DOA6-ps4-0009.jpg 1551535538.jpg 1551535495.jpg 1551535411.jpg 1551535292.jpg DOA6-ps4-0008.jpg 1551535240.jpg 1551535197.jpg 1551535187.jpg 1551535159.jpg
Site partenaire callofduty
"Grand nom des jeux de baston aux côté des mythiques "Tekken", "Street Fighter" et "SoulCalibur", "Dead or Alive" reste incontournable pour qui aimes les combats en 3D. Noter que Koei Tecmo introduit deux nouveaux personnages et la jauge de Super dans un jeu visuellement agréable et doté d'une prise en main accessible tout en restant technique !"
Geek4Life
Dead or Alive 6

Incontournable dans l'univers des jeux de "baston", la série "Dead or Alive" ne cesse de nous émerveiller avec ses combats époustouflants, ses animations ultra-fluides et un vaste choix de personnages (aux styles variés). Le tout agrémenté de graphismes HD qui font honneur à nos consoles et PC. Ce 6e opus est-il en mesure de renouveler l'expérience ? Quid des nouveautés ?

Plébiscité depuis ses débuts, "Dead or Alive" n'a cessé de nous impressionner au fil des progrès technologiques. Accessible à un large public, tout en étant technique, le concept a permis à Koei Tecmo - et à sa Team Ninja - d'enchaîner les succès, de la PlayStation1 à la PS4, en passant par le DeamCast et les mythiques bornes d'arcades ! Et d’apparaître aussi comme un sérieux concurrent face à "Tekken", "Street Fighter" et autres "SoulCalibur". Pour autant, ce 6e opus se repositionne. Les développeurs ont en effet souhaité offrir une accessibilité encore plus marquée afin de fédérer plus que jamais les générations. Testé à partir de la version PS4, "Dead or Alive 6" est effectivement bien parti pour s'imposer comme la nouvelle référence en la matière. A peine avons-nous commencé l'analyse du soft que nous avons été impressionnés par l’incroyable facilité d’exécution des combos et mouvements spéciaux. De toute évidence, l’objectif est de flatter le joueur...Et cela fonctionne ! Coté manipulations, nous sommes en présence des commandes traditionnelles de la "baston" 3D. Les attaques, spécialement, sortent toutes seules en appuyant 4 fois de suite sur R1. A trop simplifier les mécanismes de jeu, on pouvait craindre un sérieux manque d’intérêt. Il n'en est rien ! "Dead or Alive 6" reste relativement technique avec son système de contres, parades-ripostes, ainsi que nombreux mouvements et combos (plus ou moins sournois !). Les fans de la première heure apprécieront à coup sûr ce nouveau volet PS4 / Xbox One / PC. Et ce, même si nous avons quelques regrets à formuler à l'usage... En effet, ce 6e opus abandonne le mode "TAG Battle" qui nous permettait de combattre en équipe ! Une éviction regrettable sachant que ce mode était très apprécié. Autre bémol à connaitre : cette nouvelle mouture pêche par un léger manque de folie sur le plan des arènes (au nombre de treize). Aussi bien dans leur construction, leur taille, que dans celui du choix des lieux proposés. A l'inverse, avec 24 combattants - aux styles variés - il y a clairement de quoi trouver son bonheur. Avec au menu, entre autres : "catcheurs", "ninjas" et "karatékas"... la richesse du "roaster" est une fois de plus un argument de poids ! Dans la pure tradition de la série, le jeu offre plusieurs personnages féminins aux formes généreuses. De quoi justifier la norme "PEGI 16". Précisons aussi que ce retour sur PC, PS4 et Xbox One est l'occasion de nous proposer de nouvelles têtes : "Diego" et "NiCO" qui enrichissent encore le gameplay.

Un jeu de baston fédérateur et accessible

Visuellement, le résultat est impressionnant et correspond à nos attentes, même si l'on devine un peu d'aliasing. Les combats s'enchainent à vive allure et sans ralentissement. Les combos sont, une fois de plus, parfaitement chorégraphiés et le tout sublimé par le sentiment de toute puissance du joueur. Nous avons aussi apprécié de retrouver les interactions avec l’environnement. Côté contenu, le nouveau mode scénarisé (peu captivant avec son histoire fumeuse) se boucle rapidement malgré ses 68 étape, dont les habituels modes de jeu (hormis le TAG Battle !) et le "DOA Central" qui permet de customiser le look de vos personnages. Quant aux néophytes, ils pourront apprendre rapidement les bases avec le mode "Quête DoA", avant d'aller défier les autres joueurs sur Internet. Avec cela, la Team Ninja nous propose un jeu de baston plutôt séduisant et innove avec l'arrivée de la jauge de "Super" (scindée en deux parties). Nouveauté bien pratique pour révolutionner un combat qui semblait mal engagé ou pour parfaire vos capacités offensives. Soulignons que l'exécution de ces attaques inédites est simplissime et bénéficie de mises en scène impressionnantes ! Les fans de jeux de comba trouveront certainement quelques proximités avec les derniers "Mortal Kombat" et le fameux mode "X-Ray", mais le tout reste cohérent avec l'univers de "Dead or Alive".

Efficace, mais pauvre en nouveautés

Très attendu des fans, et plus généralement des amateurs de baston 3D, ce 6e épisode évolue finalement par "petites touches". Team Ninja a conservé la grande majorité des précédents contenus et les nouveautés sont plutôt limitées. Le sachant, mis à part les deux nouveaux combattants, les mouvements inédits sont relativement peu nombreux et l'ajout de la jauge "Super" ne parvient pas à donner un sentiment marqué de "renouveau". S'ajoutent à cela des niveaux plaisants, mais pas toujours transcendants et "Dead or Alive 6" se révèle finalement un peu "chiche". Est-ce pour autant un mauvais jeu ? Clairement non ! Mais nous aurions aimé des changements et contenus davantage marqués car, en l'état, les évolutions sont relativement minces depuis le 5e opus. Reste que si vous aimez ce type de production, le titre de Koei Tecmo est à connaitre en ce début d'année. Un exutoire agréable et convivial qu’il serait dommage de bouder pour quelques maladresses !

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Fidèle à sa réputation, "Dead or Alive 6" bénéfice de graphismes séduisants avec de bonnes modélisations 3D des personnages, des animations fluides et d'agréables effets visuels. Mise à part une once d'aliasing, le bilan est positif ! En revanche, nous regrettons que les niveaux/stages ne soient pas plus originaux et n'offrent pas d’interactions systématiques. Sans être irréprochable, le saut qualitatif est indéniable depuis le 5e volet.

Gameplay & prise en main : 16/20

Koei Tecmo souhaite attirer de nouveaux joueurs. De ce fait, nous constatons une volonté marquée de simplifier l’accessibilité, via des commandes intuitives et des modes propices à la découverte de la saga. Malgré d'excellentes bases et l'ajout intéressant de la jauge "Super", nous regrettons de découvrir seulement 2 nouvelles têtes et qu'il n'y ait pas plus de coups inédits. A cela, s'ajoute la disparition de l'excellent mode "TAG Battle" qui risque de faire grincer des dents certains fans. Reste qu'en solo et multijoueur, le plaisir est omniprésent !

Musique et bruitages : 16/20

Nous retrouvons une bande-son qui s'inscrit dans la continuité. Voix, bruitages et musiques s'avèrent parfaitement en phase avec l'esprit de la franchise. Les nouvelles musiques sont également propices à la "castagne".

Durée de vie : 15/20

Assez timide en nouveautés, "Dead or Alive 6" aurait mérité davantage de modes, d'attaques inédites et de combattants. En l'état, compter 2 nouvelles têtes pour un total de 24 personnages s'avère limité. La disparition du mode "TAG" est regrettable, tout comme le manque de "fun" de certains stages (peu inspirés). Malgré ces bémols, "Dead or Alive 6" reste un jeu de baston crédible pour qui aime les affrontements en 3D. Un jeu convivial à pratiquer entre amis et idéal pour animer nos soirées !

Note : 16/20

Grand nom des jeux de baston aux côté des mythiques "Tekken", "Street Fighter" et "SoulCalibur", "Dead or Alive" reste incontournable pour qui aime les combats en 3D. Noter que Koei Tecmo introduit deux nouveaux personnages et la jauge de Super dans un jeu visuellement agréable et doté d'une prise en main accessible (tout en restant technique). Une recette excellente pour qui aime ce type de production. En revanche, nous regrettons beaucoup la disparition du mode "TAG Battle" et constatons trop d’avancées modestes, "par petites touches". Les possesseurs de DOA 5 risquent d’être déçus par le manque d'ambition de Team Ninja. Au final, ce 6e opus apparaît trop proche des précédentes moutures pour s'imposer comme la nouvelle référence du genre.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.