1520981273.jpg 1520981265.jpg 1520981253.jpg 1520981243.jpg
Site partenaire callofduty
"Amplitude apporte quelques nouveautés bien ficelées pour peaufiner son 4X spatial sans trop chambouler les mécaniques de jeu. Ne vous attendez pas à une refonte importante du gameplay avec The Vaulters, qui ne fait qu’ajouter sa pierre à l’édifice d'Endless Space 2. Pourtant ces ajouts ne sont pas négligeables !"
Geek4Life
Endless Space 2 : Les Vaulters

Après quelques mises à jour gratuites Amplitude sort sa première véritable extension pour Endless Space 2 ! Pas question ici de changer profondément le gameplay, mais plutôt d’apporter quelques ajouts pour pimenter vos parties. Au cœur des nouveautés apportées par The Vaulters on retrouve une faction bien connue des fans d’Endless Legend, les Exilés.

Descendants de la faction Mezari d’Endless Legends, les Exilés errent depuis des siècles à la recherche de leur terre promise. Parcourant les étoiles à bord de leur vaisseau mère, l’Argosie, ils disposent de sérieux atouts pour parvenir à leurs fins. Ce peuple fier et tenace s’avère particulièrement difficile à déloger. Les modules de leurs vaisseaux font la part belle à la défense et ils protègent farouchement leurs planètes des envahisseurs grâce à un important bonus de dégâts. En plus de leurs excellentes aptitudes défensives, les Exilés profitent d'un bonus en science et peuvent construire des portails de téléportation pour se déplacer d’un bout à l’autre de la galaxie en un clin d’œil. Cette mobilité, plus que tout autre avantage, fait des Exilés des adversaires redoutables, capables de contrer une attaque surprise en un claquement de doigts ou de mener, au contraire, des assauts aussi rapides que dévastateurs. Ce n’est pas tout, les Exilés peuvent camoufler leur flotte en vaisseaux pirates pour attaquer sournoisement leurs adversaires. Ils possèdent aussi une autre capacité bien pratique : l’amélioration des cités via les ressources stratégiques. Combiné avec leurs héros permettant d’améliorer la récolte de Titane et d’Hypérium, cet atout leur permet de mieux contrôler leur consommation de ressources. Enfin, leur méthode de colonisation est également unique. Ils ne colonisent qu’avec un seul et unique vaisseau, l’Argosie, qui crée directement une cité sur une planète, sans passer par le stade d’avant-poste. Un gain de temps appréciable dont vous ne pourrez cependant pas profiter à loisir puisque la colonisation gratuite de l’Argosie souffre d’un temps de rechargement de plusieurs tours. Mais libre à vous d’accélérer ce processus si vous disposez des ressources nécessaires. Attention à ne pas trop en abuser tout de même, car faire sauter le temps de rechargement coûte de plus en plus cher. En plus de cette faction majeure et des éléments inédits qui l'accompagnent (quêtes, héros, vaisseaux, etc.), vous ferez la rencontre d’une nouvelle civilisation mineure, les Sœurs de la Miséricorde. Ayant une orientation politique axée sur la religion, les Sœurs de la Miséricorde sont intraitables envers ceux qui osent franchir la ligne séparant le bien et le mal. Aussi déterminées qu’intransigeantes, elles ne reculent devant rien pour faire respecter leur vision de la justice. Ainsi, les Sœurs de la Miséricorde stimulent « l’approbation » sur les planètes où elles résident et augmentent les dégâts faits aux malheureux qui tentent de les envahir.


Une bonne extension

La refonte de la faction pirate constitue une autre très bonne surprise de cette extension. Jusque là assez anecdotiques, ces boucaniers de l’espace gagnent une réelle personnalité grâce à l’ajout d’un leader, de quêtes dédiées et d’un système de diplomatie. En effet, vous pourrez traiter avec les pirates pour qu’ils épargnent vos mondes, voire qu’ils attaquent ceux des autres factions en mettant un contrat sur une planète. Vous pourrez aussi les soutenir pour renforcer leur prochaine attaque ou saper, au contraire, leurs ressources pour les affaiblir. La diplomatie entre les factions majeures évolue également puisqu’il est désormais possible de mettre la pression aux factions rivales. Par exemple, si une civilisation pénètre dans votre territoire ou attaquevos vaisseaux, vous pourrez la dénoncer pour gagner en influence ou renforcer « l’approbation » dans votre empire. Même les alliances ont été revues avec l’ajout de balises qui signalent à votre allié les zones à attaquer ou à défendre et la possibilité de formuler des requêtes diplomatiques. Autre changement bienvenu, si votre partenaire entre en guerre sans votre accord vous pouvez décider de quitter l’alliance sans aucune pénalité. Enfin, de nouveaux modules font leur apparition. Après les chasseurs et les bombardiers qui avaient récemment été ajoutés gratuitement, c’est au tour des capsules d’abordage, des armes à aire d'effet et des armes IEM d’entrer en scène. Les modules d'abordage envoient vos soldats s’emparer des vaisseaux ennemis à bord de petites nacelles pouvant être prises pour cible par des défenses antiaériennes. Ces nacelles causent des dommages à la main d’œuvre du vaisseau ennemi tant qu'elles ne sont pas détruites. Une fois la main d’œuvre tombée à zéro, vos soldats n'ont plus qu'à capturer le navire sans défense. De leur côté, les modules à zone d'effet tirent des missiles nucléaires infligeant des dégâts à tous les vaisseaux d'une flotte. Notez bien qu'à l'instar des torpilles, ces missiles peuvent être interceptés par des armes antiaériennes. Enfin les armes IEM se présentent sous deux formes : anti-bouclier ou anti-armement. En fonction de leur spécialisation, elles peuvent donc désactiver les armes ou les boucliers d'un vaisseau pour un certain laps de temps.

Jean-Marc Pichot
Graphismes : 15/20

Le design des Exilés, comme l'ensemble des nouveaux éléments, s'intègre parfaitement à Endless Space 2. Que ce soit la nouvelle cinématique d'introduction ou les artworks inédits, on en prend plein les mirettes et on en redemande ! Une fois de plus les graphistes d'Amplitude ont fait un super boulot pour donner vie à un univers riche et complexe.

Gameplay & prise en main : 16/20

Les nouvelles mécaniques de jeu injectent une nouvelle profondeur au titre et redynamisent efficacement les parties. Que ce soit les ajustements faits à la diplomatie, la mise en avant des pirates ou les nouvelles armes, tout est bien pensé pour garder l'équilibre du jeu tout en soufflant un vent de fraîcheur salutaire. Quant au cœur de cette extension, la nouvelle faction des Exilés, elle ne dénote pas au milieu du roster déjà présent. Les Exilés se révèlent vraiment plaisants à jouer avec leur approche unique et leurs nombreux avantages (peut-être trop nombreux d'ailleurs...)

Musique et bruitages : 15/20

Les thèmes musicaux nous projettent avec force dans cette immensité spatiale, parfois pleine de promesses, parfois beaucoup plus inquiétante. La musique est suffisamment bien dosée pour nous accompagner tout au long de nos parties sans pour autant se montrer étouffante, sachant se faire discrète pour plus tard exploser dans un crescendo épique et jubilatoire.

Durée de vie : 16/20

Cette extension apporte suffisamment de nouveautés pour nous redonner envie de partir à la conquête de la galaxie. Le gameplay s'épaissit judicieusement et on ne voit bientôt plus passer les heures, rivés devant notre écran à creuser les nouvelles possibilités offertes. Alors avis à tous les monarques intergalactiques ; préparez-vous à une série de nuits blanches avant d'avoir fait le tour de The Vaulters !

Note : 16/20

Avec cette première extension à bas prix (10,99 euros) Amplitude apporte quelques nouveautés bien ficelées pour peaufiner son 4X spatial sans trop chambouler les mécaniques de jeu. Ne vous attendez pas à une refonte importante du gameplay avec The Vaulters, qui ne fait qu’ajouter sa pierre à l’édifice d'Endless Space 2. Pourtant ces ajouts ne sont pas négligeables ! Déjà les Exilés s'intègrent parfaitement à l'ADN de l'univers construit par Amplitude. Ensuite, la faction des pirates prend vie de la plus belle des manières, gagnant enfin un réel intérêt en terme de jeu. Enfin, la diplomatie, même si elle n'est pas encore parfaite, fait un pas dans le bon sens. Autant de bonnes raisons de partir repousser les frontières de l'infini.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.