1553708155.jpg 1553708141.jpg 1553708125.jpg 1553708089.jpg 1553708074.jpg 1553708060.jpg 1553708045.jpg 1553708012.jpg 1553707996.jpg
Site partenaire callofduty
"Sekiro Shadows Die Twice était pressenti comme un futur chef-d’œuvre, c'est effectivement un grand jeu pour qui aime les défis et les productions élitistes. Esthétique, jubilatoire et doté d'une bonne durée de vie, le bilan est positif. A l'inverse, il faut impérativement passer outre certaines frustrations et imperfections techniques."
Geek4Life
Sekiro: Shadows Die Twice

Nouvelle création du studio "From Software" (réputé pour ses jeux ardus dont la saga "Dark Souls"), " Sekiro Shadows Die Twice" est aux antipodes des productions "casual". Exigeant, frustrant et difficile, "Sekiro Shadows Die Twice" ne s’adresse pas aux "petits joueurs". Outre sa norme PEGI 18, cette nouvelle licence (sous pavillon Activision) fait partie des titres les plus attendus de l'année 2019. Après quelques heures aux côté du "Shinobi" le résultat est-il probant ?

Très prometteur artistiquement et en matière de gameplay, "Sekiro Shadows Die Twice" a su séduire - dès son annonce - les nostalgiques du mythique "Tenchu". Il faut dire qu'avec ses graphismes soignés et sa mise en scène léchée, le nouveau jeu d'action-infiltration d'Activiation laisse présager le meilleur ! Disponible sur PC, PlayStation4 et Xbox One, cette nouvelle licence confiée aux soins du studio From Software ne fait pas de concessions. La difficulté des dernières productions de "Form Software" en dit long sur le positionnement du jeu. De fait, dès les premières minutes, nous avons retrouvé la patte des créateurs de "Dark Souls". Comprenez : un jeu soigné et envoûtant, mais où la frustration et le challenge sont aux antipodes des productions "grand public" ! Il faut donc aimer - refaire à maintes reprises - le même passage ou combattre le même Boss pour ne pas capituler en cours de partie. Mais, pour celles et ceux qui seront en phase avec ce positionnement (osé en 2019 !), le résultat à tout du chef d'œuvre vidéo-ludique ! Car en matière de gameplay, "Sekiro Shadows Die Twice" ne fait pas dans la demi-mesure... Combats techniques (jubilatoires), phases d'infiltration soignées, liberté de mouvement dans l’environnement 3D - propice à la fourberie - ou encore impressionnants décors sublimés par de magnifiques jeux d'ombres et de lumières. Le résultat est digne d'un blockbuster "AAA". La prise en main est heureusement intuitive (ce qui n’est pas un luxe au vu des défis qui vous attendent) et le soft est proposé en plusieurs langues, dont le Japonais (que nous vous recommandons vivement), ainsi que la langue de Molière. Passé le tutoriel, vous voilà prêt à tirer profit des différentes approches aux commandes de Sekiro : un Maître Shinobi, également appelé "Loup" en Français. Armé de son katana, l'homme est mortellement dangereux et évolue furtivement dans les décors en 3D. Notez que ses adversaires sont également capables de lui faire mordre la poussière en un temps record... Le sachant, il faut évoluer prudemment et dans l'ombre. Et surtout étudier attentivement les déplacements ennemis pour frapper au bon moment. Le scénario nous immerge dans le Japon de l'ère Sangoku (XVe siècle) avec des personnages bien modélisés et des décors soigneusement conçus pour crédibiliser au maximum l'univers. Techniquement, le rendu n'est pas époustouflant - au point de parler de démonstration technologique - mais "From Software" a fait du très bon travail. Le rendu est esthétique et contribue indéniablement au charme du jeu.

Un jeu particulièrement MORTEL

Cinématiques, dialogues, approches tactiques... tout est parfaitement calibré. En revanche, il n'y a pas de mode multijoueur et, encore une fois, il faut accepter le niveau de difficulté de "Sekiro Shadows Die Twice" particulièrement élevé même pour des "gamers" ! Tout spécialement face aux Boss et sous-Boss. Si vous aimez l'approche "élitiste", sachez que cette nouvelle création s'articule autour de la combinaison redoutable : katana / prothèse, pour un héros mortellement efficace. Notre maître "Shinobi" peut utiliser différents accessoires sur son bras gauche, ce qui dynamise la progression. Hache et shurikens ne sont qu'un avant-goût de ce que vous réserve "Sekiro Shadows Die Twice". Relativement technique, le gameplay impose de parer les attaques ennemies. Une parfaite maîtrise des commandes est donc essentiel ! Concernant l'intelligence artificielle, le résultat est assez variable. Parfois les adversaires sont ultra-tolérants, à d’autres moments ils s'avèrent capables de vous voir alors même que vous n’êtes pas visible.. Ce qui contribue à nous déstabiliser (ou nous énerver !) et renforce le "challenge" général » Un patch correctif sera certainement appliqué après la phase de lancement. Malgré ses défauts, les fans de "Tenchu" apprécieront l'efficacité et l'univers du jeu. D’autant plus que les développeurs ont pris soin de cultiver l'envie d'avancer dans l'aventure, via la présence d'arbres de compétences.

Un charme certain, mais perfectible

Avec son univers féodal, ses graphismes sublimant les saisons et une action - aussi frustrante que jubilatoire - "Sekiro Shadows Die Twice" est l'un des jeux événements de l'année 2019. Certes, il ne fera pas l’unanimité, sauf auprès de ceux capables de recommencer un nombre incalculable de fois sans broncher la même action dans le bon un timing. Mais le fait est qu’il totalise, heureusement, assez de points positifs pour en faire un "grand jeu". De notre point de vue, les fans de "Dark Souls" seront certainement réceptifs. Dans un contexte où ce type de production est rare et où trop jeux visent maintenant la simplicité, sinon le "prémâché", "Sekiro Shadows Die Twice" se positionne à contre-courant. Gageons qu’avec une telle approche et surtout un tel niveau d'excellence, il trouvera son public. Reste à aimer les Ninjas et être prêt à mettre à mal son amour propre. Car pour finir le jeu, il faut accepter d'en "baver" au bas mot entre 30 et 50 heures. Un comble !

Geek4Life
Graphismes : 17/20

"From Software" n'est pas un novice et cela saute aux yeux ! La direction artistique est époustouflante et l'ambiance générale ne manque pas de charme. Personnages, mises en scène et combats font mouche. En revanche, certaines textures ne sont pas si fines que nous l'aurions aimé. A l'inverse, jeux d'ombres et de lumières sont impressionnants. La version PC ayant servi au test nous a globalement conquis, même si quelques problèmes de caméra ont été constatés.

Gameplay & prise en main : 16/20

"Sekiro Shadows Die Twice" est aussi jubilatoire que frustrant. Avec une difficulté exacerbée où le moindre faux pas est immédiatement sanctionné, les "petits joueurs" auront de mal à y passer des heures... Pourtant, le gameplay est redoutable et pousse à nous investir, notamment grâce aux système de prothèses, arbres de compétences et phases d'infiltration. Malheureusement, en plus d'être monstrueusement difficile (notamment avec ses Boss et sous-Boss), le jeu d'Activision pêche au niveau de l'intelligence artificielle qui n'est pas toujours crédible dans ses réactions. Un très bon jeu, mais qui mérite d'être patché et à réserver aux joueurs en quête de "challenges". Les autres seront vite frustrés. Dommage !

Musique et bruitages : 17/20

La bande-son contribue indéniablement au charme de "Sekiro Shadows Die Twice". En japonais (sous-titré français) ou dans la langue de Molière, l'expérience fait mouche. Bruitages et voix inscrivent cette nouvelle création du studio "From Software" dans la sphère des blockbusters (AAA). Du très bon !

Durée de vie : 18/20

Si les moins réceptifs aux productions "difficiles" laisseront rapidement tomber, cette nouvelle licence bénéfice d'un sérieux contenu. Avec au compteur entre 30 et 50 heures de jeu, il y a de quoi s'occuper. Débusquer les améliorations, dépenser des points pour les arbres de compétences ou encore avancer dans le scénario... Tout cela contribue à faire de "Sekiro Shadows Die Twice" un grand jeu. Malheureusement, il faut également composer avec les bugs de l'IA et certaines séquences particulièrement ardues.

Note : 17/20

"Sekiro Shadows Die Twice" était pressenti comme un futur chef-d’œuvre, c'est effectivement un grand jeu pour qui aime les défis et les productions élitistes. Esthétique, jubilatoire et doté d'une bonne durée de vie, le bilan est positif. A l'inverse, il faut impérativement passer outre certaines frustrations et imperfections techniques (dont quelques ratés avec l'IA et textures). En conclusion, si vous n'avez pas peur de recommencer - plusieurs fois - une même séquence, "Sekiro Shadows Die Twice" devrait vous séduire. Pour notre part, nous avons grandement apprécié la direction artistique et l'exigence de son gameplay. Un titre original et parfaitement maîtrisé. Reste que nous espérons l'arrivée de patch correctif pour ajuster le comportement de l'IA. Un jeu à connaitre en 2019.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.