Site partenaire callofduty
"Pro Evolution Soccer 2014 fait évoluer la série dans le bon sens avec un positionement 100 % simulation"
Geek4Life
Pro Evolution Soccer 2014

Disponible quelques jours avant son rival « Fifa 14 » (EA Sports), « Pro Evolution Soccer 2014 » crée l'évènement avec l'arrivée du nouveau moteur graphique « Fox Engine », l'ajout du Championnat Argentin, ainsi que d'innombrables ajustements du gameplay... Encore plus marqué simulation, cet épisode est bien parti pour remonter la pente et s'imposer face au jeu d'Electronic Arts.

Alors que tous les regards sont braqués sur la PS4 (Sony) et la Xbox One (Microsoft), Seabass et Konami ont décidé de ne pas sortir « Pro Evolution Soccer 2014 » sur les consoles Next Gen. Un choix surprenant qui laisse un an de champ libre au rival « Fifa 14 » ! La communauté PES devra donc se contenter des versions PC, Playstation3, Xbox 360 et PSP. Testé à partir de la version PS3, « Pro Evolution Soccer 2014 » s'est révélé un très bon cru pour qui aime la série. Le nouveau moteur graphique « Fox Engine » (utilisé également pour le prochain « Metal Gear Solid V »), offre un niveau de détail stupéfiant ! La modélisation des visages est incomparable. Tout comme le rendu des stades et du public. En revanche, nous avons constaté de sérieuses chutes de frame-rate lors des cinématiques... notamment en début de matchs, lors de la présentation des joueurs. Espérons que les patchs correctifs viennent rapidement à bout de ces problèmes d'optimisation. Manette en main, on prend plaisir à retrouver le gameplay « simulation » qui a fait la renommée de la série avant son recul face au fameux « Fifa 08 » (EA Sports). Après des années de repositionnement et d'essais - plus ou moins concluants -, Konami est enfin sur la bonne voie ! S'appuyant sur les améliorations et bonnes idées de « PES 2013 », ce nouvel opus renforce sérieusement le réalisme avec, notamment, des joueurs plus lourds à diriger et un meilleur comportement de l'intelligence artificielle. La physique du ballon et des collisions entre joueurs ont, eux aussi, fait l'objet d'une amélioration. Parmi les nouveautés marquantes, signalons l'arrivée de la technologie "Trueball Tech" qui offre un contrôle du ballon plus réaliste (avec le fait de pouvoir, en particulier, le réceptionner avec le torse !), l'ajout du système "Team Play" qui permet de défendre une zone précise avec l'implication de trois footballeurs et des animations beaucoup réalistes, grâce au moteur physique M.A.S.S et au système HEART qui retranscrit avec précision l'émotion des visages.

Un PES efficace en attendant la Nex Gen...

Sympathique aussi, le fait que les coéquipiers utilisent désormais les côtés du terrain pour mener à bien leurs assauts, ce qui dynamise grandement les matchs et le côté tactique. Accessible aussi bien aux néophytes qu'aux puristes (via 6 niveaux de difficulté), « Pro Evolution Soccer 2014 » constitue plus que jamais une sérieuse alternative à « Fifa », grâce à son mode de contrôle « manuel ». Dès lors que l'on a passe les heures indispensables pour maitriser les contrôles sur le bout des doigts, le plaisir est total. Avec tous ces changements, nous sommes à l'opposé du jeu de football « arcade » que nous proposait Konami il y a quelques années. Si « Pro Evolution Soccer 2014 » offre assez de contenu et d'améliorations pour satisfaire ses fans, notez que le résultat n'est pas encore irréprochable. À commencer par l'intelligence artificielle des gardiens dont le comportement alterne le pire et le meilleur... Dommage aussi que l'arbitre soit si complaisant et que les commentaires du journaliste Darren Tulett s'avèrent horripilants. Heureusement, son partenaire Grégoire Margotton est plus rodé à l'exercice. Pour le reste, la bande-son offre une immersion crédible avec la ferveur des spectateurs et des musiques aux rythmes endiablés. Concernant le contenu, le menu (épuré) de cet épisode nous dévoile finalement peu de nouveautés. Rien de dramatique, car il y a largement de quoi s'occuper avec les traditionnels matchs d'exhibition, la Ligue des Masters ou l'excellent mode « Vers une Légende » qui nous permet d'incarner un novice. Et puis, comme « Fifa 14 », Konami a obtenu les droits pour le « Championnat argentin ». L'occasion de retrouver enfin dans un PES la ferveur unique de cette compétition. En résumé, si vous avez aimé PES 2013, « Pro Evolution Soccer 2014 » a toutes les chances de vous satisfaire. Certes, il est loin d'être irréprochable sur le plan technique et les ajouts sont assez minimes. Mais le fait est que la série avance dans le bon sens, comme à l'époque du mythique « PES 6 » sur PS2. Vivement l'année prochaine pour qu'enfin nous puissions découvrir ce que nous réserve Seabass et son équipe sur consoles Next Gen. En attendant, Konami nous livre déjà avec « Pro Evolution Soccer 2014 », l'un des meilleurs jeux vidéo de football. Aussi bon en solo qu'en multijoueur (jusqu'à 22 participants en ligne !), il fait partie des indispensables de cette fin d'année

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Évolution majeure de ce PES, le nouveau moteur graphique « Fox Engine » offre une modélisation 3D spectaculaire. Les joueurs les plus célèbres sont reconnaissables au premier coup d'œil et l'on s'émerveille du rendu des stades et du public. En revanche, les footballeurs « seconde zone » ont été modélisé avec nettement moins de soin. Dommage aussi : les ralentissements en début de match où la caméra saccade lors du traveling qui présente l'équipe... Espérons qu'un patch correctif optimisera biêntôt les performances. Malgré ces bémols, sur le terrain, le rendu visuel est excellent. L'action est parfaitement lisible et l'on apprécie les performances du Fox Engine.

Gameplay & prise en main : 16/20

Ce nouvel opus confirme la réorientation de la série. Plus « simulation » que jamais, « Pro Evolution Soccer 2014 » est un vrai plaisir à jouer, dès lors que l'on opte pour les contrôles manuels. Accessible aussi bien aux néophytes qu'aux puristes (via six niveau de difficulté), le jeu de Konami vient défier « Fifa 14 » avec nombre d'améliorations : nouveau moteur graphique, optimisation de la physique ainsi qu'une gestion de la physique encore plus réaliste. Nul doute que la communauté PES sera enchantée par ces évolutions. À l'inverse, il est difficile de pardonner les ralentissements lors des cinématiques, le niveau déplorable de l'IA du gardien et la trop grande complaisance de l'arbitre.

Musique et bruitages : 14/20

Grosse déception de cet opus, les commentaires des journalistes peinent sérieusement à convaincre.  Heureusement les musiques et l'ambiance survoltée des stades relèvent le niveau. Espérons que nous ne retrouvons pas les tristes commentaires de Darren Tulett l'an prochain ou du moins qu'ils sonneront plus « justes ». Car, pour l'instant, on flirte avec le carton rouge. Dommage...

Durée de vie : 17/20

Si le contenu n'a pas beaucoup évolué depuis PES 2013, ce nouveau millésime ne manque pas d'arguments pour séduire les fans de jeux de foot. Aussi bon en solo qu'en multijoueur (jusqu'à 22 en ligne), le jeu de Konami n'a pas à rougir face à son concurrent. Entre les matchs d'exhibition, la Ligue des Masters ou l'excellent mode « Vers une Légende » Seabass nous livre amplement de quoi nous occuper jusqu'à l'année prochaine. Un achat judicieux si vous êtes fan de la série ou si vous avez manqué PES 2013.

Note : 16/20

Pro Evolution Soccer 2014 fait évoluer la série dans le bon sens avec un positionnement 100 % « simulation ». Outre l'arrivée du nouveau moteur Fox Engine qui offre un rendu spectaculaire des visages de certains footballeurs, PES 2014 marque également quelques ajustements du gameplay. Le déplacement des joueurs est plus lourd, l'action ralentie permet plus de stratégie et la physique gagne en réalisme. Malgré cela, le résultat n'est pas à la hauteur de nos attentes. À commencer par les nombreux ralentissements lors des cinématiques (sur PS3), dommage aussi que l'IA des gardiens soit si peu aboutie ou que l'on peste contre leur manque de réactivité... et les commentaires de  Darren Tulett. Malgré ces bémols, Pro Evolution Soccer 2014 reste un très bon jeu de football et laisse présager le meilleur pour son entrée sur consoles Next Gen. En attendant, les plus indulgents d'entre nous et les néophytes trouveront en PES 2014 un excellent rapport qualité-prix. D'autant plus face à « Fifa 14 » qui est lancé à un prix supérieur.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.