1410986621.jpg 1410986609.jpg 1410986598.jpg 1410986569.jpg 1410986554.jpg 1410986174.jpg 1410986154.jpg 1410986140.jpg 1410986115.jpg 1410986103.jpg 1410986091.jpg 1410986062.jpg 1410986050.jpg 1410986040.jpg
Site partenaire callofduty
"Si vous n’avez pas encore gouté aux joies de Diablo 3, c’est le moment idéal pour succomber à la tentation. Même si nous aurions aimé voir des ajouts plus significatifs, cette version ultime porte bien son nom..."
Geek4Life
Diablo 3 : Ultimate Evil Edition

Il y a un an Diablo 3 envahissait nos consoles de salon. Aujourd’hui le hack&slash de Blizzard revient dans une mouture ultime, également disponible sur PS4 et Xbox One. Alors Nephalem, toujours d’attaque pour affronter le Mal ?

L’Humanité est à nouveau en danger ! De redoutables démons cherchent à s’emparer d’un puissant artefact, la pierre d’âme noire, pour régner sur la Terre comme dans les Cieux. Bélial et Asmodan ne reculeront devant rien, mais Diablo aussi n'a pas dit son dernier mot ! À vous de sauver le monde en incarnant un des 6 héros proposés (où héroïne, puisque chaque classe se décline au féminin). D'un côté, nous trouvons les spécialistes du corps à corps : le Barbare, brutal à souhait, le Moine, rapide et polyvalent grâce à ses sorts, le Croisé, solide comme un roc et très utile en groupe. Les 3 classes restantes privilégient le combat à distance : le Féticheur peut invoquer des créatures et faire fuir les ennemis, le Sorcier contrôle le feu et la glace pour délivrer d'importants dégâts, et enfin le Chasseur de démons sait utiliser une arbalète dans chaque main, poser des pièges et même se rendre invisible un court instant. C’est 6 classes ont chacune leur façon de se battre et on trouve facilement le personnage correspondant à notre style de jeu. Vous profiterez également du cinquième acte introduit par Reaper of Souls. Mathaël, l'ange de la mort, souhaite éradiquer l’humanité grâce aux pouvoirs de la pierre maudite. Vous devrez donc retrouver et arrêter cet ange renégat ! Vous commencerez par sauver la ville de Ouestmarche, puis vous traverserez les marais du Sang, pour finalement affronter Malthäel dans la forteresse abandonnée de Pandémonium. Une fois ce nouvel acte terminé, vous débloquerez le mode Aventure. Il vous proposera de remplir des quêtes, appelées Primes, afin de gagner des cristaux de sang et des fragments de clés de faille. Les premiers vous permettront d’obtenir de nouvelles pièces d’équipement auprès d’un PNJ et les seconds vous ouvriront les portes des failles Nephalem. Dans ces niveaux générés aléatoirement, vous devrez terrasser bon nombre de monstres avant de faire apparaître le boss de la faille et vous emparer de son butin.

Plus social que jamais !

Mais qu’apporte-t-elle de plus cette Ultimate Evil Edition ? Tout d’abord, le mode Apprenti vous permettra d’intégrer plus facilement de nouveaux joueurs à votre aventure. En effet, le niveau des nouveaux venus sera automatiquement rehaussé pour qu’ils puissent suivre les joueurs plus avancés. Vous n’aurez donc plus à refaire un nouveau personnage pour jouer avec un joueur débutant. Une très bonne idée qui permet de faire découvrir Diablo 3 à des amis sans pour autant lâcher son Moine niveau 65. De son côté, le système de Némésis va pimenter vos parties en y ajoutant des monstres bien costauds. Concrètement, quand un de vos proches se fait occire par un monstre ce dernier a une chance d’apparaitre dans votre partie, mais dans une version améliorée appelée Némésis. Si vous parvenez à le vaincre, alors à vous le loot. En revanche, si vous aussi êtes terrassé par le monstre, ce dernier gagnera en puissance et ira maltraiter un autre de vos amis. Les bonus de Massacre ont également été modifiés et vous bénéficierez désormais d’un bonus de déplacement en détruisant à la chaine les éléments du décor. L’aspect social est aussi de mise avec l’ajout d’une boite aux lettres qui vous permettra d’envoyer des cadeaux à vos amis. Enfin, sachez que l’Ultimate Evil Edition permet d'importer et d’exporter les sauvegardes de vos personnages entre les différentes consoles.

Ultimate Evil Edition

Comme il se doit pour toute version ultime digne de ce nom, cette édition comprend Diablo 3 et son extension, Reaper of Souls. Mais qu’apporte-t-elle de plus cette Ultimate Evil Edition ? Tout d’abord, le mode Apprenti vous permettra d’intégrer plus facilement de nouveaux joueurs à votre aventure. En effet, le niveau des nouveaux venus sera automatiquement rehaussé pour qu’ils puissent suivre les joueurs plus avancés. Vous n’aurez donc plus à refaire un nouveau personnage pour jouer avec un joueur débutant. Une très bonne idée qui permet de faire découvrir Diablo 3 à des amis sans pour autant lâcher son Moine niveau 65. De son côté, le système de Némésis va pimenter vos parties en y ajoutant des monstres bien costauds. Concrètement, quand un de vos proches se fait occire par un monstre ce dernier a une chance d’apparaitre dans votre partie, mais dans une version améliorée appelée Némésis. Si vous parvenez à le vaincre, alors à vous le loot. En revanche, si vous aussi êtes terrassé par le monstre, ce dernier gagnera en puissance et ira maltraiter un autre de vos amis. Les bonus de Massacre ont également été modifiés et vous bénéficierez désormais d’un bonus de déplacement en détruisant à la chaîne les éléments du décor. L’aspect social est aussi de mise avec l’ajout d’une boite aux lettres qui vous permettra d’envoyer des cadeaux à vos amis. Enfin, sachez que l’Ultimate Evil Edition permet d'importer et d’exporter les sauvegardes de vos personnages entre les différentes consoles.

Jean-Marc Pichot
Graphismes : 17/20

Désert aride, forteresse perdue au milieu de la neige, cité angélique, ville dévastée, marais empoisonné, etc. On voit du pays et c’est un vrai régal d’arpenter ces environnements variés ! Le character design est aussi très soigné. Bref, on en prend plein les mirettes !

Gameplay & prise en main : 17/20

Le titre propose 6 classes de personnages, charismatiques et vraiment intéressants à jouer. L’évolution de notre héros est certes très dirigiste, mais on se retrouve au final avec beaucoup de possibilités. Manette en main, il répond au doigt et à l’œil, même si on ne retrouve pas la précision du tandem clavier/souris. Mais l’ajout d’une roulade, bien pratique pour esquiver, donne un petit avantage par rapport aux joueurs PC.

Musique et bruitages : 16/20

Les musiques sont tout bonnement excellentes et nous mettent parfaitement dans l’ambiance. Les bruitages ne sont pas en reste et retranscrivent efficacement la violence des combats. Le doublage est aussi de qualité (avec une VO un poil supérieure à la VF). Dommage que certaines voix soient quasiment inaudibles.

Durée de vie : 18/20

Avec ses 5 actes et son mode Aventure, cette version ultime possède une durée de vie virtuellement illimitée. Si vous aimez partir à la chasse aux objets les plus puissants, vous pourrez jouer des centaines et des centaines d’heures sans vous lasser. Attention, nuits blanches assurées !

Note : 17/20

Si vous n’avez pas encore gouté aux joies de Diablo 3, c’est le moment idéal pour succomber à la tentation. Même si nous aurions aimé voir des ajouts plus significatifs, cette version ultime porte bien son nom... Gameplay riche et accessible, durée de vie en béton, réalisation soignée, etc. Les atouts ne manquent pas ! Mais surtout la convivialité est au rendez-vous. Les joueurs confirmés, comme les débutants, y trouveront leur compte et pourront jouer ensemble très facilement grâce au mode Apprenti. Le Mal n’a qu’à bien se tenir !







L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.