1571590946.jpg 1571590939.jpg 1571590929.jpg 1571590879.jpg 1571590839.jpg 1571590831.jpg 1571590826.jpg 1571590792.jpg
Site partenaire callofduty
"Malgré la baisse de la qualité visuelle indispensable pour tourner sur Nintendo Switch, qu'il est plaisant de retrouver "Witcher 3". Tant pour la richesse de son gameplay que pour ses qualités audiovisuelles. "
Geek4Life
The Witcher 3: Wild Hunt
Complete Edition Switch

Voilà un portage que nous avions hâte de tester ! Et pour cause : il s'agit de la version Nintendo Switch de l’un des meilleurs RPG. Un titre déjà vendu à plus de 20 millions d'exemplaires sur les autres supports. Pour l'occasion, le soft est optimisé pour rester fluide et agrémenté de " Hearts of Stone", Blood and Wine" et des 16 DLC. Etes-vous prêt(e) à retrouver Geralt de Riv et à explorer ce vaste monde en 3D, aussi bien chez vous (en mode docké) que dans les transports, en mode "nomade" ? Alors que ce fantasme est devenu réalité, reste à savoir si le plaisir est toujours au rendez-vous ?

Disponible sur Switch, depuis le 15 octobre 2019, "The Witcher 3: Wild Hunt - Complete Edition" rejoint "Skyrim" dans la ludothèque de Nintendo. Une excellente nouvelle sachant qu'il s'agit d'un des meilleurs RPG européens. En revanche, les capacités techniques de la console hybride du géant nippon ne sont pas comparables à celles de la PlayStation4 (Sony) et de la Xbox One (Microsoft). Ce qui fait de ce portage un vrai défi pour les équipes de CD Projekt ! Concrètement, les développeurs ont dû revoir à la baisse l'esthétisme en optant pour des textures moins détaillées, avec des effets de flou pour masquer l'aliasing et une bonne dose de clippings. Avec un affichage en 720p pour la console "dockée" sur votre TV et de 540p en mode portable. Les plus exigeants d'entre nous regretteront la beauté des version PC, PS4 et Xbox One. Reste que l'idée première est de permettre aux joueurs nomades d'en profiter en tous lieux. Et, pour le coup,c’est une excellente initiative. Testé par notre équipe, le bilan est positif. Ce portage est excellent au vu des contraintes techniques. Même si certains combats sont peu lisibles en 540p, si les temps de chargement s’avèrent un peu longs et si la végétation a grandement perdu en finesse, dans l'ensemble, il y a amplement de quoi s'émerveiller devant la prouesse technique et artistique. D’autant plus que le gameplay reste le même et que cette édition Switch offre davantage de contenus qu'à sa sortie en 2015. Le mieux est d'en profiter exclusivement en mode nomade. Sur le petit écran de votre Switch (ou de la Switch Lite), le jeu reste relativement beau. Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous qui permet de constater les changements opérés par CD Projekt, pour que la fluidité d'action ne soit pas impactée. Précisons que nous avons testé "The Witcher 3: Wild Hunt - Complete Edition Switch" via l'édition numérique à télécharger sur le eShop de Nintendo. Il faut en retenir que cela exige près de 32 Go de stockage sur votre Switch. De ce fait, vous aurez besoin d'une carte Micro-SD adaptée (64 Go / 128 Go) si vous n'optez pas pour la version boîte.


Un héros connu comme le loup blanc...

En dépit de la révision à la baisse de la qualité graphique, "The Witcher 3: Wild Hunt - Complete Edition Switch" reste en haute définition et foisonne de détails. Armures, visages, personnages, villes et villages, forêts, rivières... Chaque recoin de cet immense monde ouvert a fait l'objet d'un soin hallucinant. Vous l’apprécierez d’autant plus si vous êtes sensible à la beauté des paysages, aux effets du cycle jour/nuit ou aux variations de météo. Si "The Elder Scrolls : Skyrim" (Bethesda Softworks) était déjà séduisant sur Nintendo Switch, l'équipe de CD Projeckt RED a su franchir un nouveau palier avec The Witcher 3. Outre l'esthétisme des environnements intérieurs et extérieurs (quasiment sans temps de chargement), "The Witcher 3 : Wild Hunt" séduit par sa bande-son, avec une localisation VF irréprochable. L'interprétation des comédiens vous embarque d’entrée et l'on ne cesse de s'émerveiller au fils des quêtes parfaitement mises en scènes. Côté musique, CD Projeckt RED a choisi des thèmes épiques dignes du 7ème Art. Quant aux bruitages, ils sont immersifs au possible. Au-delà des prouesses visuelles et de la qualité sonore, c'est au niveau du gameplay que "The Witcher 3 : Wild Hunt" parachève sa démonstration de savoir-faire (mondialement reconnue). Concernant les protagonistes, les fans de la saga seront heureux de retrouver des personnages déjà croisés au cours des précédents épisodes. A commencer par le charismatique "Geralt de Giv" (encore appelé Sorceler, Loup Blanc ou le boucher de Blaviken) et sa fille adoptive, la magicienne "Yennefer de Vengerberg" ou "Ciri". Après un bref tutoriel, mis en scène sous la forme d'un cauchemar de Loup blanc, qui permet d'apprendre les fondamentaux (déplacement, système de combat, magie), l'aventure démarre avec l'exploration d'un vaste environnement ouvert et de somptueux paysages bucoliques. L'action n'est pas en reste. Vos premiers pas dans ce monde en 3D commence par un combat contre un imposant griffon ! Après avoir récupéré une arbalète et questionné les villageois sur le passage d'une "jeune femme" ayant fait escale il y a quelques jours dans le village, il vous faudra accomplir d'innombrables quêtes et enquêtes, mener combat contre des hordes d’ennemis, explorer des souterrains. Citons encore l’aide que vous devrez apporter à un baron pour retrouver son épouse et sa fille disparues, rapporter une chèvre égarée à un druide ou encore prêter secours aux occupants d’une forteresse en flamme... Plutôt bien rythmé, "The Witcher 3 : Wild Hunt" permet, dès le début de l'aventure, d'explorer le royaume (en guerre), à pied ou à cheval. Par la suite, vous pourrez aussi utiliser un bateau ! Quant au système de combat, il repose sur plusieurs types d’attaque, un système d'esquives et de parades, ainsi qu'un panel de sorts de magie. Avec cela, il vous sera facile d'influer sur les esprits faibles, de générer une armure de protection ou encore de lancer des flammes pour attaquer un ennemi à distance.

Influencer l'univers du jeu par vos choix...

Sympathique aussi : dans la pure tradition des RPG, « The Witcher 3 : Wild Hunt » intègre des dialogues à choix multiples. Si nombre de jeux de rôle concurrents le proposent déjà, vos choix ont ici un réel impact sur le déroulement du scénario ! De fait, chaque interaction a des conséquences importantes sur la suite de l'aventure. Mieux vaut ne pas prendre cette liberté à la légère... Il y aurait encore beaucoup à dire, tant le gameplay est riche. Entre les parties de Gwynt (jeu de cartes), le commerce, la possibilité de créer divers objets et l'amélioration des compétences de notre héros, la longévité du soft est phénoménale. Comptez des dizaines et des dizaines d'heures de jeu ! A savoir : ce n'est pas parce que vous n'avez pas joué aux deux précédents volets que vous ne pouvez pas débuter par "The Witcher 3". L'introduction est suffisamment bien faite pour que même les néophytes puissent jouer sans problème et apprécier le jeu. Encore faut-il savoir que la situation géopolitique du royaume s'appuie sur un background résolument "mature" qui rend légitime la mention "PEGI 18+". Quant à la difficulté - paramétrable en début de partie - elle permet d'adapter le challenge au niveau du joueur. Par ailleurs, on appréciera le système d'intuition qui permet d'identifier les éléments-clés (codifications jaune et rouge). Très pratique lorsque Geralt enquête et collecte des indices... Le gameplay de cet épisode évoque - tour à tour - "Red Dead Redemption" (Rockstar) pour l'exploration à cheval, "Skyrim" (Bethesda) pour la qualité des quêtes ou encore la série "Dragon Age" (EA) pour ses choix multiples... Pour notre part, nous avons particulièrement aimé le système de combat ultra-dynamique et sa mise en scène. Le jeu se rapproche des excellents "Assassin's Creed Unity" (Ubisoft) et "Batman Arkham City". Bref, si vous avez aimé les précédents opus ou si vous recherchez un bon jeu de rôle sur PC et console, "Witcher 3 : Wild Hunt" est une valeur sûre. Mais prenez garde à votre vie sociale qui risque d'en prendre un coup dans les semaines à venir tant le jeu est addictif...

Geek4Life
Graphismes : 15/20

Là où les versions PC, PS4 et Xbox ONE nous offraient un rendu visuel "spectaculaire", les joueurs sur Nintendo Switch devront se contenter d'un "beau RPG". Car ce portage ne pouvait pas, techniquement, être aussi abouti. Concrètement, cela passe par des textures moins fines, des clippings et des effets de flou. La version Switch tourne en 720p la consolé "dockée" sur votre TV et en 540p en mode portable. Malgré cette baisse de qualité, il est vraiment plaisant de pouvoir en profiter en "nomade". De ce fait, nous acceptons bien volontiers ces optimisations.

Gameplay & prise en main : 18/20

Toujours aussi efficace, le gameplay de ce troisième volet franchit un nouveau cap avec l'arrivée du monde ouvert, de nouveaux mouvements et une sensation de liberté envoûtante. La difficulté est plutôt bien dosée, ainsi que le dynamisme des quêtes. Ce qui donne en permanence envie d'avancer dans le scénario. Agréable aussi : le fait que vos choix influent réellement sur la suite de l'histoire. Un chef d’œuvre !

Musique et bruitages : 18/20

Quel bonheur de constater que la localisation française de "Witcher 3 : Wild Hunt" est quasiment irréprochable. Le jeu des comédiens est excellent et le tout sublimé par des musiques épiques à souhait, ainsi que des bruitages ultra-immersifs. Aucun doute : vous allez plonger dans une aventure hors du commun...

Durée de vie : 18/20

Sans surprise, "Witcher 3 : Wild Hunt", agrémenté de " Hearts of Stone", Blood and Wine" et des 16 DLC offre une longévité colossale pour qui aime les RPG européens. Combats, commerce, explorations, amélioration des compétences du héros et quêtes en tout genre, vous n’allez pas chômer ! Attendez-vous à des dizaines et des dizaines d'heures de jeu, dans de somptueux paysages tout en 3D. Il est juste dommage que tous les bugs présents dans la version de 2015 n'aient pas été corrigés.

Note : 16/20

Malgré la baisse de la qualité visuelle - indispensable pour tourner sur Nintendo Switch - , qu'il est plaisant de retrouver "Witcher 3 : Wild Hunt". Tant pour la richesse de son gameplay que pour ses qualités audiovisuelles. Porté par un scénario mature et captivant, l'expérience parvient à surpasser les deux premiers épisodes avec l'ajout d'un vaste monde ouvert ! Si vous avez aimé "Skyrim" (Bethesda Softworks), vous allez adorer ce troisième volet de la saga de CD Projeckt RED. Notez que le contenu a été revu à la hausse depuis 2015 avec la présence des extensions " Hearts of Stone", Blood and Wine" et des 16 DLC. Naturellement, si vous disposez d'autres supports (PC / PS4 / Xbox ONE), ce portage à peu d'intérêt, mis à part le fait de pouvoir en profiter dans les transports. Le sachant, il faut le voir avant tout comme une prouesse technique.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.