PREDATORps42020-0007.jpg PREDATORps42020-0006.jpg PREDATORps42020-0005.jpg PREDATORps42020-0001.jpg PREDATORps42020-0002.jpg PREDATORps42020-0003.jpg PREDATORps42020-0004.jpg
Site partenaire callofduty
"Les fans du Predator vont particulièrement apprécier de l'incarner pour "chasser" les autres joueurs humains qui évoluent aussi face à l'IA dans des décors verdoyants dignes des longs métrages ! "
Geek4Life
Predator : Hunting Grounds

Les fans de"Predator" découvrent un nouveau jeu vidéo alléchant, focalisé sur des affrontements musclés et asymétriques entre l'illustre alien et des commandos. Exclusivement multijoueur, "Predator : Hunting Grounds" fait mouche en respectant l'univers, mais le bilan est-il pour autant positif sur la durée ?

Testé sur PS4 en attendant la version PC, "Predator : Hunting Grounds" est l'exutoire à ne pas manquer si vous aimez ce personnage mythique de la "Pop culture" ! Et pour cause, le jeu nous invite à incarner (en vue à la 3e personne) l’illustre créature extraterrestre dans un décor de jungle luxuriante propice à bien des fourberies. Camouflage optique, griffes rétractables, canon d'épaule, saut spectaculaire et vision thermique assurent le spectacle. Et comme dans les longs métrages hollywoodiens, ce chasseur venu d'un autre monde évolue au sommet des arbres pour mieux fondre sur ses proies ! Face à lui, quatre joueurs s'activent au sol, en vue subjective, sous les traits de soldats d'élite, avec pour mission d’accomplir différents objectifs imposés lors du briefing. Des ennemis gérés par l'IA sont également de la partie face aux humains. et pour couronner le tout, le groupe de commandos doit échapper au redoutable "Predator". Manette en main, la prise en main est intuitive. En revanche, le choix retenu de "combat asymétrique" ne fera pas l'unanimité. Car, si le concept est louable et dans l'air du temps (on le retrouve notamment dans DOOM Eternal et Resident Evil 3), dans les faits, le calibrage n'est pas irréprochable à l'heure du lancement.

Un concept séduisant, mais un contenu léger

Avec seulement 3 décors (maps) disponibles à la sortie du jeu et l'absence de mode solo scénarisé, "Predator : Hunting Grounds" se révèle assez limité par rapport à d'autres productions. Espérons que les développeurs le renforceront avec des mises à jour et patchs correctifs (car, en l'état , il y a encore de légers bugs). S'ajoute à cela côté répétitif vu que les décors se ressemblent. Quant à l'action, elle n'est pas franchement révolutionnée d'une partie à l'autre. Alors, certes, le jeu intègre de quoi faire face au danger avec des stocks de munitions et de trousses de soins, ou encore la possibilité pour les humains d’utiliser la boue pour limiter leur visibilité "thermique", à l'instar de l'illustre Schwarzenegger ! Côté réalisation technique, le soft est loin de nous émerveiller, même si l'ambiance est parfaitement respectée. Un vrai "fan service" a été déployé par l'équipe en charge du projet, ce qui peut contribuer au succès commercial du jeu. Notez, à ce propos, que le Pretator - tout en 3D - bénéficie d'un soin de modélisation évident. A l'inverse, sur notre PS4 (non Pro) nous avons vu beaucoup de ralentissements et l'aliasing est très prononcé. Nous aurions aimé que le jeu tourne - au moins - à 30 images/seconde, mais ce n'est pas le cas. Peut être sur PC le résultat sera-t-il nettement plus concluant avec les derniers cartes RTX de chez Nvidia ? Dans un autre registre, sachez qu' il n'est pas rapide de lancer une partie et le titre ne propose aucun mode hors ligne (sans connexion Internet).

T'as pas une gueule de porte-bonheur

Commercialisé entre 40 € et 50 € "Predator : Hunting Grounds" se révèle un jeu d'action multijoueur alléchant sur le papier. Certes, il n'est pas irréprochable et aurait mérité d'intégrer un minimum de contenus solo ou, à minima, plus de maps que les 3 proposées (assez semblables). Après, si comme nous vous aimez particulièrement le personnage du "Predator" (comme dans AVP), il y a de grandes chances pour que vous pardonniez les nombreux défauts et passiez même de bons moments avec vos amis connectés. Surtout, dès que l'on s'amuse à surprendre le groupe d' humains en mode invisible (avec le camouflage optique)... La bande son est également plaisante, sachant qu'elle est localisé en VF. Le tout ne manque pas de références et la qualité audio fait honneur à la licence. A l'inverse, la peur que l'on pouvait imaginer "sur le papier" n'est pas réellement ressentie manette en main, lorsque l'on évolue sous les traits des soldats pris pour cible par l'extraterrestre. Bref, le bilan est vraiment juste pour un titre de ce calibre. Vu la notoriété du personnage hollywoodien, nous sommes un peu déçus. A l'inverse, pour peu que vous soyez fan et que avez adoré jouer avec le Predator (dans les précédents jeux vidéo, dont la série "AVP"), cet exutoire "asymétrique" peut sérieusement vous intéresser. Vous voilà prévenu !

Geek4Life
Graphismes : 14/20

Sans être laid, "Predator : Hunting Grounds" n'est pas particulièrement réussi sur le plan technique. La version PS4 qui sert au test recycle les mêmes cinématiques et l'on évolue dans des décors verdoyants qui se ressemblent beaucoup d'une map à l'autre (passé le cap de la découverte). De plus, le jeu souffre de ralentissements, de bugs et d'aliasing. Notre version PS4 (non pro) était jouable, mais un peu décevante pour une sortie en 2020, à l'heure où la console de Sony est normalement maîtrisée par les développeurs. A l'inverse, l'immersion est une réussite avec le respect de l'univers et une belle modélisation de l'extraterrestre. Espérons que la version PC soit plus aboutie.

Gameplay & prise en main : 11/20

Sur le "papier", le concept est vraiment sympa ! Le fait de jouer le Predator (à la 3e personne) ou un soldat d'élite (en vue subjective) chargé d'accomplir avec son groupe divers objectifs s'avère plutôt intéressant. A l'usage, l'exercice est délicat, car au-delà de ce chasseur extraterrestre, il faut aussi composer avec des soldat gérés par l'IA. Les combats asymétriques ne seront pas du goût de tous et l'on tourne rapidement en rond, sachant que le contenu est plutôt mince. Passé la découverte, la recette est un peu frustrante, même si le fan service en fait un titre à connaître si vous avez aimé "AVP" il y a quelques années.

Musique et bruitages : 14/20

Avec une localisation VF et des bruitages immersifs, le soft est en phase avec son univers. Si les musiques et cinématiques sont redondantes à la longue, "Predator : Hunting Grounds" s'avère correct sur le plan sonore. Le seul point problématique est le temps d'attente avant le début de la partie. Espérons une optimisation, via un patch correctif.

Durée de vie : 10/20

Voilà le gros soucis du jeu : le contenu est rachitique ! Avec au lancement uniquement 3 maps jouables (qui se ressemblent beaucoup). Les joueurs qui ne sont pas spécialement fans de l'univers "Predator" auront du mal à y passer des heures. Malgré tout, entre les parties sous les traits des humains ou dans la peau du redoutable chasseur alien, il y a de quoi s'amuser ! Espérons que les développeurs injectent par la suite de nouveaux contenus.

Note : 12/20

Voilà un jeu qui ne fera pas l'unanimité... D'un côté, les fans du "Predator" vont particulièrement apprécier de l'incarner pour "chasser" les autres joueurs humains qui évoluent aussi face à l'IA (dans des décors verdoyants dignes des longs métrages). De l'autre, son gameplay asymétrique ne plaira pas à tous, surtout à voir la somme des défauts de conception : bugs, aliasing, temps d'attentes marqués avant le début de la partie, gamepaly répétitif, faible contenu. Mis bout à bout, il faut vraiment être fan.. Et ce, d'autant plus que le jeu n'est que multijoueur (il exige Internet) et que seulement 3 maps sont proposées. Heureusement, le jeu offre tout de même de bons moments et devrait plaire aux nostalgiques de la saga "AVP". Espérons qu'il se bonifiera avec les mises à jour et l'ajout (que nous espérons vivement) de contenus.

L'avis des lecteurs :
Nous n'avons pas encore d'avis, partagez votre avis avec tous !
Pseudo :
Votre avis :
captcha* :
BlackHoundsTM Logo www.gamoniac.fr info utiles - Le Journal de la Next-Gen www.insert-coin.fr www.guglielmu.eu whim.fr www.adam-et-ender.com
© 2020 Copyright "Geek4Life.fr". Tous droits réservés.
Tous les contenus du site Geek4life.fr sont protégés par les lois françaises et internationales du droit d'auteur. - Toute reproduction même pariel est interdite sans autorisation écrite du site.
- L'ensemble des marques cités et crédits photo sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs.