Site partenaire callofduty
"Dans son registre de jeu de course arcade, Need For Speed Rivals se pose comme la nouvelle référence. Beau, nerveux et accessible, cet épisode est idéal pour accompagner le lancement de la PS4 et de"
Geek4Life
Need For Speed Rivals

qui nous immergeait - pied au plancher- la Xbox One « Need For Speed  Rivals » nous invite à prendre part à des courses poursuites ultra-nerveuses opposant pilotes clandestins et forces de l'ordre. La prise en main intuitive et résolument « arcade » des bolides devrait plaire aux amateurs de vitesse.

Comme chaque année, Electronic Arts nous dévoile à l'approche de Noël son nouveau « Need For Speed ». Ainsi, depuis le 22 novembre, l'excellent remake de « Most Wanted » s'est vu remplacé par « Need For Speed Rival, un épisode encore plus nerveux qui bénéficie d'une réalisation visuelle à couper le souffle. Disponible sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox ONE, l’opus a été confié aux soins du nouveau Ghost Games (EA Gothenburg). Pour un résultat probant ! Certes, les plus exigeants d'entre nous reprocheront un contenu « classique » pour un Need For Speed, avec notamment une conduite instinctive ultra-arcade, ainsi que des mécanismes de jeu déjà vus dans les épisodes précédents. Mais, dans l'ensemble, le plaisir de conduire de prestigieux bolides reste immédiat. Pour faire simple, « Rivals » se situe au carrefour entre « Need For Speed Most Wanted » (2013) avec la présence d'un vaste monde ouvert (Redview Count) et  « Need For Speed Hot Pursuit » (2010) pour ses joutes entre pilotes et forces de l'ordre. Testé à partir de la version PS3 (potentiellement la moins aboutie), cet épisode nous a fait bonne impression. Les 50 voitures issues des plus grands constructeurs mondiaux bénéficient d'une modélisation soigneuse et d'une conduite prenant en compte les spécificités des capacités techniques des différents modèles. Attendez-vous à vous glisser - tour à tour - au volant d'une Aston Martin Vanquish, une Dodge Viper GTS 2013 ou la Ferrari Enzo 2012. Aux antipodes du réalisme des « Need For Speed Shift », ici, tout le jeu consiste à participer à des face à face, en usant et abusant du kit nitro et d'armes bonus (spécifiques à chaque faction), dans l’unique but - côté pilotes - d'échapper à la police et d'exploser les records en se faisant flasher par les nombreux radars. Le tout, dans un vase monde ouvert où vous croisez simultanément des pilotes et des voitures de police contrôlées aussi bien par l'intelligence artificielle (IA) que par d'autres joueurs, connectés au serveur EA. C'est le fameux mode « AllDrive ». Quant à la limite des participants humains, elle se situe à six. Ce qui est relativement peu. Heureusement, l'IA est là pour ne pas avoir le sentiment d'être dans un environnement vide. Une fois un rival à portée de votre bolide, d'une simple pression sur les boutons de la manette/clavier, vous lancez le mode défi et la course commence. Un jeu d'enfant, même pour un néophyte...

Deux campagnes, deux visions du jeu

Dans les premières minutes de jeu, vous serez initié aux joies du pilotage à bord d'un bolide surpuissant fourni par la police ou (selon votre choix) vous vous glisserez au volant d'une Porsche jaune en cherchant à échapper aux flics dans un décor escarpé. Premier constat : le jeu est simple à prendre en main et nerveux. Sa recette est adaptée à un large public de gamers, mais aussi à des néophytes ayant fraîchement investi dans une PS4 ou une Xbox ONE. Soulignons que « Need For Speed Rivals » offre un pilotage intuitif s'appuyant sur des mécanismes « arcades ». De ce fait, même si vous quittez la route, vous ne tarderez pas à être remis en piste. Concernant la topographie, Ghost Games n'a pas chômé : virages en épingle à cheveux, tunnels, cols escarpés, zones désertiques ou boisées... Les environnements de Redview Count sont variés et renouvelés pour ne pas lasser le joueur. Noter qu’il n'est pas possible de mettre le jeu en « pause ». Ainsi, la partie continue sans temps mort. Nous sommes donc en présence d'un monde persistant. Sympathique également : au mode solo se substitue ici  deux campagnes distinctes qui s'entrecroisent. Avec d'un côté des pilotes tous hors la loi et de l’autre des policiers qui n'ont qu'un objectif : envoyer les hors la loi dans le décor. « Need For Speed Rivals » n'est donc pas crédible pour un sou ! Mais qu'importe. Le plaisir de s'élancer pied au plancher demeure toujours aussi jubilatoire. Autres faits marquants : la possibilité de cumuler des « Speed Points » (sorte de XP) qui serviront à débloquer de nouvelles voitures, à les personnaliser (via des plaques d'immatriculation, jantes ou stickers...) ou à déverrouiller de nouveaux équipements. Pour échapper aux flics, les pilotes disposent du turbo, de brouilleurs, d’impulsions électromagnétiques. Tandis que la police est équipée d'ondes de choc, de brouilleurs et peut déployer des barrages et même appeler en renfort un hélico. Chaque camp possède ses propres Supercars, armes et missions. Dans un contexte où tous les Need For Speed ne sont pas des chefs d'œuvres, ce « Rivals » n'est nullement révolutionnaire, mais s'appuie efficacement sur les bases de ses prédécesseurs pour nous offrir un divertissement fédérateur. Un bon jeu de course qui ravira les amateurs de vitesse.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Need For Speed Rivals offre un rendu visuel de haute qualité grâce au moteur maison « Frostbite Engine 3 ». Si le rendu visuel est forcément plus fin sur PC, PS4 et Xbox One, la version PS3 qui a servie au test tient la route. Les bolides sont tous finement modélisés en 3D, les décors offrent de vastes étendues à perte de vue et on apprécie le rendu des routes mouillées et les reflets sur la carrosserie. Malgré l'absence de vue habitable, la sensation de vitesse fait mouche et l'on prend immédiatement plaisir à s'élancer pied au plancher dans ce vaste monde ouvert. Du très bon.

Gameplay & prise en main : 16/20

Plutôt que de chercher à révolutionner la série, « Rivals » opte pour un mix entre Most Wanted (2012) et Hot Pursuit (2010). Il en résulte un jeu de course 100 % arcade et accessible à un large public. Dans l'ensemble, les commandes sont intuitives et l'on prend plaisir à se glisser au volant de célèbres voitures issues des plus grands constructeurs : Porsche, Dodge, Ferrari, Aston Martin, BMW... En solo, comme en ligne (jusqu'à 6) l'expérience fait mouche avec des courses poursuites nerveuses où pilotes et forces de l'ordre n'ont absolument aucune limite. Un pur exutoire !

Musique et bruitages : 16/20

Sans surprise, « Need For Speed Rivals » bénéficie d'une bande-son rythmée qui nous immerge efficacement et avec légèreté dans l'univers des courses clandestines. Concernant les bruitages, le vrombissement des moteurs occupe une place de choix, ainsi que les sirènes des forces de l'ordre. Le résultat est clairement à la hauteur de nos attentes pour ce type de production. Une bande-son classique, mais efficace.

Durée de vie : 16/20

Need For Speed Rivals offre un contenu conséquent avec deux campagnes (flics / pilotes), un vaste monde ouvert en guise de terrain de jeu et d'innombrables missions permettant à cinq autres joueurs de vous rejoindre au milieu de véhicules gérés par l'intelligence artificielle. En pratique, la campagne des Pilotes est un peu plus palpitante que celle des forces de l'ordre. Mais, dans l'ensemble, il est agréable d'avoir les deux points de vue. De quoi s'occuper jusqu'au prochain épisode... Car, de toute évidence, EA ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Note : 16/20

 Dans son registre de jeu de course « arcade », Need For Speed Rivals se pose comme la nouvelle référence. Beau, nerveux et accessible, cet épisode est idéal pour accompagner le lancement de la PS4 et de la Xbox One. Sachant que même la version PS3 bénéficie d'un rendu visuel d'excellente qualité, les moutures next gen tireront pleinement profit du travail de Ghost Games et, notamment, des textures haute définition et effets visuels photo-réalistes. Le soft permet de prendre part à des courses poursuites mettant en scène six joueurs connectés au serveur EA dans un vaste monde ouvert. Si vous recherchez un bon jeu de course, un exutoire qui ne s'embarrasse pas de paramètres réalistes, « Need For Speed Rivals » est fait pour vous. Un divertissement, certes classique, mais qui ravira les fans de la saga.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.