1417965670.jpg 1417965610.jpg 1417965596.jpg 1417965577.jpg 1417965566.jpg 1417965554.jpg 1417965538.jpg 1417965527.jpg 1417965515.jpg 1417965504.jpg 1417965478.jpg 1417965461.jpg
Site partenaire callofduty
"Dragon Age Inquisition fait figure d'indispensable pour tous les amateurs de RPG. Simple d'accès, tout en offrant un incroyable contenu, ce troisième opus nous fait (enfin) oublier le décevant Dragon Age II."
Geek4Life
Dragon Age Inquisition

Jeu de Rôle évènement de cette fin d'année, "Dragon Age Inquisition" marque le retour en force des pères de "Mass Effect", "Star Wars: Knights of the Old Republic", "Baldur's Gate" et "Nerverwinter Night". A l'heure où "The Elder Scrolls Online" (Bethesda) n'est toujours pas disponible sur PS4 et Xbox One, Electronic Arts lui coupe l'herbe sous le pied avec ce troisième opus qui nous offre une aventure riche et captivante pendant près d'une centaine d'heures !

Disponible simultanément sur PC, Playstatation3, PS4, Xbox 360 et Xbox One, "Dragon Age Inquisition" fait partie des blockbusters de Noël 2014. Succédant au décevant "Dragon Age II" (2011) vivement critiqué par la communauté de fans en raison de son gameplay minimaliste et d'une simplification trop marquée des mécanismes de jeu, ce troisième opus entend redorer le blason des productions BioWare. Testé à partir de la version PC, "Dragon Age Inquisition" nous a immédiatement rassurés sur la qualité de ce troisième volet et sur l'incroyable richesse de son univers. En revanche, retenez qu'il est impératif sur ordinateur de posséder un Windows 7 ou 8.1 en version 64 bits. De plus, nous recommandons vivement de disposer d'une configuration "musclée" et de mettre à jour vos drivers. Car, visuellement, le saut qualitatif est spectaculaire ! Textures HD, somptueux effets d'ombres et de lumières, fines modélisation des personnages, vastes environnements semi-ouverts de Thédas (à explorer à pied ou à cheval.) Vous en aurez pour votre argent. Dans la pure tradition des RPG, l'aventure commence par la création de votre avatar. L'occasion de définir le sexe du héros, puis de choisir sa race (Humain, Elfe, Nain et désormais celle des puissants Qunari !), avant d'aller sélectionner la classe parmi : Voleur, Voleur-archer, Guerrier équipé d'une arme à deux maisn, Guerrier équipé d'une arme et d'un bouclier ou Mage. A ce stade, il ne reste plus qu'à personnaliser votre personnage grâce à l'éditeur. Celui-ci est extrêmement riche pour un RPG vu que vous pouvez, à l'envi, ajuster peau, morphologie, pilosité, couleurs des yeux... mais aussi forme du nez, taille des lobes d'oreilles ou encore style des sourcils... Les options de customisation sont si nombreuses que la tête de votre héros sera unique ! Dès ces formalités remplies, la cinématique d'introduction s’enclenche et l'on découvre enfin le background. Sans éventer la surprise, "Dragon Age Inquisition" se focalise sur la région de Thédas qui est en plein chaos. Des brèches se sont ouvertes, laissant apparaître des démons ! Dans un contexte géopolitique complexe où de vives tensions se font sentir entre mages et templiers, vous aurez pour mission de fédérer un maximum de monde autour de vous avec la reformation de l'Inquisition. C'est avec ce pitch que ce troisième volet nous embarque pour une centaine d'heures de jeu, dans un vaste monde doté de somptueux environnements 3D ultra-détaillés. La mise en scène monte d'un cran avec des combats dynamiques parfaitement chorégraphiés et d'impressionnants effets visuels. La magie est naturellement mise à l'honneur avec cet épisode. Et pour parfaire les bases de la série, nous retrouvons l’indispensable roue de dialogues qui permet d’intégralement avec les personnages non-joueurs (PNJ), via un système de conversation à choix multiples. L'occasion de faire la connaissance d'Iron Bull, Varric Tethras (en son arbalète), Cassandra Pentaghast, Solas, Blackwall ou encore de Joséphine.

Un RPG qui fera date !

Plus fort encore : vos décisions ont des conséquences importantes sur le déroulement de l'aventure. Au point que les personnages de votre groupe ont le pouvoir de les cautionner ou de les désapprouver. En cas de désaccord marqué, certains peuvent même vous quitter. Toujours concernant le gameplay, ce troisième opus est davantage similaire au premier Dragon Age qu'au second. Il est d’ailleurs possible de mettre le jeu en pause en plein combat afin de prendre le temps d'appliquer une stratégie réfléchie. Signalons aussi qu'il existe quatre niveaux de difficulté et qu'il est possible d’en changer en cours de partie. Dans les options, nous vous recommandons vivement d'activer la possibilité de blesser les alliés. Même si cela complexifie un peu les combats, cela leur donne beaucoup plus de crédibilité. Par défaut, cette fonction est désactivée. Par ailleurs, il est agréable de constater que notre héros n'est plus seul. Avec cet épisode, il faut penser groupe. Ce qui implique la collecte et la répartition de l'équipement, ainsi que la complémentarité des personnages. Parmi eux, vous retrouverez des visages connus dans la série, dont Varric Tethras. Assez similaire à un MMO, "Dragon Age Inquisition" s'articule autour de quêtes principales et secondaires à mener en groupe. Vous constaterez rapidement que le côté narratif et scénarisé repose essentiellement sur la quête principale mais il ne faut pas négliger les quêtes annexes. Car c'est grâce à elles que vous pourrez faire progresser votre groupe. Sympathique aussi : le fait de pouvoir fabriquer ses armes et armures ! En même de les améliorer par la suite. Ou encore le fait de croiser la route de divers animaux, de bandits, en explorant librement une large variété de paysages (villes, villages, forêts, déserts, marécages, donjons...). Les fans du premier opus apprécieront aussi de pouvoir affronter d'imposants dragons... Mais, dans ce cas, mieux vaut être bien préparé et armé, car ces créatures ne vous font aucun cadeau. Au total, notre bilan est positif. "Dragon Age Inquisition" a su corriger les défauts de son prédécesseur tout en renforçant les bases du premier épisode. Si, pour l'heure, quelques légers bugs de collision subsistent, il est certain que BioWare les corrigera rapidement via les patchs. Nul doute que les fans de "RPG européens" trouveront-là un excellent divertissement pour bien s'occuper cet hiver

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Le moteur "Fostbite3" de DICE est ici parfaitement utilisé. Les graphismes de Dragon Age Inquisition font honneur aux consoles PS4 / Xbox One et tirent partie des dernières cartes graphiques PC. Textures HD, fine modélisation des personnages, expressions faciales, effets d'ombres et de lumières... Tout est fait pour sublimer l'immersion. Si vous comptez jouer sur PC, prenez garde à disposer d'un Windows 7 ou 8.1 en version 64 bits (impératif) et de mettre à jour votre pilote graphique. Sans quoi le jeu risque de saccader, même sur un PC puissant. En respectant cela, le résultat est irréprochable, même sur PC portable.

Gameplay & prise en main : 17/20

Electronic Arts et BioWare nous reviennent avec un RPG mémorable. Nous retrouvons avec "Dragon Age Inquisition" les excellentes bases du premier épisode. L'action est encore plus dynamique et fluide grâce à l'exploration d'un vaste monde semi-ouvert. C’est aussi le retour des fameux dialogues à choix multiples, des combats tactiques, la possibilité d'affronter des dragons ou encore la présence qu'un système d'artisanat fort sympathique. Fait certain, si vous aimez ce genre de jeu, vous ne vous ennuierez pas un instant !

Musique et bruitages : 17/20

Musiques épiques, bruitages réalistes et dialogues parfaitement interprétés, la bande-son de ce troisième volet est à la hauteur de nos attentes. Electronic Arts et BioWare signent ici l'un des nouveaux jeux de rôle de référence sur PC et consoles. Il est agréable de constater que le jeu a bénéficié d'un grand soin.

Durée de vie : 19/20

Si vous comptez boucler la quête principale et les quêtes annexes, Dragon Age Inquisition vous occupera plus d'une centaine d'heures ! Comme dans la plupart des MMO, le jeu de BioWare s'articule autour d'une quête principale scénarisée et se renforce avec d'innombrables quêtes annexes qui vous serviront à faire progresser votre groupe pour gagner en puissance.

Note : 17/20

Bonne surprise de cette fin d'année, "Dragon Age Inquisition" fait figure d'indispensable pour tous les amateurs de RPG. Simple d'accès, tout en offrant un incroyable contenu, ce troisième opus nous fait (enfin) oublier le décevant "Dragon Age II". Évoluant dans de superbes environnements 3D (en monde semi-ouvert !), à pied ou à cheval, notre héros doit braver nombre de dangers et mener à bien d'innombrables quêtes pour venir à bout de cette aventure issue de l'univers "médiéval fantastique". Avec près d'une centaine d'heures de jeu et une réalisation audiovisuelle d'excellentes factures, "Dragon Age Inquisition" devrait s'imposer comme l'un des meilleurs RPG aux côtés de l'illustre "The Elder Scrolls : Skyrim" (Bethesda).











L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.