1517687088.jpg 1517687081.jpg 1517687072.jpg 1517687064.jpg 1517687054.jpg
Site partenaire callofduty
"Shadow of the Colossus fait partie des titres cultes de la PlayStation2. C'est avec grand plaisir que nous découvrons ce remake 2018. Plus qu'une mise à jour de l’original, c'est une refonte en profondeur que nous découvrons avec un gameplay envoûtant et une réalisation d'exception. "
Geek4Life
Shadow of the Colossus

Avec ses 70 millions d’unités vendues, la PlayStation4 caracole en tête sur le marché des consoles. Côté ludothèque, les hits ne manquent pas et Sony entend bien en enchaîner via ses exclusivités. A l’exemple du remake de l'excellent "Shadow of the Colossus". Que vaut cette refonte intégrale en 2018 ? Recyclage nostalgique ou réel coup de génie ?

"Shadow of the Colossus" n'est pas inconnu de la communauté PlayStation. Et pour cause ! Ce jeu hors norme est né sur PlayStation2 du talent de Fumito Ueda en 2005 et a déjà eu droit à un premier remake HD, en 2011, sur PS3. Disponible aujourd’hui en exclusivité sur PS4, "Shadow of the Colossus" n'a pas simplement bénéficié d'un lifting. C'est une refonte en profondeur tirant profit des puissances de calculs actuels et des graphismes HD spectaculaires ! En 30 images/secondes sur PS4 et jusqu'à 60 fps sur PS4 Pro, le soft - réalisé par les équipes de Bluepoint Games et de Japan studio - nous immerge dès l'introduction dans une expérience mémorable. Sous les traits d'un jeune guerrier à cheval qui désire ramener à la vie une jeune femme, vous commencez votre périple dans un temple abritant un certain "Dormin". Une puissante entité surnaturelle prête à répondre à votre souhait si vous vous servez de votre épée (magique) pour combattre les 16 colosses du royaume. Commence alors l'exploration de lieux superbes dont la modélisation en 3D fait honneur à la PlayStation4. Entièrement refait pour l'occasion, le soft arbore des graphismes ultra-soignés et détaillés qui confèrent une ambiance unique, à la fois pesante et envoûtante. De la végétation à l'immensité des panoramas qui s'offrent à nous, tout converge pour nous subjuguer à maintes reprises. Le saut qualitatif est sans commune mesure avec le remake HD sur PS3 (2011). Épaulé par « Argo », votre fidèle destrier – lui aussi superbement modélisé et animé - vous ne tardez pas à explorer des paysages sublimés par des jeux d’ombres et de lumières parfaitement maîtrisés. Guidé, grâce à l’énergie lumineuse qui se dégage de votre lame, notre héros se retrouve rapidement à proximité du premier colosse. Après avoir escaladé une falaise et effectué quelques acrobaties, à vous de mener à bien votre premier combat. La taille titanesque de l’adversaire a de quoi impressionner même les gamers les plus blasés ! Et souligne la disproportion du rapport de force. Lent à se mouvoir et ultra-détaillé, le colosse est sans comparaison avec le rendu de la version originale sur Playstation2.



Plus qu'un remake, une renaissance

La suite de l'aventure est encore plus forte et nous conduit à explorer à pied ou à dos d'Argo des plaines, forêts ou encore un désert inhospitalier avec ses tempêtes de sable. Certains compareront "Shadow of the Colossus" à l'illustre série "God of War" avec ses imposants Boss. Cependant, le jeu de Bluepoint Games et de Japan studio n'offre - contrairement aux aventures de Kratos – pas d’autres adversaires que les 16 colosses. Ce qui confère à ce jeu une atmosphère et un gameplay unique. La liberté d'explorer ce monde ouvert est d’autant plus grisante que vous pouvez aller, dès le début de l'aventure, où bon vous semble. Avec votre cheval, il est facile d'explorer la carte (accessible via le pavé tactile de la manette). Les musiques épiques du compositeur Kow Otani sont parfaitement en phase avec l'esprit souhaité. À ce propos, l'émotion et l'intensité des séquences sont très bien cultivées. Point important : si vous avez déjà fini le jeu sur PS2 ou PS3, retenez que cette mouture PS4 n'apporte pas de nouveaux contenus. Pour conclure, nous sommes essentiellement sur une mise à jour technique, plutôt qu'un remaniement du gameplay. Ce qui n'est pas un mal, sachant que le titre est à la base excellent avec ses trois niveaux de difficulté et sa prise en main intuitive. A notre avis, cette nouvelle exclusivité PlayStation4 devrait rapidement s'imposer parmi les classiques de cette génération de consoles. Précisons que la longévité du jeu dépend essentiellement du temps passé à explorer son monde ouvert et qu’il est difficile de trouver des défauts à l’aventure, tant le charme opère. En attendant le retour d’Ico (autre création de Fumito Ueda sortie sur PlayStation2), "Shadow of the Colossus" nous fait démarrer l'année 2018 en beauté. Il s’agit donc bien d’un pur chef-d'oeuvre. Beau, captivant et riche en émotions. Aussi séduisant qu'à ses débuts.

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Bien plus qu'un nouveau lifting HD, cette version 2018 pour PlayStation4 est une recréation intégrale du jeu paru sur PS2 en 2005. Le saut qualitatif est abyssal et l'on en prend plein les yeux... Outre l'esthétisme et l'aspect "démonstration technologique", c'est le charme de son univers qui fait de "Shadow of the Colossus" un incontournable.

Gameplay & prise en main : 17/20

Avec ses trois niveaux de difficulté et ses mécanismes de jeu intuitifs, le soft s'adapte à un large public. Certes, certains d'entre nous ne seront pas forcément réceptifs au côté mélancolique qu'il dégage, mais une fois confronté au premier colosse, on réalise la parfaite maîtrise des développeurs. Épique et émouvant, "Shadow of the Colossus" nous émerveille d'un bout à l'autre de l'aventure.

Musique et bruitages : 18/20

Les musiques de Kow Otani contribuent au succès de ce remake. Envoûtantes et épiques, elles portent aussi bien les phases de combat que l'exploration de ce vaste monde ouvert en 3D.

Durée de vie : 17/20

Doté d'une longévité honorable, "Shadow of the Colossus" peut se terminer relativement vite (moins de dix heures) si vous ne prenez pas le temps de visiter les différents environnements. Dans les faits, nous pouvons compter sur une quinzaine d'heures. Le bilan est donc positif.

Note : 18/20

"Shadow of the Colossus" fait partie des titres cultes de la PlayStation2. C'est avec grand plaisir que nous découvrons ce remake 2018. Plus qu'une mise à jour de l’original, c'est une refonte en profondeur que nous découvrons avec un gameplay envoûtant et une réalisation d'exception. Nul doute que "Shadow of the Colossus" rejoindra les "classiques" du catalogue d’exclusivités PS4. Émouvant, esthétique et reposant sur des mécanismes atypiques, ce soft nous a conquis.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.