1419274809.jpg CREW2.jpg 1419271839.jpg 1419271828.jpg 1419271816.jpg CREW.jpg 1419271754.jpg 1419271735.jpg 1419271692.jpg
Site partenaire callofduty
"Dernier né d'Ubisoft, The Crew est un jeu de course automobile ambitieux qui, fort d’un moteur graphique efficace, propose d'explorer librement un gigantesque monde ouvert en 3D. Avec pas moins de 5000 km² ! "
Geek4Life
The Crew

Ubisoft nous gâte en cette fin d'année ! Après la sortie simultanée de deux nouveaux Assassin's Creed, de Far Cry 4 et Just Dance, ainsi qu'une déclinaison de la série TV dédiée aux Lapins Crétins, voici que débarque sur nos écrans «The Crew», une nouvelle licence de jeu de course orientée multijoueur. Mais que vaut-elle réellement ?

Dernier né d'Ubisoft, « The Crew » est un jeu de course automobile extrêmement ambitieux qui, fort d’un moteur graphique efficace, propose d'explorer librement un gigantesque monde ouvert en 3D. Pas moins de 5000 km² aux Etats-Unis ! Plus de 6000 km de routes, 1000 lieux réels finement modélisés et 12 villes emblématiques des USA (dont New-York, Chicago, Detroit, Los Angeles, Miami, San Francisco, Seattle...). De quoi donner envie de se glisser au volant de l'un des quarante bolides mis à disposition (tous issus des principaux constructeurs mondiaux), dont BMW, Chevrolet, Ferrari, Ford, Lamborghini, Mini, Nissan ou encore Shelby... Disponible depuis le 2 décembre 2014, sur PC, PS3, PS4, Xbox 360 et Xbox One, « The Crew » devrait se faire une place de choix sous le sapin. D’autant plus que son concurrent - "Forza Horizon 2" (Microsoft) - est exclusivement compatible avec la Xbox One et que la PS4 tarde toujours à proposer un vrai jeu de couse automobile. Mais le jeu est-il aussi bon que le laissaient présager les premières images ? Testé à partir de la version PS4, « The Crew » rend plutôt dubitatif dans les premières minutes de jeu. Si le soft à l'avantage de proposer de somptueux bolides en 3D, des environnements variés et foisonnant de détails, ainsi qu’une gestion du cycle jour/nuit et des conditions météo... le tout est plombé par une bonne dose de clippings et d'aliasing. En comparaison de « Forza Horizon 2 » (Microsoft) ou plus récemment de la version HD de « Grand Thieft Auto V » (Rockstar) sur PS4 / Xbox One, « The Crew » peine à impressionner. Malgré ces déconvenues, l'expérience est plaisante après immersion pied au plancher dans sa trame scénarisée (plutôt sympathique) où l'on découvre comment notre héros s'est retrouvé pilote infiltré pour le compte du FBI. Dès lors, on ne tarde pas à faire chauffer la gomme en entreprenant la traversée des États-Unis via une succession de missions et d'activités diverses parmi 900 par défaut !

Seul ou entre amis...

Bien qu'il soit possible de jouer à «The Crew» en solo - donc sans investir dans l'achat d'un pass «PlayStation Plus» (PS4) ou « Xbox Live » (Xbox One) -, il est vivement conseillé d'y jouer en ligne afin de pleinement en profiter ! Car malgré le fait d'évoluer dans un monde ouvert, c'est en multijoueur (avec des missions coopératives et des affrontements à 4 contre 4), que «The Crew» fait mouche. L'interface permet à chaque joueur connecté de rejoindre, à la demande, ses amis. Et ce, quel que soit l'endroit de la carte (des marécages du Bayou aux déserts proches de Las Vegas) où il se trouve au départ ! Cerise sur le gâteau : à chaque connexion, le joueur est tenu informé de son classement parmi ses amis ou de sa place au niveau mondial. Autre tour de force du jeu d'Ubisoft : «The Crew» nous invite à visiter les États-Unis comme jamais grâce à l'extraordinaire moteur «World Machine». Au-delà de l'immensité du territoire à parcourir, le jeu respecte fidèlement les données satellites et topographiques, afin de retranscrire au mieux la variété des paysages nord-américains. De ce fait, préparez-vous à découvrir pas moins de 11 écosystèmes (radicalement différents), ayant chacun leur propre climat, mais aussi des palettes de couleurs spécifiques ainsi qu'une faune et une flore adaptées. A l’exemple du Sud du pays où l’on peut admirer de somptueux paysages ocres et retrouver les terres arides typiques du désert du Colorado…

Un pur bonheur

Et le gameplay dans tout ça ? Manette en main, l'expérience de jeu est un vrai régal pour qui aime les courses automobiles. Elle s’appuie sur l'expérience acquise par Ivory Tower lors de la création, pour plusieurs éditeurs, de diverses simulations (notamment pour les jeux V-Rally et Test Drive Unlimited). La bonne idée : offrir un large choix de types de véhicules et décliner différents kits de tuning. Pour acquérir de nouveaux bolides, il faut progresser dans le jeu et se rendre chez les revendeurs aux quatre coins des États-Unis. Au-delà des modèles mondialement connus, « The Crew » propose de nous glisser au volant des derniers Supercars. De la Mini à la dernière Ferrari, chaque joueur y trouvera le véhicule qui lui ressemble parmi les différentes catégories de voitures dont «Old-School», «Muscle Car» et «Supercars». Par ailleurs, «The Crew» propose une personnalisation poussée grâce à l'ajout de pièces détachées esthétiques ou de performance. Dans les garages, il est possible de personnaliser les voitures dans les moindres détails. Chaque véhicule est un puzzle de 20 pièces que l'on peut modifier à loisir (moteur, pneus, aileron, jantes, capot, etc.). Ubisoft a pris soin de modéliser également l’intérieur des véhicules. En étroite collaboration avec les constructeurs, les développeurs ont ainsi pu parfaire l’aspect des pièces détachées de chaque voiture et atteindre un niveau de réalisme inégalé. Outre la possibilité de regarder sous le capot pour voir les pistons du moteur en mouvement (et en temps réel), les joueurs ont aussi le choix du tableau de bord et des sièges. Un pur bonheur qui rappelle le premier "Race Driver GRID" (Codemasters) ou la version HD de « GTA V » (Rockstar). Celui qui n'a pas envie de passer des heures à faire des allers-retours peut se téléporter instantanément jusqu’au point de son choix sur la carte, pourvu qu’il ait déjà découvert la zone au préalable. Pour rendre l’expérience encore plus naturelle et plus fluide, les développeurs ont aussi créé un moteur spécifique de « Pathfinding » qui permet d’identifier, pour les joueurs comme pour les véhicules contrôlés par l’Intelligence Artificielle, le chemin le plus logique en vue d’atteindre un objectif sur la carte. Ainsi, une voiture de police poursuivant un chauffard sera capable de reconnaître un cours d’eau infranchissable et cherchera naturellement le pont le plus proche pour traverser. A tout cela, il faut ajouter plus de 900 activités réparties en deux catégories : les Missions qui, scénarisées, plongent le joueur dans l’histoire principale et son ambiance surchauffée, et les Défis, destinés à booster les compétences du joueur en lui permettant d’acquérir des pièces détachées à monter sur sa voiture. «The Crew» offre ainsi des centaines d’activités variées parmi lesquelles : courses classiques, contre-la-montre, éliminations, ascensions, fuites, courses-poursuites Cette variété rend chaque expérience de jeu différente : course raid en hors-piste ou compétition sur autoroute, tout devient possible. Réparties sur l’ensemble du territoire, les activités de «The Crew» permettent de solliciter régulièrement les joueurs afin qu’ils poursuivent leur progression dans le jeu. Ainsi, certaines activités se déclenchent parfois inopinément, au passage du joueur sur un point précis de la carte, afin d’éprouver le talent de celui-ci lors de ses ballades dans le monde ouvert. Notez que le contenu de «The Crew» n’est pas figé : le studio prévoit des évolutions régulières pour alimenter les joueurs avides de sensations fortes. Bref, malgré quelques défauts, si vous cherchez un jeu de course original, le titre d'Ubisoft est une bonne pioche !

Geek4Life
Graphismes : 15/20

Avec son vaste monde ouvert et ses superbes voitures (sous licences), «The Crew» est bien parti pour séduire les amateurs de belles cylindrées. Malgré d’indéniables qualités et l'exploit de nous offrir les États-Unis en guise de terrain de jeu, la dernière création des studios Ubisoft ne parvient pas à s'imposer comme la nouvelle référence du genre. Visuellement, la version PS4 qui a servi à ce test affiche une bonne dose de clippings et un alliasing relativement prononcé. Ces problèmes sont certainement la conséquence de l'immensité du terrain de jeu.

Gameplay & prise en main : 14/20

Dans l'univers des jeux de course, «The Crew» se révèle un titre intéressant avec la modélisation des États-Unis et ses 900 activités... Malheureusement, entre le faible nombre de véhicules (une quarantaine par défaut), une sensation de vitesse en berne et des clippings à gogo - contrepartie de l'immensité de l'aire de jeu -, tout n'est pas aussi extraordinaire que le laissaient présager les premières images. Malgré tout, après un léger temps d'adaptation et le fait de désactiver l'ATH (via les options), «The Crew» parvient à nous faire passer de bons moments. Si vous aimez les jeux multijoueurs, le titre d'Ubisoft peut s’avérer un achat judicieux.

Musique et bruitages : 16/20

Fort d'un scénario efficace, «The Crew» brille par une bande-son adaptée à cette extraordinaire traversée des États-Unis, ponctuée de vrombissements de moteur, de crissements de pneus et agrémentée par une sélection de musiques multi-styles. La localisation française est, dans l'ensemble, plutôt bonne et devrait plaire aux amateurs de films de voitures (dont l'illustre Fast&Furious).

Durée de vie : 17/20

Avec une surface de jeu de 5000 km², plus de 6000 km de routes et 1000 lieux réels finement modélisés à visiter, «The Crew» offre amplement de quoi s'occuper. D'autant plus avec 900 activités au programme ! Mais, pour en profiter, il faut passer outre ses carences techniques (clippings et alliasing). Aussi, pour maximiser la visibilité et profiter au mieux du paysage, nous vous conseillons vivement de désactiver l'ATH. Pour le reste, l'expérience est plutôt agréable en multijoueur (coopération et affrontements à 4 contre 4) et des DLC devraient rapidement voir le jour...

Note : 15/20

Attendu avec intérêt par tous les fans de courses automobiles sur PC et consoles, «The Crew» se révèle indéniablement ambitieux et spectaculaire. Cette nouvelle licence brille par le fait de nous inviter à explorer librement les États-Unis (en monde ouvert) et à emprunter plus de 6000 km de routes. Avec son scénario efficace, sa sélection de bolides (tous sous licences), « The Crew » semblait bien parti pour s'imposer comme la nouvelle référence du genre. Las ! C’était sans compter sur les nombreux clippings et la présence marquée d'alisasing. A l’évidence, vouloir afficher tout le territoire nord-américain est ambitieux. Trop sans doute. Malgré tout, nous recommandons tout de même ce jeu pour l'efficacité de son mode multijoueur et vous invitons à désactiver (autant que possible l'ATH) pour gagner en lisibilité. Enfin, sachez qu'Ubisoft prépare déjà du contenu additionnel. Ce qui assure amplement de quoi s’occuper, sachant que (par défaut) le jeu offre 900 activités à son programme.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.