1509390447.jpg 1509390439.jpg 1509390434.jpg 1509390424.jpg 1509390413.jpg 1509390406.jpg 1509390400.jpg 1509390390.jpg 1509390382.jpg 1509390374.jpg 1509390366.jpg
Site partenaire callofduty
"Vu le succès du jeu “Hyrule Warriors”, nous découvrons maintenant l'adaptation de la série “Fire Emblem” en Musô. Attendez-vous à des combats frénétiques où le héros est seul contre 100. Cette adaptation – confiée au spécialiste du genre (Omega Force) – se révèle une réussite pour qui aime ce type d'exutoire. "
Geek4Life
Fire Emblem Warriors

Compte tenu du succès d'Hyrule Warriors sur Wii U et Nintendo 3DS, Koei Tecmo nous propose (fin 2017) une nouvelle déclinaison de son fameux "Musô ". Disponible simultanément sur Switch et Nintendo 3DS, "Fire Emblem Warriors" mêle l'univers de la série "Fire Emblem" au gameplay de la saga "Dynasty Warriors". Il en ressort une recette redoutable. Un exutoire nerveux, accessible et plutôt plaisant. Mais que faut-il en penser après quelques heures de jeu ?

Développé par le studio Omega Force, spécialiste des jeux vidéo à 1 contre 100, "Fire Emblem Warriors" fait honneur à la série "Dynesty Warriors". À l’instar de l'épisode dédié à l'univers de Zelda (Hyrule Warriors), cet opus se révèle diablement nerveux - voir frénétique - avec ses hordes d'ennemis et son déluge de combos dévastateurs ! Focalisé sur l'univers des jeux vidéo "Fire Emblem", cette déclinaison renouvelle la série avec des batailles épiques à grande échelle et un gameplay jubilatoire où le joueur se sent "tout puissant". Nous retrouvons notamment Marth, Xander et Corrin parmi les personnages clés de "Fire Emblem". Le scénario débute de façon traditionnelle. Le royaume d'Aytolis est menacé. A vous de croiser le fer, face aux hordes d'ennemis - dont le Dragon du Chaos - aux côtés des jumeaux Rowan et Lianna. La trame scénaristique et une bande-son inspirée contribuent à nous immerger, pour cette dernière à grand renfort de doublages (en version anglaise sous-titrée). Avec son important choix de personnages qui disposent chacun de ses propres techniques, armes et attaques spéciales, "Fire Emblem Warriors" nous a globalement séduits. Certes, il faut être réceptif au concept des "Musö" mais, pour qui aime ce type d'exutoire, la recette fonctionne à merveille. Si vous aimez le RPG tactique de Nintendo, l'univers de cet épisode pour Switch et Nintendo 3DS, s'inspire notamment des jeux "Fire Emblem: Awakening", "Fire Emblem Fates" et "Fire Emblem: Shadow Dragon". Simple d'accès, les enchaînements pleuvent d'une simple pression sur le bouton d'attaque de la console. La puissance des personnages est vite jubilatoire ! Testé à partir de la version Switch, "Fire Emblem Warriors" offre un rendu visuel séduisant. En revanche - "Musô" oblige -, la lisibilité n'est pas toujours optimale, étant donné le nombre de personnages à l'écran. Gardes, archers, chevaliers assurent des confrontations musclées. Les Boss ne sont pas en reste, comme les personnages à cheval... Le rythme est, dans l'ensemble, plutôt bien dosé et la difficulté - paramétrable en début de partie - s'adapte au plus grand nombre. La progression est intéressante pour qui aime ce type de défouloir, mais l’on retrouve le défaut des précédents jeux d'Omega Force, à savoir un côté répétitif marqué. On avance, on tape, on avance, on tape, etc.


Un exutoire redoutable

Côté modes de jeu, il est notamment possible de revivre les éléments marquants des précédents opus de la saga “Fire Emblem” grâce au mode "Chroniques”. L'affichage en 2D (old-school) devrait plaire aux fans. Le mode “Histoire” est naturellement l'élément central de cet épisode mais, au-delà de l'aventure solo, il faut savoir que “Fire Emblem Wariors” permet aussi d'en profiter avec un ami en coopération. Grâce aux Joy-Con, on peut prendre part au combat en écran splitté aussi bien en mode “Histoire” que “Chroniques”. Un argument de plus non négligeable ! Nintendo oblige, les amiibo (vendus séparément) sont compatibles et permettent d'obtenir des bonus intéressants.Les nouvelles figurines pour “Fire Emplem Warriors” offrent, une fois par jour, une quantité d'or aléatoire ou des matériaux rares. Il est aussi possible de déverrouiller des armes... Dans l'ensemble, ce « Musô » est plutôt réussi, avec un bon équilibre entre tactique et combats. Si tout n'est pas irréprochable (répétitif, environnements minimalistes, DLC payants) le jeu d'Omega Force tient la comparaison avec le sympathique “ Hyrule Warriors”. Reste qu'il ne sera pas du goût de tous les joueurs en raison de son côté frénétique.

Geek4Life
Graphismes : 15/20

Cette adaptation pour Switch et Nintendo 3DS nous immerge avec brio dans un condensé d'action où l'on bataille à 1 contre 100. La mise en scène est soignée mais s'avère vite confuse étant donné le nombre de personnages à l'écran. L'environnement n'est pas beaucoup détaillé, mais le résultat s'avère satisfaisant. L'univers de la saga “Fire Emblem” est respecté et parfaitement mis en scène via les cinématiques.

Gameplay & prise en main : 13/20

Nerveux et simple d'accès, “Fire Emblem Warriors” est un exutoire redoutable pour qui aime les productions du studio Omega Force. Dans les traces de fameux “Hyrule Warriors”, ce “Musô” ne manque pas de charme. Malgré une bonne dose de tactiques et la possibilité d'en profiter à deux, le soft souffre d’un côté répétitif marqué. La lisibilité n'est pas toujours irréprochable et les missions sont globalement assez communes. Reste qu'il fait mouche si vous recherchez un bon exutoire.

Musique et bruitages : 16/20

L'univers sonore accompagne avec brio les affrontements musclés. Voix anglaises (sous-titrées), bruitages et musiques inspirées… la recette fait honneur à la saga “Fire Emblem”, tout comme aux studio Omega Force.

Durée de vie : 14/20

La recette est vite addictive, mais l'aspect répétitif risque fort de rebuter certains joueurs. À force de nous servir les mêmes types de combats avec les mêmes animations, l'expérience devient lassante... Certes, l'aspect tactique et l'évolution sauvent l'intérêt du jeu, mais il est préférable d'aimer ce type de production pour ne pas regretter son achat. Pour notre part, nous l'avons apprécié même si le charme est moindre que celui de “Hyrule Warriors”.

Note : 15/20

Vu le succès du jeu “Hyrule Warriors”, nous découvrons maintenant l'adaptation de la série “Fire Emblem” en Musô. Attendez-vous à des combats frénétiques où le héros est seul contre 100. Cette adaptation – confiée au spécialiste du genre (Omega Force) – se révèle une réussite pour qui aime ce type d'exutoire. Si tout n'est pas irréprochable (affichage confus, environnement minimaliste, redondance des missions), c'est surtout le côté répétitif qui risque de diviser les joueurs. Un titre intéressant pour renforcer la ludothèque de la Switch et de la Nintendo 3DS. À réserver aux puristes et fans de Fire Emblem.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2017 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.