DeadIslandPS42016-05.jpg DeadIslandPS42016-06.jpg DeadIslandPS42016-07.jpg DeadIslandPS42016-04.jpg DeadIslandPS42016-03.jpg DeadIslandPS42016-02.jpg DeadIslandPS42016-01.jpg
Site partenaire callofduty
"Dead Island : Definitive Edition permet aux retardataires de découvrir (enfin) cet exutoire mémorable. Restaurée en HD pour les nouvelles générations de consoles. "
Geek4Life
Dead Island : Definitive Edition

Techland (père de Call of Juarez) dépoussière le mythique Dead Island avec un remake HD sur PC, PS4 et Xbox One. Savant mélange de FarCry, Left 4 Dead et Dead Rising, ce FPS offre un résultat détonant qui n'a rien à envier aux films de Georges A. Romero. Reste à voir si cette nouvelle version est à la hauteur de nos attentes...

Disponible simultanément sur PC, Playstation4 et Xbox One, "Dead Island : Definitive Edition" regroupe les deux premiers opus et un "beat'em all" bonus à télécharger. En lançant le premier opus (Dead Island) vous serez immergé sur l'île tropicale de Banoi sous les traits d’un des quatre personnages jouables (Purna, Logan, Sam B et Xian Mei) avec pour mission de survivre aux hordes de morts-vivants qui envahissent ce coin de paradis... Reprenant les codes du gameplay « arcade » de "Left 4 Dead" (Valve) et de ceux du sympathique "Dead Rising" (Capcom), le soft de Deep Silver se prend en main très facilement. On retrouve, notamment, la possibilité d'interagir avec l'environnement et la collecte de multiples armes improvisées. À l'instar de "Dead Rising 2" et de ses fameux établis, il est également possible de créer vos propres « ustensiles » pour massacrer les zombies ! Exclusivement jouable en vue subjective (façon FPS), l'aventure est très immersive. D’autant plus que la qualité graphique s'en sort honorablement. Sans rivaliser avec les démonstrations techniques du studio Crytek (à qui l'on doit les célèbres « FarCry » & « Crysis »), l'équipe de Techland a su optimiser son moteur (Chrome Engine). Et le résultat est diablement esthétique avec de fines modélisations 3D et de nouvelles textures HD. Comme en témoignent, outre l’exploration de bâtiments à la lampe électrique (dès l'intro), les plages de sable fin et la végétation luxuriante. Le fait est que la beauté de l’île prend aux tripes à chaque instant. Toujours sur le plan de la réalisation, la version PS4 qui a servi à ce test n'était disponible qu'en anglais sous-titré français. La qualité du jeu des comédiens s'est révélée correcte, tout comme les bruitages (gutturaux) de nos amis morts-vivants ! Dommage que, depuis 2011, Deep Silver n'a toujours pas trouvé bon de localiser le jeu en VF. Plus gênant, la version PlayStation4 ne regroupe pas les deux jeux sur le même Blu-ray. Seul le premier opus figure sur le disque. Les deux autres sont à télécharger... Concernant à la qualité de cette "Definitive Edition", le bilan est mitigé. Les bugs présents sur les moutures PC / PS3 / Xbox 360 sont toujours visibles. Quant au frame-rate, oublié le 60 images/seconde sur la console de Sony... nous avons en 1080p du 30 images/secondes. Ce n'est donc pas irréprochable, mais heureusement le prix modique (39 € dès le lancement) devrait aider les plus exigeants d'entre nous à pardonner les quelques défauts de cette compilation.


Un exutoire musclé dans un décor de rêve !

Dans l'ensemble, mis à part quelques bugs et certaines textures - un peu fades de près -, le soft est plutôt convaincant. Concernant le gameplay, « Dead Island » s’inspire des RPG qui invitent à sillonner les moindres recoins du décor. Les missions sont agrémentées de violents massacres de zombies à grands coups de pagaie, de hache et d'armes à feu... Relativement violent et sanglant, « Dead Island » mérite sans l'ombre d'un doute la mention PEGI « 18 + ». Reste qu’au fil de l'aventure, la progression se révèle répétitive. Chaque nouvelle mission revient à zigouiller toute présence hostile. Heureusement, les développeurs ont eu la bonne idée d'inclure un mode coopératif en ligne qui permet à 4 joueurs de se prêter main-forte. Ce qui dynamise grandement l'intérêt du soft ! À propos des adversaires, vous pourrez faire feu sur 5 types d’ennemis (Walker, infectied, Floote, Ram, Butcher et Suicider). Ce qui apporte une bonne dose de piment. À vous d'ouvrir l'œil en toute circonstance. En conclusion, « Dead Island » n'est pas irréprochable en raison d'une réalisation technique perfectible et d'une progression rapidement répétitive. Malgré tout, son gameplay nerveux et son ambiance fortement inspirée des œuvres cultes de Georges A. Romero en font un indispensable pour tous les fans de zombies.

Quid de Dead Island Riptide ?

Après avoir échappé aux hordes de zombies sur l'île paradisiaque de Banoï, notre petit groupe de survivants se retrouve confiné à bord d'un navire militaire. La fin du cauchemar est enfin à portée de main. Mais l’ accalmie est de courte durée. Car, dès les premières minutes de jeu, l'équipage est contaminé par le virus et le bâtiment se métamorphose en une succession de corridors grouillant de zombies. L'occasion de se familiariser avec les commandes en évoluant avec votre personnage (à choisir en début d'aventure) dans un navire livré à la tempête... Une fois ce mauvais moment passé, votre personnage et les autres survivants reprennent conscience sur la plage ensoleillée d'une nouvelle île, Palanaï, où le bateau s'est échoué dans la nuit. Débute alors l'exploration des lieux (dont la ville de Henderson située au cœur de l'archipel) et la découverte des nombreuses nouveautés spécifiques à cet épisode. Outre l'île de Palanaï, " Dead Island Riptide" introduit un nouveau personnage jouable (John Morgan, un soldat de l'US Navy), ainsi que de nouveaux véhicules (comme les bateaux), l'ajout de zombies inédits, davantage de compétences et de nouvelles armes (dont des griffes !), ainsi qu'un système de communication pratique pour jouer en ligne. Rappelons-le : l'un des points forts de « Dead Island Riptide » réside dans le fait que la campagne est jouable en solo comme en coopératif (jusqu'à 4 participants). Ce qui en fait un divertissement efficace si vous aimez zigouiller du zombie entre amis ! Pour ce qui concerne le gameplay, Techland a repris les excellentes bases du premier opus. De ce fait, le jeu repose sur un ingénieux mélange d'exploration d'un vaste monde ouvert, de phases de combat en vue subjective (façon FPS) ultra-dynamiques, ainsi que des éléments de gameplay issus des RPG. Avec, notamment, d'innombrables quêtes principales et secondaires où vous devez porter secours aux survivants, tenir un siège face aux assauts des zombies affamés ou atteindre divers objectifs en rapport avec les intérêts du groupe. À l'instar d'un « survival horror » (Resident Evil / Silent Hill), « Dead Island Riptide » est un jeu qui prend aux tripes avec des montées d'adrénaline savamment orchestrées tout au long du scénario. Le bilan est donc positif, même si le résultat est décevant pour un portage HD sur les consoles de nouvelle génération.

Nouveautés marquantes :

- Résolution 1080p avec 30 images par seconde
- Textures du jeu retravaillées
- Nouveau système d'éclairage photoréaliste
- Ombres physiques
- Amélioration de la qualité d'image par anticrénelage
- Amélioration des modèles du jeu et des éléments géométriques
- Occlusion ambiante basée sur l'horizon (HBAO) et effets de flou

Geek4Life
Graphismes : 15/20

« Dead Island : Definitive Edition » repose sur une réalisation en dents de scie. Avec, d'un côté, de somptueux décors dans un environnement ouvert et, de l'autre, bon nombre de bugs d'affichage et un frame-rate décevant pour une production de ce calibre. Notre note est plutôt positive, mais mieux vaut avoir connaissance de ces imperfections avant l’achat... Un portage décevant en comparaison avec les versions originelles qui avaient déjà bon nombre de défauts techniques.

Gameplay & prise en main : 15/20

Le concept de « Dead Island » n'est pas original puisqu’il repose sur un mélange de « Dead Rising » (Capcom) et de « Left 4 Dead » (Valve). Mais le résultat est là : fun, violent, oppressant... Le tout avec un mode coopératif. Tout est fait pour que le soft de Deap Silver complète intelligemment la gamme des jeux vidéo consacrés aux massacres de zombies. Un bon exutoire dans sa catégorie, même si la progression est répétitive et si certaines missions ne sont pas inoubliables.

Musique et bruitages : 17/20

Nous retrouvons là tous les codes du survival horror ! La bande-son participe tout au long de l'aventure à nous immerger dans une ambiance oppressante. Important : le jeu est uniquement en anglais sous-titré français. Malgré cela, la qualité est clairement au rendez-vous. Aucun bémol à signaler.

Durée de vie : 17/20

Entre les 2 campagnes et ses innombrables quêtes - principales et annexes – le jeu nous propose de rejoindre trois autres joueurs connectés en ligne. Avec en prime un troisième jeu à télécharger (un sympathique Beat'em all), « Dead Island : Definitive Edition" offre une durée vie honorable. Reste à passer outre ses défauts techniques non corrigés et un frame-rate décevant lors de notre test de la version PS4.

Note : 16/20

"Dead Island : Definitive Edition" permet aux retardataires de découvrir (enfin) cet exutoire mémorable. Restaurée en HD pour les nouvelles générations de consoles (PS4 / Xbox One), cette compilation est commercialisée à petit prix dès le lancement (à partir de 39 €). Si vous n'avez jamais joué à Dead Island, sachez que le soft reprend le meilleur de la concurrence (Dead Rising / Left 4 Dead) pour un condensé d'action en vue subjective façon « survival horror ». La recette fait mouche d'un bout à l'autre de l’aventure avec, en prime, un excellent mode multijoueur coopératif et des graphismes envoûtants. Seuls bémols : la réalisation pêche légèrement avec quelques bugs et un frame-rate décevant. Si vous souhaitez massacrer du zombie dans un décor paradisiaque, « Dead Island » est un indispensable. À recommander cependant à un public mature (PEGI : 18+).

L'avis des lecteurs :
Le vendredi 10 juin 11:00
Salut, j'ai acheté Dead Island après la lecture de votre test, il est plutôt bien.
Thomas64
Le vendredi 10 juin 18:41
La jaquette du jeu est effrayante ! Je sens que ce sera un très bon titre !
Théo
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.