1465243597.jpg 1465243581.jpg 1465243551.jpg 1465243536.jpg 1465243523.jpg 1465243511.jpg 1465243459.jpg 1465243445.jpg 1465243427.jpg 1465243415.jpg 1465243405.jpg 1465243394.jpg 1465243380.jpg 1465243349.jpg 1465243332.jpg
Site partenaire callofduty
"Simple d'accès, nerveux et doté d'une réalisation de haut vol, cet exutoire - exclusivement jouable en ligne - nous a conquis. Si vous cherchez à changer des traditionnels "Battlefield"/"Call of Duty", ce MMO-FPS a toutes les chances de vous plaire."
Geek4Life
Overwatch

Nouveau rouleau compresseur du studio Blizzard Entertainment, "Overwatch" est un jeu de tir en vue subjective orienté multijoueur. Simple d'accès et efficace, la beta fut un franc succès avec près de 9.7 millions de participants. Pour autant, faut-il se laisser séduire ou n'est-ce qu'un feu de paille boosté par la sortie du film "World of Warcraft" ?

Disponible sur PC, PlayStation4 et Xbox One depuis le 24 mai 2016, "Overwatch" est le dernier jeu de Blizzard (les pères de World of Warcraft). En seulement 10 jours, ce FPS/MMO s'est déjà écoulé à plus de 7 millions d'exemplaires. Testé par notre rédaction, le soft nous a également séduits, notamment pour son gameplay qui évoque par bien des similitudes l'excellent "Unreal Tournament" (Epic Games). Accessible immédiatement et très intuitif, "Overwatch" cumule les points forts pour s'imposer parmi les standards du genre et les amateurs de "e-sport". Sa réalisation visuelle est également un des arguments de poids, avec un moteur 3D capable d'offrir un rendu HD impressionnant. Sur PlayStation4, nous avons bénéficié d'un frame-rate sans faille, même quand tous les joueurs s'affrontent au même endroit et que les effets visuels s’enclenchent simultanément. Le bilan est tout aussi positif avec la modélisation des personnages et des environnements. Le tout est globalement esthétique et fait honneur aux designers de chez Blizzard. Une fois la première partie lancée, les combats s'enchaînent à vive allure et nous invitent à poursuive encore et encore dans des décors variés pour emmagasiner les précieux XP. L’autre point clé du jeu est de proposer, en guise de personnages, une vingtaine de héros aux looks variés et aux aptitudes singulières. Cow-boy, ninja, soldat en armure lourde... chacun y trouvera son bonheur ! Citons parmi les 21 héros uniques : Reinhart, le noble chevalier d’une époque révolue, Zenyatta, le moine robotique à la recherche de l’illumination et Symmetra, l’architecte de la photoformation déterminé à bâtir un monde meilleur. Chacun possède son propre arsenal d’armes et de capacités. De quoi faire pâlir les fans de "Battlefield 4" (EA) ! Dans les faits, l'expérience est si différente d'un héros à l'autre qu'on redécouvre "Overwatch" sous un angle différent à chaque sélection d'un nouveau personnage. Bien vu aussi, le fait de pouvoir changer de héros - en cours de partie - afin de s'adapter au mieux, aux besoins de son équipe. Sniper furtif ou soldat équipé d'un lance-roquette... l'expérience se renouvelle à chaque nouvelle partie. D’autant mieux que chaque héros dispose de compétences spécifiques qu'il va falloir apprivoiser. Reste que s'imposer n'est pas évident sans un minimum de coordination et sachant qu'Overwatch n'est pas un énième FPS dédié au "deathmatch". Ici, l'objectif est, soit de contrôler les deux points stratégiques de la carte, soit d'escorter une cargaison. Que l'on joue en attaque ou en défense, les parties sont musclées et diablement efficaces. Certes, à l'heure du lancement, le contenu proposé n'est pas démentiel, mais le FPS de Blizzard est suffisamment prenant pour nous faire passer outre un léger côté répétitif. Jouable via Internet, le soft peut aussi être joué en solo, mais l'intérêt est indéniablement le multijoueur en ligne. Lors de notre test, nous avons été agréablement surpris par l'esprit d'équipe qui règne sur la Toile. Contrairement à d'autres FPS, peu de joueurs adoptent une attitude individuelle. Ce qui est plaisant !

Un déluge d'action

Pour autant, que vaut "Overwatch" dans un contexte hyperconcurrentiel ? Avec son gameplay "couteau suisse" et son accessibilité tout public, le jeu de Blizzard devrait facilement s'imposer au même titre que l'illustre "Counter-Strike" (Valve). En effet, la notoriété du studio couplé à son orientation "e-sport" laisse présager le meilleur. Quant à la comparaison d'Overwatch avec les autres poids lourds du FPS (Battlefield / Call of Duty / Doom), son positionnement et son originalité devraient continuer à séduire de nombreux joueurs bien au-delà de ceux qui se sont rués sur le jeu au moment du lancement. En revanche, comme pour l'illustre "World of Warcraft", Blizzard a tout intérêt à renforcer son bébé par des mises à jour, DLC ou addons. Car, à l'heure où nous écrivons ce test, le contenu et les variétés de modes de jeu valent d'être reconsidérés à la hausse. Certes, il y a déjà amplement de quoi s'occuper pour faire progresser son profil... mais pour un blockbuster de ce niveau, "Overwatch" est un peu chiche. Concrètement, le mode "Partie rapide" associe automatiquement des joueurs, alliés comme adverses, de niveau similaire : une façon simple et rapide de se lancer dans la bataille. Quant au mode "Partie contre l’IA", il oppose une équipe de joueurs humains à des adversaires contrôlés par l’ordinateur, avec plusieurs niveaux de difficulté. Une base solide, mais pas démentielle. De ce fait, Overwatch est un FPS atypique, accessible à tous, mais pas irréprochable à l'heure du lancement. Toutefois, étant donné son efficacité et son originalité, nous vous le recommandons vivement si vous souhaitez vous dépayser entre deux parties de "Battlefield" ou de "Call of Duty". Vous ne serez pas déçu par votre achat.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

La qualité visuelle est indéniablement l'un des points forts d'Overwatch. Qu'il s'agisse de la modélisation 3D des 21 personnages, la variété des environnements (intérieur/extérieur) ou encore du design des armes, Blizzard a su nous concocter un FPS attrayant qui rivalise sans mal avec les poids lourds du secteur. Certes, les plus exigeants d'entre nous critiqueront certains décors un peu "carrés", mais le résultat global est plutôt honorable sur PC et consoles.

Gameplay & prise en main : 17/20

Le fait de pouvoir s'amuser dès le premier lancement contribue au succès annoncé par cette nouvelle franchise... Les mécanismes de jeu ne sont pas "révolutionnaires", mais le fait de pouvoir changer de personnages aussi facilement et d'avoir une telle variété fait d'Overwatch un excellent FPS. L'équilibre entre les différents héros nous pousse à revoir notre équipement en fonction des rapports de force et l’on apprécie le dynamisme global. De notre point de vue, la base est intéressante et mérite d'être renforcée par la suite afin d'imposer Overwatch parmi les références dans le monde de l'e-sport. Dès aujourd’hui, vous pouvez sans risque vous laisser tenter. Un bon exutoire qui évoque par certains aspects l'illustre "Unreal Tournament" ou encore "Team Fortress 2".

Musique et bruitages : 15/20

La localisation VF participe à nous immerger dans un univers loufoque, car les répliques volontairement kitchs s’inscrivent dans la tradition des FPS du genre. Les fans penseront certainement à "Duke Nukem 3D" ou aux répliques d'Unreal Tournalment. Les bruitages et musiques sont également efficaces. Une bande-son en phase avec l’esprit du jeu.

Durée de vie : 16/20

Pour son lancement, "Overwatch" nous offre un contenu correct, mais sans plus. Si les modes de jeu ne sont pas nombreux, nul doute que Blizzard va rapidement renforcer son jeu afin qu'il s'impose comme la nouvelle référence des FPS orientés "e-sport". Avec 21 personnages uniques, il y a déjà de quoi faire, toutefois le côté répétitif pourra lasser à long terme. Pour l'heure, nous avons apprécié ce premier contact et espérons voir arriver de nouvelles "maps" au fil des addons et mises à jour.

Note : 17/20

Dans un contexte ultra-concurrentiel, Blizzard dépoussière habilement le FPS coopératif avec sa nouvelle licence "Overwatch". Simple d'accès, nerveux et doté d'une réalisation de haut vol, cet exutoire - exclusivement jouable en ligne - nous a conquis. Certes, au lancement, le contenu n'est pas démentiel pour une production des pères de World of Warcraft, mais nul doute que celui-ci sera rapidement complété. Si vous cherchez à changer des traditionnels "Battlefield"/"Call of Duty", ce MMO-FPS a toutes les chances de vous plaire. Pour notre part, nous le recommandons chaudement à tous ceux qui apprécient l'e-sport.

L'avis des lecteurs :
Le vendredi 10 juin 18:42
Mon ami vient tout juste de se procurer Overwatch ! J'irai faire des parties pendant le weekend !
Théo
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.