DeusEx2016-0007.jpg DeusEx2016-0006.jpg DeusEx2016-0005.jpg DeusEx2016-0002.jpg DeusEx2016-0004.jpg DeusEx2016-0008.jpg DeusEx2016-0009.jpg DeusEx2016-00010.jpg DeusEx2016-0001.jpg
Site partenaire callofduty
"Alternant phases d'action et infiltration, le tout servi par un univers foisonnant de vie et une ambiance “CyberPunk” parfaitement mise en scène, le nouveau jeu d'Eidos et Square Enix est idéal pour patienter en attendant les sorties de Noël. "
Geek4Life
Deus Ex : Mankind Divided

Moins populaire que les séries "Hitman" et "Tomb Raider", "Deus Ex" est pourtant l'une des licences fortes d'Eidos Interactive et Square Enix. C'est pourquoi son retour sur le devant de la scène vidéoludique est une excellente nouvelle pour tous les fans d'univers futuristes et de cyberpunk. Voyons si cette suite de "Human Revolution" mérite le détour...

Principale sortie de cet été, “Deus Ex : Mankind Divided” a fait une arrivée remarquée sur PC, PlayStation4 et Xbox One. Disponible en France depuis le 23 août 2016, ce troisième volet est la suite directe de "Human Revolution" paru il y a quatre ans. Après un petit récapitulatif de 12 minutes (en option), "Mankind Divided" débute par un baptême du feu à Dubaï. Immergé en 2029, deux ans après les faits du précédent opus, nous découvrons une société divisée qui oppose les humains aux "Augs", ces hommes et ces femmes équipés de prothèses bioniques. La cohabitation n'est pas franchement évidente entre eux depuis que les Augs ont commis des tueries lors d'une crise de frénésie... C'est dans ce contexte hautement conflictuel que vous prenez part à l'aventure. Immergé sous les traits d'Adam Jensen, un agent d'Interpol ("Augs"), il vous revient de découvrir qui tire les ficelles. Outre la vidéo introductive qui signe l'importance du scénario (et vous recommande implicitement d'avoir joué et terminé le jeu "Human Revolution"), les développeurs ont pris soin de proposer plusieurs niveaux de difficulté - plus ou moins réalistes -, ainsi que différentes configurations de commandes à la manette. Cela va de celles typiques aux FPS, aux manipulations proposées dans l'opus précédent, jusqu’à une reconfiguration jugée “idéale” pour profiter de "Mankind Divided". L'objectif est clairement de séduire un maximum de joueurs. Ces choix validés, et après avoir défini succinctement votre arsenal, vous voilà (enfin) immergé en vue subjective sur le théâtre d’opération avec votre escouade. En tant que seul soldat "modifié", vous êtes chargé de sécuriser la zone de l’assesseur du QG ennemi. L'occasion d'évoluer furtivement avec votre camouflage optique ou d'opter pour la manière forte en utilisant votre fusil d’assaut (ou votre arme de poing).

Un épisode épique




Les commandes recommandée pour "Mankind Divided" (utilisées pour ce test) sont plutôt intuitives et l'on s'immerge rapidement dans cet univers sombre et profond... Pour le coup, ce condensé de science-fiction est de plus en plus proche de notre actualité (bien réelle cette fois), dont : Google et ses robots "chiens-soldats", ainsi que les nouvelles prothèses bioniques capables de corriger la vision humaine ou encore celle à destination des amputés. A peine aurez vous apprivoisé le déplacement du héros, que vous serez confronté à un mini-jeu dédié au piratage. Celui-ci permet de déverrouiller une imposante porte sécurisée qui vous bloquent dans la progression vers votre objectif. N'ayant pas le code, c'est le piratage informatique qui sera la clé... Cet élément de gameplay est plutôt bien pensé et exige de bons réflexes, vu que vos actions (de logique) sont chronométrés. Pour le reste, l'expérience est - assez classique - pour les joueurs expérimentés et ceux appréciant les FPS modernes, avec - entre autres - la possibilité de sauter, se mettre à couvert, tirer de façon plus ou moins précise (à l'instar d'un "Call of Duty") ou avoir recourt à des actions spéciales (comme avec l'armure dans la série "Crysis"). Cerise sur le gâteau : vous pourrez aussi customiser vos armes avec divers accessoires. Passé le bapteme du feu qui se solde dans l'introduction par un assaut "musclé" en pleine tempête de sable, une élipse nous immerge dans une gare qui plante parfaitement le décors, avec des forces de l'ordre en armure - pas franchement amicaux - et une ségrégation marquée de la population, avec d'un côté les citoyens "naturels" et ceux dotés de prothèses... Nous n'en révélons naturellement pas plus sur la trame scénaristique, car “Deus Ex” c'est avant tout une histoire ! Côté réalisation, le changement de génération de console est visible. Moteur 3D, textures, animations... tout est fait pour nous immerger pleinement dans cet univers marqué “cyber punk” qui a fait sa renommée de la saga sur PC (au début des années 2000). On apprécie la complexité de son scénario, la psychologie des différents personnages (PNJ) ou encore l'esprit “complot” qui sème le doute avec brio au fil de la progression. Si vous aimez les jeux vidéo “scénarisés” ou les films et livres “d'anticipation”, “Deus Ex : Mankind Divided” à toutes les chances de vous captiver...





Au niveau des défauts à connaitre, nous avons relevé que certaines attitudes de l'intelligence artificielle ne sont pas adaptées. Notamment lorsque vos adversaires ne réagissent pas alors que notre héros est bel est bien à découvert... A l'instar des “Call of Duty” futuristes d'Actvision, ce nouveau “Deus Ex” ne sera pas du goût de tous. Mieux vaut être réceptif aux ambiances futuristes. Avec plusieurs dizaines d'heures de jeu (en prenant son temps), Eidos Montreal signe un FPS / RPG particulièrement séduisant. Entre les missions principales et annexes, il y a de quoi s'occuper ! Pour parfait cette présentation, si vous avez encore des doutes, nous vous recommandons de visionner les vidéos de l'éditeur. De notre point de vue, “Deus Ex : Mankind Divided” n'est certes pas irréprochable, mais offre suffisamment de bonnes idées pour figurer parmi les meilleurs jeux vidéo de l'année 2016. Alternant phases d'action et infiltration, le tout servi par un univers foisonnant de vie et une ambiance “CyberPunk” parfaitement mise en scène, le nouveau jeu d'Eidos / Square Enix est idéal pour patienter en attendant les sorties de Noël.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Pour le changement de génération de consoles, l'équipe d'Eidos Montreal a fait un excellent travail. L'immersion a été cultivée via d'innombrables détails et des environnements foisonnant de "vie". On apprécie l'originalité et la mise en scène, malgré tout, certains bémols techniques sont à signaler. On pense notamment à certains PNJ un peu « taillé à la serpe », certaines textures ratées ou de petites baisses de frame-rate. Le bilan reste dans l'ensemble positif, mais tout n'est pas irréprochable pour une production de ce calibre.

Gameplay & prise en main : 17/20

Nous retrouvons les bases du précédent opus (Deus Ex Human Revolution), agrémentées de nouveaux éléments de gameplay bienvenus. La recette est globalement séduisante si vous aimez les FPS et l'univers cyberpunk. L'un des gros points forts du soft est l'intérêt de son scénario et sa richesse. Hormis quelques améliorations, et une fois passées les premières heures, on note certaines faiblesses de l'intelligence artificielle qui vous font pester lors des déplacements “furtifs”.

Musique et bruitages : 17/20

Pas de déception côté bande-son. Musiques, bruitages et doublage (VF) sont parfaitement au diapason. Nul doute que les fans de la série apprécieront de retrouver Adam et les nombreux PNJ (bénéficiant de personnalités bien trempées). La trame scénaristique demeure centrale comme avec les précédents opus.

Durée de vie : 16/20

Certes, en prenant son temps il est possible de passer des dizaines d'heures avec Deus Ex Mankind Divided. Les missions principales et annexes sont bien écrites et on apprécie les améliorations du héros. A l'inverse, en allant à l'essentiel, le soft se boucle en une quinzaine d'heures. Mieux vaut prendre son temps pour ne pas arriver trop vite au mode “Breach“. Le dépaysement mérite le détour.

Note : 17/20

En cette période “pré-Noël” un peu vide, l'arrivée de ce nouveau “Deus Ex” arrive à point nommée. Déjà connue et reconnue pour être une référence en matière d'univers “CyberPunk”, cette nouvelle mouture est un cran au dessus avec son passage sur PS4 / Xbox One et l'ajout d'amélioration fort sympathique. Si quelques défauts subsistes, dont des carences en matière inintelligence artificielle et une longévité limité si l'on fonce tête baissée, dans l'ensemble Eidos Montréal signe un FPS atypique. Alternant action brutale et infiltration, “Mankind Divided” saura plaire aux fans de la première heure, comme aux néophytes. Un retour réussi !

L'avis des lecteurs :
Le dimanche 11 septembre 18:02
J'avais déjà beaucoup aimé "Human Revolution" et cette suite est encore meilleure. L'univers est vraiment génial si vous aimez les jeux vidéo à histoire. Je ne regrette pas de l'avoir acheté, même si je l'ai très vite terminé. Effectivement, il y a quelques problème avec l'IA...
NeoGeek
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.