1551536587.jpg 1551536564.jpg 1551536543.jpg 1551536529.jpg 1551536512.jpg 1551536498.jpg
Site partenaire callofduty
"Ce dernier séjour sur Auriga se termine sur une bien belle note ! Certes, Symbiosis n’apporte aucune véritable révolution, mais le nouveau contenu insuffle un certain vent de fraicheur au gameplay. Une extension qui plaira à coup sûr aux fans grâce au savoir-faire d’Amplitude. "
Geek4Life
Endless Legend: Symbiosis

Il est temps d’embarquer pour l’ultime voyage vers Auriga ! Dernier DLC d’Endless Legend, Symbiosis introduit les Mykara, une race de plantes intelligentes, ainsi que les Urkans, d’énormes créatures qu’il vous faudra soumettre ou domestiquer.

Sortie des tréfonds d’Auriga, la civilisation des Mykara est composée de végétaux intelligents qui ont assimilé de nombreuses espèces afin d’évoluer en un peuple de puissants guerriers. Capables de répandre leurs spores jusque dans les terres les plus reculées, ils propagent sans relâche leurs racines à travers le monde ! Comme les Cultistes, les Mykara ne possèdent qu’une seule ville, à partir de laquelle ils envahissent des lieux importants pour alimenter leur économie. Grâce à ces spores vous pourrez contrôler divers points d’intérêt, comme les tours de guet afin de gagner en visibilité et obtenir un bonus de régénération pour vos troupes. Il vous sera également possible d’amasser des ressources stratégiques et des ressources de luxe. Enfin les ruines en votre possession deviendront des lieux de passages pour vos troupes. Une fois envahies par vos spores, ces dernières seront reliées par un réseau de tunnels souterrains vous permettant de transporter instantanément votre armée de l’une à l’autre.

À vous la téléportation

Après avoir découvert un point d’intérêt vous pourrez décider de le coloniser n’importe quand. Il vous faudra seulement allouer de la nourriture à cette tâche et patienter 8 tours, le temps que les spores accomplissent leur travail. Ces lieux en votre possession resteront actifs, même si le territoire est par la suite revendiqué par une autre faction majeure, mais leurs soldats pourront les détruire en les pillant. Ceci pousse à explorer rapidement la carte pour découvrir le plus de points d’intérêt possible. Dès que vos spores ont envahi plus de la moitié d’Auriga, la partie devient vraiment jouissive ! À vous la téléportation d’un bout à l’autre de la carte, un vaste champ de vision, l’accès à toutes les ressources rares et les gros bonus de production ! En prime, durant les éclipses de Brume vous pourrez payer pour accélérer le développement de vos spores et ainsi prendre immédiatement le contrôle des lieux de votre choix. En revanche, côté militaire les Mykara ont du souci à se faire ! Leurs troupes sont plutôt faibles, alors il faudra bien profiter de leur mobilité pour ne pas subir trop frontalement les assauts ennemis. Si les Mykara sont incapables d’établir de nouvelle ville, ils peuvent néanmoins assimiler celles des factions mineures, et surtout entrer en symbiose avec celles des factions majeures. En capturant une ville, vous pourrez la convertir en ville fantôme, afin d'en tirer des ressources bonus, pour ensuite entrer en symbiose avec elle. Une fois la symbiose faite, vous gagnerez un avantage unique lié à la faction que vous avez envahie. Par exemple, les Nécrophages vous rapporteront un bonus de régénération et une réduction du coût d’entretien de vos troupes, tandis que les Allayi vous permettront de prédire l’arrivée de l’hiver et d’avoir des rabais sur les traités diplomatiques. Ces avantages resteront acquis même si vous perdez la ville avec laquelle vous étiez en symbiose.

Trois énormes créatures

Les Mykara ne sont pas les seuls à être remontés des profondeurs d’Auriga ! Les Urkans, trois énormes créatures insectoïdes, les ont en effet suivis et apparaitront aléatoirement sur la carte. Ces terribles monstres peuvent prendre le contrôle d’un territoire et ne se laisseront pas facilement déloger. Heureusement, vous aurez une chance de les apprivoiser, soit en les amadouant avec des ressources, soit en les dominant par la force. Bien sûr, ils sont extrêmement dangereux en combat. Les Urkans crachent de petites créatures pour se protéger et les abattre n’est pas une partie de plaisir. Pas facile donc de les amener à vous rejoindre, pourtant le jeu en vaut la chandelle ! Chacune de ces trois créatures possèdent ses propres compétences qui vous accorderont de gros bonus de production ou des avantages militaires. Véritable atout, que ce soit en attaque ou en défense, les Urkans peuvent clairement changer le cours de la partie, surtout si vous réussissez à en apprivoiser plusieurs ! Dans ce cas, vous aurez accès à de nouvelles compétences encore plus puissantes. Mieux vaut donc garder un œil sur ces colosses, pour tenter d’en rallier un le plus tôt possible. Mais garder en tête que si un ennemi réussit à vaincre l’un de vos Urkans, il pourra s’en emparer pour le retourner contre vous. À vous de veiller étroitement sur vos colosses pour éviter qu’on ne vous les chipe sous le nez !

Jean-Marc Pichot
Graphismes : 14/20

Comme à leur habitude, les artistes d’Amplitude ont fait du bon travail avec cette extension ! Le design des Mykara et des gigantesques Urkans s’intègrent parfaitement au reste du jeu, tandis que les nouveaux artworks qui parsèment cette extension nous en mettent plein les mirettes !

Gameplay & prise en main : 14/20

Le studio français ne prend pas trop de risque avec cette extension. Sans vraiment changer la donne, Symbiosis insuffle suffisamment de nouveautés pour relancer l’intérêt de la conquête d’Auriga. Les Myakara offrent un style de jeu original, assez proche des Cultistes, mais malgré tout très personnel. Les possibilités offertes par les Urkans sont aussi très intéressantes, même si nous aurions souhaité en avoir davantage.

Musique et bruitages : 16/20

Que ce soit les musiques ou les bruitages, tout est là pour nous plonger au cœur d’Auriga. L’ambiance sonore nous transporte magistralement dans ces terres de magie et de guerre, nous accompagnant durant nos longues heures de jeu sans jamais devenir lassante.

Durée de vie : 17/20

Solide comme l’adamantium, la durée de vie d’Endless Legend continue encore de se renforcer. Les nouveautés apportées par Symbiosis s’incorporent comme un charme aux autres extensions. Difficile alors de voir le temps passer et les parties s’enchainent comme si de rien n’était.

Note : 14/20

Ce dernier séjour sur Auriga se termine sur une bien belle note ! Certes, Symbiosis n’apporte aucune véritable révolution, mais le nouveau contenu insuffle un certain vent de fraicheur au gameplay. Une extension qui plaira à coup sûr aux fans grâce au savoir-faire d’Amplitude.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.