1555175855.jpg 1555175850.jpg 1555175836.jpg 1555175830.jpg 1555175806.jpg 1555175795.jpg
Site partenaire callofduty
"Avec cette trilogie « Phoenix Wright », vendue à une trentaine d’euros, Capcom va faire le bonheur de celles et ceux qui n’ont jamais goûté aux joies d’incarner le célèbre avocat. L’ambiance loufoque et les scénarios bien ficelés les tiendront en haleine tout au long de l’aventure !"
Geek4Life
Phoenix Wright :
Ace Attorney Trilogy

Reprenez le chemin du palais de justice avec Ace Attorney Trilogy ! Cette compilation regroupe les trois premiers épisodes d’une série culte qui a déjà soufflé ses 18 bougies.

Véritable phénomène dans le petit monde du jeu narratif, le premier volet de la saga « Phoenix Wright : Ace Attorney » est sorti sur Game Boy Advance en 2001 au Japon. Le joueur y incarne un avocat débutant, Phoenix Wright. Ce jeu d’aventure textuel mélange des phases d’exploration en point & click et des phases de procès, au cours desquels il vous faut démonter le dossier de l’accusation. D’emblée, le titre a rencontré un grand succès critique et commercial, donnant lieu à deux suites : Justice For All, paru en 2002, et Trials and Tribulations, sorti en 2004. Aujourd’hui, si vous souhaitez découvrir cette série d'enquêtes judiciaires grâce à la compilation que nous offre « Ace Attorney Trilogy », il est important de connaître ce qui en fait le sel ! Tout d’abord son gameplay, accessible et très bien pensé, mais aussi sa puissance narrative et ses enquêtes aux multiples rebondissements. Enfin, marque de fabrique de la saga : son humour déjanté. Ne vous attendez pas à une ambiance sérieuse, vous risquez d’être déçu. On parle ici d’un jeu où il vous faut, à un moment, interroger un perroquet, se présenter à la barre avec un masque et s’adresser à un juge complètement barré !

Une compilation 3 en 1

Revenons au gameplay et aux trois épisodes qui constituent cette trilogie. Le premier volet comporte une partie enquête en mode point & click, durant laquelle vous devez visiter différents lieux et parler aux témoins, afin de collecter les indices nécessaires et d’accéder à la seconde partie, celle de l’interrogatoire au tribunal. Notez bien que vous n’accéderez à cette phase que lorsque vous aurez récolté tous les indices. Impossible donc d’arriver à cours d’arguments lors du plaidoyer parce que vous êtes passé à côté d’un élément durant la phase d’enquête. Pour prouver l'innocence de votre client, vous devrez mettre en évidence les contradictions des différents témoignages. Durant vos contre-interrogatoires, vous devrez utiliser judicieusement les informations glanées auparavant et présenter vos preuves au bon moment afin de déstabiliser le témoin et le faire passer aux aveux, orientant ainsi l’enquête vers une autre direction. Ce qui, de fil en aiguille, mènera à la disculpation de votre client. Le second volet ajoute deux nouveautés à cette base déjà solide. Vous pouvez présenter les profils des personnages comme preuves et briser certains verrous psychiques pour obtenir les informations cachées par certains protagonistes. Là encore, c’est en présentant les bonnes preuves que vous casserez ces « verrous » et pousserez le témoin à se mettre à table. Le troisième volet donne la possibilité d’incarner un deuxième avocat, Mia Fey, le mentor de Phoenix, au cours de plusieurs flashbacks. « Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy » regroupe ces trois trois volets mais n’offre finalement rien de neuf aux habitués de la série. Le seul véritable ajout réside dans la présence d’un indicateur pour savoir si vous avez bien trouvé tous les indices sur les différents lieux d’investigation. Notez aussi que, pour l’heure, cette compilation ne profite pas encore des sous-titres français qui seront ajoutés sur toutes les plateformes lors d’une mise à jour gratuite prévue pour l’été 2019. Tout le charme d’Ace Attorney reposant sur ses dialogues, il vaut mieux pour l’instant être coutumier de la langue de Shakespeare pour profiter pleinement du titre. Dommage pour les anglophobes. Autre petit regret : nous aurions vraiment aimé avoir une version complète de la série incluant également la deuxième trilogie (Apollo Justice, Dual Destinies et Spirit of Justice). Un jour peut-être…

Jean-Marc Pichot
Graphismes : 15/20

Malgré le temps qui passe le "character design" fonctionne toujours aussi bien avec sa brochette de personnages hauts en couleurs et son ambiance décalée. Le passage à la HD offre un rendu très propre, faisant honneur à la série.

Gameplay & prise en main : 16/20

Cette compilation n’apporte rien de nouveau à se mettre sous la dent, mais le gameplay original n’a pas pris une ride ! Nous pouvons seulement regretter que la traduction française ne soit pas disponible dès la sortie du jeu. Heureusement, une mise à jour gratuite viendra rectifier cela dans quelque mois.

Musique et bruitages : 14/20

Globalement, les thèmes musicaux accompagnent bien notre aventure, sans être inoubliable. On retiendra surtout, parmi les bruitages, les « Objection ! » tonitruants qui viennent rythmer nos parties.

Durée de vie : 15/20

En réunissant les trois premiers volets de la saga, cette trilogie s’appuie sur une solide durée de vie. Comptez une trentaine d’heures de jeu pour boucler les 14 enquêtes. Le titre ne permet, en revanche, aucune rejouabilité.

Note : 15/20

Avec cette trilogie « Phoenix Wright », vendue à une trentaine d’euros, Capcom va faire le bonheur de celles et ceux qui n’ont jamais goûté aux joies d’incarner le célèbre avocat. L’ambiance loufoque et les scénarios bien ficelés les tiendront en haleine tout au long de l’aventure ! En revanche, si vous connaissez déjà la série, vous pouvez retourner à vos bonnes vieilles cartouches, car cette nouvelle édition ne vous apportera rien de plus.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.