1539967044.jpg 1539967026.jpg SoulCalibur6XBOXone-00004.jpg SoulCalibur6XBOXone-00003.jpg SoulCalibur6XBOXone-00002.jpg SoulCalibur6XBOXone-00001.jpg 1539966993.jpg 1539966988.jpg 1539966971.jpg
Site partenaire callofduty
"Attendu avec impatience, "SoulCalbur VI" ne nous a pas déçus. Le passage à la HD est un cap important. Même si, au final, le saut qualitatif est assez léger, contrairement à d'autres épisodes de la saga. Reste que le roi des jeux de baston "armé" demeure incontournable pour qui aime ce registre. "
Geek4Life
SoulCalibur VI

Incontournable dans le registre des jeux de baston 3D, "SoulCalibur" a marqué les esprits, et ce, depuis ses débuts sur DeamCast (1999). Sa force ? Offrir des graphismes spectaculaires et ultra-fluides, couplés à un gameplay à la fois simple d'accès et technique. Avec un tel passif, l'arrivée du sixième opus sur PS4, Xbox One et PC est un événement majeur pour beaucoup d'entre nous. Reste à savoir si le résultat est à la hauteur de nos attentes ?

Après un tour de chauffe réussi avec "Tekken 7", Bandai Namco nous offre le retour en HD d'un autre géant du jeu de baston : "SoulCalibur". Disponible sur PC, PS4 et Xbox One, depuis le 19 octobre 2018, ce 6ème épisode couple les mécanismes des précédentes moutures (qui ont fait son succès) avec une bonne dose de nouveautés, afin de moderniser la saga et de ravier la flamme dans le cœur des joueurs. Testé à partir de la version PC (une première dans l'histoire de la série !), nous avons grandement apprécié de retrouver Mitsurugi, Siegfried, Taki, Killik et les autres dans un condensé d'adrénaline survolté. Outre l'ambiance visuelle (toujours séduisante), la force de ce nouvel épisode réside dans son rythme - revu à la hausse - pour offrir des affrontements encore plus frénétiques. Signalons que les développeurs ont pris soin d'introduire deux gros changements. À savoir : le mode "Reversal Edge" qui permet de contrer au ralenti l'attaque d'un adversaire et l'ajout à la palette d'attaques des coups fatals à placer dans le bon timing. L'expérience évolue donc dans le bon sens, même si certains puristes seront surpris par ces "révolutions. Pour autant, contrairement à d'autres épisodes, SoulCalibur 6 n'est pas époustouflant sur le plan visuel. Sans être laid, le soft n'a ni l'impact de ses débuts, lorsque nous l'avions découvert sur DreamCast (en 1999) ni celui de l'épisode IV (PS4 / Xbox 360) avec les personnages de Star Wars. Pour tout dire, il faut composer avec des décors un peu vides et certaines textures un peu fades. Un comble pour un jeu associé à une démonstration de potentiel technique. À l'instar d'un "Dead or Alive", avec ses combats sur plusieurs niveaux, nous aurions aimé que cette nouvelle mouture soit plus audacieuse sur le plan de la mise en scène. En l'état, nous devons nous contenter du minimum syndical. Compter même avec des effets un peu grossiers, comme des flous artistiques qui évoquent le "cache misère". Heureusement, ce constat n'est pas rédhibitoire. Le bilan est globalement positif. Personnages emblématiques, animations et décors, tout concourt au plaisir des combats.



Parfaitement armé pour le multijoueur

Si la prise en main est simple, avec des manipulations et combinaisons accessibles à tous. En revanche, il faut savoir jouer dans le bon "timing" et contrer les assauts meurtriers de vos rivaux... D’autant plus que "SoulCalibur VI" incite à être offensif. Le sachant, mieux vaut prendre son temps pour apprivoiser les commandes et commencer par affronter l'intelligence artificielle avant d'aller défier les autres joueurs sur Internet. À ce propos, comme beaucoup de jeux de baston, une bonne partie de l'intérêt de cet opus réside dans son mode local. Pour notre part, nous avons pris plaisir à organiser des duels en multijoueur sur une même console. Toujours à propos du multijoueur, il est appréciable de retrouver l'éditeur de personnages. Lequel permet d'être créatif et de créer un avatar que l’on a plaisir à exhiber en ligne. Quant aux combats proprement dit, après un léger temps d'adaptation pour assimiler les évolutions exclusives, nous retrouvons une expérience assez classique et plaisante. De quoi pimenter nos soirées entre amis et avoir un pincement au cœur en retrouvant des sensations de l'époque où "SoulCalibur II" se pratiquait sur PS2, Xbox et GameCube.

À chacun son combattant...

Venons-en aux contenus. Le fait est qu’il y a de quoi faire dans"SoulCalibur VI". A commencer par le mode "Balance des Âmes" qui fait la part belle à votre personnage et aux combats au fil des missions. Plus classique, le mode "Chronique de l’Âme" invite à suivre, au rythme des combats, les scénarios des personnages. Fait marquant : il y a beaucoup de texte à l'instar d'un RPG. Pas sûr que tous les joueurs soient réceptifs. Côté personnages, la saga a souvent introduit de nouvelles têtes. Ce 6e volet ne fait pas exception puisqu’il nous invite à rejoindre 21 personnages par défaut. 22 en comptant Tira (en bonus, via le Season pass). Les différents combattants offrent des styles de jeux variés, plus ou moins rapides. Ce qui vous assure de trouver le personnage qui vous correspond. En revanche, il est regrettable de ne pas retrouver tous les héros. Nous pensons, tout particulièrement, à Hildegard et à Setsuka. À l'inverse, l'éditeur met largement en avant les nouveaux visages dont celui de "Geralt de Riv" (The Witcher). Qui est absolument redoutable (puissant et rapide). Manette en main, le plaisir reste de mise et l'on adopte assez vite ce nouveau volet. Certes, il faut accepter les évolutions et s'y adapter, mais pour peu que vous aimiez les jeux de baston, le résultat a toutes les chances de vous combler. De notre point de vue, "SoulCalibur VI" aurait certainement pu être encore plus beau et offrir des décors davantage travaillés... mais tout cela est vite secondaire, une fois dans le feu de l'action. Preuve que l'éditeur Bandai Namco a atteint son objectif. Enfin, précisons pour les joueurs PC, qu'il est vivement recommandé de disposer d'une configuration "musclée" si vous souhaitez profiter des graphismes au "maximum". Dans notre cas, notre petite configuration Intel i5, 8 Go de mémoire vive et une Ge-Force 840 (2Go) affichaient un frame-rate correct en qualité "Haute", mais nous avions dû pour cela concéder la résolution de l'affichage (de 1600x900 à 1280x720). Pour information, l'éditeur recommande - au minimum - une Ge-Force 660. Mieux vaut en tenir compte si vous souhaitez vraiment profiter de « SoulClaibur VI» sur PC.

Geek4Life
Graphismes : 15/20

La saga est connue pour sa qualité visuelle. Une "vitrine technologique" pour nos consoles de jeu. Avec ce 6ème opus, c'est davantage le gameplay qui séduit, tant la qualité de l’image évolue peu depuis le dernier opus (PS4 / 360). En dépit de textures un peu « légères » et de flous artistiques contestables, la recette reste plaisante. Personnages, animations et décors offrent de quoi pleinement profiter de cette nouvelle version.

Gameplay & prise en main : 17/20

Fidèle à ses origines, « SoulCalibur 6 » repose sur un gameplay offensif au rythme encore plus frénétique. La recette intègre quelques changements bienvenus. À l'instar des précédents opus, le jeu reste accessible tout en offrant un volet "technique" astucieusement intégré.

Musique et bruitages : 16/20

Là encore, nous sommes dans le classique avec des voix (anglaises) et bruitages d'armes en acier qui s’entrechoquent. Le bilan musical est aussi positif avec une ambiance propice aux tournois en multijoueur.

Durée de vie : 16/20

Entre le mode solo et le multijoueur en local et en ligne, il y a amplement de quoi profiter de ce nouveau « SoulCalibur ». Le mode « Balance d’Âmes » séduira qui souhaite passer des heures devant l'écran et débloquer du contenu. Sans nul doute, le mode multijoueur est l'un des points forts de "SoulCalibur VI". L'éditeur d'avatars personnalisables est aussi un "plus" indéniable.

Note : 16/20

Attendu avec impatience, "SoulCalbur VI" ne nous a pas déçus. Même s’il nous faut compter avec l'absence de certains personnages, un gameplay plus nerveux et rapide, et de légers défauts cosmétiques. Que vous optiez pour la version PC, PS4 ou Xbox One, le passage à la HD est un cap important. Même si, au final, le saut qualitatif est assez léger, contrairement à d'autres épisodes de la saga. Reste que le roi des jeux de baston "armé" demeure incontournable pour qui aime ce registre.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.