1536339851.jpg PES2019xboxone-006.jpg PES2019xboxone-005.jpg PES2019xboxone-004.jpg PES2019xboxone-003.jpg PES2019xboxone-002.jpg PES2019xboxone-001.jpg
Site partenaire callofduty
"PES avait raté le changement de génération de consoles... Avec PES 2019, Konami revient sur le devant de la scène avec une simulation soignée, bardée améliorations. Un retour très réussi pour Konami. "
Geek4Life
Pro Evolution Soccer 2019

Bien décidé à reprendre son statut de leader en matière de simulation footballistique, l'éditeur Konami poursuit sa contre-attaque face à l'illustre "FIFA 19" d'Electronic Arts. Le fait est que PES multiplie cette année les progrès après un passage à la HD "compliqué" lors du changement de génération de consoles. Manette en main, l'opus 2019 est convaincant. Prêt à chausser les crampons et à retourner sur le terrain ?

Comme chaque année, Konami ouvre le bal avant FIFA en lançant - fin août - la nouvelle mouture de "Pro Evolution Soccer". L'occasion pour les amoureux du ballon rond de se confronter à une intelligence artificielle toujours plus réaliste et à de nouvelles équipes. A découvrir aussi des clubs inédits (grâce aux négociations, fraîchement obtenues par Konami). Le tout porté par une réalisation visuelle qui progresse inlassablement. Parmi les nouveaux venus, rappelons que Konami a signé un partenariat avec le Campeonato Scotiabank et l’équipe nationale du Chili. Ce qui permettra aux fans de retrouver leurs joueurs favoris et leurs tenues officielles dans PES 2019. Avec ces accords, le jeu Konami comprend désormais plus de 400 équipes, près de 10 000 joueurs et plus de 40 stades. Tous sont brillamment retranscrits en 4K avec des graphismes époustouflants ! Si PES 2018 était déjà séduisant, l'opus 2019 monte d'un cran. Au-delà des joueurs - finement modélisés en 3D - le logiciel « Global Illumination » donne vie aux supporters, au stade, aux effets météo... et à la pelouse. Côté contenu, outre quelques améliorations sur le plan de la "Ligue des Masters", Pro Evolution Soccer 2019 ajoute une multitude de nouvelles fonctionnalités et d’améliorations bien visibles à l'écran. Notamment pour ce qui concerne la "Master League" qui nous embarque dans une aventure de trois ans pour recréer la véritable expérience managériale avec l’International Champions Cup (ICC), le plus grand tournoi de pré-saison au monde. De nouveaux menus modernisent l'interface (même si de notre point de vue, il est encore possible de faire des progrès), un nouveau "myClub" (mode apprécié des fans) connaît sa plus importante mise à jour, avec un nouveau système de cartes qui change la façon dont les joueurs construisent leurs équipes. De plus, le nouveau myClub introduit également les "Joueurs à Haute Performance" qui comprennent les "Légendes" ainsi que les "Joueurs de la Semaine", dont les statistiques sont temporairement boostées en fonction de leurs performances réelles. Intéressant aussi : le fait d'avoir désormais l'intégration de la fonction "Visible Fatigue" , une nouvelle mécanique où l’endurance impacte la performance et le comportement des joueurs tout au long d’un match. Ce qui modifie son rythme de façon réaliste. De quoi constater, manette en main, que Konami s'est réellement donné les moyens de revenir sur le devant de la scène. Et c'est tant mieux !



Un excellent PES capable d'inquiéter EA

Disponible sur PC, PlayStation4 et Xbox ONE, "PES 2019" est impressionnant dès les premières minutes de jeu. Qu'il s'agisse de l'immersion, de la physique de la balle, l'IA ou encore le gameplay équilibré, la recette est plaisante. Quant au contrôle du ballon, il est précis, dynamique et réaliste. La palette de mouvements est sans conteste la meilleure à ce jour ! La mise en scène progresse également et l'on prend plaisir à admirer les graphismes et vidéos de "replay". A l'inverse, la bande-son n'est pas irréprochable et les commentaires de Grégoire Margotton et de Darren Tulett ne sont pas toujours extraordinaires. Malgré ce bémol, le plaisir reste au rendez-vous et l'on ne regrette pas son achat, car l'ambiance est digne des retransmissions télévisées. A l'heure du bilan, "Pro Evolution Soccer 2019" n'a clairement pas autant de licences que FIFA 19 (EA). Malgré tout, le rapport de force monte considérablement en puissance ! Konami a enfin adapté sa simulation à l'ère de la HD et propose indéniablement assez de contenus (400 équipes /10 000 joueurs) pour nous inciter à nous laisser l'adopter. En solo, local ou multijoueur en ligne, l'expérience est grisante. Nous avons globalement apprécié ce nouveau millésime. Un achat judicieux si l'opus 2018 vous avait séduit ou si vous ne voulez pas attendre l'arrivée de FIFA 19. Vous voilà briefé. Bon match !

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Konami a pris son temps, mais l'éditeur nous propose aujourd'hui une simulation soignée et agrémentée de graphismes flirtant avec les retransmissions télévisées. Modélisation des joueurs, animations, ambiance dans les gradins, effets météorologiques... Tout converge pour faire de PES 2019 un très bon cru.

Gameplay & prise en main : 17/20

La recette était déjà bonne l'an passé, mais il faut reconnaître que les améliorations - par petites touches - font de l'opus 2019 un redoutable concurrent face à FIFA 19. La prise en main est très accessible, tout en étant technique. Le contenu progresse, tout comme le réalisme et l'immersion. Nul doute que les pro-PES seront enchantés de découvrir cette nouvelle version.

Musique et bruitages : 15/20

Grégoire Margotton et Darren Tulett nous accompagnent une fois de plus pour la localisation VF. Les commentaires ne sont pas toujours irréprochables et nous avons constaté que - par défaut - le mixage n'était pas très audible. Côté musiques, l'ambiance est festive. Un bilan acceptable qui ne pose aucun problème.

Durée de vie : 17/20

Fait certain, si vous aimez le foot, vous n'allez pas vous ennuyer ! Konami a encore renforcé sa simulation avec de nouveaux contenus et des améliorations. En solo, local ou en ligne, l'expérience est grisante ! Certes, les pro-FIFA rechigneront certainement sur le nombre de licences officielles présentes dans PES 2019, mais dans l'ensemble, le soft tient la route.

Note : 17/20

PES avait raté le changement de génération de consoles... Avec PES 2019, Konami revient sur le devant de la scène avec une simulation soignée, bardée améliorations. Un jeu de foot désormais en mesure d'attirer à lui les joueurs habitués à invertir systématiquement dans FIFA. Certes, le nombre des licences officielles n'est pas comparable à celui de EA, mais cet opus peut faire évoluer le rapport de force. Nous le recommandons donc chaudement à tous ceux qui ont aimé PES 2018 ou qui ne veulent pas attendre fin septembre pour attaquer la nouvelle saison 2019. Bref, un retour très réussi pour Konami.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.