussi plaisant d'approcher les cibles désignées, en se déguisant et en décelant dans l'environnement le meilleur moyen d'éliminer l'objectif sans se faire repérer. Certes, tout n'est pas parfait (bugs de collision, IA stakhanoviste...) mais, dans l'ensemble, chaque épisode mérite que l'on s'y attarde. Une belle rétrospective du talentueux studio IO Interactive.

Musique et bruitages : 17/20

Quel plaisir de retrouver les musiques du compositeur Jesper Kyd ! Les bruitages et cinématiques ont évolué au fil des ans. La bande-son de « Hitman 2 : Silent Assassin » est moins impressionnante que celle de « Blood Money », mais l'atmosphère envoûtante de la série ne manque pas de charme.

Durée de vie : 18/20

Avec « Hitman 2 : Silent Assassin », « Hitman : Contracts » et « Hitman Blood Money » sur un même disque, le rapport qualité/prix est imbattable ! Ces versions remastérisées HD s'accompagnent d'un code de téléchargement pour installer « Hitman : Sniper Challenge » le bonus de précommande du dernier épisode (2012). Avec plus de 40 niveaux et une rejouabilité évidente, cette compilation est un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte...

Note : 17/20

Square Enix et IO Interactive créent l'évènement en ce début d'année en nous livrant une compilation de la série « Hitman » sur PS3 et Xbox 360. Commercialisé à moins de 30 €, « Hitman HD Trilogy » regroupe les best-sellers « Hitman 2 : Silent Assassin » (2002), « Hitman : Contracts » (2004) et « Hitman Blood Money» (2006). Doté d'un gameplay jubilatoire et d'une ambiance oppressante, chaque mission est unique. Avec au total 40 niveaux, « Hitamn HD Trilogy » offre une durée de vie à toute épreuve. Un achat sans risque pour public mature (18+)

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.