1476624403.jpg 1476624383.jpg 1476624374.jpg 1476624366.jpg 1476624359.jpg 1476624353.jpg 1476624346.jpg 1476624331.jpg 1476624323.jpg 1476624314.jpg
Site partenaire callofduty
"Pressenti comme l'un des plus prometteurs blockbusters de cette fin d'année, "Mafia III" était attendu avec impatience. Et pour cause ! Le titre de 2K Games amorce un virage à 180° avec ses prédécesseurs en délaissant l'ambiance des années 30-40 au profit de la fin des sixties...Le bilan est mitigé."
Geek4Life
Mafia III

Exit les années 30-40 des deux premiers volets ! Avec ce 3ème opus, 2K Czech fait évoluer la série et nous immerge en 1968, non plus à Little Italy mais dans une ville qui rappelle La Nouvelle Orléans. Particulièrement violent et doté d'un scénario sombre et prenant, “Mafia III” nous dépeint la ségrégation et la violence de cette époque comme jamais dans un jeu vidéo. Un titre mature (18+) particulièrement attendu, mais est-il aussi bon qu'escompté ?

Sorti en 2002 sur PC, le premier "Mafia" avait fait sensation. En nous plongeant dans les années 30, Ce GTA-like nous a laissé de bons souvenirs avec ses phases d'action musclées, ses courses poursuites en vieux tacots et ses dialogues qui n'avaient rien à envier au “Parrain” de Francis Ford Coppola. Fort de ce succès, "Mafia II" a vu le jour en 2010 sur PC, PS3 et Xbox 360. Là encore, nous avons pu nous immerger dans l'univers rétro des années 40 avec des missions encore plus musclées et une réalisation visuelle relativement spectaculaire pour l'époque. Aujourd'hui encore, Mafia II reste un "classique" pour qui aime cette période et les jeux d'action sur le thème de la pègre. C'est dans ce contexte que depuis le 7 octobre 2016, le troisième opus est enfin disponible sur PC, PlayStation4 et Xbox One. Mais au-delà du changement de génération de consoles, le studio "Hangar 13" et l'éditeur "2K Czech" ont profondément fait évoluer la série. A commencer par l'époque... Exit les années 30-40 ! Cette nouvelle aventure démarre en 1968 à “New Bordeaux”, une version alternative de La Nouvelle-Orléans. Autre évolution intéressante : le héros, Lincoln Clay, est un jeune afro-américain de retour de la Guerre du Vietnam. Proche de la mafia noire locale, il va chercher à se venger en découvrant que ses amis gangsters ont été assassinés par d'autres organisations rivales. Commence alors un déluge de feu et de sang qui vise clairement un public "mature" (PEGI 18+). Les dialogues sont également crus et ne conviennent nullement aux oreilles chastes. Attention donc si vous jouez à proximité d'enfants, “Mafia III” est particulièrement inadapté. Concrètement, avec son scénario vengeur, vous allez devoir éliminer - un à un - les lieutenants du Parrain. Ces derniers contrôlent chaque quartier de la ville. Cette vendetta va vous occuper de longues heures grâce à ses missions scénarisées qui évoquent l'esprit des long-métrages sur le thème de la mafia. A ce propos, il est plaisant que chaque zone dispose d'une atmosphère qui lui est propre. Attendez-vous à des courses poursuites, des fusillades et une bonne dose de castagne... Heureusement, vous pourrez compter sur le soutient de vos fidèles lieutenants (qu'il faut "manager") et l'aide précieuses de vos informateurs. Plutôt bien pensé le gameplay est intuitif. Même si les missions sont assez vite répétitives sur le plan de leur construction, le soft permet aussi des approches plus subtiles, comme de l'infiltration. Cela peut être intéressant, mais l'intelligence artificielle peine à nous offrir un réel challenge.

Un changement de cap

Si la trame scénaristique est plutôt bien ficelée, la réalisation technique alterne le bon et le moins bon... Ce qui est regrettable pour une production de ce calibre ! Cela est notamment frappant lorsque l'on admire les excellentes modélisations faciales des protagonistes lors des cinématiques - tous finement animés et foisonnant de détails -, puis l'instant d'après on enchaine avec une séance de conduite. Et là, c'est la douche froide ! Les phases d'exploration de la ville n'ont rien à voir avec l'esthétisme des rues de "Grand Thieft Auto V". Cette partie du gameplay peine sérieusement à nous captiver avec pourtant de vaste environnements - en monde ouvert -, mais dont la qualité visuelle est sérieusement datée (surtout en pleine nature...). Sur notre version PS4, nous avons pu voir une bonne dose de clippings et de l'aliasing. Les textures sont fades et la modélisation 3D n'est pas toujours en phase avec cette génération de consoles. Heureusement, les phases d'action dans les bâtiments sont d'un bien meilleur niveau, même si le résultat n'est pas exceptionnel pour autant. Surtout qu'au global, l'intelligence artificielle est souvent aux fraises. Quant à la construction des missions elle assure un déluge d'action, grâce à un arsenal bien fourni (6 coups, fusil d'assaut, mitrailleuse lourde, grenades...). Il y a de quoi "s'exprimer" et prendre part à cette guerre des gangs. Les structures des missions s'imbriquent dans le scénario avec des quêtes principales et annexes, toutefois la structure est relativement dirigiste. Avec de bonnes idées, une ambiance sombre et captivante, mais quelques soucis de réalisation... Est-il judicieux de se laisser séduire ? La réponse est "oui" si vous avez aimé les précédents opus, mais il faut avoir en tête que cet épisode est loin d'être irréprochable.

Geek4Life
Graphismes : 13/20

Visuellement "Mafia III" alterne le pire et le meilleur. Les cinématiques avec les protagonistes sont spectaculaires et foisonnantes de détails. Et à l'inverse, les phases de conduite en ville sont un peu datées. Un comble pour le 3ème opus d'une série de ce calibre. Heureusement, vu la trame scénaristique, une fois embarqué dans l’aventure, on peut en faire abstraction. D’autant plus que les phases au sein des bâtiments et dans les zones restreintes sont plus séduisantes... Reste que pour une production sortie en 2016 nous pouvions espérer mieux.

Gameplay & prise en main : 14/20

Un scénario original et des fusillades musclées ne feront pas illusion longtemps... Mafia III pêche par une intelligence artificielle décevante, des missions redondantes dans leurs construction (sur le long terme) et des phases de conduite sans réel plaisir, en raison notamment de la piètre qualité visuelle. Le jeu pourrait sembler mauvais, mais heureusement, son scénario et quelques mécanismes de son gameplay le sauvent. Si vous avez aimé les précédents opus, vous pourrez apprécier l'univers. En revanche, mieux vaut ne pas être trop exigeant. Pour le chef d’œuvre de l'année 2016, il faudra repasser... Dommage !

Musique et bruitages : 18/20

La bande-son est l'un des principaux points fort de ce troisième volet. Musiques des années 60, bruitages immersifs et dialogues VF parfaitement interprété, le résultat fait mouche d'un bout à l'autre de l'aventure. Rien de particulier à signaler, tout coule de source, comme les cinématiques qui nous plongent - au fil des missions - dans un scénario d'une rare violence. Mieux vaut éviter de jouer à Mafia III en présence d'enfants, tant les dialogues sont fleuris...

Durée de vie : 16/20

A condition d'adhérer au jeu, Mafia III offre de nombreuses heures à sillonner les rues de New Bordeaux (version alternative de La Nouvelle-Orléans). Les missions ne sont pas toutes inspirées et après les premières heures certains mécanismes de jeu paraissent répétitifs. La piètre qualité de l’intelligence artificielle n'arrange rien, reste que certains passages du scénario méritent le détour et que l'ambiance atypique du soft plaira certainement aux fans de la première heure.

Note : 14/20

Pressenti comme l'un des plus prometteurs blockbusters de cette fin d'année, "Mafia III" était attendu avec impatience. Et pour cause ! Le titre de 2K Games amorce un virage à 180° avec ses prédécesseurs en délaissant l'ambiance des années 30-40 au profit de la fin des sixties... Après avoir exploré "New Bordeaux" (version alternative de La Nouvelle-Orléans), le bilan est mitigé. D'un côté, le scénario et la bande-son nous immergent dans un scénario sombre et prenant. De l’autre, il faut composer avec une réalisation datée (notamment les phases en voitures) ou avec une intelligence artificielle peu élaborée. S'ajoute à cela un léger côté répétitif après quelques missions et l'on obtient un titre "moyen". Mieux vaut le savoir pour ne pas être déçu.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.