Site partenaire callofduty
"Un titre à recommander aux néophytes et amateurs de productions « casuals » qui rechignent encore à se lancer dans de vraies simulations"
Geek4Life
Air Conflicts: Vietnam

Quatrième opus de la série « Air Conflicts » de Games Farm et bitComposer, « Vietnam » nous immerge dans un condensé de combats aériens, aux commandes des plus célèbres avions et hélicoptères de l'US Navy. Si la recette est alléchante, que vaut réellement ce nouvel opus ?


Disponible sur PC, Playstation3 et Xbox 360, « Air Conflicts: Vietnam » nous plonge au cœur de la guerre dans une ambiance hollywoodienne où l'on retrouve jungles exotiques, bombardements spectaculaires, dogfights épiques... le tout agrémenté d'une bande-son résolument rock. Sous les traits du pilote américain, Joe Thompson, vous êtes immergé dans une succession de raids aériens avec, pour objectifs, de bombarder les sites stratégiques (DCA, bases, unités vietcongs...), d’éliminer tous les troupes et appareils ennemis de la zone ou d'effectuer des missions de sauvetage et même de vous poser sur un porte-avions ! Orienté « arcade », le nouveau jeu de bitComposer et de Games Farm alterne phases à bord des plus célèbres avions de chasse (F-4 Phantom, F- 105 Thunderchief, B-25), et pilotage d'hélicoptères mythiques, tels que le AH-1 Cobra, l'imposant «Chinook» et son double rotor ou l'indispensable UH-1 Huey. Testé à partir de la version Playstation3, « Air Conflicts: Vietnam » s'est révélé assez décevant sur le plan visuel. Si la cinématique d'introduction laisse présager le meilleur, les premières minutes de jeu déçoivent rapidement. En raison de la petitesse de la map et des mécanismes de jeu un peu trop simplistes pour les joueurs initiés. Une fois à bord du chasseur, il suffit de composer avec la gestion de la postcombustion et des aérofreins pour survoler les différents sites stratégiques, tout en évitant de quitter la zone d'intervention (symboliser par d'imposants murs rouges translucides). Pour le coup, le côté « arcade » est clairement assumé ! Avec des commandes intuitives limitées à quelques boutons ou touches de clavier. Reste que le soft manque cruellement de punch et qu’avec son gameplay minimaliste le plaisir du pilotage en prend pour son garde. D’autant que la sensation de vitesse et la puissance de feu des appareils sont in fine peu ressenties. Et que d’un avion à l’autre, les différences ne sont pas flagrantes au-delà du look de l'engin.

Une guerre « grand public »

Sur ce plan, en revanche, il faut reconnaître que la modélisation des appareils est plutôt réussie et qu’elle bénéficie de plusieurs vues aux choix : cockpit, 3e personne, caméra à 360° ou en vue subjective. De ce fait, il est certain que chacun y trouvera son bonheur ! À l'inverse, le sol affiche une bonne dose de clippings, notamment au niveau des arbres qui apparaissent brusquement à l'écran. À l'heure où le simulateur militaire « ArmA 3 » (Bohemia Interactive) propose un rendu visuel proche du photoréalisme, les combats aériens d'Air Conflict Vietnam apparaissent « datés ». Et ce, même pour une version PS3 ! Le principal atout du jeu, une nouvelle fois, est qu’il n'est pas compliqué à apprivoiser. Quelques minutes suffisent pour mémoriser les commandes / déplacer l'appareil dans les airs, effectuer un looping ou encore faire feu sur les cibles ennemies. Les manipulations sont à la portée de tous. Aux antipodes du réalisme d'un « Lock-on » (Ubisoft) et autre « DCS : Black Shark » (Micro Application). Les amateurs du genre seront donc frustrés par de telles simplifications, au profit de l'accessibilité "tout public". Malgré tout, une fois rodée au pilotage et à l'utilisation des missiles (dont la caméra peut suivre la trajectoire jusqu'au point d'impact), l'expérience est assez dynamique à l’exemple de la phase où l'on incarne le mitrailleur du UH-1 Huey et de celle où l’on assiste au largage de bombes. Concernant l'intelligence artificielle, le résultat n'est pas probant, vu que les coéquipiers vous laissent la plupart du temps éliminer - un à un - les différents appareils ennemis. Dommage qu’ils ne soient pas plus combatifs. Quant aux appareils ennemis, ils vous donneront tout de même du fil à retordre lors des « dogfights ». Avec une campagne qui occupe près de huit heures et un mode multijoueur permettant de prolonger la durée de vie, « Air Conflict Vietnam » n'est pas un mauvais jeu. Mais le titre, commercialisé à 40 euros (prix de lancement) doit être conseillé aux seuls néophytes et amateurs de productions « casuals » qui rechignent encore à se lancer dans des simulations de vol (plus techniques et réalistes).

 

Geek4Life
Graphismes : 12/20

Le résultat fait pâle figure à l'heure de la sortie de « Battlefield 4 » (EA). Même pour un titre « low cost », Air Conflict Vietnam offre des graphismes tout juste acceptables. Outre les cinématiques, la modélisation des cockpits (avec vue libre) et des différents appareils (avions / hélicoptères),  le jeu peine à convaincre. Une fois en action, on est loin de la démonstration technologique que laisse présager son packaging et les trailers diffusés par l'éditeur. Malgré ses nombreux clippings et faibles détails au sol, le jeu de Games Farm peut être apprécié des amateurs de jeux d'arcade orientés « dogfights ».

Gameplay & prise en main : 11/20

« Air Conflict Vitnam » se démarque des simulations de vol – pures et dures - en proposant un gameplay orienté arcade et destiné au grand public. Les commandes s'apprivoisent relativement vites, mais il est regrettable de devoir sans cesse composer avec la postcombustion et les aérofreins pour ne pas manquer les objectifs stratégiques. Bien que vite répétitif et assez pataud dans l'impression de vitesse, ce nouvel opus alterne ingénieusement phases en avion de chasse et hélicoptère de combat. A conseiller, si vous aimez les combats aériens « arcades » et l'ambiance hollywoodienne.

Musique et bruitages : 14/20

La bande-son est, dans l’ensemble, efficace et 100% américaine. Entre le vrombissement des moteurs, les explosions et le bruit des mitrailleuses, on peut savourer une sélection de musiques résolument rock, spécifique aux productions hollywoodiennes dédiées à la guerre du Vietnam. Côté doublage, le jeu n'est disponible qu'en américain sous-titré français.

Durée de vie : 14/20

Entre la campagne solo qui se boucle en près de huit heures et la présence de modes multijoueur (Deathmatch, Team Deathmatch et Capture de drapeau), « Air Conflict Vitnam » dispose d'une durée de vie plutôt correcte pour un titre low cost (40 €). Malgré son positionnement grand public, les gamers et amateurs de simulations (réalistes) lui reprocheront d'être vite répétitif.

Note : 12/20

« Air Conflict Vietnam » aurait pu séduire tous les fans de dogfights s’il n’y avait sa réalisation datée et son gameplay minimaliste. Certes, tout n'est pas mauvais (variété des appareils, contenu solide, présence de modes multijoueur) mais, dans ce registre, le jeu de Games Farm peine à rivaliser avec « Ace Combat » (Namco Bandai) et « Tom Clancy' HAWX » (Ubisoft). Pour 40 €, « Air Conflict Vietnam » est à recommander aux amateurs de combats aériens et de productions low cost. Dommage, le packaging et les trailers laissaient présager le meilleur...

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.