1526297271.jpg 1526297244.jpg 1526297220.jpg 1526297183.jpg 1526297175.jpg 1526297167.jpg 1526297159.jpg 1526297151.jpg 1526297144.jpg 1526297137.jpg 1526297130.jpg
Site partenaire callofduty
"Bohemia Interactive nous livre le plus réaliste et impressionnant "simulateur militaire" à ce jour. Après nous avoir un peu déçus au lancement d'ARMA 3, en raison d'un contenu de base minimaliste, le soft est aujourd'hui (en 2018) incontournable sur Steam. Il totalise d'ailleurs 4 millions de joueurs ! "
Geek4Life
ArmA 3 - DLC Tanks

Sorti initialement en 2013, "ARMA 3" ne cesse de se bonifier pour le plus grand bonheur de sa communauté de passionnés ! Si la série était initialement connue en France sous le nom d'Operation Flashpoint (via Codemasters), le simulateur militaire de "Bohemia Interactive" se renforce sans cesse, avec d'innombrables addons amateurs et l'arrivée du nouveau DLC officiel "Tanks". Que vaut ce dernier DLC ? Est-il réellement indispensable ? Et plus généralement pourquoi plus de 4 millions de joueurs se sont laissés séduire par ARMA 3 ?

Fans de la première heure, nous avons profité de la sortie du DLC "Tanks" (disponible sur Steam depuis le 11 avril 2018) pour vous présenter cette nouveauté et plus généralement ce FPS "hors norme" - trop peu connu - face aux illustres "Battlefield" (EA) et "Call of Duty" (Activision). Pour faire simple, le jeu de Bohemia Interactive s'articule autour de 4 axes : une campagne scénarisée, des "missions uniques", des parties en multijoueur (LAN + Internet) et l'éditeur. Si les premiers modes sont assez classiques et nous occupent déjà amplement avec une mise en scène soignée et des théâtres d'opérations crédibles, les puristes et créatifs seront captivés par les possibilités de "l’éditeur de missions". Car celui-ci est, à l'instar de "FarCry 5" (Ubisoft), ultra-accessible ! Il suffit de sélectionner une unité dans une liste pour la voir intégrer - en temps réel - dans l'environnement 3D du projet. En cliquant sur l'unité et en sélectionnant un script, le personnage peut à l'envi monter dans un véhicule, attaquer ou encore se déplacer. Avec cette accessibilité - tout public - et d'innombrables paramètres (tous aussi intuitifs les uns que les autres) les possibilités créatives n'ont pas de limites. Et ce, d'autant plus avec les "addons" amateurs à télécharger gratuitement sur Steam (dans la rubrique "Workshop"). Si, en 2013, ArmA 3 n'avait que très peu de contenus au lancement, les passionnés et la communauté active d'ARMA 2 se sont échinés à renforcer le nombre d'environnements jouables et proposer à tous les possesseurs d'Arma 3 de nouvelles armes, véhicules inédits et à ajouter divers personnages. Char russe T-80, avion de chasse F-16, mais aussi grand requin blanc, FAMAS, bombe atomique ou encore vaisseaux tout droit sortis de l'univers de "Star Wars peuvent renforcer votre collection dans l'éditeur... Chacun y trouvera donc son bonheur ! Mieux : une fois votre scénario terminé, vous pourrez y jouer avec les bots (gérés par l'IA, plutôt efficace) ou en profiter en multijoueur (en local ou en ligne).



Une simulation épique sur plusieurs km²

D'après notre expérience, les parties coopératives sont très réussies. Que vous optiez pour une équipe de sniper infiltrée derrière les lignes ennemies, des pilotes de chasse ayant pour objectif de bombarder une zone ou des saboteurs... chaque partie est unique ! On peut donc recommencer plusieurs fois la même séquence et voir l'intelligence artificielle renouveler le déroulement. En revanche, quel que soit le mode de jeu retenu (campagne / mission / multijoueur / éditeur) il ne faut pas s'attendre avec ARMA 3 à un gameplay "permissif" ! Même en "facile", oubliez d'office l'esprit "Call of Duty" avec les vies qui se régénèrent automatiquement en se mettant 2 secondes à couvert... Dans ce simulateur militaire le moindre tir peut être létal ! Et c'est justement cette approche - réaliste - qui fait tout le charme de la série. Quant aux fans de véhicules (tank, avion, camion, hélicoptères), déjà séduits par ceux de "Battlefield 4" (Dice), ils auront amplement de quoi s'amuser, sachant qu'il est possible de monter à bord des différents moyens de transport présents sur la map. Certes, le pilotage n'est pas évident au début (surtout les engins volants !), mais l'on s'y fait vite et le résultat est rapidement grisant en multijoueur. L'autre point fort de la série ARMA est la taille gigantesque des environnements 3D. En effet, les cartes sont finement modélisées - grâce à des textures qui flirtent avec le photoréalisme - et sont sans temps de chargement sur des kilomètres carrés ! De ce fait, si vous comptez vous déplacer à pied (en vue subjectif - façon FPS - ou à la 3e personne) pour aller du point "A" au point "B", vous mettrez des heures pour parcourir les routes. Heureusement, vous pouvez accélérer le temps en appuyant sur la touche "+" du clavier. L'environnement est généralement diversifié avec des décors intérieurs/extérieurs, des bois, montagnes, rivières, etc. Visant pleinement le réalisme, "ArmA 3" intègre bien sûr un cycle jour/nuit, ainsi qu'une météo dynamique. Voilà ce qu'il faut retenir si vous ne connaissez pas encore cette "pépite" exclusivement disponible sur PC (via Steam). Notez enfin que les nombreux fans espèrent l'arrivée d'ici 2020 du 4e opus (ARMA 4) mais, pour l'heure, Bohemia Interactive n'a rien annoncé et renforce encore son jeu. Pour preuve : la sortie du DLC "Tanks"



Faut-il acheter le DLC

ARMA 3 propose de nombreux DLC, dont les plus connus sont "APEX" (qui coûte une trentaine d'euros, mais ajoute "Tanoa" un archipel de 100 km² qui fourmille de détails, ainsi que de nouveaux contenus), "Marksmen" (dédié aux snipers) ou encore "Helicopters" et "Jets" (pour les fans de pilotage). Dernièrement, nous avons même eu droit à un DLC gratuit, baptisé : "Malden 2035" qui offre le remake HD d'une vaste île - très appréciée – de la communauté ARMA 1 (Operation Flashpoint). Et malgré tous ces contenus qui s'additionnent dans l'éditeur - et renouvellent ainsi le gameplay -, il faut bien reconnaître que l'on en redemande ! C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que la communauté a accueilli le DLC "Tanks". Pour deux raisons : la première est qu'avec la mise à jour automatique via Steam, tous les possesseurs d'ArmA 3 se retrouvent agrémentés gratuitement des améliorations du DLC. À savoir : la modélisation 3D des intérieurs de blindés. Forcément, avec des écrans de contrôle réalistes et un habitacle nettement plus détaillé, l'immersion monte encore d'un cran ! La seconde : gestion des missiles, pénétration de blindages et réalisme accru des chenillés sont également au programme. De ce fait, si vous aimez vous balader à bord des tanks dans ArmA, ce saut qualitatif est tout bonnement jubilatoire en comparaison de l'affichage sommaire sur fond noir, hérité d'ArmA 1 (Operation Flashoint, sorti au début des années 2000) ! Mais alors que permet d'obtenir l'achat du DLC ? En déboursant un peu moins de 10 € (les prix fluctuent au fil des promotions sur Steam), vous accéderez à une mini-campagne focalisée sur l'OTAN, avec la possibilité de profiter de nouveaux "joujoux" (dont le char russe T-140 Angara, l'allemand AWC Nyx, ainsi que le "chasseur de chars" Rhino MGS). Enfin, signalons que les bruitages des tanks ont également bénéficié d'une refonte en profondeur ! Dans ces conditions, on pourrait être tenté de ne pas "passer à la caisse" vu la gratuité des nombreux ajouts, mais l'option d'achat permet de supprimer les icônes intrusives en cours de partie qui nous signalent l'utilisation d'éléments issus de ce nouveau DLC (payant). Or jouer à ARMA 3 pour son réalisme et se retrouver "parasité" par des affichages publicitaires, c’est plutôt "moyen". Le sachant, nous vous recommandons chaudement d'opter pour cette nouveauté. Surtout vu le saut qualitatif et le travail effectué. Dans tous les cas, les amateurs de stratégie militaires et de simulations réalistes en auront pour leur argent !

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Si à sa sortie, peu de PC permettaient de vraiment profiter des possibilités d'ARMA 3, en 2018, on peut vraiment se faire plaisir en "Ultra" et avec d'importantes distances d'affichage. Même si le jeu de base est déjà excellent visuellement, le DLC "Tanks" fait également honneur à la série avec de fines modélisations de blindés, l'ajout des intérieurs de chars en 3D et offre une mini-campagne soigneusement mise en scène. Un sans-faute ! En revanche, mieux vaut disposer d'une configuration musclée pour pleinement en profiter... Bon à savoir : si votre PC est un peu "vieux" : nous vous recommandons de désactiver "l'anti-aliasing" et de régler l'affichage sur "200%." Cela aura pour effet de limiter le crénelage tout en gagnant en fluidité.

Gameplay & prise en main : 17/20

Qu'il s'agisse du DLC "Tanks" ou plus généralement de l'évolution du jeu ARMA 3, le gameplay s'est grandement bonifié depuis 2013. Le résultat est aujourd'hui remarquable. L'immersion sur le champ de bataille ou à bord des différents véhicules confère au FPS de Bohemia Interactive une longueur d'avance sur tous les autres FPS du marché. Si vous aimez ce registre, vous devriez accrocher. Concernant les ajouts spécifiques du DLC "Tanks", la quantité n'est pas démentielle (à l'instar du "DLC Jets"), mais apporte assez de sang neuf pour mériter de débourser une dizaine d'euros.

Musique et bruitages : 17/20

Bruitages de moteur, fusillades, explosions, cris des soldats, cinématiques, ARMA 3 offre une qualité audio soignée. Avec l'arrivée du DLC "Tanks", un nouveau saut qualitatif est réalisé focalisé cette fois sur les blindés. Nous pouvons une fois de plus nous réjouir par le soin apporté par les stakhanovistes de chez Bohemia Interactive.

Durée de vie : 18/20

En 2018, ArmA 3 n'est clairement plus le jeu - rachitique en contenus - que nous avions découvert en 2013. Là où les environnements et véhicules semblaient incroyablement limités par rapport à ce que proposait ARMA 2, un travail titanesque a été réalisé par la communauté. De ce fait, rien que par le WorkShop de Steam, il est possible de renforcer considérablement le contenu de base. De son côté, Bohemia Interactive a travaillé d'arrache pied pour renforcer son simulateur. De l'important DLC "APEX" à la map gratuite "Malden 2035", la montée en puissance est vertigineuse. C'est donc dans ce contexte qu'ARMA 3 franchit un nouveau palier avec le nouveau DLC "Tanks". Même si les nouveaux blindés sont relativement limités, les ajouts et ajustements en matière de gameplay (ou l'arrivée de la mini-campagne) renforcent une fois encore cette "pépite" sans égale en matière de simulation militaire.

Note : 18/20

Bohemia Interactive nous livre le plus réaliste et impressionnant "simulateur militaire" à ce jour. Après nous avoir un peu déçus au lancement d'ARMA 3, en raison d'un contenu de base minimaliste, le soft est aujourd'hui (en 2018) incontournable sur Steam. Il totalise d'ailleurs 4 millions de joueurs ! Entre les nombreux DLC officiels et le formidable travail des passionnés qui ont réalisé des centaines de DLC pour ajouter à l'envi tous types de contenus (environnements, armes, véhicules, mods...) via l'éditeur de scénario, le résultat est stupéfiant ! Concernant l'arrivée du DLC "Tanks", il plaira à coup sûr aux amateurs de blindés qui seront agréablement surpris par le travail réalisé. Encore plus immersif et agréable avec l'affichage en 3D, les améliorations méritent dans l'ensemble de débourser la dizaine d'euros demandée. Et ce, même si certains ajouts sont intégrés d'office via la mise à jour gratuite (sur Steam). Etant fans depuis le premier opus (Operation Flashpoint), nous vous recommandons chaudement de vous confronter à ce simulateur exigeant et de passer du temps à apprivoiser l'éditeur (plutôt intuitif, même pour des néophytes !). A ce stade des sorties de DLC, nous espérons que Bohemia Interactive annoncera prochainement ARMA 4 et éventuellement l'arrivée de versions PS4 et XBOX ONE. Cela serait forcément intéressant pour démocratiser cette exclusivité PC qui nécessite un ordinateur vraiment "musclé" pour en profiter avec des graphismes en "ULTRA".

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.