Site partenaire callofduty
"Plus riche et nerveuse, cette seconde mouture déclenche un déluge d'adrénaline ! "
Geek4Life
PayDay 2

Deux ans après avoir créé la surprise avec «Payday : The Heist», le studio Overkill revient avec une suite encore plus spectaculaire ! Nerveux, outrancier et atypique, le soft se démarque en se positionnant comme LE simulateur de braquages. Si vous en avez assez des « Call of Duty » ou de zigouiller du zombie, «PayDay 2» est le FPS coopératif à découvrir d'urgence.



Edité par 505 Games, « PayDay 2 » est bien parti pour figurer parmi les meilleurs FPS de l'année 2013. Et pour cause ! Le soft parvient à renouveler le genre -éculé - du « FPS coopératif » (Left4Dead / Counter-Strike / Day of Defeat) en y insufflant un condensé de bonnes idées, avec pour toile de fond l'univers des braqueurs. Après un bref tutoriel dans « la planque », où vous êtes initié aux maniements des armes et des commandes de bases (déplacement, interaction...), vous rejoignez les rues de Washington, avec pour objectif d'enchaîner les crimes. À ce stade, le menu principal vous propose de rejoindre le serveur (en ligne), afin d'épauler trois autres criminels connectés ou d'opter pour le mode solo hors-ligne, en compagnie de bots (IA). Quel que soit votre choix, l'expérience ne manque pas de piquant et ravira les fans du premier opus, comme les amateurs de jeux coopératifs. Nettement plus riche que son prédécesseur, « PayDay 2 » offre près d'une centaine de missions – toutes plus riches en adrénalines les unes que les autres – où vous devrez tour à tour braquer une banque, une bijouterie, saccager un centre commercial ou encore vous imposer dans l'univers du trafic de drogue... Pour mener à bien vos missions – à haut risque -, il sera impératif d'analyser méthodiquement les lieux lors du repérage. Puis, une fois prêt pour lancer l'attaque, il ne vous restera plus qu'à enfiler votre masque (personnalisable !). En parallèle, les trois autres bandits (gérés par l'IA ou des joueurs en ligne) devront coopérer avec vous, afin de maximiser vos chances de réussite. Là où « PayDay 2 » fait très fort, c'est qu'à l'instar de la série « Hitman » (IO Interactive), vous disposez de plusieurs façons d'accomplir vos objectifs. De la discrétion absolue (sans déclencher l'alarme) au braquage violent... À vous de trancher ! Heureusement, vous pouvez compter sur un matériel à la mesure de vos ambitions: pistolets automatiques, fusils d'assaut, C4, perceuses industrielles..

Un FPS coopératif pur jus !

Face à vous, les autorités n'hésiteront pas à déployer des hordes de policiers et forces spéciales très entraînées. Retranché à l'intérieur du bâtiment, et souvent sous les hurlements de l'alarme, vous devrez composer avec le dispositif policier, tout en restant concentré sur votre objectif, comme le fait d'ouvrir un coffre-fort. La tâche n’est jamais évidente ! Car en plus de gérer les otages (les abattre est source de malus) il faut souvent rallumer la perceuse, discrètement mise hors tension par les membres du groupe d'intervention ou repousser les assauts. De leur côté, les snipers poster sur les toits n'hésiteront pas à vous abattre dès que vous rapprocherez – d'un peu trop prêt - des fenêtres. Quant aux forces d'intervention, elles lanceront de terribles assauts à grand renfort de fumigènes et de boucliers anti-émeutes, dès que la situation sera à leur avantage. Tenez-le vous pour dit : le chalenge s'annonce corsé ! Toujours concernant la difficulté : quand vous êtes à terre après avoir essuyé des tirs, il vous est possible de faire feu avec votre pistolet, pendant qu'un de vos coéquipiers tente de vous relever. Testé à partir de la version Playsation3, « PayDay 2 » nous a agréablement surpris, tant le résultat est convaincant. Gameplay, mise en scène, nervosité, prise en main... Le plaisir est décuplé quand on constate que chaque mission comporte des variantes aléatoires. De ce fait, même en recommençant le même braquage, le déroulement de l'opération ne sera jamais identique. En revanche, l'architecture 3D est un peu daté et les textures – en basse définition – peinent sérieusement à convaincre quand on a le nez dessus. Malgré tout, dans le feu de l'action, ce désagrément est vite oublié. Si vous avez aimé le premier opus ou que vous recherchez un FPS original, « PayDay 2 » se révèle un achat judicieux. Cerise sur le gâteau : son prix en fait un argument supplémentaire pour se laisser tenter.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Si on fait abstraction des textures – basse définition -, « PayDay 2 » est un franc succès d'un point de vue visuel. Environnements immersifs et détaillés, assauts parfaitement mis en scène et lisibilité de l'action sans faille. Sans atteindre le niveau des blockbusters HD, le jeu de 505 Games est alléchant pour qui aime les FPS coopératifs.  

Gameplay & prise en main : 18/20

Sans surprise, nous retrouvons les excellentes bases du premier opus (« Payday : The Heist ») savamment optimisées. Que l'on opte pour un assaut brutal ou pour la discrétion, le plaisir est de tous les instants ! D'autant plus que certains éléments sont gérés aléatoirement. La phase de repérage sera cruciale. Quant aux objectifs de missions, ils sont assez variés pour ne pas lasser trop vite.

Musique et bruitages : 17/20

Sobre, mais efficace, la bande-son nous embarque immédiatement. Alarmes, cris des protagonistes, bruitages d'armes à feu... Aucun doute, Nous sommes en présence d'un simulateur de braquage. Overkill a fait du bon travail, le résultat est honnête, il n'y a aucun bémol rédhibitoire à signaler.

Durée de vie : 17/20

Avec une centaine de missions aux objectifs aléatoires, « PayDay 2 » occupe un bon moment. Aussi efficace en solo (contre les Bots) qu'en ligne avec trois autres joueurs, le nouveau jeu d'Overkill est bien parti pour s'imposer parmi les meilleurs FPS coopératifs du marché. Espérons que des DLC arrivent prochainement afin de nous occuper jusqu'au troisième épisode...

Note : 17/20

Attendu au tournant par tous les fans du premier opus « Payday : The Heist » (paru en 2011), « PayDay 2 » démontre que le studio Overkill pouvait encore mieux faire... Plus riche et nerveuse, cette seconde mouture déclenche un déluge d'adrénaline chez qui aime les FPS coopératifs ! Disponible sur PC, Playsation3 et Xbox 360 est une alternative sérieuse aux classiques Call of Duty  (Activision) et « Left 4 Dead » (Valve). Un vrai bol de fraîcheur ! Pour notre part, nous l'avons adopté. Seul bémol : la réalisation technique n'est pas irréprochable, avec notamment quelques bugs de collision et des textures datées. Des détails que l'on oubliera vite dans le feu de l'action...  

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.