Site partenaire callofduty
"Dead Space 3 marque une rupture avec les deux précédents épisodes. L'action est nettement plus marquée et cela impacte directement l'ambiance horrifique qui s'estompe ici fortement !"
Geek4Life
Dead Space 3

Nouvelle référence du genre survival horror, la série «Dead Space» ne cesse de faire des émules... Dernière preuve en date, la démonstration du troisième volet a déjà été téléchargée plus de 2 millions de fois ! Pourtant, malgré deux épisodes diablement efficaces, le studio Visceral Games a décidé de changer la recette avec un nouveau gameplay, orienté action, et une campagne entièrement jouable en coopératif. Avis aux puristes : de gros changements en perspective...

Disponible simultanément sur PC, Playstation3 et Xbox 360 depuis le 8 février 2013, « Dead Space 3 » reprend l'aventure quelques années après les événements du second épisode, en nous immergeant une fois de plus sous les traits d'Isaac Clarke. Ce dernier vit reclus dans son appartement pour échapper aux agents du gouvernement et aux Unitologues (dévots qui croient aux pouvoirs surnaturels d’un Monolithe tombé du ciel). L'accalmie sera de courte durée... Le domicile d'Isaac est pris d'assaut par les forces spéciales qui le contraignent à coopérer en lui annonçant qu'une de ses amies est portée disparue. De fil en aiguille, notre héros se retrouve à devoir explorer la planète de glace Tau Volantis afin de mettre un terme à l'épidémie de Nécromorphes qui menace l'avenir de l'humanité. Avec un tel pitch, nul doute que les fans seront heureux d'endosser une troisième fois l'armure d'ingénieur emblématique de la saga ! Pourtant, manette en main, on s'étonne que la recette ait autant évolué depuis « Dead Space 2 ». Reprenant une grande partie des codes des deux premiers opus, ce troisième épisode démarre sur les chapeaux de roue, via un bref tutoriel qui se déroule 200 ans avant l'époque d’Isaac Clarke. Vous incarnez un jeune soldat livré à lui-même et seul dans la neige. Après une séance de descente en rappel, l’avatar doit explorer l'épave d'un vaisseau spatial écrasé sur le flanc d'une montagne. Epave qui grouille de Nécromorphes... Occasion idéale pour se familiariser avec les commandes et le système de combat – ultraviolent – où il s’agit de piétiner les corps des adversaires. A peine est-on opérationnel que le personnage est froidement abattu ! Une façon originale de boucler le tutoriel pour retrouver l'époque d'Isaac et que l'aventure démarre pour de bon. Concernant la réalisation, l'ambiance visuelle est impressionnante. Au point que la mise en scène évoque par moment celle de la série « Uncharted » (Naughty Dog). Pour le coup « Dead Space 3 » démarre très fort !

Peut-on encore parler de « Survival horror » ?

Testé à partir de la version Playstation3, « Dead Space 3 » séduit immédiatement par sa qualité technique et artistique. Qu'il s'agisse des séquences d'action in game (accident de circulation, cascade sur un train, gunfights), des cinématiques ou encore des phases en apesanteur dans l'espace (mémorable !), le studio Viscral Games n'a rien perdu de son savoir-faire. « Dead Space 3 » est indéniablement un jeu envoûtant. Au-delà de sa mise en scène hollywoodienne qui évoque tour à tour « Gears of War » (Epic Games), «Mass Effect » (Bioware) et « Uncharted» (Naughty Dog), ce troisième opus se démarque nettement de ses prédécesseurs par un gameplay infiniment plus bourrin. Ce qui ne plaira pas à tout le monde ! Alors que les deux premiers épisodes avaient su s'imposer sur le créneau du « survival horror», ce nouvel épisode effectue un virage à 180° en se recentrant sur l'action pure et dure. Les fans de jeux de tir à la troisième personne (TPS) y trouveront le Saint Graal des jeux d'action de Science Fiction, mais cette nouvelle recette impacte du même coup grandement l'ambiance, laquelle est revue à la baisse. De fait, l'aventure n'est plus aussi horrifique que précédemment. On zigouille du Nécromorphe et de l’Unitologue humain (c'est nouveau !) à tout va. Côté prise en main, des mouvements font leur apparition, à l’exemple du système de couverture façon « Gears of War ». Le rythme est lui aussi beaucoup moins propice à l'angoisse avec notamment le fait de tirer encore et encore sur des vagues d'ennemis (parfois, jusqu’à une vingtaine). Autant dire que Visceral Games fait dans la surenchère. Quant aux paysages de glace, ils évoquent la série « Lost Planet » de Capcom, connue et reconnue pour son action frénétique. Malgré ce changement d'orientation contestable, tout n'est pas mauvais dans Dead Space 3. Nous avons beaucoup apprécié le fait que la campagne puisse accueillir à tout moment un autre joueur via Internet. Cette nouvelle option introduit un mode coopératif totalement inédit dans la série. Et cela fonctionne à merveille ! Nul doute que les fans des derniers « Resident Evil » (Capcom) seront heureux de pouvoir explorer Tau Volantis avec un ami. Sympathique aussi : la longévité de l'aventure. Elle se boucle en plus de dix heures en ligne droite. Notez que dans la pure tradition du genre, l'armement est personnalisable, avec la collecte de matières premières. Du fusil à pompe au lance-roquettes, Isaac est équipé pour faire face aux nouvelles races de Nécromorphes dont certains sont munis d'armes à feu ! Relativement difficile et violent, ce troisième volet de la saga n'est pas estampillé 18+ pour rien. Reste à savoir que « Dead Space 3 » est plus proche d'un condensé d’action que d'un vrai « survival horror ». Bref, si vous avez aimé les précédents épisodes et si vous êtes réceptif aux jeux d'action, « Dead Space 3 » a toutes les chances de vous satisfaire.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Parfaitement mis en scène et visuellement réussi (voir le coucher de soleil, les passerelles métalliques ou la séquence en apesanteur dans l'espace...),« Dead Space 3 » offre une belle démonstration du savoir-faire de Visceral Games ! Malgré quelques  images déjà vues, certaines scènes feront date avec un petit côté « Uncharted » qui n'est pas déplaisant. Techniquement, ce troisième volet évolue dans le bon sens.

Gameplay & prise en main : 17/20

Nous retrouvons des mécanismes de jeu classiques et fortement inspirés des précédents opus et plus généralement des « Survival-horror ». Pourtant, « Dead Space 3 » marque une rupture avec les deux précédents épisodes. L'action est nettement plus marquée et cela impacte directement l'ambiance horrifique qui s'estompe ici fortement ! Les fans de TPS virils y trouveront un excellent divertissement, mais les inconditionnels du genre « survival-horror » auront l'impression d'avoir été trahis. Heureusement, l'arrivée d'un mode coopératif (accessible à tout moment et tout au long de la campagne) dynamise l'intérêt du soft. Bref, la série évolue et ce ne sera pas du goût de tous...

Musique et bruitages : 18/20

Toujours aussi convaincante, la bande-son nous immerge immédiatement dans l'univers envoûtant de la série. Certes, les évolutions de gameplay instaurent plus de distance que par le passé, mais la qualité des musiques, des bruitages et le jeu des comédiens n'ont rien perdu de leur efficacité. Un sans faute !

Durée de vie : 16/20

Avec plus de 10 heures d'aventure en ligne droite et la possibilité de prolonger l'expérience en coopération, « Dead Space 3 »offre une durée de vie honorable pour ce type de production. La possibilité de recommencer la campagne avec un niveau de difficulté supérieur rend le soft rentable. Reste à prendre en compte que le multijoueur exige un code d'activation unique. Attention à ne pas négliger ce point si vous achetez vos jeux d'occasion.

Note : 17/20

« Dead Space 3 » prend un virage à 180° en regard de ses prédécesseurs ! Le gameplay n'est plus marqué « survival horror », mais privilégie l'action pur jus. Ce choix ne sera pas du goût de tous, mais il faut saluer la qualité indéniable de ce troisième opus (la mise en scène évoque parfois l'excellent « Uncharted ») et l'arrivée d'un mode coopératif jubilatoire. Bref, si vous aimez les jeux d'action futuriste, ce nouvel épisode est un rendez-vous à ne pas manquer...  

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.