F12016-ps4-009.jpg F12016-ps4-008.jpg F12016-ps4-007.jpg F12016-ps4-006.jpg F12016-ps4-005.jpg F12016-ps4-004.jpg F12016-ps4-003.jpg F12016-ps4-002.jpg F12016-ps4-001.jpg
Site partenaire callofduty
"Bien décidé à revenir en force avec “Formula One”, Codemasters revoit sa copie et effectue un virage à 180°. Exit le jeu de course “arcade”, F1 2016 se repositionne en simulation “grand public”. Accessible, complet et bénéficiant d'une réalisation soignée !"
Geek4Life
F1 2016

À peine commencions-nous à faire le tour de “Dirt Rally” que Codemasters embraye avec “F1 2016”, le jeu vidéo officiel du "FIA Formula One World Championship". Cette édition marque l'arrivée d'un mode Carrière, une réorientation “simulation” et des affrontements en ligne à 22 joueurs. Est-ce pour autant assez convaincant pour nous retrouver sur la grille de départ ? Réponse dans ce test...

De retour sur PC, PlayStation4 et Xbox One, ce nouveau “Formula One” brille par de nombreux ajustements visant à approfondir l'expérience et satisfaire pleinement les inconditionnels de ce sport mécanique jugé “trop arcade” lors de l'opus précédent. Codemasters ayant tenu compte des critiques, il en résulte un jeu davantage orienté “simulation” et enfin doté d'un sérieux contenu (sous licences), ainsi qu'une campagne solo qui se focalise cette fois sur l'évolution de votre avatar. Personnage créé grâce à un éditeur simplissime, accessible en début de partie. L'aspect visuel a également fait l'objet d'un grand soin, avec de fines modélisations 3D des bolides, d'excellentes reconstitutions des circuits mythiques, ainsi que différentes vues plus immersives les unes que les autres ! Attention toutefois si vous espériez un nouveau saut qualitatif, le résultat visuel est assez proche de "F1 2015". Une fois l’aspect physique du pilote défini, le casque choisi, le numéro sélectionné, ainsi que la marque de l’écurie (Renault, Ferrari, Mercedes, etc.), direction le “Paddock”! Pour configurer votre F1... Cela se fait désormais via différents écrans et divers menus. Cette interface sert de Hub et s'avère plutôt originale. Une fois les réglages validés avec votre staff, il est maintenant temps de prendre la direction de la piste pour débuter vos essais avant la course... Visuellement, “F1 2015” était déjà sympathique.“F1 2016” nous offre des graphismes encore plus soignés et propices à une immersion totale dans l'univers de la FIA Formula One World Championship. Dès les premières minutes de jeu, on s'émerveille du rendu visuel et du soin apporté par l'équipe de Codemasters. Certes, les développeurs ne sont pas des néophytes en la matière et nous ont habités à des jeux de courses automobiles spectaculaires (DRIT / Race Driver)... mais le résultat de “F1 2016” – testé par nos soins en version PS4 - est particulièrement abouti. À l'inverse, nous avons une nouvelle fois constaté de légers déchirements d’écran” (tearing) et une once d'aliasing. Heureusement, dans le feu de l'action, ces petits problèmes techniques d'affichage sont relativement peu visibles.

En piste pour découvrir les nouveautés

Pour le reste, nous retrouvons les excellentes bases du précédent volet “F1 2015”. À savoir une prise en main ajustable, via diverses options pour aider les néophytes ou corser le réalisme afin de coller le plus possible aux difficultés des vrais pilotes. L'ATH peut aussi être activé ou non, selon que vous souhaitez gagner en réalisme où faciliter l'expérience. Lors de notre test, nous avons tout spécialement apprécié certaines évolutions. Pour commencer, le mode carrière scénarisé. Cette nouvelle mouture permet une progression captivante qui n’est pas sans rappeler l'efficacité du premier «Formula one» sur PlayStation... Une époque où la série était en concurrence directe avec l'illustre “Gran Turismo”. Appréciable aussi désormais : l'action continue en dehors de la piste ! Et ce, jusque dans le paddock et dans les zones de repos... Tout au long du mode Carrière, sachez qu'il est possible d'améliorer sa voiture avec l'aide de l'ingénieur de R&D. Bien vu également : grâce aux licences (dont de nouvelles écuries), les fans peuvent rivalise avec les plus grandes stars de la F1, comme Grosjean. La gestion de la physique est également au rendez-vous, avec un rendu relativement agréable. Sans pour autant atteindre une restitution extrême (punitive). Équilibrée, accessible et immersive, cette nouvelle mouture tient la route. Au sujet de l'intelligence artificielle, Codemasters a bien progressé. Le comportement des PNJ est plus réaliste et cela se traduit par moins d'accidents et de sorties de piste. En définitive, l'expérience est nettement positive. Aussi bon sur le fond que sur la forme, cette cuvée “2016” est un bon cru pour tous les inconditionnels de courses automobiles vidéo-ludiques las d’écumer les circuits de DiRT Rally, et plus encore les amateurs de F1. Une bonne pioche, même si quelques défauts subsistent !

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Si la version PS4 ayant servie au test affiche une fois encore de petits problèmes d'aliasing et de “déchirements d’écran” (tearing), dans l'ensemble, « F1 2016 » se révèle une vraie réussite pour qui aime la formule1. Ultra-immersif, le nouveau jeu de Codemasters brille par des graphismes HD soignés et détaillés. Pilotes, bolides et circuits ont été minutieusement retranscrits en 3D. Un vrai plaisir, avec en prime plusieurs placements de caméra (internes / externes).

Gameplay & prise en main : 17/20

Exit le jeu de course résolument orienté « arcade », Codemasters fait évoluer « Formula One » au profit d'une simulation accessible. Le résultat fait honneur aux origines de la série, avec une IA optimisée, de nouveaux contenus et surtout un mode « Carrière » à la hauteur de nos attentes. Les amateurs de F1 vous passer de bons moments.

Musique et bruitages : 16/20

Sans surprise, le vrombissement prédomine et contribue grandement à nous immerger dans l'univers de la F1. La localisation VF a le mérite d'être proposée, même si le résultat n'est pas transcendant.

Durée de vie : 17/20

En comparaison de F1 2015, ce nouveau millésime est nettement plus abouti. Le contenu a été renforcé, le mode Carrière fait mouche et on apprécie de pouvoir prolonger l'expérience avec les courses en ligne. Dans ce contexte, Codemasters devrait séduire davantage de nouveaux joueurs en plus des fans quelque peu déçus par le contenu proposé l'an passé.

Note : 17/20

Bien décidé à revenir en force avec “Formula One”, Codemasters revoit sa copie et effectue un virage à 180°. Exit le jeu de course “arcade”, F1 2016 se repositionne en simulation “grand public”. Accessible, complet et bénéficiant d'une réalisation soignée, cette nouvelle mouture devrait plaire à bien des fans de courses automobiles. Reste que l'affichage a encore quelques légers défauts et qu'il n'est pas possible de jouer à deux en local sur une même console. Malgré ce constat, F1 2016 est à ce jour la nouvelle référence du genre.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.