1424642572.jpg 1424642540.jpg 1424642529.jpg Attila06.jpg Attila05.jpg Attila04.jpg Attila03.jpg Attila02.jpg Attila01.jpg
Site partenaire callofduty
"Jeu de stratégie événement de cette année, "Total War : Attila" reprend le meilleur de son prédécesseur "Rome 2" et y ajoute quelques nouveautés bien sympathiques"
Geek4Life
Total War : Attila

Référence absolue des jeux vidéo de stratégie militaire et des reconstituons de batailles, la série "Total War" ne cesse de se bonifier. Après, plus de 10 ans d’existence et nous avoir convié au temps de la Rome antique, à l'époque médiévale, au Japon féodal et, plus récemment, au cœur des guerres napoléoniennes... Creative Assembly a choisi de se recentrer sur la personne d'Attila. L'occasion de retrouver le conflit qui opposa les Huns aux Romains dans un déluge d'action et de stratégie, sublimée par une réalisation visuelle à couper le souffle...

Développé par Creative Assembly et édité par Sega, "Total War : Attila" est le dernier épisode de la série. Lancé le 20 février dernier, cet épisode brille par l'ajout de quelques nouveautés fort sympathiques, bien qu'au global le jeu s'avère très proche des bases de "Rome 2" paru en 2013. En revanche, contrairement à son prédécesseur il n'est pas truffé de bugs. "Attila" est beaucoup plus jouable au moment de sa sortie. Attention tout de même à mettre à jour le pilote de votre carte graphique afin de maximiser les performances et limiter les crashs. Pour ce qui concerne le principe, "Total War : Attila" reste fidèle à ses prédécesseurs. Nous retrouvons tous les ingrédients qui ont fait le succès des Total War. A savoir : un gameplay riche et hautement stratégique, des batailles de masse en 3D spectaculaires, un aspect géopolitique intense... ainsi que des liens étroits avec l'Histoire. Pour peu que vous ayez déjà "goûté" aux précédents épisodes, ou que vous recherchiez un bon jeu de stratégie en temps réel, "Attila" est une valeur sûre ! Nous retrouvons un mode Campagne captivant où il faut gérer l'extension de votre nation et livrer des batailles sans merci pour annexer ou conserver vos différents territoires... Des batailles rapides, personnalisées, ainsi que des reconstituions d’événements historiques, assurent une longévité très importante. Concrètement, pour pouvez tabler facilement sur plusieurs centaines d'heures de jeu si vous êtes un tant soi peu réceptif. Entre les batailles navales, les combats à cheval ou auprès des soldats au sol, l'expérience est réaliste au possible. D'un point de vue visuel, il est possible de suivre l'action depuis les nuages jusqu'au ras du sol. Doté d'excellentes animations, les fantassins, archers et marins, évoluent sur le champ de bataille avec réalisme et tout un éventail d'interactions.

Total War reste la référence...

Entièrement localisé en français (texte et voix), le jeu est plutôt simple d'accès, malgré la richesse stratégique qu'il procure et un côté chronophage assumé. Quelques clics de souris suffisent pour positionner ses troupes sur le champ de bataille, puis ordonner des mouvements vers l'ennemi. Déplacements, charges de fantassins, volées de flèches... Tout se fait de façon intuitive, via une interface plutôt bien pensée. En manœuvrant intelligemment, il est possible de décourager l'armée adverse afin qu'elle batte en retraite et libère le territoire convoité. Quant à l'aspect "War Game" (au tour par tour), il demeure toujours aussi central dans le mode solo. Pour mener à bien l’extension de votre peuple, il faut construire, négocier (voir "louvoyer" dans ce casse-tête géopolitique) et mener à bien d'innombrables batailles sur terre comme sur mer ! Si vous avez déjà joué à "Total War : Rome 2", vous ne sera pas déboussolé, mais il est tout de même appréciable que Creative Assembley ait sérieusement optimisé son moteur 3D. Le résultat est un peu moins gourmand et les bugs sont quasiment absents. Visuellement, la mise en scène est montée d'un cran avec, notamment, une meilleur modélisation du feu (et de sa propagation). De fait, on flirte avec la reconstitution historique qui a fait la renommée de la série. Malgré une proximité avec "Rome 2", lorsque l'on place la vue au ras du sol, le moteur 3D de 2013 commence légèrement à "dater". Toutefois, dans le registre "RTS", les graphismes demeurent d'excellente facture. Animations, effets visuels, interfaces (icônes, flèches, signalétique...) tout est fait pour que l'on s'y retrouve à tout moment et l'ambiance est globalement esthétique. Côté contenu, il y a largement de quoi faire entre les campagnes, les parties rapides en ligne et les reconstitutions. Nous recommandons le jeu à tous les passionnés de stratégie "temps réel" comme "tour par tour". A un prix qui n’est pas dissuasif (35 €) pour découvrir l'esprit Total War ou changer d'univers après "Médiéval", "Rome 2" ou encore "Napoléon".

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Nous retrouvons le même moteur que celui utilisé dans "Total War : Rome 2", ainsi les batailles sur terre comme sur mer sont ultra-détaillées et dotées de fabuleux graphismes avec des milliers de soldats à l'écran ! En revanche, pour en profiter, il est vivement recommandé d'avoir un PC "musclé" ou de désactiver certaines options graphiques.

Gameplay & prise en main : 18/20

Si les nouveautés ne sont pas démentielles depuis la sortie de "Total War : Rome 2", soulignons tout de même l'arrivée d'une nouvelle interface, dix nouvelles factions et la possibilité de raser des villes ou encore un nouveau système de propagation du feu. Toujours sur le plan des changements, les fans de la campagne solo apprécieront le retour de l'arbre généalogique, ainsi que de nouvelles options de défense lors des sièges, avec notamment des pièges et des barricades. En solo comme en multijoueur "Attila" est un excellent jeu de stratégie !

Musique et bruitages : 17/20

La bande-son a toujours été un point fort dans les Total War, Attila ne fait pas exception... Nous retrouvons de bons bruitages et des voix hautement immersives, ainsi que des musiques épiques qui participent à nous captiver d'innombrables heures au cœur de belles reconstitutions de batailles historiques. Le fait que le jeu soit intégralement localisé en français est un «plus» indéniable.

Durée de vie : 18/20

Campagne solo, escarmouches, reconstitutions de batailles historiques, multijoueur. Total War : Attila offre, au prix de lancement de 35 €, un excellent rapport qualité prix. Que l'on dispose déjà des précédents opus ou que l'on débute avec celui-ci, "Attila" fait oublier les défauts techniques de "Rome 2" et c'est tant mieux...

Note : 18/20

Jeu de stratégie événement de cette année, "Total War : Attila" reprend le meilleur de son prédécesseur "Rome 2" et y ajoute quelques nouveautés bien sympathiques (arbre généalogique, dix nouvelles factions, nouveau système de défense, meilleure modélisation du feu...), et cela sans les nombreux bugs qui entachait la sortie de "Total War : Rome 2". Il en résulte un excellent jeu de stratégie exclusivement disponible sur PC.









L'avis des lecteurs :
Le samedi 01 octobre 19:27
Je regrette Barbarian Invasion :
J'ai plus de 2000 H de jeu sur TW (Med I et II, Shogun I, II, RoS, FoS, Rome I et II, King-or-Country ...), il me faut un niveau difficile pour trouver un intérêt au jeu ... et je viens de désinstaller Attila-Total-Ras-le-bol.
"Toutes-les-IA-trichent" mais trop, c'est trop. L'IA d'Attila dénature le jeu : une "horde" qui prend la mer et file à travers les places fortes romaines pour aller raser Syracuse, une offensive simultanée - et coordonnée - de toutes les factions barbares voisines sur une frontière peu défendue (marrant comme elles s'entendent bien), lambeaux d'armées barbares vaincues qui s'éparpillent, qui se positionnent systématiquement à la limite de portée de vos armées et qui recrutent des mercenaires (avec un argent tombé du ciel), des armées rebelles qui gonflent avec des unités évoluées auxquelles le joueur n'a pas accès, un ordre public qui continue à tomber alors qu'on a aplati ladite armée rebelle => nouvelle armée rebelle qui apparaît ...
Bref, le jeu ne favorise ni l'approche stratégique ni l'intérêt historique. Le joueur doit passer son temps à parer, à chaque tour, les coups vicieux d'une IA bourrine.
Les concepteurs de ladite IA ont visiblement donné dans la facilité. Je déconseille fortement.
Franck
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.