KOF14-ps4-009.jpg KOF14-ps4-008.jpg KOF14-ps4-007.jpg KOF14-ps4-006.jpg KOF14-ps4-005.jpg KOF14-ps4-004.jpg KOF14-ps4-003.jpg KOF14-ps4-002.jpg KOF14-ps4-001.jpg
Site partenaire callofduty
"Avec ce quatorzième opus, "The King of Fighters" nous revient en grande forme et concurrence habilement Capcom et son "Street Figher V". Accessible, nerveuse et technique, cette version HD du mythique exutoire de la NEO GEO nous a beaucoup plus."
Geek4Life
The King of Fighters XIV

Les amateurs de jeux de baston 2D seront heureux de retrouver la dernière mouture HD de "The King of Fighters”, diffusé à l'origine sur Neo Geo et bornes d'arcades. Exclusivement disponible sur PlayStation4, ce 14e opus brille par un savoureux mélange de modernisme et d'éléments de gameplay typiques des années 90. Attendez-vous donc à un déluge d'action 2D qui rivalise sans mal avec l'illustre “Street Fighter V” de Capcom.

Dans l'univers des jeux de combat, certaines licences ont su s'imposer auprès du grand public. Telles celles de “Street Fighter”, “SoulCalibur”, “Tekken “ou encore de “Dead or Alive”. Néanmoins, il y a d'autres séries d'excellentes factures, mais un peu moins populaires, dont font partie les «The King of Fighters". Si, à sa sortie, fin 2015 "Street Figher V" a eu une belle visibilité - notamment avec les pads et joysticks aux couleurs des héros de Capcom -, il serait franchement dommage de passer à côté de “The King of Fighters XIV , en exclusivité sur PlayStation4. Car SNK nous a concocté un excellent jeu de baston 2D qui fera certainement date ! À l'instar de "KOF XIII" (sorti sur PC, PS3 et Xbox 360), l'esprit old-school est savamment cultivé, via un gameplay digne des meilleurs exutoires des salles d'arcade des années 90, une prise en main intuitive, le tout sublimé par des graphismes HD et de superbes animations 2D. Nous retrouvons, de ce fait, des manipulations connues et ayant fait leurs preuves, avec entre autres les fameux “quarts de tour” et des combos aussi nerveux que spectaculaires. Concernant les combattants - clé de voute de tout jeu de baston -, contrairement à son concurrent direct (l"Street Fighter V " qui est un peu chiche en personnages) - avec ce quatorzième opus de la saga KOF, nous avons l'embarras du choix ! Il y a pas moins d'une cinquantaine de combattants jouables, dont 31 issus des précédents épisodes. Cela fait 19 petits nouveaux à découvrir... En “1 contre 1” ou “3 contre 3”, les fans de la première heure retrouveront immédiatement leurs marques ! Et ce, même si le gameplay a une nouvelle fois été ajusté. Sachez que vous pouvez maintenant enchaîner vos coups spéciaux pour créer des combos ultra-destructeurs ! Quant au "Mode MAX", il a également été amélioré, afin d'être “plus mortel que jamais” ! Vous aurez aussi le plaisir d'exécuter de nouveaux mouvements spéciaux EX pour décupler vos attaques et porter des coups encore plus dévastateurs aux équipes adverses. Bref, la série a progressé et bien au-delà du simple lifting HD nécessaire pour s'inviter sur PS4. Quant aux “gamers” de la nouvelle génération, ils apprécieront certainement l'accessibilité et le dynamisme des combats qui tiennent la comparaison avec concurrence. À ce propos, notez qu'il n'est pas rare de déclencher 30 Hits Combos, grâce à des manipulations basiques (dont le fait de marteler frénétiquement le bouton “Carré”). Ce qui est grisant lorsque l'on découvre pour la première fois “The King of Fighter XIV”. Sur le long terme, l'aspect "technique" équilibre les combats et permet de gagner en profondeur. L'accessibilité extrême, souhaitée par les développeurs, n'est donc pas un bémol pour les fans de "technicité".

Aussi complet qu'efficace !

Outre le nombre de combattants et leurs styles variés, “The King of Fighter XIV” propose différents modes de jeu, dont les classiques Histoire, Versus et Entrainement. Quant au mode “Party Battle” il vous invite à "régler vos comptes" jusqu'à 6 participants ! L'occasion de combattre aux côtés de vos amis dans des affrontements à 3 contre 3 et utiliser les fonctionnalités de chat intégrées pour encourager votre équipe. Un ajout intéressant ! Concernant l'approche du gameplay, si les néophytes fonceront d'emblée sélectionner un personnage afin d'affronter l'intelligence artificielle (en mode Histoire ou Versus), les amateurs de baston - en local ou en ligne - auront eux tout intérêt à passer par la case “Entrainement” pour étudier (et mémoriser) les attaques spéciales, ainsi que les combos. Dans les faits, il est plaisant de facilement sortir d'impressionnantes attaques en martelant frénétiquement sur les boutons de la manette, mais les manipulations seront dans ce cas “hasardeuses”... L'intérêt pour les puristes et amateurs du genre est alors de prendre du temps afin de maitriser les différentes techniques et développer ainsi la complémentarité de la “Team”. Car rappelons que l'une des spécificités de la saga est de proposer des affrontements en équipe à “3 contre 3”. Avec la cinquantaine de protagonistes, il y a de quoi faire. Rapides, puissants, endurants et tous dotés de capacités spécifiques... chacun y trouvera son bonheur ! En ligne ou en local, la stratégie sera de sélectionner l’ordre des combattants, en fonction de ceux de l'adversaire. Concernant la réalisation technique, SNK a parfaitement su injecter l'évolution des derniers “The King of Fighter”. Il en résulte une volonté de satisfaire autant les les nostalgiques que les débutants n'ayant pas connu les années NEO GEO. Avec cette mouture PS4 le studio SNK rajeunit la série et se démarque avec des graphismes HD en 1080p et des animations détaillées. Personnages déjantés, musclés, mignons et divers environnements proposés en arrière-plan (église, muraille de Chine, prison, hôtel sous-marin, végétation luxuriante...). Vous en aurez plein les mirettes ! Le look et les animations des combattants sont également soignés. Les clins d’œil sont nombreux avec en prime une bonne dose d'humour (nous retrouvons notamment la parodie de Freddy Krugger). Comme avec les précédents opus de la saga, certaines attaques évoquent fortement Ken et Ryu de “Street Fighter”, d'autres mouvements sont inspirés de Dhalsim ou Zangief. De quoi plaire à ceux qui ne jurent que par la série de Capcom. Précisons aussi que la bande-son vient parfaire ce nouvel exutoire, avec des thèmes rythmés et d'autres plus “électriques”. À ce propos, notre coup de cœur va à la musique épique de la salle de spectacle. Particulièrement réceptif aux jeux de baston 2D, notre rédaction a immédiatement adopté le nouveau KOF ! Tout converge pour en faire l'un des meilleurs jeux de baston sur PS4. Si, comme nous, vous aimez ce type de jeu, vous pouvez vous l'offrir les yeux fermés...

Quelques équipes de KOF XIV...



Les trois membres emblématiques de l'équipe « ART OF FIGHTING », Ryo Sakazaki, Robert Garcia et Yuri Sakazaki, sont de retour pour faire la démonstration de leurs plus belles techniques.



Les combattants de la team "KIM", composée de Gang-Il, Luong et de Kim sont également bien décidés à remporter le tournois.



Préparez-vous au chaos et à la destruction avec la plus maléfique des équipes de combattants… La "Team Villains" arrive dans le tournois ! Xanadu, Chang Koehan et Choi Bounge rejoignent la bataille afin de devenir « THE KING OF FIGHTERS ».



Trois nouveaux combattants - très puissants - ont aussi été invités à prendre part au tournoi légendaire, l’équipe « Official Invitation » est prête à se battre ! Découvrir : Sylvie, Kukri et Mian.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

“The King of Fighters XIII” était déjà attrayant, mais cette nouvelle mouture est encore plus aboutie. Le changement de génération de console (PS3/PS4) s'accompagne par un passage en 1080p et 60 images/seconde. La cinquantaine de personnages est finement modélisée et accompagnée d’animations soignées faisant honneur à la console de Sony. L'action est ultra-dynamique et fluide. Le bilan est tout aussi positif au niveau des environnements en arrière-plan.

Gameplay & prise en main : 18/20

Quel plaisir de retrouver une prise en main old-school à la fois accessible à tous et un gameplay agréablement “technique”. Jouable immédiatement, tel un “SoulCalibur”, ce quatorzième épisode de la saga “The King of Fighters” mérite de passer du temps pour mémoriser ses nombreux coups spéciaux et combos. Et ce, d'autant plus quand on sait qu'il est possible d’enchainer 30 hits combos ! Contre l'IA, un ami en local ou sur Internet, l'expérience est jubilatoire dès lors que l'on commence à connaitre les coups. Du très bon, qui fera mouche autant auprès des nostalgiques des années 90 que de la nouvelle génération.

Musique et bruitages : 17/20

La bande-son nous immerge pleinement dans ce condensé d'action, via des musiques rythmées accompagnant à merveille cette succession de combats. Les voix (en VO) sont également à la hauteur de nos attentes. SNK signe un excellent exutoire dans la continuité des productions pour salles d'arcade des années 90.

Durée de vie : 16/20

Dans l'univers des jeux de baston, la longévité n'est jamais démentielle... Malgré ce constat, "The King of Fighters XIV" n'est pas un petit jeu. Avec plusieurs modes (en ligne ou local) et une cinquantaine de personnages, il y a de quoi s'occuper un bon moment.

Note : 17/20

Moins populaire que "SoulClaibur", "Tekken" ou "Street Figher", le jeu de SDK n'est pas pour autant un jeu au rabais ! Avec ce quatorzième opus, "The King of Fighters" nous revient en grande forme et concurrence habilement Capcom et son "Street Figher V". Accessible, nerveuse et technique, cette version HD du mythique exutoire de la NEO GEO nous a beaucoup plus. Nul doute que vous l'appréciez également en découvrant la cinquantaine de combattants. Un titre à découvrir d'urgence si vous aimez la baston en 2D.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.