Site partenaire callofduty
"Alors que les premiers images et trailers laissaient présager un FPS mémorable, le résultat final multiplie les maladresses : graphismes et animations datées, localisation VF désastreuse, IA aux fraises."
Geek4Life
Aliens: Colonial Marines

Développé par Gearbox Software (Borderlands), « Aliens: Colonial Marines » marque le grand retour de la série horrifique en jeu vidéo. Disponible simultanément sur PC, Playstation3 et Xbox 360, ce nouveau FPS, édité par Sega, nous immerge dans un univers sombre et oppressant peuplé de Xénomorphes. Toujours aussi fourbes et agressives, ces terrifiantes créatures ne manqueront de vous faire sursauter devant votre téléviseur... Mais au-delà des premiers screenshots prometteurs que vaut cette nouvelle adaptation, une fois la manette en main ?



Immergé sous les traits du Caporal Winter, vous êtes envoyé en mission de reconnaissance à bord de « l'U.S.S Sulaco », un vaisseau spatial abandonné en orbite de LV-426. À la tête d'une unité de Colonial Marines surentrainée, vous évoluez dans une succession de couloirs sombres et oppressants, équipé de votre fameux fusil à impulsion. Dans la pure tradition du genre, l'exploration des lieux tourne rapidement au carnage, avec la rencontre des Xénomorphes et de mercenaires armés jusqu'aux dents.  Le pitch est classique, mais il faut reconnaître qu'il se prête à merveille à une nouvelle virée dans l'univers de la saga. De bonnes idées agrémentent la progression : gameplay dynamique inspiré des longs métrages, améliorations à débloquer ou encore possibilité de vivre l'aventure jusqu'à quatre en coopératif. Pour tout dire, testé à partir de la version Playstation3, « Aliens : Colonial Marines » nous a déçus dès l'introduction par la piètre qualité des cinématiques. Outre des graphismes datés, des textures de type basse définition et des effets de lumière désuets pour une production de 2013, le soft est plombé par sa bande-son VF. Le jeu des comédiens est désastreux. Les textes sont lus sans aucune conviction, si bien qu’on peine à s'immerger. Une fois le coup accusé, on parvient tout de même à retrouver ses marques, car les mécanismes de jeu sont heureusement intuitifs. Les fans de la série « Alien Versus Predator » n'auront aucune difficulté à évoluer dans les corridors, en alternant l’usage du détecteur de mouvement, de la lampe-torche, du fusil à impulsion ou une autre arme secondaire (fusil à pompe, piolet, grenade, lance- flamme). Côté mise en scène, l'aventure démarre rapidement, par la découverte d'un allié englué dans un nid d'Aliens. Les fans des longs métrages apprécieront d'être d’entrée immergés au cœur des séquences d'action. Cette première mission fait office de tutoriel, mais ce n'est pas pour autant que vous évoluez sans danger... « l'U.S.S Sulaco » grouille de Xénomorphes ! Idéale pour apprendre à manier vos armes et utiliser votre détecteur de mouvement. Si les voix VF ne sont pas convaincantes (c’est peu de le dire), le bruitage du détecteur est un pur bonheur. Appréciable également : l'approche d'un Alien est immédiatement signalée sous forme d'un petit point blanc à l'écran.  

À défaut d'être un chef d'œuvre...

La progression est relativement convenue, avec une succession de scripts hollywoodiens (explosions, fusillades, attaques scénarisées). Vous évoluez dans une succession de couloirs et de passerelles – plus ou moins exigus  –  où vous devez zigouiller les hordes de créatures qui pullulent dans le vaisseau. Si techniquement le résultat n’est pas à la hauteur de « Crysis 3 » (EA), l'ambiance est globalement respectueuse des films. Même si l'on ne peut s'empêcher de pester en voyant les animations des humanoïdes (IA alliées et ennemies) qui accusent une bonne décennie de retard ! Les mouvements et la décomposition de la marche manquent de souplesse au point d'évoquer une version non définitive du soft. Autre bémol : dès la mission 2, nous découvrons qu'il est possible de ramasser des items sur les cadavres des mercenaires. Si le principe est bon, l’immersion est flinguée par un côté « arcade » grand guignolesque. Côté multijoueur, vous avez le choix entre quatre modes : « Extermination » où les Marines doivent faire exploser une bombe dans la ruche des Aliens, « Évasion » qui oppose les Marines aux Xénos dans un déluge d'action chronométré, « Survivant » où vous devez survivre à  cinq minutes de pure frénésie et, enfin, le mode « Bataille » qui oppose les marines aux Aliens. Sympathique également, il est possible de jouer un Xénomorphe, en vue à la troisième personne ! Vous avez le choix entre cinq sous-espèces : le « soldat » qui est l'Alien de base, parfait au combat rapproché, le « rôdeur » une créature à la fois furtive et rapide qui se révèle idéale pour bondir sur les ennemis et les tuer par surprise, le « gicleur » qui fait office de kamikaze, le « cracheur » qui attaque à distance en projetant de l'acide et enfin le « broyeur » qui porte bien son nom. Toujours à propos du multijoueur, Gearbox Software a la bonne idée de proposer un système d'amélioration des armes et de l'équipement. Pour faire simple : plus vous tuez, plus vous gagnez ! L’objectif est d’acheter de nouveaux looks, de nouvelles armes et des améliorations. En conclusion, « Aliens Colonial Marines » laisse une impression mitigée avec, d'un côté, une ambiance proche du film « Aliens Le Retour » de James Cameron et, de l'autre, une réalisation audiovisuelle indigne de cette licence mythique. Au-delà de la technique, les mécanismes de gameplay sont, eux aussi, aux antipodes du savoir-faire reconnu de Gearbox Software (Half-Life, Boerderlands 2, Brothers In Arms Hell's Highway...). Avec un tel bilan, nous recommandons « Aliens Colonial Marines » aux amateurs de FPS peu exigeants et aux inconditionnels de la série « Alien Versus Predator » prêts à faire des concessions pour retrouver l'atmosphère oppressante et les hordes de Xénomorphes à zigouiller au lance-flamme et au fusil à impulsion... Vous voilà prévenu !  

Geek4Life
Graphismes : 13/20

Les premiers screenshots laissaient présager le meilleur. Le résultat définitif n'est franchement pas à la hauteur des espérances. Testé à partir de la version PS3, « Aliens Colonial Marines » s’avère dépassé par la présence de multiples bugs d'affichage (un patch correctif devrait arriver prochainement), des textures de basse définition et des animations d'un autre âge. Avec pareille accumulation de défauts, le fait de retrouver l'ambiance et une mise en scène inspirée du film « Aliens Le Retour » (James Camerons) ne suffit pas.

Gameplay & prise en main : 12/20

Ultrabasique, le gameplay n'a rien de révolutionnaire. On avance de zone en zone en zigouillant toute présence hostile dans le périmètre. L’ambiance - qui devrait être envoûtante - est gâchée  par une intelligence artificielle soporifique et  un affichage d'items à ramasser façon « arcade ». Pour le coup, l'immersion en prend pour son grade et le charme inexistant. Dommage, car il y avait de bonnes idées à la base !

Musique et bruitages : 6/20

Même si l'on apprécie la qualité des musiques, nous sommes contraints de mettre une « carton rouge » pour la localisation VF ! Celle-ci est tout bonnement désastreuse. Les comédiens jouent sans conviction et les dialogues sont dignes d'une mauvaise série B. En l'état, la version française rebute dès la cinématique d'introduction. Franchement navrant...

Durée de vie : 15/20

Avec près de 7 heures de jeu en solo et la présence de quatre modes multijoueurs (coopératif / compétitif), « Aliens Colonial Marines » offre une durée de vie correcte pour un FPS. Reste que le gameplay n'est pas passionnant et la rejouabilité de la campagne solo exclue. Ainsi, le jeu ne peut être recommandé qu'aux fans les plus inconditionnels.

Note : 12/20

Pressenti comme l'une des meilleures adaptations de la saga en jeu vidéo, « Aliens Colonial Marines » déçoit cruellement. Alors que les premiers images et trailers laissaient présager un FPS mémorable, le résultat final multiplie les maladresses : graphismes et animations datées, localisation VF désastreuse, IA aux fraises.  Malgré tout, les fans seront heureux de retrouver l'atmosphère du film « Aliens Le Retour » et les hordes de Xénomorphes. Un jeu à recommander aux inconditionnels de la série et aux amateurs de FPS peu exigeants.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.