Hitman2016_19.jpg Hitman2016_18.jpg Hitman2016_17.jpg Hitman2016_16.jpg Hitman2016_05.jpg Hitman2016_04.jpg Hitman2016_03.jpg Hitman2016_02.jpg Hitman2016_01.jpg
Site partenaire callofduty
"A ce stade, HITMAN se révèle alléchant avec un gameplay connu, mais légèrement remanié, afin d'être plus exigeant et davantage orienté "infiltration"."
Geek4Life
HITMAN World of Assassin

"47", l'assassin chauve en costume-cravate nous revient sur PC, PS4 et Xbox One sous la forme d'un sixième opus commercialisé en téléchargement et format épisodique. Si, pour l'heure, le contenu est plutôt limité, les fans d'infiltration devraient se laisser charmer.

Succédant au beta-test, la première partie de ce "reboot", sobrement baptisé Hitman est maintenant disponible sur PC, PS4 et Xbox One, au prix alléchant de 14.95 € pour le pack de démarrage (celui que nous avons testé ci-après) ou 59 € pour ceux qui souhaitent disposer de l'intégralité du jeu qui sera accessible au fil des prochains mois. Sachez, qu'à ce jour, seule la version numérique est commercialisée et que la version physique ne sera en boutique qu'à partir de 2017. Mais, au-delà de cette formule atypique, que vaut réellement ce nouvel opus ? S'agit-il réellement d'un reboot exigeant, proche du premier épisode sorti sur PC en 2000, ou est-il davantage orienté "arcade", comme son prédécesseur "Absolution" (2009) ? Testé à partir de la version PlayStation4, nous avons immédiatement noté une nette évolution. La plus flagrante est la fragilité de l'agent "47" qui décède au moindre faux pas ! En effet, il suffit qu’il soit à découvert et que les ennemis ouvrent le feu pour que notre assassin trépasse aussitôt. De ce fait, on peut oublier la "manière forte" qui pouvait être jubilatoire dans "Absolution". Avec cette cuvée 2016, il est essentiel de s'infiltrer prudemment et de se déguiser au fil des éliminations furtives... Mais, surtout, il faut garder son sang froid en toute circonstance. Sans quoi, vous n'avez pas fini de recharger la partie ! Si cette nouvelle orientation est intéressante au vu du manque de jeux vidéo orientés "infiltration", il est certain qu'une partie des joueurs sera rapidement frustrée. D'autant plus que malgré ce parti-pris, ce sixième épisode comporte un ATH fortement orienté "arcade" avec l’affichage des interactions possibles et des icônes d'information envahissantes. Pour le réalisme pur jus, on repassera... Manette en main, on retrouve tout de même des bases communes à la série et un gameplay loin d'être mauvais. A commencer par la vue à la troisième personne, la panoplie d'armes et de gadgets, ainsi que les nombreuses possibilités stratégiques pour mener à bien les missions (plus ou moins subtiles). A ce propos, même si à l'heure du lancement le contenu est limité (il n'y a que 2 niveaux jouables !), on pourra y passer des heures tant les alternatives d'approches sont nombreuses. Cette suite reste fidèle aux gameplay des précédents opus. Il faudra donc étudier méticuleusement les lieux, voir comment se comportent les agents de sécurité en faction pour déceler les failles de leur dispositif, localiser la ou les cibles et, bien sûr, exécuter le "contrat". Si les opportunités ne manquent pas, il n'est pas rare de voir ses plans évoluer au fil de la mission. Comme par le passé, l'agent "47" répond au doigt et à l’œil, via une prise en main intuitive. Notre tueur à gages se faufile dans de vastes environnements 3D qui fourmillent de détails. Il peut aussi bien se cacher pour observer un zone à couvert, éliminer furtivement (avec sa fameuse "corde à piano" ou son pistolet menu d'un silencieux), déplacer les corps pour ne pas être découvert ou encore s’habiller avec les vêtements de ses victimes pour tromper la sécurité. Aucun doute, si à l'heure du lancement tout n'est pas irréprochable, ce "Hitman" (2016/2017) s'annonce prometteur.

Un format épisodique

De toute évidence, le nouvel ATH vise à simplifier l'expérience pour plaire aux néophytes de la série. Le sachant, si vous avez déjà joué aux précédents opus, nous vous recommandons vivement d'aller dans les options pour désactiver ces aides. Dans le même esprit, "l'instinct" vous permet de voir à travers les murs et d'identifier votre cible. Une aide pratique, mais à utiliser avec parcimonie... D'un point de vue technique, la version PS4 (à la base de notre test) affiche quelques bugs de collision, des temps de chargement spécialement longs et de légers ralentissements. Mais, sachant que la version finale (physique) est attendue pour 2017, nul doute que le jeu va se bonifier et corriger ses défauts au fil des mises à jour. Outre le fait de pouvoir en profiter à petit prix, grâce au format épisodique "en kit", il est plaisant de pouvoir y jouer dès à présent, le temps que le studio IO Interactive termine l'intégralité du contenu. Dans ces conditions, il semble évident que ce choix marketing aura un net impact sur la version finale. C’est si vrai que Square Enix annonce déjà prendre en compte les retours des utilisateurs afin d'ajuster les prochains épisodes. Concernant les changements à connaitre avant de "passer à la caisse", soulignons le fait que l'utilisation de l'armement n'est plus aussi dominant que par le passé. Visuellement, le rendu 3D est une franche réussite avec de somptueux graphismes HD et l'affichage d'innombrables personnages (à l'instar de Blood Money). L'autre changement de cap est l'introduction de contenus en ligne. Dorénavant vous pouvez vous confronter à de nombreux défis pour prolonger l'expérience. Concernant la localisation, le jeu est uniquement disponible en anglais sous-titré français, mais la bande-son demeure d'excellente facture. Dans ces conditions, il est un peu tôt pour noter "précisément" ce nouveau Hitman. Le sachant ce test sera mis à jour régulièrement au fur et à mesure de l’évolution du jeu. Pour l’heure, nous vous conseillons d'opter pour la formule à 14.95 € (le pack de démarrage) si vous hésitez encore à acheter le jeu complet... A contrario, si vous êtes fan de "47", la version complète est une évidence.

Geek4Life
Note : 15/20

A ce stade, HITMAN se révèle alléchant avec un gameplay connu, mais légèrement remanié, afin d'être plus exigeant et davantage orienté "infiltration". La réalisation HD fait honneur à nos PC et consoles, l'agent 47 bénéficie d'une prise en main irréprochable et à toujours autant de classe... A l'inverse, il encaisse nettement moins les balles ce qui marque un virage à 180° avec le dernier opus ("Absolution"). Le sachant, il faut progresser prudemment, sans quoi vous n'avez pas fini de recharger la partie... Conclusion provisoire : cette nouvelle mouture est intéressante, mais elle est uniquement disponible en téléchargement et au format épisodique. Un parti-pris qui ne fera pas l'unanimité. Reste que c'est toujours mieux que d'attendre 2017 !




L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.