KillingFloorPS4-005.jpg KillingFloorPS4-004.jpg KillingFloorPS4-003.jpg KillingFloorPS4-002.jpg KillingFloorPS4-001.jpg
Site partenaire callofduty
"Après 3 millions d'unités écoulées sur PC (Steam) avec le premier « Killing Floor », Tripwire Interactive enchaîne avec une suite survoltée qui débarque sur PC et PS4. (...) une référence en la matière. "
Geek4Life
Killing Floor 2

Vous aimez les FPS coopératifs et frénétiques où il faut zigouiller du monstre ? Vous avez alors certainement entendu parler de la série "Killing Floor" du studio Tripwire Interactive. Très populaire sur Steam, le soft débarque maintenant sur PlaySation4 avec un portage tout aussi sanglant...

Initialement sorti en avril 2015 sur PC (via Steam), "Killing Floor 2" est le concurrent du mythique "Left4Dead" de Valve. Simple d'accès, rapide à jouer et ultra-nerveux, ce FPS survitaminé – dont le premier opus s'est déjà vendu à plus de 3 millions d'exemplaires - nous invite à prendre part à des successions de vagues où il faut éradiquer toute présence hostile et rester en vie. Pour y parvenir, à vous d’utiliser à bon escient votre armement, de veiller sur votre santé (en vous soignant ponctuellement) et de vous déplacer pour limiter votre exposition aux créatures démoniaques qui vous foncent dessus de toutes parts. Ces monstres - appelés Zeds" - bénéficient d'une agressivité exacerbée. Autant vous prévenir que si vous vous sentez l'âme d'un objecteur de conscience, vous allez avoir du mal avec ce jeu... Pour son adaptation sur PlayStation4 et PS4 Pro, Tripwire Interactive réalise un portage réussi. Nous retrouvons à la manette PS4 toute la nervosité du gameplay PC, le frame-rate reste toujours constant (même quand l'écran est chargé en Zeds) et la qualité visuelle est honorable. À ce propos, le soft tire pleinement partie des capacités de la "PS4 Pro" et même sur l'ancien modèle de PlayStation4 (celle qui a servi pour notre test), la réalisation technique tient la route face aux productions concurrentes. L'Unreal Engine 3 est parfaitement maîtrisé. Textures, modélisations 3D, environnements... tout est fait pour nous immerger dans cet univers oppressant qui conjugue à merveille “horreur” et “science-fiction”. À ce propos, le pitch s'inscrit dans la continuité du premier épisode. Immergés en Europe où se répand une épidémie déclenchée par une expérience ratée de “Horzine Biotech”, seulement un mois après les événements du premier “Killing Floor”, les "spécimens" sont partout. La civilisation est en déroute. Les systèmes de communication hors service. Les États effondrés et les forces militaires éradiquées. Seuls quelques survivants vivent cachés. Cependant, tout espoir n'est pas perdu... un groupe de civils et de mercenaires décide de s'unir pour combattre l'épidémie et établir des bases à travers toute l'Europe. Afin d'enrayer l'épidémie des spécimens, vous allez devoir vous aventurer dans les zones infestées de Zeds et les exterminer.

Un exutoire redoutable !

Commercialisé à moins de 40 € (dès son lancement), “Killing Floor 2” est bien positionné face aux FPS concurrents. Grâce à sa notoriété sur Steam, cette seconde mouture devrait rapidement s'imposer sur PC et PS4. Pourtant, si le concept est alléchant et la réalisation esthétique, “Killing Floor 2” n'est pas franchement original, surtout si vous avez déjà écumé le premier opus. Car, après quelques parties - en ligne ou contre l'intelligence artificielle -, la recette est vite répétitive... S'ajoute à cela un manque de variété des boss. Reste que nous avons particulièrement apprécié cette version console. Parallèlement aux habituels “Battlefield” (EA) et “Call of Duty” (Activision), le jeu de Tripwire Interactive apporte un peu de dépaysement. Et ce, même si les modes “Zombies” de Call of Duty s'inscrivent dans la même veine. L'esprit d'équipe est primordial, les parties endiablées et la mise en scène – gore à souhait – ne laisseront personne indifférent. Manette en main, l'immersion opère dès la première vague et on apprécie de se retrouver souvent débordés par ces hordes de montres tous plus dégoûtants les uns que les autres.... Cela renforce le côté exutoire et pimente le gameplay (relativement classique). Sympathique aussi, les différentes classes et la collecte de XP pour maximiser vos armes et la variété de ces dernières. Fusils à pompe, lance-flammes, scie circulaire... il y a de quoi “bien recevoir” les Zeds à chaque nouveau tour ! Côté maps, la dizaine proposée offre son lot d'émotions, avec des couloirs exigus, des recoins permettant de se mettre à couvert et des environnements ouverts propices au carnage de masse. Naturellement, le niveau de difficulté choisi impactera le degré de permissivité du soft. Passé un certain stade, si vous ne maximisez pas vos actions entre joueurs, les hordes de créatures prendront immédiatement le dessus. Concernant les modes de jeu, “Killing Floor 2” offre plusieurs variantes permettant de prolonger au mieux l'expérience.

Un jeu à pratiquer en équipe

Viscéralement gore, « Killing Floor 2 » approfondit et renouvelle le genre, avec un rendu visuel spectaculaire. Les joueurs enverront voler boyaux, membres arrachés et flots de sang lors de leur passage à travers les hordes d'ennemis. Mais ils devront faire attention, car si jamais ils ont le malheur de se faire attraper par les “spécimens”, eux et toute leur équipe finiront déchiquetés et démembrés. La progression exige de se couvrir mutuellement et de repousser au maximum le contact avec les créatures... Jouable en coopération jusqu'à six joueurs (ou jeu solo), Killing Floor 2 offre une multitude de personnages jouables. Parmi les nouveautés sympathiques, soulignons le mode de jeu de survie PvP à 12 joueurs : “Devenez un Zed” ! Celui-ci permet à deux équipes de s'affronter en changeant de camp à chaque tour. Lors du premier tour, une équipe incarne les humains et l'autre les Zeds, jusqu'à ce que tous les humains soient morts ou tuent le boss. Au second tour, les équipes s'inversent. À la fin du combat, chaque équipe reçoit son score (calculé sur ses performances durant le match), et celle ayant le plus haut l'emporte ! En conclusion, si vous recherchez un divertissement mature, violent et jouable en coopération, « Killing Floor 2 » est assurément l'un des meilleurs FPS du moment. Certes, son côté répétitif limite la durée des parties, mais on y reviendra – par petites sessions – avec plaisir. Pour peu que l'on soit réceptif aux exutoires frénétiques, dans la continuité de la série “Left 4 Dead” (Valve). Une bonne pioche sur PS4 et PC!

Geek4Life
Graphismes : 17/20

L'utilisation maîrisée de l'Unreal Engine 3 offre un rendu visuel immersif et globalement esthétique. Certes, il faut être réceptif à cet univers glauque et “gore” à souhait... mais, dans ce registre, Tripwire Interactive nous livre un FPS mémorable. Outre la version PC (accessible via Steam), le portage PS4 est tout aussi réussi. Textures, modélisations 3D, mise en scène. Le rendu fait honneur aux nouvelles consoles de Sony.

Gameplay & prise en main : 16/20

Cette seconde mouture ne révolutionne pas les bases du premier opus, mais offre suffisamment d’arguments pour séduire les fans de “Left 4 Dead” (Valve) sur PC et PS4. Ultra dynamique, accessible et orienté coopératif, le FPS de Tripwire Interactive ne manque pas de charme. En revanche, après quelques parties, le soft est vite répétitif et l’on aurait aimé des boss un peu plus variés…

Musique et bruitages : 16/20

La bande-son s'inscrit dans la continuité du premier opus avec des bruitages immersifs et des riffs de métal endiablés. Le tout participe à nous immerger dans ce condensé de violence frénétique. Aucun bémol particulier.

Durée de vie : 14/20

Avec sa dizaine de maps et les différents modes jouables en solo ou en coopération (en ligne), « Killing Floor 2 » est plutôt plaisant et attractif au vu de son prix de lancement (moins de 40 €). Bien que nous ayons été relativement conquis, ce nouvel opus se révèle vite répétitif et sera donc à pratiquer sur une longue période, mais par petites sessions pour ne pas trop vite s'en lasser. Reste que dans ce registre de “Left4Dead-like”, le jeu de Tripwire Interactive est une référence.

Note : 16/20

Après 3 millions d'unités écoulées sur PC (Steam) avec le premier « Killing Floor », Tripwire Interactive enchaîne avec une suite survoltée qui débarque sur PC et PS4. Sachant que la recette est tout aussi efficace et que déjà 1 million de joueurs PC se sont laissés séduire par « Killing Floor 2 », nous vous recommandons vivement ce nouveau FPS si vous avez aimé la série des « Left4Dead » (Valve). Gore, frénétique et oppressant, « Killing Floor 2” » brille par sa réalisation hautement immersive, une gameplay accessible et l'importance de la coopération. En solo comme en multijoueur, le soft de Tripwire Interactive est une référence en la matière. Reste à ne pas négliger la norme PEGI 18+ et avoir en tête que la recette est vite répétitive. À réserver aux amateurs de FPS multijoueur.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.