1574839998.jpg 1574839988.jpg 1574839983.jpg 1574839976.jpg 1574839970.jpg 1574839955.jpg 1574839939.jpg 1574839932.jpg 1574839922.jpg
Site partenaire callofduty
"Relativement classiques, malgré quelques ajustements, "Pokémon Épée" et "Bouclier" font partie des Hits de Noël 2019. Immergé(e) dans les Terres Sauvages, vous aurez à explorer, combattre et capturer près de 400 créatures !"
Geek4Life
Pokémon Épée - Bouclier

L'intarissable saga "Pokémon" évolue encore cette année avec ses deux nouvelles déclinaisons Nintendo Switch baptisées "Épée" et "Bouclier". L'occasion d'explorer un nouveau monde et de croiser la route de 400 créatures inédites. Mais y a-t-il assez de "sang neuf" pour réellement dépoussiérer cette prestigieuse série ?

A l'instar de "Fifa" et de "Call of Duty", "Pokémon" nous revient pour les fêtes de fin d'année afin de satisfaire ses millions de fans. Après plus de 20 ans de bons et loyaux services, ces jeux vidéo de "capture de créatures" intéressent aussi bien les plus jeunes que les nostalgiques qui l'ont pratiqué sur GameBoy. Mais Pour autant, y a-t-il assez de nouveautés pour éviter la saturation ? D'autant plus avec un rythme de sortie aussi soutenu... Bref, Pokémon "Épée" et "Bouclier" méritent-ils qu'on s'y intéresse ? Testé à partir des deux éditions, cette cuvée 2019 se démarque par l'arrivée d'un nouvel univers : "Galar". Pour le nombre de créatures, nous notons une légère baisse de quantité en comparaison d'autres épisodes, avec près de 400 Pokémon (de 8e génération). L'introduction est assez classique qui nous donne le choix entre trois Pokémon (type : eau, feu ou plante). La suite brille par de nombreux défis en arènes. La structure du jeu reprend les grandes lignes de ses prédécesseurs et innove par "petites touches". Ce qui ne déplaira pas aux puristes, mais les joueurs en quête de renouveau seront un peu déçus par cette prise de risque "limitée". En revanche, la recette est toujours efficace et progresse en dynamisme. Les "Poké Masters" sont toujours aussi agréables et l'on apprécie d'évoluer aux côtés des nombreux personnages (dont les Champions et vos rivaux, dresseurs). Autre point important : le rythme du soft est plus rapide, mais les développeurs ont tout de même veiller à nous occuper plusieurs dizaines d'heures ! Immergé en 3D dans les "Terres Sauvages" - un univers plus vaste et plus ouvert -, vous aurez de quoi chasser les "Pokémon". Les différentes zones à explorer sont esthétiques et réussies, tout comme le design des nouvelles créatures (évolutives) à capturer. A l'instar des autres épisodes de la saga, c'est en fonction du lieu que vous débusquerez tel ou tel Pokémon. Aussi, cela renouvelle l’intérêt et nous dépayse au fil de la progression, avec des ambiances différentes en fonction du climat local. Gros changement aussi au niveau de la capture ! Contrairement à la génération "aléatoire" de créatures des précédents volets, vous les voyez désormais en temps réel et c'est à vous de les approcher. Le hasard n'est donc plus de la partie... L'approche varie entre la ruse avec la possibilité de siffler pour les attirer ou la venue automatique des créatures à votre rencontre. Des ajustements bienvenus ! Nous retrouvons aussi le fait de soigner nos créatures avec l'arrivée de mini-jeux, via le "Poké Camping". Un lieu intéressant pour "souffler" après quelques affrontements musclés et pour obtenir des bonus pour vos créatures.

Dynamax et Gigamax remplacent les Méga-Evolutions

Outre la 8e génération de créatures, il y a un autre changement de taille : l'abandon des Méga-Evolution au profit du "Dynamax" et "Gigamax". Cette nouveauté des Terres Sauvages (en lien avec les "étoiles vœux") est l'occasion de faire grandir vos créatures. En revanche, c'est éphémère et limité à certaines zones. Reste qu'il est très plaisant de voir sa créature gagner en puissance pour remporter un combat en arène... A l'inverse, ces deux nouveaux épisodes sont assez faciles à terminer. Le challenge a été revu à la baisse pour séduire de nouveaux joueurs, mais les plus expérimentés d'entre nous seront un peu déçus de ce positionnement. Concernant la réalisation, ces versions Nintendo Switch sont très abouties artistiquement avec de beaux décors en 3D, des créatures inspirées et une ambiance globale propice à s'investir. A l'inverse, il y a beaucoup de clippings et dès que l'on passe en mode TV (une fois la Switch "dockée") il faut aussi ajouter une once d'aliasing. Vu les capacité techniques de la console, certaines textures sont un peu fades mais, dans l'ensemble, cela passe rapidement au second plan ! Game Freak a donc choisi de conserver au maximum les bases de la saga et d'y injecter quelques améliorations. Cela ne fera pas l'unanimité, notamment en raison de la simplicité de certains éléments de gameplay, mais nul doute que les plus jeunes apprécieront ces ajustements. De notre point de vue, Pokémon Épée - Bouclier ont de quoi faire recette à Noel. Rappelons que les deux jeux sont assez similaires, mais qu'il y a - comme toujours dans la série - de légères variantes.

Geek4Life
Graphismes : 16/20

Si "Pokémon Épée" et "Bouclier" sont séduisants sur le plan artistique et offrent un dépaysement efficace avec l'exploration des Terres Sauvages, techniquement, il faut composer avec quelques bémols (injustifiés) vu la puissance de la Switch : clippings, aliasing et quelques textures un peu fades. Heureusement, cela sera vite oublié une fois pris par l'action.

Gameplay & prise en main : 16/20

Ces deux nouveaux opus ajustent le gameplay qui se bonifie, mais simplifie également la difficulté. Le sachant, les plus jeunes apprécieront, mais les plus experts d'entre nous le trouveront un tantinet "facile"... La prise en main reste agréable et l'on apprécie les "Dynamax" et "Gigamax" qui remplacent les Méga-Évolutions. Des ajustements intéressants.

Musique et bruitages : 15/20

L’univers sonores est toujours aussi soigné et en phase avec l’esprit de la franchise. Les fans comme les néophytes prendront plaisir à explorer les Terres Sauvages. Côté scénario, l'univers reste assez "enfantin" et pleinement assumé. Cela ne sera pas du goût du tous, même si les nostalgiques apprécieront l'écriture et le scénario.

Durée de vie : 17/20

Bien qu'assez facile, "Pokémon Épée" et "Bouclier" offrent une longévité honorable. Comptez plusieurs dizaines d'heures d'aventure. Exploration, combats et mini-jeux assurent de quoi nous divertir. Un épisode réussi qui fait honneur à la Switch avec un rythme dynamique !

Note : 16/20

Relativement classiques, malgré quelques ajustements, "Pokémon Épée" et "Bouclier" font partie des Hits de Noël 2019. Immergé(e) dans les Terres Sauvages, vous aurez à explorer, combattre et capturer près de 400 créatures ! A cela s'ajoutent les mini-jeux et une ambiance bon enfant qui fera la joie des plus jeunes. Plus faciles que les autres épisodes, ces deux nouvelles aventures sont à connaitre des parents (surtout ceux en quête d'idées de cadeaux !). Le résultat est honorable, même s'il faut tout de même regretter la présence de clippings et d'aliasing. Un épisode intéressant dans l’évolution de la franchise et son évolution technologique.

L'avis des lecteurs :
Le jeudi 28 novembre 11:29
16/20 pour la note globale c'est bien, par contre:
- les animations sont nulles, vraiment. Je m'attendais à rien au vu des commentaires sur le net et j'ai quand même été déçue.
- la durée de vie va pas. La ligue se bat à la 15eme heure de jeu, même si après j'avoue on passe du temps dans les terres sauvages.
- le gameplay a un gros problème de rythme et "d'indépendance". Y a des cinématiques à tout bout de champ, impossible de passer d'une ville à l'autre sans que Nabil nous agresse à chaque coin de rue. C'est vraiment l'enfer.

Par contre le nouveau système de boites pc accessibles c'est trop le feu. C'est tout con mais maintenant que j'y ai gouté ça va me manquer sur les autres versions. Idem pour le vélo amphibien et les taxis volants partout.

(Et y a pas mal de nouveaux pokémons très bons, ce qui, ne l'oublions pas, donne la plus grosse durée de vie à pokemon, avec les combats stratégiques.)
Lion
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2019 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.