1413400870.jpg 1413400862.jpg 1413400851.jpg 1413400839.jpg 1413400834.jpg 1413400828.jpg 1413400819.jpg 1413400812.jpg 1413400806.jpg 1413400786.jpg 1413400777.jpg 1413400769.jpg 1413400754.jpg 1413400740.jpg 1413400731.jpg
Site partenaire callofduty
"Si "Styx : Master of Shadow" n'a pas la notoriété d'un blockbuster médiatisé à grand renfort de pubs TV, le nouveau jeu de Cyanide n'est pas moins l'une des bonnes surprises de l'année 2014."
Geek4Life
Styx : Master of Shadow

Dernière création du studio Cyanide, "Styx : Master of Shadow" est une bonne surprise pour qui aime les jeux d'infiltration. Spin-of de l'univers de "Of Orcs & Men" (paru en 2012), ce titre édité par Focus Home Interactive bénéficie d'une réalisation soignée, couplée à un gameplay inspiré et d'une durée de vie honorable. En un mot, "Styx : Master of Shadow" gagne à être connu...

Original sur le fond comme sur la forme, "Styx : Master of Shadow" démontre qu'il n'est pas forcément nécessaire d'être un agent de la NSA ou un tueur à gages pour être un "pro" de l'infiltration ! Disponible simultanément sur PC, Playstation4 et Xbox One, depuis le 7 octobre, ce nouveau jeu estampillé Focus Home Interactive offre un bon bol de fraîcheur en nous immergeant dans l'univers de "Of Orcs & Men" (également créé par Cyanide en 2012). Sous les traits de Styx, un Gobelin âgé de 200 ans, vous allez devoir la jouer fine pour ne pas vous faire repéré et assassiner (dans un silence religieux) par les innombrables gardes qui se dressent sur votre chemin durant l'ascension de la Tour d’Akenash. L’aventure commence après une brève cinématique où le héros se fait capturer en voulant approcher l’Arbre source de l’Ambre. Convoitise hautement gardée par les Elfes et les Humains car sa particularité est d'offrir une sève dorée (appelée "ambre") qui confère d'extraordinaires pouvoirs... Un trésor d'une valeur inestimable qu'a bien l'intention de dérober notre ami Styx ! Mais, avant, il va vous falloir vous échapper de votre cellule et récupérer votre dague. Esquives des gardes, dissimulations dans la pénombre, éliminations furtives : le gameplay recycle les meilleurs classiques du genre avec talent. Ce qui n’empêche pas Cyanide d’innover en permettant de passer certains obstacles grâce à votre clone. "Sacrifiable", ce dernier permet de contourner un garde ou de traverser une grille qui barre la route ou d’enclencher un mécanisme pour relever une herse sans utiliser votre enveloppe corporelle... Le sentiment de liberté est omniprésent et vous pouvez mener à bien la mission de plusieurs façons. Dans tous les cas, retenez que la manière brutale n'est pas toujours judicieuse. Surtout au vu de la taille de notre Gobelin !

Petit mais dangereux....

Le fait est qu’il sera souvent malin de rester dans l'ombre et de prendre les gardes à revers. À l'instar de la série "Hitman" (Square Enix), vous pourrez analyser leurs rondes avant de vous déplacer et de dissimuler les corps de vos victimes (à l'instar de l'ami "47"). En revanche, si vous ne faites pas attention à opérer en silence, les habitants de la Tour vous traqueront sans pitié ! Plutôt bien pensé et doté d'une prise en main intuitive, "Styx : Master of Shadow" est, dans l’ensemble, un jeu d'action/infiltration plaisant. S'articulant autour d'une suite de missions, le joueur évolue dans une succession de couloirs qui constituent la Tour d’Akenash. À ce propos, les développeurs ont pris soin de cultiver la "verticalité" et de diversifier le gameplay afin de dynamiser la progression. Résultat : le joueur alterne assassinats furtifs, collecte d'informations et vol d'objets précieux... Pour parfaire le tout, chaque information collectée permet de lever un peu plus le voile qui pèse sur vos origines... Quant aux bestiaires, vous avez face à vous des humains, des Elfes ou encore des Orcs victimes d'expériences... Bien vu également : un système de compétences inspiré des jeux de rôles propose de débloquer de nouvelles compétences (furtivité, agilité, clonage, vision d'ambre, équipements et assassinat). Réalisé avec l'Unreal Engine, "Styx : Master of Shadow" bénéficie de graphismes honorables. Testé à partir de la version Xbox One, le jeu de Cyanide séduit par la qualité de ses textures HD, la modélisation des personnages et ses jeux d'ombres et de lumières. Doté d'une durée de vie correcte, "Styx : Master of Shadow" cumule les bons points ! Bref, si vous aimez les jeux d'infiltration et souhaitez un bon divertissement à petit prix (29.99 € lors du lancement), ce prequel de "Of Orcs & Men" est une franche réussite. Attention : si vous souhaitez l'acheter dans le commerce, "Styx : Master of Shadow" est uniquement, pour l’heure, disponible en téléchargement sur PC, Playstation4 et Xbox One.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Bonne surprise de l'année 2014, "Styx : Master of Shadow" tire pleinement parti de l'Unreal Engine. Il en résulte des graphismes HD au design parfaitement en phase avec l'univers médiéval fantastique. Personnages, décors, textures, effets d'ombres et de lumières nous immergent pleinement dès les premières minutes de jeu. Le résultat est propre et fait honneur à nos PC, PS4 ou Xbox One.

Gameplay & prise en main : 17/20

Les jeux d'infiltration sont rares... Partant de ce constat, il est plaisant que Cyanide nous ait concocté un titre inspiré des classiques du genre (Hitman, Splinter Cell, Thief...) à la sauce "médiéval fantastique". Doté d'une prise en main intuitive, d'un gameplay ingénieux et relativement varié, "Styx : Master of Shadow" nous a fait passer de bons moments.

Musique et bruitages : 16/20

Uniquement disponible en VO sous-titrée en français, "Styx : Master of Shadow" bénéficie d'une bande-son de qualité. Musiques, bruitages et doublages contribuent efficacement à nous plonger dans cet univers médiéval fantastique. Malgré tout, il aurait été plaisant que Focus Home Interactive localise son jeu. Peut-être que cela se concrétisera lors d’une version "physique".

Durée de vie : 17/20

S'appuyant sur une durée de vie correcte et un gameplay offrant différentes approches pour parvenir à ses fins, "Styx : Master of Shadow" offre un excellent rapport qualité/prix. Espérons que des DLC nous seront proposés pour poursuivre l'aventure au-delà de la campagne. Mais, en l'état, le résultat est déjà un franc succès. Du très bon "Cyanide" !

Note : 17/20

Si "Styx : Master of Shadow" n'a pas la notoriété d'un blockbuster médiatisé à grand renfort de pubs TV, le nouveau jeu de Cyanide n'est pas moins l'une des bonnes surprises de l'année 2014. S’appuyant sur un background atypique – issu de l'univers médiéval fantastique -, une réalisation audiovisuelle honorable (réalisée avec l'Unreal Engine) et un gameplay fortement inspiré d'Hitman et de la série Splinter Cell, le nouveau jeu de Focus Home Interactive se révèle un excellent divertissement pour qui aime l'infiltration. Doté de mécanismes de jeu subtils et relativement rythmés, "Styx : Master of Shadow" devrait rapidement gagner en notoriété. Espérons une suite.











L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.