1414000880.jpg 1414000868.jpg 1414000855.jpg 1414000812.jpg 1414000797.jpg 1414000777.jpg 1414000768.jpg 1414000085.jpg 1414000003.jpg
Site partenaire callofduty
"Devenue incontournable dans l'univers des jeux de course automobile, la série "Forza" ne cesse de progresser et d'impressionner les possesseurs de consoles Xbox."
Geek4Life
Forza Horizon 2

Après nous avoir agréablement surpris en 2012 avec "Forza Horizon", Microsoft et Playground Games passent la vitesse supérieure, sur Xbox One, avec cette seconde mouture. Au programme : plus de 200 bolides (sous licences), de vastes environnements à explorer librement, le tout servi par une réalisation visuelle proche du photoréalisme. La conduite est en prime accessible avec un positionnement "arcade" assumé. Un pur chef-d'œuvre à découvrir d'urgence !

Série bien connue de la communauté Xbox, "Forza Motorsport" (Turn 10) n'a cessé de progresser au fil des ans. Au point de sérieusement rivaliser avec l'illustre "Gran Turismo" exclusif aux consoles PlayStation. S'articulant autour d'une prise en main accessible et intuitive, ce jeu de course automobile "tout public" brille par la présence d'une pointe de technicité qui enchantera les pilotes les plus exigeants. Car au-delà des réglages proposés par défaut, nous avons accès à de nombreux paramètres personnalisables afin que le jeu s'adapte aussi bien aux néophytes (Arcade) qu'aux hardcore gamers (Simulation) : affichage ou non de l'ATH, gestion des dommages, notification de l'aide pour prendre les virages...Testée à partir de la version Xbox One (la version la plus aboutie), cette suite de l'épisode paru en 2012 sur Xbox 360 s'est révélé un pur plaisir. Reprenant une conduite simplissime, parfaitement adaptée à la manette, "Forza Horizon 2" fait mouche en nous glissant - dès l'introduction - au volant d'une Lamborghini flambant neuve. L'occasion d'admirer l'extraordinaire modalisation des bolides ! Aucun doute : Forza Horizon 2 exploite à merveille le potentiel HD de la Xbox One. Textures haute définition, reflets, ombres et lumières dynamiques, météo réaliste... Le rendu visuel est spectaculaire et se rapproche encore un peu plus du photoréalisme de "Forza 5". Malheureusement, la version Xbox 360 est loin d'être aussi aboutie. Mieux vaut le savoir pour ne pas être déçu. Concernant le pitch, rien de bien original : il est une fois de plus question de participer à un évènement automobile, afin de gravir les échelons dans le but de s'imposer comme le meilleur pilote. Si le fait de parcourir un vase monde ouvert n'est pas une nouveauté (pour qui connait "Forza Horizon"), cette suite enfonce le clou en nous invitant à couper à travers champs et vignes ou à emprunter des raccourcis atypiques. Ce qui dynamise l'expérience et injecte un peu de sang neuf aux traditionnels courses de rue ou sur circuits.

Explorer librement de vastes étendues à bord de 200 bolides !

Avec plus de 200 voitures, toutes sous licences et issues des plus grands constructeurs (Audi, BMW, Ferrari, Ford, Lotus, Mercedes-Benz, Renault...) "Forza Horizon 2" offre amplement de quoi s'occuper ! D’autant plus que chaque véhicule dispose de caractéristiques uniques, fidèlement reproduites. Sympathique aussi : les développeurs ont pris soin d'inclure plusieurs vues dont la modélisation de l'habitacle. À l'heure où les habitacles de "GRID : Autospot" font grise mine, le résultat devrait satisfaire bien des joueurs. Toujours concernant les bolides, il est possible de les acheter grâce aux crédits obtenus lors des courses ou via un système de jeu de hasard. Au cours de ce test, nous avons particulièrement apprécié de débloquer rapidement de nouvelles voitures. De fait, il suffit de quelques minutes de jeu pour se retrouver au volant d'une somptueuse Ferrari rouge. Comme dans "Gran Turismo", tous les véhicules peuvent être customisés (notamment par l'ajout de stickers ou d'une nouvelle peinture). Cerise sur le gâteau : de minutieux réglages peuvent être opérés pour accroitre les performances des voitures. Offrant une vaste aire de jeu (aussi importante que dans le premier Forza Horizon), cette suite ne manque pas de charme : bords de mer, villes, zones désertiques, champs, bois... Il y en a pour tous les goûts ! Si tous les décors ne sont pas extraordinaires sur le plan visuel, le cycle jour/nuit et la météo apportent beaucoup et subliment parfois certains décors. Quant au trafic routier, il nous a semblé un peu léger, mais a le mérite de donner un sentiment de "vie" à cet univers mécanique.

Pied au plancher...

Manette en main, le plaisir est immédiat. La conduite intuitive et fluide, sans apprentissage. Le concept de cet opus repose sur le fait d'enchaîner les road-trips pour participer à de multiples courses endiablées. Nice, Montellino, San Giovanni… l'ambiance méditerranéenne prédomine ! En fonction de votre classement sur la ligne d'arrivée, vous empochez des crédits qui vous permettent d'acquérir un nouveau bolide. Comme nombre de jeux semblables, "Forza Horizon 2" propose des évènements par catégorie. De ce fait, si vous ne possédez pas le véhicule adapté à la course, vous devez investir pour concourir. Bien vu également : les radars à faire crépiter ou le fait de découvrir le long des routes certains bolides qui n'attendent plus que vous pour "ronronner". Vous devrez alors rouler pied au plancher pour atteindre le point de rendez-vous dans le temps imparti. Classique, mais efficace ! Outre les courses et challenges, il arrive de croiser d'autres véhicules pouvant être défiés d'une simple pression sur le bouton (X). Si l'expérience est clairement positive, avec notamment des décors qui foisonnent de détails et des paysages dignes de cartes postales, "Forza Horizon 2" n'est pas toujours irréprochable sur le plan du réalisme. Certes, il est possible de s'immerger en désactivant les options de l'ATH et en activant les dommages, mais nous sommes encore loin de l'authenticité de "Race Driver GRID" (Codemasters). Car en cas de choc frontal, votre bolide ne sera que très légèrement abimé, alors que dans le jeu de Codemasters, la moindre faute d'inattention peut sonner le glas de l'épreuve. Certes, ici, les dégâts légers sont perceptibles et impactent la conduite, mais il est tout de même dommage que la physique soit si peu réaliste. Idem quand on est stoppé net par une borne en acier, alors qu'il est si facile d'arracher un lampadaire en fonte. Et que dire des barrières indestructibles qui limitent l’exportation. Bref, "Forza Horison 2" est clairement un épisode orienté "Arcade", avec quelques touches de "simulation". Reste qu'en solo comme en ligne, l'expérience fait mouche et honneur à la Xbox One de Microsoft. Un excellent jeu de course que nous recommandons sans hésitation.

Geek4Life
Graphismes : 19/20

La version Xbox One offre de somptueux graphismes. Environnements ouverts, textures haute définition, reflets, ombres et lumières en temps réel, fumés volumétriques... Tout est faire pour nous émerveiller ! Pour peu que la météo et l'heure du jour subliment le rendu visuel, il arrive que "Froza Horizon 2" flirte carrément avec le photoréalisme ! Du grand Art. Malheureusement, la version Xbox 360, n'est franchement pas aussi aboutie. Mieux vaut le savoir pour ne pas être déçu.

Gameplay & prise en main : 18/20

Si la recette est classique de prime abord, Playground Games a pris soin de nous offrir un jeu de course automobile d'exception. Pour cela, tout part d'une prise en main, simple et intuitive, qui nous immerge dès les premières secondes à bord d'une Lamborghini lancée à vive allure. Pensées pour séduire un large public, les commandes ne posent aucune difficulté et il est possible de personnaliser le réalisme (ATH / aides...) afin d'opter pour une approche "arcade" ou davantage orientée "simulation". Dans tous les cas, on enchaîne les courses dans un vaste monde ouvert et il est plaisant de débloquer rapidement de nouveaux véhicules ! Cerise sur le gâteau : il est même possible d'opérer des réglages méticuleux à l'instar de l'illustre "Gran Turismo" (Sony).

Musique et bruitages : 17/20

Jeu de voitures oblige... les vrombissements occupent une place importante dans l'immersion. Par chance, Playground Games a pris soin de nous offrir des bruitages réalistes. Quant aux musiques, elles sont classées par types, via des stations de radios thématiques. Le tout est agrémenté de voix localisées en français, pour un résultat d'excellente facture.

Durée de vie : 18/20

Dans la continuité du premier épisode "Froza Horzion" (2012), cette suite se révèle un excellent divertissement pour qui aime les courses de voiture et les jeux "tout public". Avec pas moins de 200 bolides à s'offrir en accumulant les précieux crédits, d'innombrables courses et la possibilité d'explorer librement ce vaste monde en 3D, "Forza Horizon 2" devrait rapidement s'imposer comme la nouvelle référence du genre. Un achat judicieux pour tous les possesseurs de Xbox One.

Note : 18/20

Devenue incontournable dans l'univers des jeux de course automobile, la série "Forza" ne cesse de progresser et d'impressionner les possesseurs de consoles Xbox. Après avoir accompagné le lancement de la Xbox One avec "Forza Motorsport 5", nous découvrons cette année une suite au sympathique "Forza Horizon" dont la particularité est de délaisser le côté "simulation", au profit d'une conduite davantage orientée "arcade". Le tout agrémenté de graphismes encore plus spectaculaires et d'un vaste environnement que l'on peut explorer à sa guise. Il en ressort un jeu d'exception qui fait mouche dès les premières secondes, manette en main. Un titre à ne pas manquer si vous êtes équipé d'une Xbox One !


L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.