Morrowind2017pc-03.jpg Morrowind2017pc-04.jpg Morrowind2017pc-05.jpg Morrowind2017pc-02.jpg Morrowind2017pc-01.jpg
Site partenaire callofduty
"Dans un contexte où "Skyrim" n'a pas encore de successeur, le retour de "Morrowind" est une excellente nouvelle pour tous les fans du 3e opus. Certes, cette extension reste orientée MMO, mais les développeurs ont accentué la possibilité d'en profiter avec une approche "solo". "
Geek4Life
The Elder Scrolls Online :
Morrowind

Après une réorientation (salutaire) du modèle économique de son MMO, ZeniMax Online, enchaîne avec l'extension « Morrowind » de "The Elder Scrolls Online". Incluant un lieu bien connu des fans de la série : la région de Vvardenfell... Outre le "fan service", que vaut cette nouvelle mouture ?

Disponible depuis le 6 juin 2017, « The Elder Scrolls Online : Morrowind » s’adresse aux possesseurs du jeu vidéo "The Elder Scrolls Online : Tamriel Unlimited". Commercialisé en bundle ou sous la forme de complément additionnel, « Morrowind » permet d’explorer de nouveaux lieux et de se confronter à d'innombrables quêtes inédites. Sorti simultanément sur PC, PS4 et Xbox One, "Morrowind" ajoute la mythique région de Vvardenfell – techniquement remise au goût du jour – avec ses champignons géants et ses architectures atypiques. Notez que « Morrowind » renforce le jeu de base avec le plus vaste environnement 3D jamais proposé pour ce MMO. Pensé pour séduire les fans de la première heure, ce supplément peut être joué en solo ou à plusieurs, via le PVP (plus nerveux) et les déplacements en groupe. Pour peu que vous n’ayez jamais goûté à The Elder Scrolls Online, retenez qu’il est possible avec « Morrowind » de débuter l’aventure directement dans cette nouvelle région. Côté ergonomie et difficulté, de gros progrès ont été réalisés par les développeurs. Lesquels ont – grâce aux mises à jour – nivelé la puissance des ennemis en fonction du niveau de votre avatar. Autre tour de force : pouvoir profiter d’une approche davantage solo que MMO. Cette réorientation devrait ravir les nostalgiques de « The Elder Scrolls III Morrowind » ou plus récemment « Oblivion » et « Skyrim ». Concrètement, elle s’imbrique parfaitement avec le gameplay de "The Elder Scrolls Online », car il est bien entendu possible de profiter largement du multijoueur qui manquait tant au Morrowind de 2002, avec des batailles à grandes échelles, des déplacements en coterie et des quêtes coopératives épiques. Comme beaucoup de gamers, nous avons d’excellents souvenirs du RPG solo « Morrowind », mais il faut reconnaître qu’en 2017 le 3e opus de la saga a pris un méchant coup de vieux ! Aussi, son retour en HD sur PC et console est une aubaine ! Vous pourrez de nouveau explorer les lieux cultes, dont « Vivec » ou « Balmora », mais les événements se déroulent ici 700 ans avant le scénario de The Elder Scrolls III. Malgré ce choix, avec ce MMO, vous pourrez une fois de plus prendre part à la vie des guildes qui régissent cette province. Les PNJ que l’on croise sont nombreux et bénéficient de dialogues localisés en VF. Même s’ils restent assez robotisés, le résultat est globalement séduisant.

Un renouveau pour les fans et néophytes

Si vous avez joué à « The Elder Scrolls Online » à l’époque du lancement - en 2014 - (quand il fallait impérativement payer un abonnement mensuel pour en profiter), sachez qu’il a, dans cette version nouvelle, énormément changé. Un peu pataud à ses débuts, le MMO de ZeniMax Online s’est considérablement bonifié au fil des patchs correctifs et des mises à jour, afin de s’aligner progressivement sur les épisodes 100 % solo (comme Skyrim et Oblivion). Le sachant, vous pourrez maintenant bénéficier avec « The Elder Scrolls Online : Morrowind » d’un gameplay nerveux et bien plus captivant. Outre la création de personnages et l’immersion dans ce vaste monde médiéval fantastique (jouable à la 3e personne ou en vue subjective,) le soft brille par son système de combat. L’arbre de compétences est une fois de plus de la partie et il y a toujours un vaste choix d’armes à disposition. Le scénario est également inspiré avec ses dangers climatiques et politiques... De notre point de vue, « The Elder Scrolls Online : Morrowind » est idéal pour prolonger l’aventure avec de nouveaux contenus. Il devrait aussi séduire les novices refroidis par le démarrage mitigé de « The Elder Scrolls Online » et ses formules payantes. Bref, tout converge pour nous inciter à partir explorer l’ile de Vvardenfell. Nous recommandons donc chaudement cette nouvelle mouture. Quant aux habitués de « TESO », ils pourront parmi les personnages profiter d’une nouvelle classe (Gardien) qui ne manque pas de charme…

Geek4Life
Graphismes : 17/20

Quel plaisir de retrouver Vvardenfell et ses décors surréalistes. Les fans de « The Elder Scrolls III » apprécieront le soin de cette extension et la qualité visuelle grandement mise au goût du jour. Les puristes pourront s’amuser à comparer l’ile « avant/après ». La mise en scène et les effets (dont la magie) font honneur à nos PC et consoles. Notez qu’il y a encore quelques bugs de collision mais, dans l’ensemble, l’exploration est un vrai plaisir pour les yeux. Du beau travail !

Gameplay & prise en main : 16/20

Que de progrès depuis le lancement de ce MMO. Les patches correctifs et mises à jour ont clairement ajusté le gameplay. Il en résulte une aventure plus proche des versions « hors ligne » et un rythme plus soutenu. Les nouveautés spécifiques à Morrowind enfoncent le clou et devraient plaire aux néophytes qui pourront se lancer dans l’aventure sereinement. Reste que les combats pourraient encore gagner en souplesse, mais la base est bonne.

Musique et bruitages : 17/20

La bande-son est un élément très important dans tous les épisodes de la saga. « Morrowind » n’y fait pas exception. Nous avons apprécié les dialogues de PNJ en français et la qualité des musiques et bruitages. Certes, le côté « robot » est encore assez présent, mais l’immersion opère.

Durée de vie : 18/20

Rien qu’avec cette extension, nous partons pour des dizaines d’heures de jeu. L’exploration de Vvardenfell est un vrai plaisir et les quêtes ne manquent pas. Nul doute que les nostalgiques qui étaient passés à côté de ce MMO se laisseront cette fois séduire.

Note : 17/20

« The Elder Scrolls Online : Morrowind » devrait faire beaucoup de bien au MMO de ZeniMax Online. Dans un contexte où "Skyrim" n'a pas encore de successeur, le retour de "Morrowind" est une excellente nouvelle pour tous les fans du 3e opus. Certes, cette extension reste orientée MMO, mais les développeurs ont accentué la possibilité d'en profiter avec une approche "solo". Visuellement, l'évolution technologique permet une immersion nettement plus séduisante qu'en 2002 et le gameplay s'avère fédérateur. Nul doute que bon nombre de néophytes se mettront à TESO grâce à "Morrowind". De notre point de vue, le résultat est un succès et nous avons eu beaucoup de plaisir à revisiter les lieux emblématiques de la saga.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.