1455903686.jpg 1455903681.jpg 1455903669.jpg 1455903663.jpg 1455903651.jpg 1455903644.jpg
Site partenaire callofduty
"Attendu par tous les fans de baston 2D, "Street Figher V" marque le retour en force de la série culte de Capcom. À la fois technique et simple d'accès, ce nouveau volet est un vrai plaisir "
Geek4Life
Street Fighter V

Monument du jeu vidéo, "Street Fighter" a bercé des générations à grand renfort de rééditions au fil des progrès technologiques. Après le succès (en 2009) du quatrième opus sur PC et consoles, Capcom entend réitérer avec un cinquième volet encore plus spectaculaire et doté d'une prise en main aussi "technique" que "grand public".

16 février 2016. Exclusivement disponible sur PC et PlayStation4, "Street Fighter V" marque le retour en force du mythique jeu de baston 2D de Capcom. Reprenant les bases des précédents volets, cette nouvelle édition repose sur un savant mélange d'accessibilité et de technicité. Une approche qui rappelle la saga "SoulCalibur" (Bandai Namco) qui - à l'instar du jeu de Capcom – parvint à fédérer novices et gamers les plus élitistes. Avec ce cinquième opus, chacun trouvera amplement de quoi s'amuser et/ou se confronter aux meilleurs joueurs mondiaux (via Internet). Pour l’heure, les joueurs sur Xbox One ne peuvent pas en bénéficier. Espérons pour eux que l’exclusivité PS4/PC sera levée dans les prochains mois... Manette en main, le changement d'opus est évident, avec un gameplay plus nerveux et davantage orienté offensif. Les combos s'enchaînent plus facilement et nous récompensent avec des animations particulièrement plaisantes (bien que répétitives). Le maniement des personnages n'est pas spécialement compliqué à partir du moment où l'on arrive à placer les fameux "quarts de tour avant" qui ont fait le succès de "Street Fighter II" (1991). Vingt-cinq ans plus tard, le plaisir reste intact, tout comme l'orientation artistique. À ce propos, la version PS4 ayant servi à ce test nous en a mis plein les mirettes, avec un affichage en 1080p et 60 images/seconde. Le roster des personnages est foisonnant de visages connus (Ken, Ryu, Zangief, Dhalsim, Chun-Li, M Bison...). Mais ce n'est pas pour autant que Capcom n'a pas cherché à y ajouter un peu de sang neuf ! Parmi les 16 combattants, 4 nouveaux font leur entrée. C'est le cas de Laura (une Brésilienne qui pratique le jiu-jitsu), F.A.N.G (qui maîtrise le Kenpō chinois), Necalli (un personnage à la musculature impressionnante) et Rashid (à l'agilité spectaculaire). Chaque personnage dispose d'une palette de mouvements qui contribue à un équilibre global, savamment dosé. Rapide, puissant, efficace au corps à corps et à distance... Les joueurs de tous niveaux y trouveront de quoi enchaîner les combos ! Une fois en phase avec les commandes - grâce au mode Entrainement - , il sera temps d'apprivoiser les coups spéciaux (V-Skills / V-Trigger) et composer avec la fameuse "V-Gauge". Ces spécificités permettent de grandement dynamiser les combats, et même de les révolutionner.

Digne du mythique Street Figher II

Après un démarrage compliqué lors de la BETA précédent la sortie, nous avions hâte de découvrir ce que nous réservait aujourd’hui, jour du lancement, "Street Fighter V". À ce stade le bilan est excellent pour ce qui concerne la réalisation. Nous sommes également rassurés par l'efficacité du gameplay. À l'inverse, le contenu n'est clairement pas le point fort du titre de Capcom. Certes, il est prévu qu’il soit rapidement renforcé par des DLC gratuits mais, en l'état, le fait d'avoir seulement 16 personnages jouables et de constater l'absence de modes est un peu agaçant, sachant que certains jeux de baston concurrents en proposent une centaine ! S’il y a déjà de quoi faire - d'autant plus si (comme nous) vous partez rapidement défier les autres joueurs sur Internet -, le faible nombre de combats proposé avec le mode "Histoire" impacte la durée et nuit grandement à la longévité du soft. Alors, certes, nombre d'entre vont passer des heures en ligne et peaufiner les combos en mode "Entrainement". Reste que les joueurs occasionnels eux, resteront sur leur faim avec ce maigre contenu. Heureusement, il est d’ores et déjà prévu de renforcer le jeu de base avec de nouveaux combattants dans le courant de l'année. Il sera notamment possible de combattre avec Juri (découverte dans "Super Street Figher IV") ou le boxeur Balrog qui était un "sous-Boss" dans "Street Figher II". À l'heure du lancement, les développeurs ont fait le choix de ne pas nous proposer d’emblée tous les héros de la saga, mais de mixer les personnages clés avec d'autres moins connus. C'est notamment le cas de R.Mika découvert dans "Street Fighter Alpha 3", Charlie de "Street Figher Alpha" ou encore Cammy de "Super Street Fighter II". Outre la modélisation des combattants et leur animation ultra-fluide, Street Fighter V brille par la qualité visuelle des environnements et les nombreux détails affichés. L'esprit 2D est toujours aussi agréable à l’œil et reste dans la continuité des épisodes Super Nintendo et Mega-Drive des années 90. Les nostalgiques et fans de jeux de baston seront certainement enchantés par ce nouveau millésime 2016.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Capcom parvient à conserver l'esprit visuel du mythique "Street Figher II" en 2D tout en modernisant habilement la série, à grand renfort de 3D et de textures haute définition. Tous finement modélisés et parfaitement animés, les combattants de ce cinquième opus assurent un déluge d'action spectaculaire. Du grand Art !

Gameplay & prise en main : 18/20

Pensé pour satisfaire autant les puristes en quête de technicité que les néophytes qui souhaitent s'amuser immédiatement sans frustration, Street Figher V parvient à concilier les deux approches. Idéal pour fédérer et assurer une vaste communauté en ligne pour les parties sur Internet. Les commandes ont également été simplifiées et nous retrouvons avec plaisir les fameux "quarts de tour". Un retour gagnant.

Musique et bruitages : 17/20

La bande-son participe pleinement à nous immerger dans cet univers. Les musiques et bruitages offrent un dynamisme d'action parfaitement adapté. Un résultat brillant qui n'a rien à envier aux précédents opus.

Durée de vie : 14/20

Si, à l'heure du lancement, il y a déjà amplement de quoi s'occuper, il est tout de même regrettable que seuls 16 personnages soient proposés. Certes, Capcom a prévu de proposer de nouveaux combattants dans le courant de l'année, mais face aux jeux de baston concurrents, le "roster" est un peu léger. Dommage aussi que le mode Histoire se termine en 3 ou 4 combats. Vivement l'arrivée des DLC gratuits !

Note : 17/20

Attendu par tous les fans de baston 2D, "Street Figher V" marque le retour en force de la série culte de Capcom. À la fois technique et simple d'accès, ce nouveau volet est un vrai plaisir pour tous les nostalgiques des années 90. Dotée d'une réalisation audiovisuelle honorable et de manipulations simplifiées, cette nouvelle cuvée HD se révèle encore plus dynamique. Un très bon exutoire à recommander vivement même si, à l'heure du lancement, le contenu reste relativement limité. Bref, nous attendons avec impatience les fameux DLC gratuits promis par Capcom.







L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.