1544562765.jpg 1544562720.jpg 1544562705.jpg 1544562693.jpg 1544562681.jpg JustCause4PS4-0001.jpg JustCause4PS4-0002.jpg JustCause4PS4-0003.jpg JustCause4PS4-0004.jpg JustCause4PS4-0005.jpg
Site partenaire callofduty
"Just Cause 4 nous revient armé jusqu'aux dents, mais peine à séduire au-delà des inconditionnels de la franchise en raison d'une réalisation technique perfectible. Répétitif, parfois brouillon, et lesté par certains défauts regrettables de réalisation le jeu de Square Enix n'est pas irréprochable. Heureusement, il y a aussi de bonnes choses. "
Geek4Life
Just Cause 4

Rico Rodriguez reprend du service contre La Main Noire et les sbires d'Oscar Espinosa dans un déluge d'action spectaculaire sur PC, PS4 et Xbox One. Encore plus explosif et riche en possibilités créatives, « Just Cause 4 » s'agrémente d'armes météorologiques et de nouveaux véhicules pour une expérience - mémorable - pour qui aime les jeux d'action... Reste à savoir si la réalisation technique (soufflant le chaud et le froid), ainsi que le scénario prétexte sera à votre goût ?

Immergé cette fois sur l'île de Solis, Rico Rodriguez nous revient en grande forme... Pour ce 4ème opus de la saga de Square Enix, ce condensé d'action (TFP) en monde ouvert nous entraîne dans une succession de combats épiques face au maléfique Oscar Espinosa et ses hommes. Agrémenté d'armes météorologiques, cet épisode démarre sur les chapeaux de roue... Équipé de son célèbre grappin, d'un parapente et d'une Wingsuit (déployable à l'envi), Rico ne cesse de défier les lois de la gravité. À cela s'ajoute une large variété d'armes (mitrailleuse, lance-grenades, fusil de sniper....) et de nombreux véhicules. Sans surprise, le cocktail est explosif et les premières minutes évoquent fortement lesprit des films hollywoodiens. Techniquement, Just Cause 4 souffle rapidement le chaud et le froid... Si certaines scènes bénéficient d'un rendu visuel à couper le souffle, d'autres semblent franchement datées. Les textures HD côtoient une modélisation de l'eau « basse définition », de l'aliasing marqué, du clipping, ainsi que quelques bugs de collision. S'ajoute à cela un gameplay, certes sympa, mais vite répétitif... Le sachant, mieux vaut ne pas être trop exigeant pour apprécier le jeu à sa juste valeur.



En dépit de ses bémols, Just Cause 4 est loin d'être mauvais. Les joueurs ayant apprécié les possibilités créatives des dernières moutures seront heureux de pouvoir être encore plus outranciers et d'éliminer les ennemis de façon toujours plus épiques. Outre les soldats de « La Main Noire », Rico peut enfin exprimer ses talents destructeurs sur les véhicules et bâtiments adverses. Le tout dans un déluge d'explosions à couper le souffle ! À l'instar des précédentes moutures, le joueur est libre de ses mouvements (ce qui est vite grisant) et l'ami Rico parvient à effectuer des cascades toutes plus démentielles les unes que les autres. Dès le début de l'aventure, vous aurez à vous jeter dans le vide afin de tester votre Wingsuit et ainsi planer tel un oiseau ! Toujours à propos de vos ustensiles, le grappin peut se customiser (ce qui enrichit le gameplay). Les phases de fusillade ont aussi progressé avec un dynamisme accru et toujours plus d'explosions (quitte à jouer la carte de la surenchère). Vous pourrez même compter sur des réactions en chaine pour semer le chaos dans les bases ennemies... À l’inverse, les développeurs ont souhaité freiner la toute-puissance du héros en limitant les munitions. Le sachant, vous aurez à collecter celles de vos adversaires pour faire face aux hordes de la Main Noire à vos tousses.

Blockbuster détonnant à météo variable...

Après une introduction percutante dans la neige - qui ravira tous les fans de jeux d'action, - "Just Cause 4" invite rapidement à participer aux missions principales (et annexes), mais surtout à s’aventurer dans ce vaste monde en 3D. Pour y découvrir rapidement que la présence d'habitants et d'animaux, autrement dit la "vie, y est moindre que dans "Grand Thieft Auto V" (Rockstar), même si les développeurs nous offrent des décors variés (plages, montages, forêts...) avec un cycle jour/nuit. Et, grosse nouveauté de cet épisode : des armes météorologiques qui permettent de lancer, notamment, des tornades Pour autant, à vouloir nous offrir un plein de "Vitamine D" avec un ensoleillement marqué, "Just Cause 4" offre souvent des décors aux couleurs "saturées". Ce qui nuit à l'expérience. Plus gênant encore : la conduite des véhicules - sur terre, mer et dans les airs - manque de souplesse et la modélisation des véhicules (à la 3ème personne) souligne les carences techniques. Bref, globalement, le résultat n'est pas aussi exceptionnel que nous l'espérions. Maintenant, à juger des autres éléments de gameplay, à savoir les missions, les fusillades, les courses poursuites et cascades avec grappin… il apparaît que "Just Cause 4" est très divertissant et fera la joie des fans de la saga. Les amateurs de jeux d'action devraient également adhérer au charme de ce quatrième opus. À l'inverse, si les exutoires répétitifs ne sont pas à votre goût, il y a peu de chance que vous adhériez au nouveau blockbuster de Square Enix. Dommage, car de notre point de vue, il ne manque pas grand-chose pour que ce 4ème opus soit une réussite.

Geek4Life
Graphismes : 15/20

Si "Just Cause" n'a jamais été une démonstration technologique, ce quatrième opus peine à impressionner en raison de clippings, d'aliasing, d’une modélisation de l'eau "datée" ou encore d’une gestion de la lumière saturée. Dans l'ensemble, nous regrettons que la technique ne soit pas plus soignée, sachant que ce 4ème opus ne manque pas de charme ! Décors variés, cascades spectaculaires, destruction des décors... Just Cause 4 est loin d'être un mauvais TPS.

Gameplay & prise en main : 14/20

Reprenant le meilleur de la saga, cette nouvelle aventure ravira les fans d'action où tout explose... Malheureusement, la recette peine à captiver sur le long terme, sachant que les missions sont répétitives et que l'ajout des armes météorologiques a un impact limité sur le gameplay. Reste que nous avons passé de bons moments avec l'ami Rico, même si nous aurons aimé que le tout soit davantage soigné et diversifié.

Musique et bruitages : 16/20

L'ambiance série-B est toujours le let motiv. Nous retrouvons une bande-son dans la continuité du précédent opus avec des doublages VF . Le tout est globalement honorable, avec des bruitages de fusillades et des explosions à foison. Reste à accepter l’ambiance et des dialogues qui soulignent que le soft ne se prend pas au sérieux.

Durée de vie : 15/20

Malgré lé présence de vastes environnements ouverts, d'innombrables armes et véhicules, Just Cause 4 pêche par son côté répétitif. Après quelques heures de jeu, il apparaît que les missions sont assez semblables et que les gunfights (avec explosion à tout va) limitent l’enthousiasme des débuts. Idem pour la conduite des véhicules (arcade) pas assez soignée à nos yeux. Le bilan est donc mitigé et souligne que le soft s'adresse en premier aux amateurs d'exutoires.

Note : 15/20

"Just Cause 4" nous revient armé jusqu'aux dents, mais peine à séduire au-delà des inconditionnels de la franchise en raison d'une réalisation technique perfectible. Répétitif, parfois brouillon, et lesté par certains défauts regrettables de réalisation (clippings, aliasing, lumière saturée ou encore modélisation de l'eau datée) le jeu de Square Enix n'est pas irréprochable. Heureusement, il y a aussi de bonnes choses. Les joueurs ayant apprécié le 3ème opus devraient apprécier cette nouvelle mouture. Notre conseil : prenez le temps de bien visionner les vidéos pour vous faire une idée de ce qui vous attend aux côtés de Rico...

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.