1573382699.jpg 1573382693.jpg 1573382687.jpg 1573382681.jpg 1573382672.jpg 1573382666.jpg 1573382661.jpg 1573382652.jpg 1573382646.jpg 1573382640.jpg 1573382634.jpg
Site partenaire callofduty
"Le studio Frontier Developments signe avec "Planet Zoo" le meilleur jeu vidéo dédié à cet univers. Esthétique, dynamique et vite captivant, cette déclinaison du sympathique "Planet Coaster" fait figure de référence en matière de gestion. Un grand jeu à ne pas manquer sur PC en cette fin d'année."
Geek4Life
Planet Zoo

Alors que les jeux de gestion se raréfient, Frontier Developments nous offre une véritable "pépite". Après les parcs d’attraction de "Planet Coaster" (2016) et, l’an dernier, le parc aux dinosaures de Jurassic Worls Evolution, les stakhanovistes de la gestion s’attaquent, cette année, aux zoos, alors même que les "prisons pour animaux" n'ont plus la cote. Un nouveau défi parfaitement mené !

Pour avoir apprécié Planet Coaster", nous avions hâte à la rédaction de tester "Planet Zoo", la nouvelle création du studio "Frontier Developments". Dans un contexte de plus grande sensibilité du public au bien-être animal (plus d’espace, moins de grilles et moins de béton!), nous avons constaté d’emblée que l'équipe à l'origine de "Jurassic Worlds Evolution" a tenu compte de cette évolution dans son nouveau jeu de gestion (PC) en l’axant tout à la fois sur la défense de la cause animale et sur la réintroduction des espèces en milieu sauvage. Le tout servi par un moteur 3D particulièrement réussi, avec de somptueux graphismes, surtout si vous disposez d'une carte graphique récente. Lors de notre test, la GeForce RTX 2060 (6 go) nous a permis d'admirer, en particulier, des lions, des éléphants, des zèbres, des primates, mais aussi des pandas. Parmi les 70 espèces proposées au lancement. A souligner : le réalisme des animations, la finesse des textures et le bon dosage des effets d'ombres et lumières. L’ensemble est vraiment agréable à l’œil. Au-delà des animaux, nous avons admiré l'architecture des bâtiments (intérieurs / extérieurs), lesquels contribuent au charme visuel du nouveau jeu de Frontier Developments. Côté gameplay, nous retrouvons immédiatement la patte de "Roller Coaster Tycoon" (qui avait introduit les animaux dans le 3e opus) : prise en main intuitive, possibilité de s'amuser - sans limite - en mode "Bac à sable" ou mode Campagne qui totalise une douzaine de missions variées pour nous préparer, sous la forme d’un tutoriel, à devenir un bon manager.

Sur les traces de Zoo Tycoon

Les fans du mythique "Zoo Tycoon" (édité par Microsoft, mais lui aussi, réalisé par Frontier Developments !) aurontici de quoi se faire plaisir, car les objectifs sont nombreux et vite chronophages. En effet, pour accueillir tout nouveau pensionnaire, il vous revient de préparer son enclos, veiller à ce que la clôture soit adaptée à la sécurisation des lieux pour les visiteurs, mais aussi disposer d'un environnement assez grand pour qu'il s'épanouisse (avec éventuellement une cohabitation en groupe). A cela, s'ajoutent d'autres paramètres tout aussi importants, comme le fait de prévoir un espace avec de l'eau, de la nourriture mais aussi une reproduction aussi fidèle que possible de l'habitat naturel de l'animal en question. Basée sur une liste variable d'animaux, l'adoption est toujours un grand moment. Et, comme dans un vrai zoo, vous serez tout le temps sollicité. Faire face aux différentes problématiques de vos pensionnaires. Tenir compte, par exemple, des rapports "dominants/dominés" qui impliquent des combats entre "mâles alpha". Et donc des blessures auxquelles vous devrez faire face, tout comme lorsque vos bêtes sont malades. Jeu de gestion dans l'âme, "Planet Zoo" impose d'explorer les menus pour veiller à la bonne conduite des opérations et à l'état de votre parc zoologique.

Construction de A à Z

A l'instar de l'excellent "Planet Coaster", cette déclinaison dédiée au zoo bénéfice d'un prise en main accessible. Que l'on soit néophyte ou fan exigeant de jeux de gestion, la recette fait mouche. Il est très agréable de pouvoir construire son parc de A à Z.Nous avons particulièrement apprécié de pouvoir zoomer jusqu'au ras du sol et de suivre en mode "caméra d'épaule" une famille de visiteurs dans nos installations. A ce propos, dans la pure tradition des jeux de gestion, dont "Sim City" ou "Theme Park", il est essentiel que vous génériez des bénéfices. A vous de bien accueillir les visiteurs, d’anticiper et de satisfaire leurs envies. Une raison supplémentaire de ne pas s'ennuyer ! Il en va de même avec la gestion des salariés, dont les indispensables soigneurs, vétérinaires et si précieux agents d'entretien. Alors certes, "Planet Zoo" plaira visuellement aux plus jeunes, mais son gameplay - exigeant - le proscrit d'office auprès de cette cible. Mieux vaut le recommander à un public intéressé par la gestion ou qui a pratiqué l'excellent "Planet Coaster". Pour conclure, le bilan est plus que positif, mais il n'est pas irréprochable en raison de quelques soucis de "pathfinding" (les déplacements des employés sont vite compliqués) et l'optimisation n'est pas aussi aboutie qu'avec Planet Coaster. Concrètement, sur l’un de nos PC (AMD 9950, 8 Go, RTX 2060) qui le faisait tourner sans problème, "Planet Zoo" était nettement moins fluide, même en baissant de nombreuses options graphiques. Installé sur un PC plus récent, le résultat fut nettement plus impressionnant. Dans l'ensemble, les mécanismes de jeu sont très bons et l'on est vite captivé par l’évolution et la « vie » du zoo. Un excellent divertissement donc, malgré un léger manque de clarté (ergonomique) pour les néophytes et une interface pas toujours évidente (surtout au début). Pour le reste, les pères de "Roller Coaster Tycoon" n'ont pas perdu la main ! En mode Campagne ou Bac à sable, le plaisir est quasi immédiat et se prolonge pendant d'innombrables heures. Un jeu mémorable sur PC, à connaître en cette fin d'année.

Geek4Life
Graphismes : 18/20

Déjà impressionnant avec Planet Coaster, "Frontier Developments" poursuit sa route en se focalisant sur les parcs zoologiques et leurs occupants... L’univers visuel est des plus séduisants. Esthétique et foisonnant de détails, le soft est incontestablement la nouvelle référence en la matière. Reste à être équipé d'une carte graphique suffisamment puissante pour en profiter au maximum (où à minima avec de nombreuses options).

Gameplay & prise en main : 17/20

Au-delà du plaisir visuel, le soft brille par sa prise en main grisante ! Missions et "bac à sable"ont de quoi nous divertir par l’observation, au plus près de nos charmants pensionnaires. Le résultat est plus qu’honorable et l'on est vite happé par toutes ces sollicitations chronophages.

Musique et bruitages : 17/20

Comme pour "Plante Coaster", ce "Planet Zoo" disposed’une bande-son soignée. Bruitages et musiques sont efficaces et nous immergent rapidement dans le monde de la gestion de zoo.

Durée de vie : 17/20

A l'heure du lancement, il y a déjà de quoi s'occuper avec plus de 70 espèces animales, les missions et le mode "bac à sable". En revanche, l'ergonomie n'est pas toujours évidenteen raison des nombreux menus. Le sachant, les plus jeunes se sentiront peut- être un peu dépassés. Malgré tout, les fans de gestion devraient rapidement l'adopter !

Note : 17/20

Le studio Frontier Developments signe avec "Planet Zoo" le meilleur jeu vidéo dédié à cet univers. Esthétique, dynamique et vite captivant, cette déclinaison du sympathique "Planet Coaster" fait figure de référence en matière de gestion. Un grand jeu à ne pas manquer sur PC en cette fin d'année.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.