1586446391.jpg 1586446383.jpg 1586446376.jpg 1586446370.jpg 1586446361.jpg 1586446354.jpg
Site partenaire callofduty
"On réalise rapidement que la technique n'est pas irréprochable, mais si vous aimez le concept, "Disaster Report 4 : Summer Memories" se révèle une expérience surprenante !"
Geek4Life
Disaster Report 4 :
Summer Memories

Ovni vidéo-ludique, la série "Disaster Report" est de retour sur PC, PS4 et Switch. L'occasion de nous immerger au Japon lors d'un terrible tremblement de terre. A l'instar des précédents volets, ce 4e opus brille par un gameplay à choix multiple où vous devrez garder la tête froide... Préparez vous à trembler !

Disponible sur PC, PlayStation4 et Nintendo Switch depuis le 7 avril 2020, "Disaster Report 4 : Summer Memories" est un jeu de survie atypique de l'éditeur NIS America et du studio Granzella. Son développement a été plusieurs fois retardé depuis une sortie prévue initialement sur PlayStation3. Le projet fut à l'arrêt en 2011 avec le tsunami et la crise de Fukushima. Mais, aujourd'hui, nous pouvons enfin le découvrir grâce à la récente conclusion de ce projet débuté il y a une dizaine d'années ! Notez que les joueurs nippons ont pu déjà en profiter en 2018 sur PS4, mais ce n'est qu'en 2020 que nous, joueurs européens, pouvons nous immerger dans cet univers anxiogène "édulcoré" façon jeu vidéo... Dans la continuité des précédents volets, ce 4e opus débute par la création de votre avatar (homme / femme) qui doit se rentre en bus à un entretien d'embauche. Sur le trajet, notre personnage est alerté par son Smartphone d'une secousse sismique imminente. A peine avons-nous le temps de lever les yeux du portable que la ville est frappée par un fort tremblement de terre. La panique est de rigueur, les immeubles s’effondrent et de nombreux blessés sont bloqués dans les décombres. C'est, dans ce contexte, que vous sortez - tant bien que mal - du véhicule et allez devoir évoluer dans ce chaos et faire des choix déterminants, tout en évoluent - prudemment - dans des décors "surréalistes"... Sachant que bien des bâtiments ont été fragilisés lors du séisme et menacent maintenant de s'écrouler sur vous. Comme par le passé, vos choix affectent votre expérience et déterminent la manière dont vous pouvez sortir de cette catastrophe. Concrètement, il faut systématiquement évaluer chaque situation périlleuse et prendre les bonnes décisions afin d'assurer votre propre sécurité et celle des autres. D'après les créateurs, le concept est de vous confronter à des situations "réalistes". Sachant que certaines missions ont été écrites avec le concours du bureau des sapeurs-pompiers de la ville de Kobe. Le tout est heureusement "digeste" et non un condensé de pathos.

Catastrophique ou pas ?

La prise en main est intuitive et plutôt classique. A vous d'évoluer en 3D dans cette ville en ruines et de prêter secours (ou non) aux différents protagonistes impactés par la catastrophe. Concrètement, le soft enchaîne les quêtes - plus ou moins tragiques - dans les décombres. Quêtes qui mettent en avant la personnalité des habitants (comptez plus d'une cinquantaine de PNJ). Le gameplay repose sur l'exploration et des scripts de déclenchements d'action. L'ensemble est assez dirigiste, mais l'on apprécie les commandes simples et intuitives. Certaines quêtes sont plutôt réussies, d'autres un peu moins. L'aspect "simulation de vie" est aussi de la partie avec la gestion des besoins de votre personnage. Une fois lancée, la recette est prenante et l'on apprécie l'humanité de certains protagonistes. De quoi renouveler l'expérience et nous faire apprécier l'originalité du jeu. En revanche, il est important de savoir que "Disaster Report 4 : Summer Memories" n'est pas disponible en Français. Uniquement jouable en anglais sous-titré, le titre vise un public en mesure de lire la langue de Shakespeare. Côté technique, l’optimisation n'est pas au top sur Nintendo Switch (qui est impactée par de légers ralentissements) et le tout est assez simplifié (visages flous, textures baveuses, etc.). De toute évidence, des retards de développement n'ont pas aidé à offrir une expérience moderne et les versions PC et PS4 sont certainement un peu plus réussies visuellement. Reste que certains éléments techniques sont visuellement aboutis (à l'exemple des flammes). Ce 4e opus devrait plaire aux fans de la série (qui pardonneront ces lacunes après 10 ans de retard), tandis que les néophytes passeront plus difficilement outre le côté "old-school" du jeu, aux antipodes des productions de 2020. De notre point de vue, l'expérience est à connaitre si vous n'avez jamais pratiqué ce type de simulation nippone et n'êtes pas trop exigeant(e).

Geek4Life
Graphismes : 13/20

Sur Nintendo Switch, le rendu visuel est séduisant : décors en 3D, nombreux PNJ... Mais le tout est impacté par des ralentissements, textures baveuses et effets de flous visant à optimiser cette version légèrement moins aboutie que sur PC et PS4. Sans être laide, la mouture Switch (notre test) est un peu à la traîne. La dizaine d'année de développement et les nombreux arrêts du projet n'ont pas dû aider... Le sachant, il faut être tolérant(e).

Gameplay & prise en main : 12/20

La recette est originale et certaines missions sont particulièrement réussies. Une fois dans le feu de l'action, "Disaster Report 4 : Summer Memories" est vite adopté. Notez que ses mécanismes à l'ancienne sont plutôt dirigistes et que certaines interactions s'avèrent frustrantes. Les scripts sont au centre du gameplay et cela souligne le côté "old-school" de cette production prévue (initialement) il y a une dizaine d'année sur PlayStation3.

Musique et bruitages : 16/20

Le jeu n'est pas disponible en français, mais uniquement en japonais sous-titré anglais. Cela est à savoir pour sa sortie dans l'Hexagone. En revanche, la qualité audio est indéniable avec les voix des personnages, musiques et bruitages. Le tout a fait l'objet d'un soin évident.

Durée de vie : 16/20

Avec plus d'une quinzaine d'heures de jeu pour venir à bout de toutes ses missions, "Disaster Report 4 : Summer Memories" bénéfice d'une bonne longévité pour ce type de production. Reste qu'il faut être réceptif à son univers et aux mécanismes de jeu assez dirigistes.

Note : 13/20

On réalise rapidement que la technique n'est pas irréprochable (surtout avec les baisses de frame-rate), mais si vous aimez le concept, "Disaster Report 4 : Summer Memories" se révèle une expérience surprenante sur PC et consoles ! Un titre dont le développement a été chaotique (ce qui impacte la réalisation), mais qui a le mérite de sortir après 10 ans d'attente avec une aventure captivante au sein des décombres d'un terrible tremblement de terre. Espérons que les joueurs passeront outre les carences techniques dûes à une sortie initiale prévue en 2010 sur PS3. Non seulement le tout n'est pas mauvais, mais certaines missions sont mêmes particulièrement réussies.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.