KingdomComeC0002.jpg KingdomComeC0001.jpg Kingdom Come Deliverance v2.jpg 1518805371.jpg 1518805349.jpg 1518805341.jpg
Site partenaire callofduty
""Kingdom Come Deliverance" dépoussière notre vision du RPG avec une approche réaliste bienvenue et une immersion parfaitement cultivée d'un bout à l'autre de l'aventure. Combinant des éléments propres au FPS (dont le système de combat) avec une approche jeu de rôle en monde ouvert, le soft ne manque pas de charme. "
Geek4Life
Kingdom Come Deliverance

Exit les univers médiévaux fantastiques ! Avec "Kingdom Come Deliverance" place au réalisme. Développé par Warhorse Studios et édité par Deep Silver ce nouveau RPG (solo) nous invite à explorer le Moyen-âge, via un vaste monde ouvert. Épique et doté d'innombrables quêtes non linéaires, ce jeu PC, PS4 et Xbox One parviendra-t-il à s'imposer et à redéfinir le genre ?

Disponible depuis le 13 févier dernier sur PC, PlayStation4 et Xbox One, "Kingdom Come Deliverance" fait partie des titres les plus attendus de l'année 2018. Et pour cause ! Ce nouveau RPG - sous pavillon Deep Silver - a été élu "meilleur jeu PC" à la Gamescom 2017. Son originalité est de proposer une immersion spectaculaire en monde ouvert (en vue subjective) dans La Bohême de l'an 1403. Inspirée de faits réels et plutôt bien documentée, la campagne de "Kingdom Come Deliverance" nous permet d'incarner Henry, un fils de forgerons qui se retrouve seul survivant de son village après un massacre perpétré par une bande de mercenaires. C'est avec ce pitch que notre héros prend part à une grande épopée qui le conduira à prendre les armes et à explorer un vaste royaume en 3D. Réalisé avec le puissant CryEngine (moteur de "Crysis"), "Kingdom Come Deliverance" offre des textures HD, des environnements (intérieurs / extérieurs) immersifs, ainsi qu'un cycle jour/nuit avec météo. À cela s'ajoutent des animations en « motion-capture » réalistes grâce à la participation d'acteurs professionnels, des intégrations de visages avec captations d'expressions faciales. Outre les phases de dialogue, les séquences d'action - dont les combats à l'épée - tirent profit du grand soin qui leur a été accordé afin d'offrir une authenticité qui crédibilise cet univers. Animé par la vengeance, le jeune Henry évolue dans la Bohême du XVe siècle où les dangers ne manquent pas ! Le scénario dynamique et des mécanismes de jeu spécifiques aux "jeux de rôle" (RPG), vous confronteront à des batailles épiques, des sièges impressionnants et des retournements de situation qui font honneur à "Warhorse Studios". Orienté FPS "bac à sable", « Kingdom Come Deliverance » offre une réelle liberté d'action. A vous d’ utiliser votre réputation ou votre charisme pour résoudre les crimes et pour influencer les habitants afin qu'ils soutiennent votre cause. À l'instar des jeux vidéo modernes qui offrent plusieurs approches possibles, vous pourrez opter pour la force ou la diplomatie. En revanche, retenez que toutes vos actions ont des conséquences sur la suite de l'aventure. C'est d'ailleurs une des qualités de ce RPG.



L'aspect combat est également une réussite !

Les phases de bataille sont exigeantes et jouissives. Elles profitent d'un réalisme à souligner et d'une technicité intéressante. Qu'il s'agisse de sièges historiques ou de quêtes fictives, la richesse de cet univers est vite captivante. Villes, villages, environnements boisés ou champs de bataille... Tout converge à nous séduire. Mais est-ce pour autant un chef-d'œuvre ? Testé à partir de la version PS4, "Kingdom Come Deliverance" propose, dès son lancement ,une importante mise à jour (de plus de 20 Go !). Ce qui n'est pas du luxe, car la version test était criblée de bugs... Problèmes d'affichages, absence anormale de certains doublages VF (alors que le jeu est normalement intégralement localisé en français), mais aussi clippings et ralentissements. De toute évidence, il est impératif d'appliquer d'office ce premier correctif. Après l'avoir installé lors de notre test, le résultat était déjà bien meilleur, même si la qualité visuelle n'est toujours pas comparable à celle de l'illustre "Crysis" (Crytek), réalisé avec le même moteur. Bien que le charme opère, il faut s'attendre à ce que le jeu monte en puissance avec le déploiement de nouveaux patchs. Surtout, sachant que les développeurs ne sont pas des néophytes en la matière ! Certains membres de l'équipe proviennent de projets mémorable, dont les séries "ArmA" ou "Crysis". De notre point de vue, l'exploration (réaliste) de La Bohême est particulièrement agréable, tout comme le dynamisme des quêtes à démêler avec intelligence... Concernant le système de combat - immersif au possible - il nous a conquis, même si un léger temps d'adaptation est indispensable. Attaques furtives à distance ou au corps-à-corps, tous les joueurs y trouveront moyen d’interagir avec les nombreux dangers qu'offre ce monde médiéval. Feintes, parades, ripostes et système de visée, "Warhorse Studios" n'a pas fait les choses à moitié ! Le gameplay est soigné et le choix des armes essentiel. À ce propos, il y a des dizaines de combos à débloquer au fur et à mesure de la progression. Entre les arbalètes, les marteaux, les épées courtes ou longues... il faut - comme dans tout RPG - composer avec les forces et faiblesses de chacune d'elles. Concernant le comportement de l'intelligence artificielle, celle-ci n'est pas toujours à la hauteur. Les phases de combat de masse sont également un peu confuses et les fans de "Skyrim" seront certainement surpris (voir déçus) par le rythme du jeu nettement moins nerveux ! Bon à savoir également : très séduisant par son aspect historique "Kingdom Come Deliverance" est estampillé "PEGI 18+" pour sa violence.



Un homme parmi tant d'autres....

Outre les combats sanglants et les quêtes à résoudre aux quatre coins du royaume, le développement du héros occupe une place de choix. Qu'il s'agisse de l'équipement, du développement des compétences et de nouveaux talents à acquérir, vous ne risquez pas de vous ennuyer. Il est 100% solo. Malgré ce choix, le résultat nous occupe un paquet d'heures avec ses innombrables quêtes dynamiques où vous devrez enquêter et discuter avec les différents protagonistes. Les phases de dialogue sont plutôt inspirées et les PNJ évoluent de façon crédible dans ce monde en 3D. Dans le même esprit, il faut aborder intelligemment certains sujets pour obtenir l'information souhaitée. Les personnages évoluent de façon crédible et respectent le cycle jour/nuit. Quant à Henry, ne vous attendez pas à incarner un héros, mais bien plutôt un villageois lambda qui a été contraint de prendre les armes suite à des circonstances exceptionnelles. C'est cette approche qui contribue au réalisme voulu par l'équipe de Warhorse. Côté bande-son, le résultat est séduisant avec des musiques, voix et bruitages immersifs. À ce propos, la VF est de bonne facture et devrait contribuer au succès du jeu dans l'Hexagone. En résumé, "Kingdom Come Deliverance" parvient à s'imposer comme la référence des RPG modernes "réalistes" et s'avère séduisant par son gameplay riche et ses quêtes variées. La longévité est honorable et même si, au lancement, l'aspect technique est imparfait, nous restons optimistes et gageons que ses défauts seront vite corrigés. Notamment, le système de sauvegarde qui n'est pas accessible en permanence. Ce qui exige un léger temps d'adaptation. Pour conclure, le bilan est positif et l’on pardonne rapidement les défauts au lancement. Enfin, pour les fans d’Histoire, le potentiel du jeu est évident !



Geek4Life
Graphismes : 15/20

Si la version PC est, comme toujours, la plus aboutie, l'édition PS4 (celle du test) nous laisse un sentiment mitigé. Certes, l'aspect monde ouvert et l’esthétisme global s'avèrent plaisants, mais il faut composer avec quelques ralentissements et bugs divers. L'utilisation du CryEngine est alléchante mais, dans les faits, nous ne retrouvons pas l'émerveillement des FPS de Crytek. Nul doute que le jeu va rapidement être optimisé.

Gameplay & prise en main : 15/20

QueL projet envoûtant ! Évoluer en monde ouvert avec un gameplay RPG soigné et immersif est un pur bonheur. Les quêtes sont dynamiques et le système de combat redoutable. Un léger temps adaptation est nécessaire, mais on l'adopte assez rapidement. L'aspect enquête est aussi intéressant, tout comme la construction du scénario. À recommander aux fans d'Histoire et plus encore aux amoureux du Moyen-âge.

Musique et bruitages : 17/20

En plus d'une excellente localisation anglaise, le soft propose une bande-son intégralement en français ! Lors de notre test, nous avons constaté quelques soucis audio avant l'application d'un important patch correctif. Un désagrément vite oublié tant le résultat global est positif...

Durée de vie : 17/20

Avec ses nombreuses quêtes, l'exploration du monde ouvert et les phases de combat (dont les sièges !) "Kingdom Come Deliverance" n'est clairement pas un petit jeu... Épique, nerveux et captivant, il vous occupera un paquet d'heures. En revanche, il est regrettable qu'aucune option multijoueur ne soit proposée.

Note : 15/20

"Kingdom Come Deliverance" dépoussière notre vision du RPG avec une approche réaliste bienvenue et une immersion parfaitement cultivée d'un bout à l'autre de l'aventure. Combinant des éléments propres au FPS (dont le système de combat) avec une approche jeu de rôle en monde ouvert, le soft ne manque pas de charme. Certes, avant l'application du premier patch correctif (déjà disponible !), notre version PS4 était loin du « sans faute », mais il ne faut pas douter que tout rentrera rapidement dans l'ordre. "Kingdom Come Deliverance" est clairement un grand RPG. Nul doute qu'il bénéficiera d'une communauté importante, tout comme "ArmA" dans un autre domaine d'exigence et de réalisme...

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.