Site partenaire callofduty
"Le nouveau jeu des pères de «Resisence3» est un divertissement intéressant pour qui aime jouer en multijoueur"
Geek4Life
Fuse

Dernier né du studio Insomniac Games, « Fuse » tente une percée dans l'univers prolifique des jeux de tirs à la troisième personne. Fort d'une ambiance de science fiction accrocheuse, d’un déluge d'action et d'un gameplay coopératif exutoire, le soft a de quoi satisfaire les amateurs de « gunfights » multijoueur. Mais cela sera-t-il suffisant pour s'imposer face aux poids lourds du secteur ?  



Disponible depuis le 31 mai 2013 sur Playstation3 et Xbox 360, « Fuse » est un nouveau condensé d'action multijoueur imaginé par Insomniac Games, (les pères du FPS « Resistance 3 »). Nerveux, doté d'une mise en scène hollywoodienne, le soft semble bien parti pour séduire les amateurs de jeux de tirs futuristes à la troisième personne. Immergé en situation de crise, sous les traits d'un soldat d'élite de la CIA, à choisir parmi 4 profils complémentaires (Dalton Brooks, Naya Deveraux, Jacob Kimble et Isabelle Sinclair), vous évoluez dans un univers hostile avec pour but de désamorcer une situation explosive menaçant l'avenir du monde, depuis qu'une source d'énergie extraterrestre instable est tombée entre de mauvaises mains. C'est dans ce contexte que votre équipe « Overstrike 9 » est déployée. Doté d'une prise en main intuitive et d'un gameplay orienté « action », le soft ne manque pas de charme pour qui aime les productions coopératives. D’autant plus avec la possibilité de passer instantanément d'un agent à l'autre, en solo, afin de bénéficier des spécificités de chaque personnage. L'armement est aussi un des points forts du soft, étant donné qu'il utilise la fameuse technologie alien. Dès le début de l’aventure, armes « Xenotech » en main, les ennemis n'ont qu'à bien se tenir....  Citons, entre autres, le bouclier à champ d'énergie et l’arbalète surmontée d'une lunette. Sympathique également : l'armement peut être amélioré au fil de l'aventure. Pensé coopératif de A à Z, chaque membre du groupe est complémentaire au niveau de ses capacités et de son équipement (via 4 axes : infiltration, assaut, sniper et médecin). Équilibrée et adaptée à toutes les situations, votre équipe est redoutable sur le champ de bataille ! Mais cela n’est pas un jeu d'enfant pour autant... car l'intelligence artificielle est ultra-nerveuse et n'hésite pas à vous déloger. Ajoutez à cela le fait que les adversaires sont extrêmement nombreux au mètre carré et vous obtenez un « exutoire » à la limite de la frénésie. Avec une telle recette, l'IA ne peut rivaliser avec la subtilité d'une combinaison stratégique entre joueurs. Il en ressort un mode solo bourrin à souhait et vite répétitif. A contrario, en multijoueur, l'expérience est nettement plus palpitante. A prendre en compte, car en fonction de vos attentes, « Fuse » peut être un achat judicieux, comme un titre à éviter...

De l'action et des couloirs

Concernant la technique, le bilan est finalement peu flatteur... Testé à partir de la version Playstation3, « Fuse » se révèle daté pour une production HD parue en 2013. Sans être laid, le jeu d'Electronic Arts alterne de très beaux effets visuels avec des scintillements agaçants, un manque de renouvellement des environnements, ainsi que de l'aliasing marqué. Le charisme des personnages peine également à convaincre, avec un casting « seconde zone » et une bande-son qui sonne franchement « série-B ». Heureusement, on peut compter sur l'efficacité du mode multijoueur (en ligne ou en écran splitté) et la richesse du contenu. Autre bon point : le côté kitsch du scénario est pleinement assumé. Concernant la durée de vie, la campagne solo se boucle en près de dix heures et il est possible de prolonger l'expérience avec le mode coopératif (jusqu'à quatre participants simultanément) ou des vagues d'ennemis doivent être éliminés joyeusement. En conclusion, « Fuse » est un jeu de tirs à la troisième personne agréable pour qui aime le coopératif et la science fiction. En revanche, les joueurs à la recherche d'un bon divertissement solo, risquent de regretter le manque de subtilité en l'absence de « joueurs humains ».

Geek4Life
Graphismes : 15/20

Malgré un temps de développement correct et un moteur graphique « maison », « Fuse » ne parvient pas à nous impressionner. Techniquement, le jeu souffre sur PS3 d'aliasing et de scintillements. D'un point de vue artistique, le bilan est nettement plus positif, avec une mise en scène soignée et des effets visuels agréables à l'oeil. Malgré tout, en comparaison de la concurrence (on pense en particulier à « The Last of Us »), le jeu d'Insomniac Games semble « daté ».

Gameplay & prise en main : 14/20

Si l'idée d'évoluer au sein d'un groupe de soldats complémentaires est plutôt alléchante, « Fuse » ne parvient pas convaincre. Certes, l'action ne manque pas, mais la subtilité recherchée est aux abonnés absents. En solo, le joueur bourrine avec des armes évolutives plus dévastatrices les unes que les autres. Le côté exutoire est sympathique, mais la recette s'essouffle vite. En revanche, dès lors que l'on joue avec un ami en coopératif (en écran splitté ou via Internet), « Fuse » gagne sensiblement en intérêt.

Musique et bruitages : 15/20

  Insomniac Games nous a concocté une bande-son efficace. Sans être inoubliable, les bruitages sont immersifs, les musiques adaptées et le côté kitsch des dialogues est pleinement assumé. Pour qui aime les jeux de tirs à la troisième personne, « Fuse » se révèle un divertissement correct.

Durée de vie : 16/20

Si le prix de lancement est un peu élevé pour ce type de production, Insomniac Games et Electronic Arts nous livre un connu honorable, avec un mode solo qui occupe près de dix heures, ainsi qu'un mode multijoueur (en ligne ou en écran splitté). La rejouabilité n'est pas forcément l'atout de « Fuse », mais il y a fort à parier que les amateurs de science fiction passeront de nombreuses heures en quête de « trophées » et d'améliorations de « Xenotech ».

Note : 15/20

Bien que « Fuse » ne semble pas voué à éclipser «  Gears of War » (Microsoft), son positionnement original, sa nervosité et l'efficacité de son gameplay coopératif ne passeront pas inaperçus auprès des amateurs de jeux de tirs à la troisième personne ! Assumant son côté kitsch et son scénario science fiction « seconde zone », le nouveau jeu des pères de « Resisence 3 » est un divertissement intéressant pour qui aime jouer en multijoueur. Que ce soit en écran splitté ou en ligne, l'expérience ne manque pas de charme... A contrario, la campagne solo ne parvient pas à retranscrire l'esprit coopératif et sombre rapidement dans la frénésie. Mieux vaut le savoir : si vous ne pensez pas jouer en multijoueur, « Fuse » est nettement plus insipide.  

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2021 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.