Agents of Mayhem Xbox One 006.jpg Agents of Mayhem Xbox One 005.jpg Agents of Mayhem Xbox One 004.jpg Agents of Mayhem Xbox One 003.jpg Agents of Mayhem Xbox One 002.jpg Agents of Mayhem Xbox One 001.jpg
Site partenaire callofduty
""Agents of Mahem" marque un virage à 180° avec la série "Saints Row". Plus dynamique et nerveux, le soft de Deep Silver Volition se révèle moins loufoque que leurs dernières créations. Le résultat est plaisant pour qui aime les jeux d'action. "
Geek4Life
Agents of Mayhem

Quand les pères de "Saints Row" déclinent leur jeu d'action fétiche à la sauce "super-héros", cela donne "Agents of Mayhem". Un titre nerveux et accessible qui fait la part belle aux combats épiques dans les rues de Séoul. Le tout en monde ouvert ! Est-ce pour autant une réussite ?

Disponible sur PC, PlayStation4 et Xbox One depuis le 18 août 2017, "Agents of Mayhem" est la nouvelle création de Deep Silver Volition. Avec ce condensé d'adrénaline, les créateurs de la série "Saints Row" nous immergent dans un vaste monde ouvert en 3D (Séoul) où il est question de combats, cascades et courses-poursuites (à pieds ou en véhicules)... le tout rythmé par des missions plus inspirées les unes que les autres. Contrairement à la série populaire "Saints Row", ce pseudo "spin-of" se focalise sur la lutte qui oppose le groupe maléfique L.E.G.I.O.N. - qui vise la domination du monde - aux agents M.A.Y.H.E.M auxquels vous appartenez. Cette guerre du bien contre le mal démarre très fort avec un bref tutoriel propice à l'action et aux gunfights. Pour mener à bien cette première mission contre les sbires de L.E.G.I.O.N, vous devrez mener trois héros - Hollywood", "Hardtack" et "Fortune" - au point de rendez-vous. Sachant que chaque personnage bénéficie d'un style complémentaire pour le groupe. Une fois la mission terminée, vous serez rapidement immergé dans les rues de Séoul (en monde ouvert), avec la présence de véhicules et une liberté de mouvement grisante. Cela évoque fortement "Saints Row IV" et signe, par la même, une proximité entre les deux titres de Volition. Avec "Agents of Mayhem", on a le sentiment que les développeurs ont souhaité recadrer un peu le joueur. Les missions sont plus structurées et s'enchaînent de façon plus conventionnelle. L'humour reste omniprésent, mais moins déjanté. Notez qu'avec cet épisode, rien ne vous oblige à parcourir la ville dans tous les sens, hormis pour accéder aux missions annexes. Le sachant, ceux qui étaient un peu déçus par l'évolution des derniers "Saints Row" apprécieront cette nouvelle orientation plus marquée "super-héros". Outre les phases d'action, le soft permet de gérer les véhicules et l'équipement via l'ARK (le QG de MAYHEM). L'amélioration et la customisation des personnages restent centrales. Mais le point fort est le fait qu'il y a douze antihéros jouables à coupler par équipe de trois. Avec cela, vous pourrez obtenir la Team la plus dévastatrice possible...

Le Mal contre le moins pire

Testé à partir de la version PS4, le résultat est plutôt positif. Visuellement, le charme opère - malgré des clippings et quelques bugs- grâce aux décors soignés et au design des personnages. Ces derniers bénéficient du design typique aux productions du studio... L'ambiance dessin animé est également cultivée, au point d'en intégrer carrément dans le jeu ! Outre des graphismes séduisants avec une touche moderne bienvenue (Saints Row commence à dater !), la force de cette déclinaison 2017 vient de son rythme. Exit les missions poussives... Avec "Agents of Mayhem", les personnages sautent dans tous les sens (et même plusieurs fois de suite dans les airs !) multiplient les gunfights frénétiques et bénéficient d'aptitudes spéciales qui complètent parfaitement le gameplay qu'offre l'équipe. La prise en main s'inscrit dans la continuité des "beat'em all". Le sachant, il est très facile de se lancer dans l'aventure et plaisant de multiplier les combats à vive allure. En cas d'échec d'un de vos personnages, vous pourrez changer pour un autre en cours de mission. Ce qui est plutôt plaisant pour ne pas casser le rythme en recommençant. Le fait de pouvoir switcher est aussi sympathique... Au fil de l'aventure, vous débloquerez des XP et de nouveaux contenus. De quoi se sentir motivé face aux hordes ennemies ! Côté conduite des véhicules (point important pour ce type de production), le jeu est fortement orienté "arcade", ce qui est parfait pour séduire les néophytes. En revanche, la tenue de route n'est franchement pas pratique et bon nombre de joueurs risquent de ne pas l'apprécier. Quant aux phases à pieds, dans l'ensemble, le trio est plutôt efficace et l'on apprécie d'améliorer l'équipe grâce aux XP. L'ajustement du gameplay est également salutaire avec des missions variées (sauvetages, assauts, courses-poursuites, etc.). À l’inverse, on regrette la trop grande ressemblance des divers ennemis tout comme celle des environnements urbains. Quant à l'intelligence artificielle, elle n'est pas démentielle. Mieux vaut le savoir... Enfin, pour ceux qui ont déjà longtemps joué à la série "Saints Row", le dépaysement est partiel. Ne vous attendez pas à trouver beaucoup de sang neuf, car le soft évoque clairement un "spin-of" plutôt qu'une nouvelle licence. Le sachant, les nombreux amateurs du studio Volition ne manqueront pas ce nouveau rendez-vous (même si le manque de folie peut rebuter certains puristes). Ceux qui étaient déçus par l'orientation - encore plus déjanté - des derniers épisodes apprécieront ce "recadrage". Sans être indispensable, ni fondamentalement mauvais, "Agents of Mahem" offre une bonne dose d'action sur PC, PS4 et Xbox One. Ce qui est déjà pas si mal...

Geek4Life
Graphismes : 16/20

La nouvelle création de Deep Silver Volition bénéficie d'une réalisation visuelle séduisante. S'il faut composer avec quelques bugs et des clippings, l'ambiance générale rappelle par bien des similitudes la série "Saints Row". Personnages, environnements et cinématiques poussent à nous immerger dans cette guerre entre le bien et le mal...

Gameplay & prise en main : 12/20

"Agents of Mahem" ne manque pas de qualité, dont un dynamisme à toutes épreuves et un système d'amélioration efficace. À l’inverse, il faut composer avec un gameplay éculé (proche de "Saints Row"), une intelligence artificielle décevante et une conduite des véhicules horripilante. Bref, tout n'est pas irréprochable...

Musique et bruitages : 15/20

Uniquement en VO sous-titré VF, "Agents of Mahem" bénéficie d'une bande-son de qualité. L'ambiance déjanté est toujours de la partie même si elle est sans commune mesure avec les derniers jeux de Volition. Bruitages et musiques sont également efficaces.

Durée de vie : 16/20

Comme toujours, Volition ne s'est pas moqué de nous. Entre les missions principales et celles secondaires il y a amplement de quoi s'occuper. Reste que le jeu est perfectibles (IA, bugs, redondances...) au moins le background est plutôt travaillé et nous pousse à aller jusqu'au générique de fin.

Note : 14/20

"Agents of Mahem" marque un virage à 180° avec la série "Saints Row". Plus dynamique et nerveux, le soft de Deep Silver Volition se révèle moins loufoque que leurs dernières créations. Le résultat est plaisant pour qui aime les jeux d'action. Accessible et plutôt bien mis en scène, "Agents of Mahem" pêche en revanche sur le plan de l'intelligence artificielle et sur certains points de conception (bugs, clippings). Malgré tout, si vous n'êtes pas trop exigeant, ce nouvel "Open World" sera parfait pour vous occuper en attendant les blockbusters de fin d'année.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.