1569948570.jpg 1569948564.jpg 1569948521.jpg 1569948489.jpg 1569948458.jpg 1569948445.jpg FIFA20ps4-001.jpg FIFA20ps4-002.jpg FIFA20ps4-003.jpg
Site partenaire callofduty
"EA Sports FIFA 20 marque l'arrivée du mode VOLTA (façon FIFA Street) et de multiples ajustements qui crédibilisent la simulation d'Electronic Arts. Toujours aussi accessible et bardée de licences officielles, cette nouvelle mouture progresse par petites touches. Un bon jeu de football, mais qui reste assez classique. "
Geek4Life
FIFA 20

A l'heure où Konami revient en force avec "eFootball PES 2020", EA Sports contra-attaque avec FIFA 20 au contenu toujours plus riche : nouvelles licences officielles, ajout du mode "Volta" (façon "FIFA Street"), du nouveau mode "Carrière" et de multiples améliorations pour encore plus de réalisme. Est-ce assez pour fédérer les fans ?

Au top en matière de licences officielles, "EA Sports FIFA 20" confirme cette année encore son statut de simulation footballistique la plus complète à ce jour. Parmi les arguments qui l’aident à rester sur le podium - alors qu’il est, de fait, rattrapé de plus en plus par son challenger PES (Konami) -, citons : "Volta", un nouveau mode qui rappelle "FIFA Street", avec son ambiance survoltée, ses gestes techniques et sa progression scénarisée. En deux mots, vous créez votre joueur de A à Z (sexe, morphologie, taille, tatouage, coupe de cheveux...), vous choisissez votre équipement grâce à la boutique VOLTA et direction l’un des 17 terrains répartis aux quatre coins du monde ! Réaliste et agrémenté du mode scénarisé "Histoire Volta", FIFA 20 invite à jouer à notre façon dans ses terrains réduits... Manette en main, EA Vancouver et EA Roumanie ont su offrir un dynamisme efficace en 3V3, 4v4 et 5v5. Les fans de la série et de "FIFA Street" retrouveront immédiatement leurs marques.

Plus de 17 000 joueurs et 700 équipes

Outre "Volta", le mode Carrière a également bien progressé et vise un réalisme accru. Plus que jamais, chaque décision entraîne des conséquences ! Ce qui impacte directement le moral de votre équipe. Le sachant, qu'il s'agisse de faire tourner votre effectif ou d’affronter les médias, il faut être sûr de vous. Côté contenu, "FIFA 20" fait très fort... Cette nouvelle simulation totalise plus de 30 championnats officiels, plus de 700 équipes et plus de 17 000 joueurs, ainsi que 90 stades (finement modélisés et agrémentés d'une ambiance survoltée). Aussi, le mode "Carrière" a de quoi séduire et vous occuper un bon moment ! Qu'il s'agisse de l'UEEAF, Ligue des Champions, l'UEFA Europa League, la MLS, la LaLiga Santander ou encore la Ligue 1, "FIFA 20" impressionne par son imposant contenu. Mais quid du gameplay ? Aux manettes, nous constations quelques ajustements bienvenus. A commencer par la refonte des coups de pied arrêtés. Dorénavant, visez et synchronisez parfaitement votre frappe, puis ajoutez de l'effet ou de la puissance à vos coups francs ! Concrètement, le nouveau système de visée est propice à un meilleur contrôle et à davantage de possibilités pour révolutionner les matchs. S'ajoutent à cela des "dribbles latéraux" grandement offensifs, des "tacles maîtrisés" avec animations inédites et une nouvelle mécanique de tirs assurément plus souple. Devant le but, vous pouvez compter sur des reprises de volée et l'arrivée de tirs de loin plus risqués. L'intelligence artificielle a, une fois encore, progressé pour offrir un meilleur soutien de vos coéquipiers. L'IA peut se déplacer et tacler de façon plus fine qu'auparavant. Dans le même esprit, les mouvements sont plus naturels pour gagner en crédibilité et la physique du ballon a été ajustée pour que lui aussi soit réaliste. Concrètement, vous pouvez compter sur de nouvelles trajectoires de tirs ! Ballons brossés, coups francs en cloche ou frappes appuyées, chacun trouvera de quoi imposer son style.


Encore plus réalistes !

Après quelques heures passées sur PS4, il apparaît que les changements annoncés par l'éditeur sont assez limités. L'ajustement de la vitesse de jeu est peu marqué, le comportement de l'intelligence artificielle n'est pas aussi irrégulière dans son comportement qu'escompté. Concernant leur placement sur le terrain et sur le plan de la construction de jeu, les joueurs gérés par l'IA ne sont pas toujours irréprochables, même s'il y a du mieux. Comme il y a des progrès, une évolution certaine, sur le plan des ajustements au niveau des défenseurs et des joueurs sur les ailes. Cela se traduit par une refonte de l'expérience et un léger temps d'adaptation. Heureusement, on s'y fait rapidement. Dans un autre registre, les gardiens ont bien progressé depuis les dernières moutures et les frappes sont encore plus riches et plaisantes. La prise en main est intuitive et s’adapte autant aux néophytes qu'aux puristes. Nous avons aussi apprécié la physique de balle ajustée pour des trajectoires moins évidentes à anticiper. Les fans de FIFA apprécieront aussi le mode "Deviens Pro" et le tout aussi classique "FIFA Ultimate Team". Ce dernier vous occupera un paquet d'heures ! Concernant la réalisation technique de ce nouveau millésime, l'évolution visuelle se fait "par petites touches". Nous aurions aimé un nouveau moteur, mais ce n'est pas pour cette année. Il faudra certainement attendre la PS5 et la Xbox Scarlett. Certes, "eFootabll PES 2020" (Konami) se révèle particulièrement offensif cette année avec de belles modélisations faciales des sportifs, mais EA Sports FIFA 20 conserve l'avantage grâce à son contenu nettement plus fourni et le fait d'offrir une quantité de licences officielles spectaculaires. Toujours à propos de l'aspect visuel, la version PS4 (utilisée pour notre test) confirme le grand soin global apporté au soft dans ce domaine. Voir les ralentis dignes des retransmissions TV. Côté son, notez que nous retrouvons, une fois de plus, les commentaires de Hervé Mathoux et de Pierre Ménès. Le duo ne fera pas l’unanimité, mais il a le mérite de crédibiliser l'immersion. Notez qu'à l'heure de la sortie, il y a encore quelques bugs et que tous les derniers transferts du mercato ne sont pas encore incorporés. Cela est notamment visible avec le mode "Ligue des Champions". En conclusion, FIFA 20 demeure au sommet mais, s'il y a de bonnes choses et des ajustements intéressants, à l’exception de VOLTA les changements ne sont pas démentiels depuis FIFA 19. Voilà pourquoi nous le recommandons principalement aux inconditionnels de la série. Et à tous ceux foot qui ont quelques années de retard dans le suivi de la série.

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Pas de nouveau moteur, mais de multiples ajustements pour une immersion toujours plus crédible. L'ambiance survoltée des stades, l'animation des joueurs ultra-soignée et les ralentis façon retransmissions TV impressionnent toujours autant. Qu'il s'agisse du mode VOLTA ou des matchs classiques, FIFA 20 reste spectaculaire avec ses innombrables contenus sous licences.

Gameplay & prise en main : 16/20

Les ajustements se font par "petites touches", mais contribuent à faire encore progresser la série. La prise en main à l'avantage de s'adapter aussi bien aux néophytes qu'aux puristes. L'IA a aussi progressé, même si tout n'est pas encore irréprochable. Les gardiens ont un bien meilleur comportement. L'arrivée du mode VOLTA apporte du sang neuf. Le résultat est globalement plaisant, mais assez classique.

Musique et bruitages : 15/20

Nous retrouvons les commentaires d’Hervé Mathoux et de Pierre Ménès. Le duo ne fera pas l'unanimité, mais il a le mérite de crédibiliser l'immersion façon retransmission télévisée. Les musiques et bruitages des stades sont, en revanche, parfaitement en phase.

Durée de vie : 17/20

Nous retrouvons un contenu spectaculaire avec plus de 30 championnats officiels, plus de 700 équipes et plus de 17 000 joueurs, ainsi que 90 stades. Les modes sont nombreux et l’on apprécie l'arrivée du mode VOLTA qui rappelle l’époque de "FIFA Street". Difficile de ne pas s'émerveiller devant un contenu aussi riche.

Note : 15/20

"EA Sports FIFA 20" marque l'arrivée du mode VOLTA (façon FIFA Street) et de multiples ajustements qui crédibilisent la simulation d'Electronic Arts. Toujours aussi accessible et bardée de licences officielles, cette nouvelle mouture progresse par petites touches, mais elle aurait mérité l'arrivée d'un nouveau moteur. Plaisant et encore plus crédible FIFA 20 semble en mesure de repousser son concurrent de chez Konami. En revanche, à l'heure du lancement, il y a encore des bugs et les derniers transferts du mercato n'ont pas encore été intégrés. Cela sera heureusement vite corrigé par les patchs. En conclusion : Un bon jeu de football, mais qui reste assez classique.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.gamoniac.fr www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu www.petitsjeux.fr whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.