1410452711.jpg 1410452706.jpg 1410452699.jpg 1410452694.jpg 1410452689.jpg 1410452683.jpg 1410452674.jpg 1410452666.jpg 1410452661.jpg
Site partenaire callofduty
"Au regard du nombre de zombies au m², Capcom a fait du bon travail. Reste qu'il est urgent que 100% des joueurs profitent de leur achat. Car alors que nous écrivons ces lignes, notre PC fixe ne peut toujours pas lancer l'application."
Geek4Life
Dead Rising 3

Sorti fin 2013 en exclusivité sur Xbox One, "Dead Rising 3" débarque finalement sur PC ! Une excellente nouvelle pour tous les fans non équipés de la nouvelle console de Microsoft. D’autant qu’en plus du jeu originel, Capcom ajoute à cette édition pas moins de 4 DLC. L'occasion de zigouiller de nouvelles hordes de zombies, dans une ambiance complètement loufoque. Le tout, agrémenté pour la première fois d'un monde semi-ouvert. Un exutoire efficace et jubilatoire à réserver à un public "mature".

Exit Frank West et ses centres commerciaux ! Avec "Dead Rising 3", Capcom joue la carte du renouveau et nous immerge dans les rues de Los Perdidos, une vaste ville sur le point d'être rayée de la carte par l'armée... Sous les traits de Nick Ramos, un mécanicien, vous allez devoir vous frayer un chemin entre les zombies pour fuir. Heureusement, notre homme est débrouillard et les armes improvisées ne manquent pas. À l'instar des précédents volets, tout élément du décor ou objet peut vous servir à frapper les infectés. Parasols, caisses enregistreuses, mobiliers urbains.... Sans compter, bien sûr, les katanas, fusils à pompe, grenades à fragmentation et cocktails Molotov qui ne sont qu'un infime aperçu de ce que vous réserve cet épisode. Pour couronner le tout, il est également possible d'utiliser des véhicules (camions, voitures, motos...) et même de customiser votre équipement ou débloquer des améliorations, via un arbre de compétences ! Résultat ? Ce troisième opus nous embarque, dès les premières minutes de jeu, dans un déluge d'action où la frénésie n'est jamais loin. Sympathique également : nous retrouvons aux quatre coins de la ville, des survivants à sauver (pouvant nous aider dans l'aventure), mais aussi les indispensables Boss, des humains devenus complètement fous avec l'arrivée des zombies... Jouable aussi bien au clavier qu'à la manette (Xbox 360), "Dead Rising 3" s'appuie sur une ergonomie intuitive qui a déjà fait ses preuves. Les mécanismes sont, certes, répétitifs et convenus, mais ils ont le mérite de respecter l'esprit de la saga. Notez que le scénario n'a rien de révolutionnaire (avec sa trame de "série B") et que, pour enfoncer le clou, notre nouveau héros n'a clairement pas le charisme de l'illustre Frank West. Dans ces conditions, il en ressort que seul le côté exutoire pousse le joueur à avancer dans ce labyrinthe urbain ravagé. Sur le plan technique, le saut qualitatif est indéniable. Dès le début de la campagne, le jeu affiche d'innombrables zombies à l'écran et la qualité visuelle fait honneur aux dernières cartes graphiques (nous y reviendrons plus bas). Modélisation des personnages, textures HD, effets visuels et animations... tout est fait pour nous en mettre plein la vue. "Dead Rising 3" est indéniablement l'un des plus beaux "beat'em all".

Un lancement chaotique...

Si la sortie de "Dead Rising 3" sur PC est une bonne nouvelle, son lancement s'est fait dans la douleur. En effet, de nombreux joueurs se sont plaints, dès le « Day One », de bugs en tous genres. Plantages, baisses de frame-rate ou impossibilité de lancer le jeu... Capcom a heureusement rapidement réagi et annoncé que tout cela rentrera rapidement dans l'ordre. Concrètement, notre PC équipé d'un processeur AMD Phenom X4, 4 Go de DDR2 et d'une GeForce GTX 770 OC (2Go) n'a, pour l'heure, jamais pu lancer l'application. Bloqués, nous avons dû nous rabattre sur notre PC portable équipé d'un Processeur Intel i5, 8 Go de DDR3 et d'une GeForce 840m (2Go). Et là, miracle, nous avons pu enfin tester le jeu. Après ce cafouillage, que vaut ce portage ? Contrairement à ce qui circule sur de nombreux forums, l'optimisation est honorable. En 700p, 900p ou 1080p, le jeu bénéficie d'une relative fluidité. D’autant plus qu'un vaste menu de paramètres vidéo permet de le configurer avec toutes les options habituelles : antialising, niveau de détails, ombres, occlusion ambiante, qualité des textures. Lors de notre test sur PC portable, il n'a pas été possible d'activer toutes les options au maximum (la GeForce GTX 770 OC aurait été préférable), mais nous avons noté que le jeu est gourmand et serait certainement plus beau avec un Intel i7. Malgré ce léger bémol, même avec quelques paramétrages en "Moyen", "Dead Rising 3" est loin d'être laid ! Au regard du nombre de zombies au m², Capcom a fait du bon travail. Reste qu'il est urgent que 100% des joueurs profitent de leur achat. Car alors que nous écrivons ces lignes, notre PC fixe ne peut toujours pas lancer l'application.

Un contenu alléchant, mais...

Si la qualité de la série n'est plus à démontrer, "Dead Rising 3" reste un beat'em all qui, par définition, ne dispose pas d'une durée de vie titanesque. Or, pour son arrivée sur PC, Capcom a eu la bonne idée d'inclure tous les DLC de la version Xbox One. De ce fait, outre la campagne de base, il est possible de prolonger l'expérience de quelques heures supplémentaires. Reste que le vrai « plus » de cet épisode est le fait de pouvoir y jouer en multijoueur. Étant donné que "Dead Rising 3" passe par Steam (une connexion Internet est donc impérative), la rejouabilité est plus importante. En résumé, comme nombre d'entre vous, enchantés d'apprendre sa sortie sur PC, nous sommes déçus par les innombrables problèmes techniques rencontrés lors du lancement. Malgré tout, nous faisons la part de choses : Capcom va effectivement rapidement corriger son jeu. De ce fait, nous le conseillons à tous les fans de la série qui ne possèdent pas de Xbox One. L'arrivée du monde semi-ouvert offre à "Dead Rising 3" un nouveau souffle qui ravive clairement l'intérêt de la saga. Un titre "bas du front", mais agréable.

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Contrairement à ce que nous avions pu lire sur de nombreux forums, "Dead Rising 3" n'est pas mal optimisé. Le jeu est fluide sur notre modeste i5 équipé d'une GeForce 840M. Certes, pour activer toutes les options, il faut monter en gamme, mais le résultat reste esthétique et ne nous fait pas regretter la Xbox One. Plutôt riche en options graphiques, ce portage PC permet des réglages fins pour une expérience de jeu optimale quelle que soit votre configuration. Malgré tout, mieux vaut un PC de "gamer". Côté réalisation, le bilan est positif, mis à part les nombreux problèmes lors du lancement (précédemment cités). Capcom nous livre un "beat'em all" relativement esthétique et doté d'une ambiance visuelle forte. Vivement l'arrivée de patchs pour pleinement en profiter !

Gameplay & prise en main : 15/20

Tout aussi accessible au clavier qu'à la manette Xbox 360, "Dead Rising 3" ne pose aucun problème particulier. Le gameplay est également intuitif avec la possibilité de combattre à main nue, d'utiliser d'innombrables armes improvisées et d'avoir recours à des véhicules. La principale innovation de ce troisième opus réside dans l'ajout d'un monde semi-ouvert. Cela dynamise comme jamais l'immersion. Quant aux mécanismes de jeu, ils restent dans la continuité des précédents opus avec les survivants à sauver et des boss déjantés à combattre. En solo comme en multijoueur, "Dead Rising 3" bénéficie d'une ambiance loufoque qui en fait un indispensable pour tous les amateurs de jeux de zombies. Un bon exutoire.

Musique et bruitages : 14/20

La trame scénaristique n'est pas révolutionnaire et le héros n'a pas le charisme de Frank West, mais "Dead Rising 3" bénéficie d'une bande-son de qualité. Entièrement localisé en VF, le soft nous immerge dans une course contre la montre dans un déluge d'action où les protagonistes sont souvent déjantés. Tous les doublages ne sont pas irréprochables mais, dans l'ensemble, le jeu reste en phase avec les précédents opus. Notez que lors du lancement, la bande-son a encore quelques problèmes techniques et de mixages, mais cela devrait être rapidement corrigé via un patch.

Durée de vie : 16/20

Si la version Xbox One était déjà correcte lors du lancement, cette version PC est encore plus intéressante pour qui aime la série. En effet, Capcom a eu la bonne idée d'y ajouter les 4 DLC. Avec cela, vous partez pour plus d'une dizaine d'heures de jeu (en solo ou en multijoueur). Notez qu'étant donné l'ambiance délirante et le nombre d'armes à disposition, il ne sera pas rare de recommencer l'aventure. Bref, ceux qui sont réceptifs au concept passeront un bon moment en compagnie de Nick Ramos.

Note : 15/20

Quelle histoire ce portage de Dead Rising 3 sur PC ! Comme vous l'avez certainement lui ici ou là, le blockbuster de Capcom a été victime de nombreux problèmes lors du lancement. Bugs, ralentissements, impossibilité de lancer l'application... Un vrai chaos ! Pour notre part, avec quelques frustrations, nous avant enfin pu le tester. Et là, force est de reconnaitre que le résultat est loin d'être mauvais. À l'instar de la version Xbox One, "Dead Rising 3" est un excellent exutoire et brille par une réalisation visuelle efficace et un gameplay en monde semi-ouvert. Enrichie des 4 DLC, la mouture PC est intéressante si vous aimez la série et ne disposez pas encore d'une Xbox One. Notre note (15/20), prend en compte que Capcom a prévu de corriger rapidement (via des patchs) les nombreux désagréments rencontrés par les joueurs PC. Bref, nous vous invitions à surveiller les prochains patchs, car une fois le jeu sur les rails, il mérite clairement une place de choix dans votre ludothèque...

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.