Mario Party 3DS 06.png Mario Party 3DS 05.png Mario Party 3DS 04.png Mario Party 3DS 03.png Mario Party 3DS 02.png Mario Party 3DS 01.png
Site partenaire callofduty
"Bien que l'originalité ne soit plus au rendez-vous après déjà douze épisodes, ce nouvel opus brille par quelques prises de risques et de nouveaux contenus."
Geek4Life
Mario Party Island Tour

Synonyme de bonne humeur et de convivialité, « Mario Party » est l'une des plus célèbres franchises de Nintendo, depuis ses débuts sur N64 en 1998. Après avoir animé d'innombrables soirées en famille et entre amis (notamment sur GameCube et Wii), le fameux jeu de plateau nous revient sur 3DS avec « Mario Party Island Tour ». Alléchant, certes, mais que vaut réellement cette énième version et ses 80 mini-jeux inédits ? Chef-d'œuvre ou coup d'épée dans l'eau ?

Décliné sur toutes les consoles de Nintendo depuis la N64, « Mario Party », fait désormais partie des classiques du jeu vidéo. Simple, convivial et propice à la bonne humeur, cette adaptation du « jeu de l'oie » en jeu vidéo ne semble pas prêt de tomber dans l'oubli... D’autant plus avec cette dizaine de versions parues depuis 1998 ! S'ajoute à cela une concurrence « à des années lumières » et un marché de plus en plus réceptif aux mini-jeux (avec le phénomène « casual »). Bref, Nintendo semble avoir décroché le ticket gagnant ! Testé par notre rédaction, « Mario Party Island Tour » s'est révélé une fois de plus un excellent divertissement multijoueur. De deux à quatre participants, le soft offre son lot de fous rires et de challenges, dans une ambiance totalement déjantée. En solo, en revanche, l'expérience est un peu moins convaincante, mais reste dans la continuité des précédents opus. Concrètement, « Mario Party Island Tour » propose plusieurs modes, dont « Jeux de plateau » où l'on peut choisir entre sept plateaux (pour des parties de 10 à 60 minutes) : « Royaume des bonus », « Montagne de Bill Bourrin », « Roue des étoiles », « Parc aux fusées », « Manoirs de Kamek », « Table de jeu de Maskass » et un septième « bonus ». Avec 80 mini-jeux inédits, cette adaptation Nintendo 3DS/2DS offre un contenu correct et une bonne rejouabilité. Quant aux plus pressés d'entre nous, ils seront heureux de pouvoir s'élancer - dès l'écran titre - dans le mode « Mini-jeux » où l'on peut choisir librement l'activité que l'on souhaite lancer. Dans ce cas, trois déclinaisons sont proposées : « Jeu libre », « Contre-la-montre » et « Course en ballon ». Mis à part le « Contre-la-montre », tous sont jouables en multijoueur. Côté activités, il y en a pour tous les goûts ! Coloriage, tir, réflexe, musique, course, plate-forme... Au-delà de l'effet 3D stéréoscopique (en option et pas franchement indispensable), « Mario Party Island Tour » utilise la fonction gyroscopique, les cartes RA et l'écran tactile pour une interaction encore plus intuitive. Ce qui motive l'investissement, même pour les possesseurs des précédents épisodes...

Comme toujours, Mario Party est meilleur à plusieurs !

En compagnie de Mario, Luigi, Toad, Peach et bien d'autres personnages issus de l'univers de Nintendo, la compétition est endiablée. Pour cet épisode 3DS, Nintendo a dû prendre des risques et renouveler certains mécanismes de jeu. Il en ressort, entre autres, que l'objectif principal n'est plus la collecte des étoiles, mais atteindre - le premier - la ligne d'arrivée. Autre point fort : l'univers visuel est nettement plus riche et les règles, bonus/malus diffèrent d'un plateau à l'autre. Malgré ces bonnes initiatives, le résultat n'est pas franchement irréprochable. Cela ressort lorsqu’on joue en solo où l’on constate que l'intelligence artificielle pêche sérieusement... Le sachant, il est donc préférable d'y jouer entre amis pour pleinement apprécier cet épisode. Concernant l'intérêt des mini-jeux (colonne vertébrale de la série), l'adhésion dépend avant tout du goût du joueur. Certains mini-jeux sont sympas, d'autres moins inspirés, voire complètement ratés... Heureusement, dans l'ensemble, avec les 80 activités proposées, on ne regrette pas son achat ! Sachez également que cet épisode marque l'arrivée d'un mode inédit : la « Tour de Bowser ». De quoi prolonger l'expérience en solo, avec pour objectif d'atteindre le sommet de la tour en enchaînant une succession de mini-jeux. Le tout entrecoupé de confrontations avec les Boss. Ce mode est original, car contrairement aux autres, ici il ne faut pas terminer premier, mais dernier ! De ce fait, croisez les doigts pour faire le plus petit score aux dés... En bref, « Mario Party Island Tour » n'est pas le chef-d'œuvre espéré, en raison d'une IA aux fraises, mais il se révèle tout de même (une fois de plus) un excellent divertissement « tout public » en multijoueur.

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Pour sa première adaptation sur Nintendo 3DS, « Mario Party » bénéficie d'une réalisation visuelle plus qu'honorable. Cette version nomade offre un vaste choix de plateaux et pas moins de 80 mini-jeux inédits ! Si l'effet 3D stéréoscopique n'est pas franchement indispensable, le rendu 2D est lui très satisfaisant, avec une bonne modélisation des personnages de Nintendo et des niveaux au design varié et bon enfant qui s'inscrivent dans la continuité des précédents opus.

Gameplay & prise en main : 13/20

Accessible, intergénérationnel et convivial, « Mario Party Island Tour » brille par son excellent mode multijoueur. A l'inverse, l'aspect solo peine à convaincre sur 3DS en raison d’une intelligence artificielle décevante. Heureusement, l'ajout du mode « Tour de Bowser » contrebalance un peu cette déconvenue. Dans l'ensemble, ce douzième opus n'est pas le chef-d'œuvre espéré.

Musique et bruitages : 13/20

Certes, les musiques sont adaptées à l’univers bon enfant du jeu mais, contrairement aux musiques des derniers « Super Mario Bros » qui étaient entêtantes et stimulaient la progression, avec « Mario Party Island Tour », le résultat n'est pas aussi probant. Sur le long terme, il nous étonnerait que vous n’ayez pas envie de baisser le volume tant les mélodies sont répétitives. Dommage !

Durée de vie : 14/20

Avec 80 mini-jeux inédits, sept parcours différents et le nouveau mode « Tour de Bowser », cet épisode 3DS offre une durée de vie correcte. Seule ombre au tableau : le manque d'intérêt de la partie solo qui pêche par une intelligence artificielle aux fraises. Mieux vaut 'acheter le jeu en connaissance de cause, sans quoi l'expérience risque d'être rapidement décevante pour les joueurs solitaires. Il aurait été appréciable que le soft propose un mode en ligne.

Note : 14/20

« Mario Party Island Tour » renforce le catalogue d'exclusivités 3DS en proposant une énième déclinaison de cette adaptation du jeu de l'oie à la sauce Nintendo. Bien que l'originalité ne soit plus au rendez-vous après déjà douze épisodes, ce nouvel opus brille par quelques prises de risques et de nouveaux contenus. Si vous comptez jouer en multijoueur, « Mario Paty Island Tour » fait partie des indispensables sur la portable de Nintendo. En revanche, l'aspect solo n'est clairement pas aussi probant. Mieux vaut le savoir pour éviter d’être déçu...

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.