bf5PC-0009.jpg bf5PC-0008.jpg bf5PC-0007.jpg bf5PC-0006.jpg bf5PC-0005.jpg bf5PC-0004.jpg bf5PC-0003.jpg bf5PC-0002.jpg bf5PC-0001.jpg
Site partenaire callofduty
"Mission accomplie pour DICE ! Battlefield V conserve les bases de gameplay qui ont fait le succès de la série, tout en y injectant assez d'améliorations pour reconquérir le cœur des joueurs dont une partie s’est dispersée chez les concurrents PUBG, Fortinte, Call of Duty. Le résultat est une franche réussite !"
Geek4Life
Battlefield V

Exit les combats contemporains ou l'ambiance 14-18 ! Avec ce 5ème opus, EA et DICE optent pour un retour aux sources (façon "Battlefield 1942") en nous immergeant en pleine Seconde Guerre mondiale. Doté de graphismes spectaculaires, d'un solo épique et de modes multijoueurs plus redoutables les uns que les autres, "Battlefield V" semble bien parti pour dominer le marché des FPS en cette fin d'année.

Poids lourd des blockbusters de Noël 2018, "Battlefield V" vient de débarquer sur PC, PS4 et Xbox One. DICE et Electronic Arts ayant la ferme intention de reprendre position au sommet du marché des jeux vidéo, alors que l’incontournable FPS est aujourd’hui en concurrence avec « Call of Duty », mais aussi « PUGB » et « Fornite » (gratuit…). Dès lors, il fallait s’attendre à un retour préparé avec assez d’arguments pour séduire autant les inconditionnels de la saga que les néophytes. Testé à partir de la version PlayStation4, "BF V" nous a d’entrée impressionnés par sa qualité visuelle HD / 4K bien supérieure à celle "Battlefield 1" (2016). Environnements qui foisonnent de détails, textures soignées, animations très réalistes, tout comme les effets d'ombres et de lumières et la destruction des bâtiments… DICE n'a pas fait les choses à moitié ! A l’évidence, le moteur "Frostbite 3" fait des merveilles et nous plonge agréablement sur les différents théâtres d'opération de 39-45. En Norvège, en France, mais aussi en Algérie. Au-delà des graphismes, des effets pyrotechniques et des explosions, le soft brille par un côté cinématographique qui fait mouche. Et une ambiance sonore travaillée pour nous entraîner dans une expérience de haut vol. Concrètement, l’introduction nous invite à mourir sur différents champs de bataille, à l'instar de Battlefield1, histoire de nous faire entrevoir rapidement ce qui nous attend avant même l'écran titre. Après quoi, il est temps de découvrir la campagne solo. Campagne on ne peut plus stratégique à l'heure où Activision (le rival de toujours !) a choisi de faire l'impasse sur cette tradition "solo" dans "Call of Duty Black Ops 4" (2018). De notre point de vue, la partie solitaire de "Battlefield V" est une vraie réussite (même si elle est un peu courte !). Nul doute qu’elle devrait récupérer certains joueurs déçus par le choix d'Activision. Mise en scène, variété des situations et des phases d'action frénétiques... le bilan est très positif. Certes, "Call of Duty WWII" a déjà exploité, en 2017, l'ambiance de la Seconde Guerre mondiale, mais le soin apporté par les équipes de DICE la situe, à notre avis, un cran au-dessus ! Même s'il ne faut pas chercher une reconstitution historique pur jus.

Revisitez l'Histoire avec Battlefield V

En effet, le FPS d'Electronic Arts est d’abord un divertissement (PEGI 16+) visant simplement à nous offrir, manette en main, un maximum de sensations fortes. Reste qu'il est plaisant d'évoluer auprès de Billy Bridger, Mason, Nordlys ou Deme (tirailleur africain). Concrètement, « Battlefield V » propose trois "War Stories" pour varier les plaisirs et s'occuper en solo avant d'aller défier les autres joueurs sur Internet. Car, à l'instar des autres épisodes, la franchise est avant tout taillée pour le multijoueur. La spécialité de DICE ! Comme avec "Battlefield 1942", c'est en optant pour une approche coopérative que le FPS d'Elecrtonic Arts est encore plus efficace. Avec ses décors 3D qui foisonnent de recoins propices à toutes les fourberies possibles. Aussi est-il toujours judicieux de bien communiquer avec ses alliés et de progresser ensemble avec méthode. A ce propos, nouveauté appréciable déjà révélée par la « Beta ouverte » : tous les soldats ont désormais la capacité de relever leurs camarades blessés. Le timing n'est pas bien long avant que le malheureux ne trépasse, mais cet ajustement du gameplay a un impact sur la gestion de l’escouade. De plus, aider ses camarades est récompensé par des bonus. Ce qui pousse à ne pas la jouer "solo" mais à cultiver l'esprit d'équipe. Toujours sur le plan du gameplay, "BF V" est plutôt dans la continuité de « BF 1 ». Le sachant, les joueurs restés sur "BF 4" et ses combats modernes seront un peu surpris au début par les changements de cap, et notamment ce parti pris de nous immerger sur le champ de bataille avec assez peu de munitions. A vous de les récupérer auprès des frères d'armes ou sur les corps des ennemis. Là encore, la démarche de DICE est de pousser à l’entraide. Retenez qu’il existe quatre classes de soldats : Assaut, Médic, Support et Sniper. A vous de trouver la classe qui vous correspond ou de compléter astucieusement votre escouade.

Aussi bon sur terre que dans les airs

En solo comme en multijoueur, la force de "Battlefield" est d’offrir des phases d'action dynamiques tant au sol qu’à bord de véhicules ! Vous pourrez donc conduire des tanks, afin de malmener vos adversaires, et vous porter aux commandes d'avions de chasse pour "prendre de la hauteur". Soyons clairs : ces phases de conduite sont toujours aussi "arcades" et intuitives. Aux antipodes de celles de la série "ARMA" qui s'adresse aux fans de simulation. Le sachant, vous serez rapidement maître des manipulations et profiterez - avec plaisir - de ses moments de distraction pour obtenir l'avantage sur l'armée adverse. Point important à connaitre : EA et DICE ont opté pour une approche commerciale sans micro-transactions (excellente nouvelle !). Ainsi, vous pourrez dépenser la monnaie virtuelle (obtenue en jeu) pour débloquer de nouveaux contenus et des améliorations. A l’évidence, les retours négatifs enregistrés à la suite de "Star Wars - Battlefront 2" ont eu un impact et permis de revenir sur une base plus "classique". Mieux : DICE n'a pas été avare et permet de customiser l’équipe et l'équipement à l'envi. Question modes de jeu, ce 5ème opus est plutôt généreux. Nous retrouvons - en plus des mini-campagnes solos - les indispensables modes "Match à mort par équipe", "Conquête", "Domination" ou encore "Frontline". Ce dernier mode n'est pas connu des joueurs restés sur "BF 4", sachant qu'il a été introduit récemment (2016) dans "BF 1". En quelques mots, il s'agit d'un mode particulièrement efficace où les deux armées ont des objectifs à détruire tout en progressant dans la domination du point stratégique. Une réussite ! Par ailleurs, l’on peut aussi compter sur "Battle Royale" du mode "Firestorm" (à 64 joueurs) qui sera disponible en mars 2019. Ainsi que sur le mode "Breakthrough" (nouveauté de BF V) basé sur la coordination de points stratégiques à capturer. Là encore, DICE a cherché à cultiver la coopération.



De Battlefield 1942 à Battlefield V

Alors que bon nombre de joueurs s'attendaient à ce que DICE dévoile un FPS basé sur des affrontements "modernes", c'est finalement un retour aux sources qui a été retenu. Logique. Sachant que DICE a enchaîné le développement de « BF 5 » après celui de "Battlefield 1" (dédié à 14-18). Les fans de la saga seront heureux de retrouver une ambiance qui évoque l'illustre "Battlefield 1942", en profitant d’une réalisation technique et d’un moteur Frostbite 3 optimisé comme jamais ! Bref, c’est l’occasion de retrouver le meilleur de "BF 1" couplé à de multiples améliorations. Ainsi, à l'heure où la concurrence est rude pour les jeux multijoueurs (Call of Duty, PUBG, Fortinte...), Electronic Arts parvient à se faire une place de choix avec ce nouvel épisode. Certes, on y retrouve beaucoup d'éléments de gameplay issus des précédents volets, mais le tout est parfaitement calibré pour séduire un large public. Puristes et néophytes prendront plaisir à prendre part aux batailles et seront autant séduits par la qualité audiovisuelle que par l'ambiance coopérative en ligne. Un grand FPS vient d'entrer en jeu. Reste à savoir si la communauté - en attente de combats modernes - sera réceptive.

Geek4Life
Graphismes : 17/20

DICE n'a pas fait les choses à moitié ! « BF 5 » bénéficie d'une excellente qualité visuelle portée par le "Frostbite 3". Topographies, textures, animations, jeux d'ombres et de lumières... Le FPS d'Electronic Arts tire profit des dernières cartes graphiques Nvidia et impressionne les possesseurs de PS4 /Xbox One. Si la recette est connue, tout comme l'ambiance "WWII", le résultat fera date. Un vrai tour de force, même si certaines textures ne doivent pas être regardées de trop prêt.

Gameplay & prise en main : 17/20

Facile à prendre en main et doté d'une approche coopérative, ce 5ème opus se révèle encore plus abouti que son prédécesseur « Battlefield 1 » (2016) avec ses classes et personnalisations de l'escouade. En solo comme en multijoueur, "BF V" est redoutable avec ses combats sur terre ou dans les airs. Les modes de jeux sont diversifiés et nous aurons prochainement du "Battle Royale" ! Espérons l'arrivée de batailles navales avec les mises à jour... Pour le reste, le bilan est positif !

Musique et bruitages : 17/20

Tout comme l'aspect visuel, la bande-son a fait l'objet d'un grand soin. Musiques, bruitages (réalistes) et voix nous immergent pleinement dans l'univers de la Seconde Guerre mondiale. Malgré ses indéniables qualités et l'excellent jeu des comédiens, nous aurions aimé que DICE soit un peu plus respectueux des faits historiques car, en l'état, Battlefield V est avant tout un divertissement pop-corn.

Durée de vie : 16/20

Même si, pour l'heure, il n'y a que huit cartes jouables, "Battlefield V" dispose d'une bonne durée de vie. Outre la partie solo et l'arrivée prochaine du mode "Battle Royale", l'intérêt est de connaitre chaque recoin sur le bout des doigts afin de quadriller le secteur et de progresser en escouade. Forcément, cela nécessite d'y consacrer un peu de temps, mais c’est vite payant ! Plaisant, esthétique et doté de customisation, « BF 5 » est bien parti pour revenir en tête. Notez, toutefois, que la campagne solo aurait pu être un peu plus longue. En l'état, elle servira à se mettre en selle avant d'aller défier les autres joueurs en ligne.

Note : 17/20

Mission accomplie pour DICE ! "Battlefield V" conserve les bases de gameplay qui ont fait le succès de la série, tout en y injectant assez d'améliorations pour reconquérir le cœur des joueurs dont une partie s’est dispersée chez les concurrents PUBG, Fortinte, Call of Duty. Le résultat est une franche réussite sur le plan audiovisuel, tout comme sur celui du gameplay et des parties en ligne où la coopération multijoueur est essentielle. Certes, il n'y a pour l'heure que huit cartes, mais elles sont grandes et riches en fourberies potentielles... La partie solo est également un peu "light" mais, dans l'ensemble, la recette fonctionne et l'on prend immédiatement plaisir à reprendre les armes. Nous vous recommandons vivement "Battlefield V" si vous avez aimé « BF 1 ». D’autant qu’il sera encore plus fourni, début 2019, avec l'arrivée du mode « Battle Royale ». Les amateurs de FPS devraient – tout comme nous - rapidement l'adopter. Un retour triomphal !

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2018 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.